28/07/2017

Robes d'Amaurobius...

Un jeune mâle Amaurobius est tombé d'un parasol... clic-clac !

Pas évident d'en déterminer l'espèce...

L'aspect sombre se sa robe et les pattes non-annelées me dirigent vers un mâle Amaurobius ferox juvénile !

La taille théorique est de 8 à 10mm de corps pour A. ferox

 

28.07.2017Lumix.jpg.jpg

 

Presque 10mm... ça conforte mon choix d'Amaurobius ferox !

Dommage qu'il soit encore juvénile car adulte, les mâles ferox se distinguent par leurs bulbes génital ponctués d'une tache blanche, comme ci-dessous !

 

 

28.04.2013Canon 041.JPG

 Ceux de mon juvénile...

 

28.07.2017Lumix.jpg_12.jpg

 

L'aspect sombre de sa robe...

 

28.07.2017Lumix.jpg_16.jpg

13:30 Écrit par Richardunord dans Amaurobius ferox | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/05/2017

Au fond du jardin - Amaurobius ferox & Clubiona

Un petit nettoyage et deux petites araignées... J'ai d'abord cru à une araignée-loup car petite et toute noire mais que nenni... En visionnant les photos, c'est une juvénile (5,5mm) Amaurobius vraisemblablement ferox !

 

10.05.2017Lumix.jpg.jpg

 

10.05.2017Lumix.jpg_5.jpg

 

10.05.2017Lumix.jpg_3.jpg

 

10.05.2017Lumix.jpg_4.jpg

 

10.05.2017Lumix.jpg_6.jpg

 

Alors l'autre, très fréquente aussi dans le jardin, une Clubiona comta (3,5/6mm) ou corticalis (7 à 10mm) !

5,5mm...

 

10.05.2017Lumix.jpg_18.jpg

Plutôt une Clubiona comta...

 

 

10.05.2017Lumix.jpg_16.jpg

 

 

 

17/03/2017

Araignées du jardin (suite)

Pour commencer, la visite des petits pots, sur les ganivelles... où se cachent beaucoup d'escargots, araignées et autres insectes !

 

 

08.11.2016Lumix.jpg_8.jpg

 

 

Quelques acariens (Trombidion) que certains appellent "araignées rouges"...

 

 

16.03.2017Lumix.jpg_62.jpg

 

16.03.2017Lumix.jpg_91.jpg

 

Je suspecte le suivant d'être intéressé par les œufs du cocon...

 

16.03.2017Lumix.jpg_82.jpg

 

Plusieurs "araignées citroën" Anyphaena accentuata, se cachent sous les pots... protection idéale contre les oiseaux...

Une juvénile...

 

 

16.03.2017Lumix.jpg_68.jpg

 

Une qui l'est moins...

 

16.03.2017Lumix.jpg_92.jpg

 

16.03.2017Lumix.jpg_98.jpg

 

Ensuite ma préférée, j'en ai plein le jardin, l' araignée-sauteuse la plus grande de Belgique, Marpissa muscosa !

 

16.03.2017Lumix.jpg_70.jpg

 

Une belle robe...

 

16.03.2017Lumix.jpg_71.jpg

 

16.03.2017Lumix.jpg_72.jpg

 

Sous un autre pot, quelques clientes... Un mâle  Neriene montana (Linyphiidae) malheureusement floue et dans le fond, une Marpissa muscosa juvénile qui s'apprête à rejoindre son abri de toile... Au fond à droite, un cocon et des restes (une mue/exuvie ?) de Marpissa...

 

 

16.03.2017Lumix.jpg_81.jpg

 

16.03.2017Lumix.jpg_80.jpg

 

Alors, sur une toile orbitèle, une Diodie-tête-de-mort, Zilla diodia minuscule...

 

 

16.03.2017Lumix.jpg_53.jpg

 

16.03.2017Lumix.jpg_54.jpg

 

Sous d'autres pots retournés...

 

16.03.2017Lumix.jpg_5.jpg

 

C'est une belle femelle Amaurobius ferox (enfin, je crois car j'ai d'abord cru à une Coelotes mais ses chélicères ne sont pas assez massives... pas toujours simple, même pour moi !!)...

 

16.03.2017Lumix.jpg_28.jpg

 

Je l'ai taquinée un peu pour la faire sortir... Hum, je doute encore car la toile n'est pas cardée comme celle des Amaurobius... donc plutôt Coelotes...

Bref, je vais demander confirmation à mon mentor Koen Van Keer !!

Confirmé par Koen : Coelotes s.l.

 

 

16.03.2017Lumix.jpg_32.jpg

 

Comme je vous l'ai déjà dit, la sortie des sacs de jardinage m'amène toujours de nombreuses "clientes"...

