07/10/2016

Grain de café huileux... accouplement ? Steatoda bipunctata

 

Dans un interstice d'une porte métallique (?), côté jardin, mon regard fut attiré, un soir, par le manège de deux petites araignées, pas bien grosses, tout au plus 5mm de corps (sans pattes)... autour d'une toile. J'ai de suite reconnu deux Steatoda (Theridiidae) mais j'ai un peu douté pour l'espèce !

Pas loin de là, dans mes bûches (Voir Bûches dans Catégories), j'ai déjà rencontré trois espèces, des S. triangulosa, S. grossa et S. bipunctata...

S. grossa est plus grosse, pattes unicolores et céphalothorax brun clair, S. triangulosa, de même taille que bipunctata mais présente toujours des dessins visibles sur l'abdomen, pour Steatoda bipunctata, elle est qualifiée de "grain de café huileux"... c'est tout à fait cela ! Céphalothorax brun roux à brun noir, l'abdomen brun sombre avec un croissant blanc à l'avant, comme beaucoup de Steatoda,  et souvent deux lignes transversales, longitudinales claires sur l'abdomen mais pas toujours... et c'est le cas des miennes... les pattes annelées sont aussi une caractéristique de bipunctata !!

 

La femelle

 

 

03.10.2016Lumix.jpg_24.jpg

 

 

04.10.2016Lumix.jpg_11.jpg

 

 

 

Le mâle adulte, typique aussi avec ce céphalothorax noir granulé et ses énormes pédipalpes...

 

04.10.2016Lumix.jpg_3.jpg

 

 

 

08.10.2016Lumix.jpg_7.jpg

 

On dirait un boxeur en position de garde...

 

 

07.10.2016Lumix.jpg_4.jpg

 

Pour reconnaître une S. bipunctata qui n'aurait pas (encore ?) sa ligne claire sur l'abdomen, les stries foncées au bout de l'abdomen, au-dessus des filières, est aussi une caractéristique de cette espèce... mais faut-il encore les voir !!

 

 

04.10.2016Lumix.jpg_5.jpg

 

 

 

 

En approche amoureuse, j'ai un peu mitraillé... pas toujours net car parfois sous la toile, ce n'était pas évident...

 

 

03.10.2016Lumix.jpg_15.jpg

 

03.10.2016Lumix.jpg_2.jpg

 

Touche touche !

 

 

03.10.2016Lumix.jpg_16.jpg

 

C'était toujours le femelle qui était en marche avant, le mâle reculant à qui mieux mieux !

 

03.10.2016Lumix.jpg_28.jpg

 

 

 

03.10.2016Lumix.jpg_41a.jpg

 

Chélicères en apparences...

 

 

03.10.2016Lumix.jpg_41b.jpg

 

Un faux mouvement, j'ai dû toucher la toile et c'est le mâle, grand courageux, qui prend la poudre d'escampette !!

 

03.10.2016Lumix.jpg_43.jpg

 

 

 

Le lendemain, à la tombée de la nuit, ils ont changé de position, c'est le mâle qui "chasse"... chélicères ouvertes aussi !

 

 

04.10.2016Lumix.jpg_14.jpg

 

04.10.2016Lumix.jpg_14a.jpg

 

 

04.10.2016Lumix.jpg_15.jpg

 

On remarque quand même légèrement la bande claire de l'abdomen...

 

 

04.10.2016Lumix.jpg_16.jpg

 

 

04.10.2016Lumix.jpg_17.jpg

 

 

04.10.2016Lumix.jpg_19.jpg

 

 

04.10.2016Lumix.jpg_20.jpg

 

 

07.10.2016Lumix.jpg_16.jpg

 

07.10.2016Lumix.jpg.jpg

 

 

07.10.2016Lumix.jpg_17.jpg

 

 

 

A quelques centimètres plus haut, c'est un mâle Philodromus dispar qui regardait la scène... il est resté là quelques jours...

 

 

03.10.2016Lumix.jpg_30.jpg

 

04.10.2016Lumix.jpg_8.jpg

 

Trois jours plus tard, il est toujours là...

 

 

08.10.2016Lumix.jpg_6.jpg

 

Belle vulgarisation (en anglais) ici : http://www.nhm.ac.uk/natureplus/community/identification/... 

 

Quelques vues dans le jardin...

 

 

03.10.2016Lumix.jpg.jpg

 

03.10.2016Lumix.jpg_12.jpg

 

 

03.10.2016Lumix.jpg_8.jpg

 

 

 Ce 8 octobre en soirée, rien de nouveau... si ce n'est un mâle Tégénaire (Eratigena atrica) en balade sur un mur extérieur et à la recherche de phéromones...

 

 

08.10.2016Lumix.jpg_3.jpg

12/05/2016

Tervuren - Mineermot - Mineuse du marronnier

 

Et c'est reparti... Les papillons Mineuses du marronnier, Mineermot en néerlandais et Cameraria ohridella en language scientifique, sont de retour... La région flamande essaye de les combattre, tant bien que mal, avec des bandes collantes à phéromones !

Bon, au début j'ai pesté contre ce système qui faisait beaucoup de dégâts collatéraux mais ça fait partie du combat ! "Mes" arachnides ne semblent pas trop concernées, plus malines peut-être, elle ne se font que rarement attraper !!

Qui plus est, je pense que ce système de piège est, pour elles, une aubaine... effectivement, beaucoup de proies se retrouvent bloquées par ces barrages et se retrouvent face-à-face avec les arachnides !!

Voici le piège... On y remarque pas mal de Mineuses piégées !!

 

 

11.05.2016LumixTervuren_108.jpg

 

Voici ce fameux insecte Lépidoptère... Mineuse du marronnier (Cameraria ohridella )

 

 

13.05.2016CanonPowershotTervuren_13.jpg

 

 

Alors, le biotope... Si vous êtes un(e) habitué(e) de ce blog, vous connaissez cette superbe avenue de Tervuren, dans la périphérie bruxelloise... plusieurs centaines, pour ne pas dire plus, marronniers alignés en deux files !