Ici, c'est un mâle araignée-crabe (Thomisidae) une Misumena vatia que j'aime aussi beaucoup voir évoluer dans les fleurs)...

 

 

16.03.2017Lumix.jpg_7.jpg


Tout petit, le voilà relâché sur un hortensia...

 

 

16.03.2017Lumix.jpg_9.jpg

 

16.03.2017Lumix.jpg_18.jpg

 

16.03.2017Lumix.jpg_22.jpg

 

16.03.2017Lumix.jpg_48.jpg

 

Là, il en a marre... il a déroulé du fil et s'en va ailleurs...

 

 

16.03.2017Lumix.jpg_45.jpg

 

 

Enfin, dans le fond du jardin, ce sont les abeilles solitaires (Osmies) mâles qui attendent avec frénésie la sortie des femelles !!

 

 

16.03.2017Lumix.jpg_41.jpg

 

16.03.2017Lumix.jpg_20.jpg

 

 

Voilà... C'est tout pour aujourd'hui...

30/09/2015

Dans mes bûches, savez-vous quoi qu'il y a ?... Araignées

 

 

Comme chaque année, je nettoie quelques bûches pour mon feu ouvert, question d'éviter de griller leurs habitants !!

Voici un lien de 2013 : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2013/10/03/gu...

Cette année-ci, je dois tout enlever pour faire place à une nouvelle fournée !

Voici donc un aréopage de celles qui ont bien voulu pauser pour moi... bon, d'accord certaines, plus récalcitrantes ont été prélevées le temps d'un photo puis ont été libérées dans le même coin !

Bon... rien de vraiment neuf, ce sont un peu toujours les mêmes espèces que je croise mais ne boudons pas notre plaisir hein !

Le biotope

 

18.09.2015Araignées bûches 046.JPG

 

 Bon ben j'avais mis cette note en brouillon car cela me prendra du temps de traiter mes photos mais bon, le système l'a édité tout de suite... ça signifie que j'ajouterai, au fur et à mesure, les différentes espèces d'araignées de "mes" bûches ! Désolé !

Commençons par un mâle Theridiidae que l'on ne voit pas souvent dans les forums... C'est une araignée que l'on trouve plutôt dans les caves et les grottes, parfois sous une grosse pierre dans les forêts mais ici, c'était dans mon tas de bûches !!

Pas bien grand, ce mâle adulte Nesticus cellanus, ne fait que 5mm (ce qui est pas mal car, en théorie, il ne dépasse pas 3,5mm (Roberts), 4mm (Bellmann) et 4,5mm (Hubert), mes trois guides de références... Un beau spécimen donc !

 

 

29.09.2015Bûches 062.JPG

 

De coloration jaunâtre ou verdâtre clair à brun-jaune, ses caractéristiques résident au motif de son céphalothorax, un genre de sablier noir, des ses pattes, relativement longues et nettement annelées et, pour les mâles adultes, comme ici, à des pédipalpes en "bouquet"... jugez plutôt !

 

 

 

29.09.2015Bûches 099.JPG

 

 

Le "sablier" et ses longues pattes nettement annelées...

 

 

29.09.2015Bûches 080.JPG

 

 

29.09.2015Bûches 089.JPG

 

29.09.2015Bûches 089a.JPG

 

 

29.09.2015Bûches 094.JPG

 

29.09.2015Bûches 094a.JPG

 

et voilà pour ce joli mâle !

Les suivantes, très présentes dans ces bûches, sont des Linyphiidae !

Celles que j'aime appeler Xphantes, car difficilement reconnaissables !

Les Lepthyphantes, dont la plus grande s'appelle minutus, ça ne s'invente pas ça hein !... ne fait que 4mm !

On les a classé dans deux groupes qui comptent plusieurs espèces... Pour différencier ces groupes, faut se focaliser sur les deux pattes avants (les pattes I) et plus précisément sur les métatarses, et compter le nombre d'épines...

Métatarse I avec plus d'une épine : L. nebulosus, leprosus, minutus et alacris

Métatarse I avec un seule épine : les autres... :-))

Ici, j'en compte trois... donc le premier groupe !

 

 

18.09.2015Araignées bûches 008.JPG

 

 

Une femelle Xphantes...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 009.JPG

 

 

Un petit mâle de 3mm...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 014.JPG

 

 

 

18.09.2015Araignées bûches 026a.JPG

 

Les pattes nettement annelées me font penser à L. minutus mais ?