 

 

11.05.2016LumixTervuren_51.jpg

 

Ne me reste plus qu'à prendre mon matos, ne pas oublier le canif pour décoller certaines victimes encore vivantes et arpenter ce magnifique endroit !!

Alors, ce 11 mai 2016, je n'ai contrôlé "qu'une" trentaine de troncs... 185 photos, 2/3 à la poubelle et 42 clichés "retenus"... faut dire que mon Lumix FZ200, affublé d'une lentille Raynox DRC-250 me pose quelques problèmes de réglages que je ne parviens pas à résoudre... Bref, il reste quand même quelques beaux clichés !!

Suivant les saisons, certaines familles se suivent...

Pour cette première note, je vais privilégier les Théridions...

Des araignées minuscules dont les mâles ne mesurent royalement que de 1,5 à 2,5mm... ça vous situe le gageure d'essayer de les flasher... qui plus est c'est la saison des amours et ils n'arrêtent pas de bouger !!

 

Voici quelques exemplaires...

 

 

11.05.2016LumixTervuren_52.jpg

 

 

11.05.2016LumixTervuren_56.jpg

 

 

11.05.2016LumixTervuren_62.jpg

 

 

11.05.2016LumixTervuren_85.jpg

 

 

11.05.2016LumixTervuren_86.jpg

 

 

11.05.2016LumixTervuren_98.jpg

 

 

11.05.2016LumixTervuren_101.jpg

 

J'ai ensuite suivi un petit mâle... il n'arrêtait pas de tourner autour d'un tronc... difficile de le flasher !!

 

 

11.05.2016LumixTervuren_122.jpg

 

11.05.2016LumixTervuren_151.jpg

 

11.05.2016LumixTervuren_156.jpg

 

11.05.2016LumixTervuren_159.jpg

 

A un certain moment, il s'arrêta sur une toile où il y a avait un autre Theridion...

 

ça va être la bagarre me dis-je !

 

Que nenni... c'était une femelle de la même espèce... un accouplement donc !

 

Je vous ai déjà expliqué le principe des "gants de boxe", les pédipalpes des araignées mâles :

http://richardunord6.skynetblogs.be/toile-spermatique/

Ce sont donc des pompes aspirantes et foulantes...

Voici l'accouplement de deux Théridions... le mâle présente son pédipalpe droit et l'insère dans l'épigyne de la femelle...

 

 

11.05.2016LumixTervuren_167.jpg

 

Puis son pédipalpe gauche...

 

 

11.05.2016LumixTervuren_175.jpg

 

J'avoue avoir eu du bol là !!! 

Je continuerai avec les autres arachnides rencontrées dans un nouveau post !

23/08/2015

"à malin, malin et demi !"

A ce petit jeu, les arachnides sont redoutables !!

Cette araignée-crabe (Misumena vatia) m'a donné du fil à retordre pour la photographier... malgré mon monopod, mon écran orientable et la soi-disante réputation de mauvaise vue des araignées, à chaque fois que je l'avais dans le viseur, elle avait un malin plaisir à tourner autour de la tige !!

Caramba... encore raté !!

 

 

23.08.2015Lumix 003.JPG

 

23.08.2015Lumix 005.JPG

 

23.08.2015Lumix 010.JPG

 

Je lui ai, bien entendu, foutu la paix !!

Je reviendrai "à pas de sioux" !!

 

Un autre "jeu" qui fonctionne bien pour le moment, c'est l'approche amoureuse des couples d'Epeires diadème...

Ca peut durer longtemps et c'est aussi à malin, malin et demi !!

Le mâle, lorsqu'il devient adulte, quitte sa toile et ne se nourrit plus... son seul désir, c'est de trouver l'âme sœur... (faut garder un peu de poésie, hein !)... jusqu'à ce que mort s'ensuive... soit en passant "à la casserole", soit d'épuisement !

C'est toute une tactique là aussi... à plusieurs inconnues !

Faut d'abord faire fuir les prétendants éventuels, espérer que la femelle n'a pas trop faim et avoir beaucoup de dextérité pour éviter les assauts de la belle !

Faut savoir aussi que les femelles ont une spermatèque... ce qui veut dire qu'elles peuvent continuer à s'accoupler, croquer l'un ou l'autre à l'occasion puis choisir le moment de la ponte... rien ne presse !

Disons, pour redorer le blason des mâles, qu'ils se donnent "corps et âmes" pour leur futures progéniture !

Je me rappelle être déjà resté plusieurs dizaines de minutes à suivre les tentatives d'un mâle qui risquait de passer à la casserole... Ici, je me suis contenté d'un cliché... commençait à pleuvoir !! (le mâle est à gauche)

 

 

23.08.2015Lumix 013.JPG

 

D'autres espèces (familles & genres) ont des stratégies différentes pour réussir un accouplement "sécurisé" qui vont du "cadeau" pour que la femelle ait les chélicères (crochets) occupés (Tetragnathidae - Linyphiidae...) au ficelage (léger) des pattes de la femelle (Thomisidae...) !

Fascinantes ces bestioles !!

Faudra attendre la prochaine éclaircie pour "vérifier" !!

 

 

23.08.2015Lumix 014.JPG

 

 

 

23.08.2015Lumix 017.JPG

09/09/2014

Petite balade à Groenendael...

Le long des étangs, près de l'étang Keizer Karel...C'est un de mes endroits préférés mais le réaménagement des parkings ne facilite pas l'accès..

Bref, voici mes clichés du jour !

 

C'est le moment des amours... le mâle à préparé un beau cadeau à sa dulcinée et l'approche de séduction à commencé... Couple de Metellina sp.

 

 

07.09.2014Lumix 050a.jpg

 

 

07.09.2014Lumix 053.JPG

 

 

 

D'autres attendent le prince charmant...