 

18.09.2015Araignées bûches 031.JPG

 

 

Un autre mâle...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 137.JPG

 

18.09.2015Araignées bûches 150.JPG

 

 

et toujours trois épines sur le métatarse I

 

 

18.09.2015Araignées bûches 151.JPG

 

 

et quelques clichés d'une femelle...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 153.JPG

 

18.09.2015Araignées bûches 156.JPG

 

18.09.2015Araignées bûches 157.JPG

 

Pour les suivantes, je ne sais pas trop...

Un mâle juvénile (pédipalpes pas encore "formés")

 

 

18.09.2015Araignées bûches 050.JPG

 

18.09.2015Araignées bûches 057.JPG

 

 

 

Voilà pour le Xphantes... Passons aux autres !

 

Pas mal d'Amaurobius... une araignée nocturne qui se balade volontiers sur ma façade arrière... très présente dans ce blog !

Voici un immature...

Amaurobius similis...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 090.JPG

 

Quelques Amaurobius ferox, beaucoup plus foncées...

 

 

29.09.2015Bûches 017.JPG

 

Un fasciès typique...

 

 

29.09.2015Bûches 023.JPG

 

Un mâle immature...

 

29.09.2015Bûches 028.JPG

 

 

Une que je retrouve souvent aussi, une Steatoda bipunctata (Theridiidae)

Surtout dans et aux abords des habitations, parfois sur les troncs...

Petit grain de café chocolaté, luisant, huileux... déjà largement présenté dans ce blog... (voir catégories)

 

 

29.09.2015Bûches 037.JPG

 

Céphalothorax granuleux, typique des Steatoda !

 

 

29.09.2015Bûches 030.JPG

 

29.09.2015Bûches 049.JPG

 

29.09.2015Bûches 072.JPG

 

Reste ensuite les Tégénaires... Ici une Eratigena atrica

 

 

29.09.2015Bûches 002.JPG

 

29.09.2015Bûches 010.JPG

 

29.09.2015Bûches 013.JPG

 

 

Une autre espèce est aussi présente, une Tegenaria parietina

 

 

18.09.2015Araignées bûches 093.JPG

 

Pattes légèrement annelées et présence de point sombres autour du céphalo...

 

18.09.2015Araignées bûches 094.JPG

 

 

et, plus étonnamment, un Philodromus dispar juvénile...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 097.JPG

 

Difficile de l'avoir complètement net !

 

 

18.09.2015Araignées bûches 098.JPG

 

Le voici prélevé...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 131.JPG

 

18.09.2015Araignées bûches 132.JPG

 

 

Voilà, c'était les habitantes de mes bûches !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

27/09/2015

Coelotes vs Amaurobius ferox

Pas toujours évident de différencier les Coelotes des Amaurobius !

Comme j'ai la chance d'avoir les deux dans mon jardin, (re)voici une petite présentation !

J'ai coutume de dire que pour les Coelotes, ce sont le chélicères que je regarde en premier car celles des Amaurobius sont moins massives, vues du haut !

Ben, pour les mâles, ce n'est pas toujours le cas !

La couleur des pattes peut aussi aider... brun-roux pour Coelotes, brun pour Amaurobius...

Mais voyons cela...

 

Mâle Coelotes

 

27.09.2015Lumix 018.JPG

 

27.09.2015Lumix 018a.JPG

 

27.09.2015Lumix 015.JPG

 

Mâle Amaurobius ferox

 

 

14.04.2013Canon 039.JPG

Le folium de l'abdomen est aussi différent !

On remarque bien ci-dessous les pattes moins rousses...

 

08-03-2007 003

 

 

Le dernier argument, lu sur le Monde des Insectes mais non scientifique non plus, est que le céphalothorax des Coelotes et égal ou plus grand que leur abdomen... effectivement bien visible ici...

 

27.09.2015Lumix 018.JPG

Ce n'est pas le cas des Amaurobius ferox mais c'est parfois difficile à discerner !!

 

 

24-11--2007 106

 

 

10:09 Écrit par Richardunord dans Amaurobius ferox, Coelotes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/05/2015

Amaurobius vs Coelotes

Comme j'ai récemment eu les deux dans mon jardin, sous des débris divers, je reviens sur le comment les différencier !

Je privilégie les vues dorsales et plus précisément les chélicères...

Comme posté dernièrement, cet Amaurobius ferox a des chélicères, vues du haut, assez discrètes :

 

 

07.05.2015Lumix 008.JPG

 

07.05.2015Lumix 005a.jpg

 

 

 

Tandis que celles de cette grosse femelle Coelotes sont plus proéminentes :

 

 

14.05.2015LumixJardin 005.JPG

 

14.05.2015LumixJardin 013.JPG

 

14.05.2015LumixJardin 012.JPG

 

Les pattes des Coelotes sont aussi plus rousses et le céphalo plus imposant !