 

 

07.09.2014Lumix 070.JPG

 

Voici une vue en verso qui nous montre bien l'ouverture caractéristique (par rapport aux Araneus) de la toile d'une Metellina sp. (Tetragnathidae)

 

 

07.09.2014Lumix 073a.jpg

 

 

Quand on lève un peu les yeux, on a parfois une bonne surprise...

Un bel Héron cendré... malheureusement, j'ai juste eu le temps d'enlever ma lentille Raynox sans faire d'autre réglage pour la netteté !!

 

07.09.2014Lumix 064.JPG

 

 

Dans une poubelle forestière en bois, une Tégénaire, Malthonica ferruginea, je crois !

 

 

07.09.2014Lumix 022.JPG

 

 

 

 

02/03/2014

Description d'accouplement de Zoropsis !

Voici le lien d'un site superbe (LilyCobra's Wonder Spiders) où est, entre autre, très bien décrit l'accouplement de Zoropsis spinimana :

http://www.lilycobrawonderspiders.com/category/les-larges...

Merci à elle !!

22/08/2013

Le temps des amours - Linyphia triangularis

Toujours dans mon petit jardin, mon regard fut attiré par un accouplement et/prédation sous une feuille d'Anémone du Japon...

 

 

21.08.2013Canon 078.JPG

 

Présence aussi d'une exuvie, d'une mue, juste un peu plus loin !

 

21.08.2013Canon 058.JPG

 

Un couple de Linyphia triangularis, très présente dans mon jardin !

La position du mâle m'inquièta un peu, sa tête se trouvait vraiment très près des chélicères de la femelle... j'ai eu beau zoomer, mais il ne semble pas que ses chélicères, ses cros, étaient sortis... C'est donc bien un accouplement !

Etonnant aussi les pédpalpes du mâle qui semblent "rabougris"...

 

 

21.08.2013Canon 062.JPG

21.08.2013Canon 075.JPG

 

 

ils sont restés des heures comme cela... seul l'abdomen du mâle, qui bougeait de temps à autre, m'indiqua qu'il était vivant...

 

 

21.08.2013Canon 100.JPG

 

Pour les puristes, une vue des dents des chélicères et d'un croc du mâle...

 

 

21.08.2013Canon 102.JPG

 

 

21.08.2013Canon 109.JPG

 

21.08.2013Canon 115.JPG

 

 

Incroyable, ce 22.08, ils sont toujouts là...

 

 

 

22.08.2013Canon 022.JPG

 

 

 

22.08.2013Canon 021.JPG

 

 

Belle vue arrière du mâle...

 

22.08.2013Canon 029.JPG

 

Au soir, à la nuit tombée, je suis repassé voir... la femelle est en balade et le mâle garde la toile !

 

 

22.08.2013Canon 056.JPG

 

 

 

06/07/2013

Accouplement de Nesticus cellulanus - Araignée

Sous ma terrasse donnant vers le jardin... J'ai d'abord pensé à une prédation...

Photos aidant, j'ai remarqué qu'il s'agissait d'un accouplement !

Nesticus cellulanus...

 

05.07.2013Canon 031.JPG

 

05.07.2013Canon 036.JPG

 

05.07.2013Canon 039.JPG

 

05.07.2013Canon 040.JPG

 

La suivante est particulièrement intéressante...

 

 

05.07.2013Canon 040a.jpg

 

 

05.07.2013Canon 041.JPG

 

05.07.2013Canon 043.JPG

 

05.07.2013Canon 048.JPG

 

 

05.07.2013Canon 048a.jpg

 

 

Tentative d'approche... le patte à patte !!

 

 

 

 

05.07.2013Canon 050.JPG

 

 

Le mâle n'arrêtait pas de bouger se pédipalpes, comme des sémaphores, en approchant la femelle... comique !! 

05.07.2013Canon 052.JPG

 

 

05.07.2013Canon 057.JPG

 

 

05.07.2013Canon 060.JPG

 

 

05.07.2013Canon 060a.jpg

 

05.07.2013Canon 061.JPG

 

05.07.2013Canon 066.JPG

 

05.07.2013Canon 066a.jpg

 

 

Excellente vulgarisation sur la reproduction ici :

http://gtaraignees.wordpress.com/2012/05/11/et-si-nous-pa...

 

Intéressant aussi l'article suivant sur l'émasculation/castration d'araignées mâles où votre serviteur est monté au crénaux !! (voir les commentaires)

http://www.gurumed.org/2012/07/19/comment-des-femelles-ar...

18/06/2013

De retour de Ré... Araignées

Nous voici de retour de l'île de Ré !

Je vais revisionner mes photos d'arachnides car certaines sont restées stockées !

Magnifique île de Ré... dont le nom remonterait aux Celtes et aurait pour signification l'île aux fougères... C'est vrai qu'il y en a partout !!

 

 

11.06.2013CanonRé 112.JPG

Remarquables aussi ces cactus (plutôt des Yucca... merci Sebulba) qui bordaient une rue de Rivedoux... Je n'avais pas à aller loin, juste devant le gîte que nous louions... un superbe avec une grande variété d'araignées !!

J'y ai trouvé beaucoup d'Uloborus walkenaerius, des araignées sans venin, oui, oui... et j'ai même assisté à un accouplement... toujours rare cela !

 

 

01.06.2013CanonRé 043.JPG

 

L'approche fut plutôt rapide et sans trop de tergiversations... l'étreinte ne dura qu'une minute... Pour les autres araignées à venin, le mâle offre parfois une proie à la femelle, pour que ses crochets, ses chélicères, soient "occupés"... la femelle, ici aussi, était en plein repas...

Surpris par la rapidité de l'accouplement, je n'ai eu que peu de temps pour peaufiner mes prises...

 

 

11.06.2013CanonRé 116.JPG

 

11.06.2013CanonRé 117.JPG

 

11.06.2013CanonRé 118.JPG

 

 

L'accouplement terminé, ils regagnèrent chacun leur place, le mâle à la périphérie de la toile et la femelle au milieu, toujours en train de siroter sa proie !!

 

 

11.06.2013CanonRé 122.JPG

 

 

Pour les puristes, j'attirerais leur attention sur la proéminence de l'épigyne de la femelle après l'accouplement... étonnant !!!

 

11.06.2013CanonRé 122a.jpg

 

Le mâle...

 

11.06.2013CanonRé 126.JPG

 

Content d'avoir été le témoin privilégié de ce bref moment !!

Voici un autre Uloborus dont on remarque bien le dessin de sa toile...

 

 

 

14.06.2013CanonRé 066.JPG

 

 

Outre ces nombreux Uloborus, une autre toile attira mon attention, une toile désordonnée, un embrouillamini de fils...

 

 

 

14.06.2013CanonRé 056.JPG

 

14.06.2013CanonRé 057.JPG

 

14.06.2013CanonRé 058.JPG

 

Invisible la journée, j'avais quand même ma petite idée sur la propiétaire... autour de la maison, j'avais repéré le même genre de toile où, la nuit tombée, des Steatoda nobilis venaient les occuper... Je n'ai pas eu l'occasion de photographier celle de ce yucca, mais ai eu le temps de l'apercevoir avant qu'elle se réfugie dans son abri... qu'à cela ne tienne, voici des photos d'autres (et j'en ai déjà déposées plus bas dans ce blog !)

 

Femelle de couleur traditionnelle...

 

14.06.2013CanonRé 006.JPG

 

 

et une autre plus mélanique...

 

 

14.06.2013CanonRé 002.JPG

 

 

et toujours cet embrouillamini de toile...

 

 

14.06.2013CanonRé 011.JPG

 

des  femelles de belles tailles, pouvant atteindre les 14mm de corps (sans le pattes) !

 

Je continuerai de vous présenter les autres araignées de ce yucca dans les prochains jours !!

 

 

11/09/2012

Les amours... Araignées ! Metellina & Tegenaria

Ben oui, c'est l'époque...

Je vous ai déjà longuement présenté un accouplement de Linyphia (photos rares...), puis d'Epeire diadème...

Aujourd'hui, ce sont des Metellina sp. qui sont en approche... et toujours dans mon petit jardin !

Le couple, sur un hortensias, est encore éloigné... c'est entre deux averses que je prends ces quelques clichés...

 

11.09.2012Canon 013.JPG

 

 

La femelle

 

 

11.09.2012Canon 008.JPG

 

 

 

Le mâle...

 

 

 

11.09.2012Canon 012.JPG

 

 

 

11.09.2012Canon 012a.jpg

 

 

 

Sous ma terrasse, c'est un couple de Tégénaires, Tegenaria parietina, qui roucoulent !

Les Tégénaires, mâle et femelle, partagent facilement leur toile et vivent en bonne entente...

 

 

 

11.09.2012Canon 014.JPG

 

 

Je vais m'approcher un peu... :-)))

Le repaire...

 

 

11.09.2012Canon 015.JPG

 

 

 

Remarquez les immenses pattes avants du mâle !

 

 

 

 

11.09.2012Canon 016.JPG

 

 

 

 

11.09.2012Canon 017.JPG

 

 

Les pédipalpes ("gants de boxe")

 

 

 

11.09.2012Canon 017a.jpg

10/09/2012

Prémisse d'Epeire diadème - Araignée

J'aime bien cette photo... le moment ou la patte du mâle frôle et/ou touche celle de la femelle... Araneus diadematus (Epeire diadème)

 

 

 

09.09.2012Canon 078.JPG

 

 

 

09.09.2012Canon 078a.jpg

 

 

 

C'est l'époque des amours... un couple d'Epeire diadème tente un rappochement...

Ce mâle est un beau spécimen... je les trouve habituellement plus petit mais ici, c'est la femelle qui est plus petite...

 

 

 

09.09.2012Canon 082.JPG

 

 

 

09.09.2012Canon 080.JPG

 

 

 

La première tentative d'accouplement fut brève... de plus, l'accouplement des Linyphia (voir plus bas dans le blog) avait aussi commencé...

 

 

 

09.09.2012Canon 083.JPG

 

 

 

Le beau mâle ...

 

 

 

09.09.2012Canon 085.JPG

 

 

 

09.09.2012Canon 085a.jpg

 

 

 

Avec ses "gants de boxe"...

 

 

 

09.09.2012Canon 094.JPG

 

 

 

09.09.2012Canon 090.JPG

 

 

 

09.09.2012Canon 095.JPG

 

 

 

La femelle...

 

 

 

09.09.2012Canon 088.JPG

 

 

 

09.09.2012Canon 096.JPG

 

 

 

Les mâles se baladent un peu partout...

 

 

 

13.09.2012Canon 004.JPG

 

 

 

13.09.2012Canon 001.JPG

09/09/2012

Accouplements... d'araignées ! Linyphia triangularis

C'est le moment... à vous d'avoir l'oeil et surtout la patience !!

Après avoir repéré un couple d'Epeires diadèmes en pleine approche amoureuse dans un massif d'hortensias et dont j'ai pu prendre quelques clichés, mon regard fut attiré par un autre couple, de Linyphia triangularis, en plein accouplement, à l'envers sous leur toile en nappe !

Alors je vous dis pas... des dizaines de minutes, rivé sur mon pied monopod, plus d'une centaine de clichés dont 52 ont retenus sélectionnés pour leur qualité et leur chronologie..., j'en avais des crampes aux bras, mon flash suivait péniblement la demande et c'est lui qui rythmait les prises de vues... interminable... J'ai dû me résigner à arrêter car le couple n'arrêtait pas, ils s'éloignaient, puis revenaient à la charge... les 52 photos sont chronologiquement une suite exacte !

Je me doute que cette suite de photos sera rébarbative, mais les puristes apprécieront... ce n'est pas tous les jours qu'on peut voir cela... c'est une chose que les pros des loupes binoculaires, qui passent une par une les bestioles "neutralisées" sous leur microscope, n'ont pas la possibilité de voir en gros plans... C'est la Vie quoi  !!

Accrochez-vous... c'est donc une suite logique de mes meilleures photos prisent ce jour !

 

Les protagonistes... femelle à droite, mâle plus fluet à gauche !

 

09.09.2012Canon 097a.jpg

 

Faut avoir une solide confiance en sa partenaire pour mettre sa tête juste en-dessous de ses chélicères... si elle le décide, gnak en c'en sera fini du mâle... mais cela n'arrivera pas ici !

09.09.2012Canon 097.JPG

 

 

Le mâle utilise ses pédipalpes comme une pompe aspirante et foulante, ou une pipette, c'est selon... ils aspirent d'abord leur sperme dans les renflements des pédipalpes (qu'on appelle communément "gants de boxe"... c'est souvent ce qui permet de reconnaître un mâle d'une femelle). Le bout de ces pédipalpes fonctionnent comme une clef dans l'épigyne (la serrure) d'une femelle de la même espèce !

 

09.09.2012Canon 100.JPG

09.09.2012Canon 101.JPG

 

 

 

 

09.09.2012Canon 103.JPG

09.09.2012Canon 104.JPG

09.09.2012Canon 108.JPG

09.09.2012Canon 111.JPG

09.09.2012Canon 112.JPG

09.09.2012Canon 115.JPG

09.09.2012Canon 117.JPG

 

 

On remarquera, à plusieurs reprises, le pédipalpe du mâle gonflé comme un ballon (voir ci-dessus), qui permettra d'inséminer la femelle, via l'embolus, un genre de tuyau qu'il déroule et qu'il insère dans l'épigyne

http://gtaraignees.wordpress.com/tag/pedipalpe/

 

 

09.09.2012Canon 119.JPG

09.09.2012Canon 121.JPG

09.09.2012Canon 124.JPG

09.09.2012Canon 125.JPG

09.09.2012Canon 130.JPG

09.09.2012Canon 130a.jpg

09.09.2012Canon 131.JPG

09.09.2012Canon 134.JPG

09.09.2012Canon 138.JPG

09.09.2012Canon 141.JPG

09.09.2012Canon 144.JPG

09.09.2012Canon 145.JPG

09.09.2012Canon 146.JPG

09.09.2012Canon 147.JPG

09.09.2012Canon 148.JPG

09.09.2012Canon 150.JPG

09.09.2012Canon 151.JPG

09.09.2012Canon 153.JPG

09.09.2012Canon 154.JPG

09.09.2012Canon 159.JPG

09.09.2012Canon 160.JPG

09.09.2012Canon 161.JPG

09.09.2012Canon 162.JPG

09.09.2012Canon 163.JPG

09.09.2012Canon 164.JPG

09.09.2012Canon 166.JPG

09.09.2012Canon 167.JPG

09.09.2012Canon 170.JPG

09.09.2012Canon 173.JPG

 

Elles se séparent enfin, le temps de relaxer un peu mes bras crispés puis... c'est reparti !!

 

09.09.2012Canon 177.JPG

09.09.2012Canon 178.JPG

09.09.2012Canon 180.JPG

09.09.2012Canon 182.JPG

09.09.2012Canon 183.JPG

09.09.2012Canon 188.JPG

09.09.2012Canon 190.JPG

09.09.2012Canon 199.JPG

09.09.2012Canon 200.JPG

09.09.2012Canon 202.JPG

 

 

 

J'ai ensuite abandonné... mais eux avaient loin d'avoir fini... je ne savais pas que le mâle Linyphia triangularis avait tant de tentatives pour s'accoupler...!!

Je suis repassé une demi-heure plus tard, le mâle et la femelle étaient de chaque côté de la toile en nappe... pas de prédation donc ! :-)))

05/09/2012

Accouplement de Nigma - Araignée

Toujours sur cette haie de lierre aux étangs d'Ixelles (voir plus bas dans le blog) outre la prédation d'une Epeire par cette toute petite Nigma walkenaeri, j'ai eu la chance aussi de tomber sur un accouplement !

La femelle présente son abdomen aux pédipalpes du mâle...

 

 

 

03.09.2012Canon 027.JPG

 

 

 

03.09.2012Canon 033.JPG

 

 

 

 

03.09.2012Canon 034.JPG

 

 

 

Un peu plus loin, une autre prédation par un jeune mâle Nigma walkenaeri

 

03.09.2012Canon 019.JPG

 

 

 

 

03.09.2012Canon 003.JPG

 

 

 

03.09.2012Canon 007.JPG

 

 

 

03.09.2012Canon 022.JPG

 

 

 

C'est un peu du bol d'avoir vu tout cela sur une quinzaine de mètres de haie car un peu plus loin, sur une autre haie de lierre, je n'en n'ai vu aucune !! :-)))

 

 

 

13:28 Écrit par Richard dans accouplements, Nigma, Prédations | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/09/2012

Cannibalisme d'accouplement ! Araneus diadematus

Ben oui, ça arrive... Certains mâles se font boulotter par la femelle qu'ils veulent séduire... ou donne leur corps pour nourrir leur future progéniture... c'est selon !

Je n'ai pas vu l'approche de celui-ci, donc je ne sais pas si le mâle à "conclu" car, parfois affamée, les femelles croque le premier venu !

Jolie femelle Epeire diadème (Araneus diadematus)

 

 

02.09.2012Canon 038.JPG

 

 

 

02.09.2012Canon 038a.jpg

 

 

 

02.09.2012Canon 041.JPG

 

 

 

02.09.2012Canon 043.JPG

 

 

 

02.09.2012Canon 044.JPG

 

 

 

"Non jeff t'es pas tout seul" semble dire cet autre mâle enveloppé lui aussi et pré-digéré, sur une autre toile... même destin !

 

 

 

02.09.2012Canon 060.JPG

 

 

02.09.2012Canon 062.JPG

 

 

 

02.09.2012Canon 063.JPG

 

 

 

Mais ne vous en faites pas, ils ne subissent pas tous le même sort, heureusement pour l'espèce... mais pour ceux qui y réchappent, leur destin est de trouver d'autres femelles puis de mourir quand même, soit d'épuisement (un mâle adulte ne se nourrit plus...) soit de vieillesse !! 

14/09/2011

C'est le temps des amours...

Ca y est !!...

J'ai pas mal d'Epeires dans mon jardin, des petites et des grosses...

Aujourd'hui, en scrutant à gauche et à droite, je suis tombé sur une "approche" d'un mâle Araneus diadematus, notre Epeire diadème, Epeire des jardins, porte-croix etc...

Une bonne grosse femelle (elles peuvent faire 18 ou 20mm de corps) était plantée au centre de sa toile et un mâle minuscule (ils font max 8mm) titillait et tapotait les fils de la toile et s'approchait petit à petit, l'air de dire : "je ne suis pas une proie mais un mâle qui ne te veux que du bien..."

Ces approches amoureuses et/ou accouplements peuvent prendre un temps fou, des dizaines de minutes... c'est "je t'aime, moi non plus..." ! Le mâle s'approche petite à petit jusqu'à toucher les pattes de sa dulcinée mais si celle-ci réagit trop "négativement", il se laisse choir le long de son fil de sécurité puis revient à la charge, une fois, deux fois... dix fois... !

Alors que vous, appareil tendu à bout de bras, car c'est toujours dans des lieux impossibles..., vous fatiguez... "Allez, mon vieux faut conclure là..."

Bref, d'une année à l'autre, c'est pareil... j'ai parfois la patience de rester des dizaines de minutes, parfois je craque et reviens plus tard... mais toujours trop tard !!

Aujourd'hui n'a pas dérogé... Voici l'approche et les protagonistes...

 

 

14-09-2011 040.jpg

 

 

Venez, venez mon petit...

(Faut savoir que le risque est grand pour le mâle... soit il tombe sur une femelle affamée et s'il n'est pas suffisamment rapide, ou pas doué en morse... il passe à la casserole... soit elle est rassasiée, accepte l'accouplement mais a encore une petite faim et... re-casserole... soit c'est un finaud, il "conclu" et parvient à s'extirper sans mal... pour repartir à la conquête d'une autre !

De toute façon, c'e sera une histoire qui se terminera mal... Une fois adulte, le mâle ne se nourrit plus et part à la recherche des femelles... s'il échappe aux ogresses, il mourra quand même d'épuisement, car c'est son rôle !

On peut voir ça différemment... après s'être accouplé et conscient du devoir accompli, il se "donne" comme nourriture à la future mère de ses petits... Allez savoir !!

14-09-2011 017.jpg

 

 

Encore...

 

 

14-09-2011 042.jpg

 

 

14-09-2011 043.jpg

 

 

 

Oui, oui....

 

 

14-09-2011 044.jpg

 

 

 

14-09-2011 045.jpg

 

 

 

et... il se laissa choir... Caramba, encore raté !!

 

il ne me reste plus qu'à flasher les protagonistes... mais techniquement ça se complique aussi, le jour tombant, mon diffuseur de flash n'est plus suffisant et je commence à avoir des "fromages blancs" comme on dit dans le jargon...  vite, un système "d", un bout de mouchoir en papier collé directement sur le flash... à la guerre comme à la guerre !

 

 

Voici le mâle courageux...

 

 

14-09-2011 025.jpg

 

 

14-09-2011 035.jpg

 

 

Bon, ben je reviendrai plus tard...

En partant, je remarque une autre toile, juste à côté, où un autre mâle fait "le pied de grue"... seul près de la toile, la femelle sans doute cachée sous une feuille du noisetier...

Déjà un vieux combattant, il ne lui reste que six pattes... (faut savoir que les araignées, lorsqu'elles sont maintenues par une patte par un prédateur, elle ont la possibilité de "lacher" cette patte pour leur permettre de s'enfuir... patte qui repoussera à la prochaine mue... On appelle cela "l'autotomie")

 

 

14-09-2011 028.jpg

 

 

14-09-2011 034.jpg

 

 

"Ave César..." (pour celles et ceux qui connaissent la suite)

 

Bon, il se fait tard, je continuerai demain...

 

Où en étais-je... "Ave César, ceux qui vont mourir te salue !"

 

Eh oui... Celui qui faisait le pied de grue, le combattant est passé à la trappe

 

Le voici pré-digéré par les enzymes aspergés par la femelle...

 

 

 

14-09-2011 089.jpg

 

 

Je suis arrivé trop tard pour assister à l'affrontement...

 

 

14-09-2011 088.jpg

 

 

Un regard plutôt divergent !!

 

 

 

14-09-2011 087.jpg

 

 

 

Un bon plan où l'on voit bien l'épigyne de typique de l'Araneus diadematus

 

 

 

14-09-2011 063.jpg

 

 

 

14-09-2011 062.jpg

 

17/07/2011

Accouplement en forêt... Neriene emphana

A l'arrivée du photographe, nous étions en pleine affaire... les quelques flash ne nous ont pas trop dérangés et il a eu le tact d'attendre que nous ayons fini pour continuer à nous mitrailler !!

Ma femelle se trouve, comme toujours, sous sa toile en nappe... et j'ai fait un peu de gymnastique pour avoir accès à son épigyne... malgré mon pédipalpe gauche abîmé, le droit fonctionne bien et vous remarquerez la bulle qui en sort... Une fois la transmission du sperme faite, je pars, sans danger, de mon côté... ma femelle est moins vorace que certaines autres espèces !

 

Alors notre taille... 4 à 6 mm pour ma femelle et 3,7 à 5,6mm pour moi !

 

 

15-07-2011 058.jpg

 

 

15-07-2011 059.jpg

 

 

 

15-07-2011 062.jpg

 

 

Voilà... transmisison faite !!

 

 

15-07-2011 063.jpg

 

 

 

15-07-2011 064.jpg

 

 

 

15-07-2011 065.jpg

 

 

 

15-07-2011 069.jpg

 

 

 

Voici mon céphalothorax...

 

 

15-07-2011 072.jpg

 

 

 

Mon abdomen dont les robes sont très variables mais les quelques traits du bout sont caractéristiques...

 

 

15-07-2011 073.jpg

 

 

 

 

 

15-07-2011 073a.jpg

 

 

 

15-07-2011 075.jpg

 

 

 

15-07-2011 077.jpg

 

 

 

 

Voici une vue caractéristique de mon abdomen où la région épigastrique (ventrale) est distinctement renflée... (elle est aussi très visible ci-dessus, lors de l'acouplement)

 

 

15-07-2011 080.jpg

 

 

 

15-07-2011 084.jpg

 

 

 

Les yeux dans les yeux... (j'en ai huit !! )

 

 

 

15-07-2011 084a.jpg

 

 

 

15-07-2011 104.jpg

 

 

 

 

15-07-2011 118.jpg

 

 

Voici ma femelle dans toute sa splendeur...

 

 

 

 

15-07-2011 113.jpg

 

 

15-07-2011 092.jpg

 

 

 

15-07-2011 097.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15-07-2011 105.jpg

 

 

 

15-07-2011 109.jpg

 

 

 

15-07-2011 110.jpg

 

 

 

15-07-2011 112.jpg

 

 

 

 

15-07-2011 003.jpg

 

 

 

 

08/06/2011

Carnet rose... Araignée...

J'ai choisi, dans ma banque d'images, quelques photos d'araignées-loups, Lycosidae, Pardosa (vraisemblablement amentata, très présentes au sol dans mon petit jardin) et prisent ces dernières années pour vous décrire le cycle des ces remarquables et très utiles petites (entre 5 et 8mm) bestioles !

il faut une femelle

04-05-2008 016.jpg

 

 

Un mâle...

 

 

 

07-05-2010 001.jpg

 

 

des papouilles...

 

 

04-05-2008 007.jpg

 

 

 

On attend quelques temps puis vient le cocon (photo prise hier, dans mon jardin...)

 

 

07-06-2011 045.jpg

 

 

 

07-06-2011 057.jpg

 

 

 

et enfin... (toujours hier, dans mon jardin...)

 

 

 

07-06-2011 035.jpg

 

 

07-06-2011 037.jpg

 

 

 

07-06-2011 031.jpg

 

 Elle n'est pas belle la vie !!

23:53 Écrit par Richard dans accouplements, Cocons, Pardosa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/08/2009

Accouplement de Linyphia triangularis...

Ben oui... à force de visiter les arachnides de mon jardin, fallait bien que je tombe sur un accouplement... mais rare quand même car de l'approche à l'acte ça peut être très long !!

 

Si vous regardez bien, on voit le bulbe copulateur (qu'on appelle "gant de boxe" et qui n'est en réalité qu'une "pompe aspirante et foulante"... le mâle déposant son sperme, avant, sur une petite toile dite spermatique puis l'aspire dans ces bulbes avant de rejoindre une conquête...)

Sur ces quelques photos, on voit le bulbe "disparaître" vers l'épigyne de la femelle où il fonctionnera comme un clef... (donc seule une même espèce peut s'accoupler...)

 

 

 

21-08-2009 124

 

 

 

 

21-08-2009 126

 

 

 

 

 

 

21-08-2009 128

 

 

 

 

21-08-2009 129

 

 

 

 

21-08-2009 137

 

 

04/05/2008

"Papouilles" d'araignées loups...

Le soleil aidant, mes coureuses des plates-bandes s'en donnent à coeur joie... Les araignées loup Pardosa (chez moi amentata) grimpe partout sur les supports ensoleillés mais toujours presqu'au niveau du sol...

  

Sur un support en terre cuite, qui protège du soleil le pied d'une clématite, deux Pardosa se font des "papouilles"... ... Intéressant pour les puristes car la position n'est pas orthodoxe... le mâle est au-dessus... ??

 

 

04-05-2008 007

 

04-05-2008 005

 

04-05-2008 004

 

 

 

La femelle dans tout sa "splendeur"... (6/7mm)

 

 

 

04-05-2008 009

 

04-05-2008 012

 

04-05-2008 015

 

 

04-05-2008 016

 

 

Mais elle doit se méfier d'un prédateur potentiel, un peu lourdeau certes et pas vraiment discret (surtout sur les feuilles mortes...  )... Essayez de le retouver... joli mimétisme aussi !!

 

 

04-05-2008 019

 

 

en haut... à droite...

 

 

 

 

 

 

04-05-2008 022a

 

 

22:56 Écrit par Richard dans accouplements, Pardosa | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : pardosa |  Facebook |

27/09/2007

Enlacées... Nigma... Araignées

Ce n'est qu'en zoomant mes photos que j'ai remarqué qu'elles étaient deux... et qui plus est enlacés !! ... c'est t'y pas beau ça...

 

 

27-09--2007 022

 

 

 

27-09--2007 019

 

 

 

 

Quelques autres vues plus classiques de ces petites

Nigma walckenaeri...

 

 

 

 

27-09--2007 015

 

 

 

 

27-09--2007 014

 

 

 

27-09--2007 011

 

 

 

 

27-09--2007 010

 

 

24/09/2007

Au sortir des sacs de jardin - Araignées

Ah ! c'est toujours un plaisir non dissimulé que d'élaguer en automne... qui plus est c'est toujours une aubaine pour mes photos d'araignées au sortir des sacs de jardin...

 

L'élagage de ce w-e n'a pas dérogé à la règle... Voici mes "trouvailles"... des araignées connues certes mais toujours impressionnantes en gros-plans !!

 

 

Pour commencer, une "approche amoureuse" d'Epeires diadèmes... le mâle s'approchant avec prudence de cette grosse femelle en tapotant avec ses deux pattes avant pour voir la réaction, agressive ou pas (c'est selon si elle a faim ou pas... ), de cette femelle... Elle était d'ailleurs impressionnante, ses quatre pattes avant largement ouvertes l'air de dire " Venez, venez mon petit...). Plusieurs fois elle a essayé de l'attraper et plusieurs fois il s'est laissé choir le long de son fil de sécurité... Fallait vraiment en avoir envie là...

je n'ai malheureusement pas suivi toute l'approche car ça peut se compter en dizaines de minutes...

 

 

21-09--2007 022

 

 

21-09--2007 010a

 

 

 

 

 

 

 

La matronne...

 

 

 

21-09--2007 020

 

 

 

 

Alors, les Metellina sp. (vraisemblablement segmentata), famille Tetragnathidae... mâle ("gants de boxe")

 

 

 

21-09--2007 026

 

 

 

21-09--2007 029

 

 

 

 

21-09--2007 088

 

 

 

21-09--2007 092

 

 

 

La suivante est une juvénile, récupérée au sortir des sacs et bien sûr relachée dans la nature...(c'est du papier millimètré donc 4mm...)

 

 

 

21-09--2007 163

 

 

 

21-09--2007 164

 

 

 

 

21-09--2007 169

 

 

 

 

21-09--2007 174

 

 

 

 

21-09--2007 175

 

 

 

Voici maintenant un mâle Metellina adulte, toujours sur les sacs...

 

Comme je m'étonnais de retrouver souvent des araignées en train d'attaquer d'autres insectes et/ou araignées au sortir de ces sacs, Koen Van Keer, de la société arachnologique belge ARABEL, m'expliquait qu'en période de stress, il arrivait souvent qu'elles soient plus "agressives" ... mais encore un fois, rien de dangereux chez nous !!

 

 

 

21-09--2007 177

 

 

 

21-09--2007 185

 

 

 

21-09--2007 186

 

 

 

 

21-09--2007 191

 

 

21-09--2007 192

 

 

 

21-09--2007 193

 

 

 

21-09--2007 194

 

 

 

Voilà pour les Metellina...

 

 

Je posterai d'autres araignées plus tard...

20/09/2007

Nigma non grata !! Araignée

J'ai trouvé une trentaine "d'abris" d'araignées Nigma, dans un petit parc près du cinquantenaire, à Bruxelles ! Araignée de quelques millimètres (- de 5) ces abris sont répartis sur une vingtaine de mètres seulement de haie de lierre et autres abrisseaux à fruits rouges...

 

Je vous ai déjà abondamment présenté cette araignée commune plus bas dans ce blog !

 

 

Voici quelques photos encore, où une femelle "repousse" un mâle (sans le dévorer... c'est déjà pas mal dans ce milieu...) et celui-ci s'en ira sans demander son reste !! On peut donc bien voir les différences de gabarit, couleurs etc...

 

 

 

 

 

 

20-09--2007 030

 

 

 

20-09--2007 032

 

 

 

 

 

20-09--2007 034

 

 

 

 

 

Voici l'abri typique d'une Nigma walckenaeri...

 

 

 

 

20-09--2007 024

 

 

 

 

et un mâle et une femelle "au repos"...

 

 

 

 

20-09--2007 001

 

 

 

20-09--2007 005

 

 

 

21:25 Écrit par Richard dans accouplements, Nigma | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nigma |  Facebook |

19/08/2007

Approches amoureuses - Araignées

Les Epeires diadèmes sont de sortie !!

 

Des mâles sont en approches... mais tout cela est très lent, très prudent car il y a toujours un gros risque de "passer à la casserole"... au sens propre et au sens figuré... ... bien souvent le mâle "maladroit" se fait tout simplement "bouffer"...

 

Faut dire que la femelle a de quoi impressionner là

 

 

 

19-08-2007 026

 

 

 

19-08-2007 027

 

 

là, ils sont dans le bon sens...

 

 

19-08-2007 013

 

 

 

Un peu plus loin, d'autres couples...

 

 

 

18-08-2007 069

 

 

 

18-08-2007 072

 

 

 

mais là les mâles semblent aussi si pas plus grands que la femelle...

09/09/2006

Araignées - Mâle en approche...

Ah ! les Epeires diadème... On en a plein partout... trônant au coeur de ces toiles immenses qui encombrent nos chemins...  (ok 03/2014)

 

Je vous vois déjà, le bras étendu devant vous pour ne pas la recevoir en pleine figure...

 

Comme je l'ai dit plus bas, l'entreprise de séduction d'un mâle pour une belle se termine souvent tragiquement (il s'fait bouffer quoi !!)... J'ai suivi une approche d'un mâle pendant des dizaines de minutes... quelle énergie... toutes les minutes, il se rapprochait prudemment, faisant aller ses pattes dans tous les sens et touchait à peine la femelle qui elle, restait statique... je comprends qu'après ça il de devait plus avoir beaucoup de force et que...

 

Voici quelques parades...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malheureusement, les rares moments de contacts ne sont pas forts nets (ma position d'attente était inconfortable... tjrs à main levée, sans pied et avec un déclencheur plutôt lent... )

 

 

 

 

 

 

Voilà le séducteur... plutôt fluet hein !

 

 

 

 

 

Comme il y a des toiles un peu partout dans ce coin là, dont une squattée par un beau spécimen (que j'ai déjà déposé plus bas...) et comme j'ai dû m'absenter un bout de temps... je crains que le casanova se soit purement et simplement fait croquer par cette dernière...

 

 

 

 

06/09/2006

Araignée - les femelles bouffent les mâles...

Eh ! Oui... confirmation de la théorie... il n'est pas sans danger de séduire une femelle Epeire diadème...  ... appréciez le dimorphisme entre mâle et femelle...  (ok 03/2014)