Voilà un petit rappel de fait !! :-))

 

 

14:18 Écrit par Richardunord dans Amaurobius ferox, Coelotes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/05/2015

Dans le fond de mon jardin (suite) - Amaurobius ferox

Je n'en vois pas souvent sur les murs de ma maison, côté jardin, mais ces Amaurobius ferox sont très présentes dans ce coin de jardin, humide, dans des vieux déchets de bois pourris...

Les adultes sont plutôt reconnaissables... une taille assez forte, entre 11 et 15mm de corps, couleur sombre, pilosité et robe classique avec un contour clair entourant la tache cardiaque (mais parfois "discrète"), en regardant bien, on parvient à distinguer des anneaux aux pattes ! Leur toile est cribellate !

 

Commençons par une belle femelle adulte...

 

 

07.05.2015Lumix 008.JPG

 

 

07.05.2015Lumix 005.JPG

 

07.05.2015Lumix 005a.jpg

 

Les deux petites "cuvettes" incurvées ou plus scientifiquement les "macules déprimées" sont des sigilles, de petites plages circulaires, plus ou moins chitinisées/sclérifiées, sont les plaques d'insertion de muscles

 

 

07.05.2015Lumix 006.JPG

 

 

 

Quelques vues de face... toujours impressionnant !!

 

 

07.05.2015Lumix 013.JPG

 

 

07.05.2015LumixFerox 003.JPG

 

De jolis crochets rouges...

 

 

07.05.2015Lumix 013a.jpg

 

 

 

07.05.2015LumixFerox 003a.jpg

 

 

07.05.2015LumixFerox 003b.jpg

 

 

Pilosité sombre de l'abdomen...

 

 

07.05.2015LumixFerox 009.JPG

 

 

Remarquez, sur la photo ci-dessous, les chélicères de l'Amaurobius ferox, beaucoup moins imposants que celles des Coelotes avec qui ont les confond souvent ! C'est un détail qui fonctionne !!

 

 

07.05.2015Lumix 017.JPG

 

 

Coelotes... Remarquez aussi les pattes plus rousses et le céphalo plus imposant...

 

14.04.2013Canon 028.JPG

 

 

J'ai trouvé d'autres femelles A. ferox, plus petites... mais bien typées quand même !

 

 

07.05.2015LumixFerox 046.JPG

 

 

07.05.2015LumixFerox 043.JPG

 

 

Là, par contre, les annelures des pattes sont plus que discrètes !!

 

07.05.2015LumixFerox 049.JPG

 

 

07.05.2015LumixFerox 052.JPG

 

 

07.05.2015LumixFerox 052a.jpg

 

 

La suivante est moins convaincante...

 

 

07.05.2015LumixFerox 032.JPG

 

 

07.05.2015LumixFerox 041.JPG

 

 

07.05.2015LumixFerox 039.JPG

 

 

ainsi que celle-ci...

 

 

07.05.2015LumixFerox 013.JPG

 

 

07.05.2015LumixFerox 013a.jpg

 

 

07.05.2015LumixFerox 014.JPG

 

07.05.2015LumixFerox 016.JPG

 

 

07.05.2015LumixFerox 017.JPG

 

 

07.05.2015LumixFerox 018.JPG

 

 

 

Voilà de quoi bien les avoir "dans l'œil" !!

 

 

 

 

14:50 Écrit par Richardunord dans Amaurobius ferox | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

29/03/2015

Paradis des Metellina, Enfer pour arachnophobes...

Je vous ai déjà parlé du tunnel de Laye près d'Auderville (Hague - Cotentin - Normandie - France) où j'avais trouvé des Metellina (ex-Meta) merianae variation celata !


Je viens d'y refaire un petit (... ouille ma cheville) tour...


Les Metellina sp. sont partout... Toutes petites, petites, moyennes et adultes...sur les murs verticaux du tunnel et... sur le plafond qui ne fait, au début, que deux mètres de haut... Faut donc diriger sa lampe à gauche, à droite et au-dessus pour ne pas s'en prendre une... J'imagine que ça peut être impressionnant pour les arachnophobes... surtout si sa lampe s'éteint Shocked (je dédouble toujours ma frontale avec une lampe à main !)
Pour l'ambiance, j'ai déjà déposé dans mon blog quantité de photos de ce lieu (sous Tunnel de Laye).

Alors voici celles du jour... vraisemblablement toutes des Metellina merianae mais quelle variabilité d'habitus, de robes...

Bon, me revoilà... espérons que la montagne n'accouche pas d'une souris ! :-))

Pour atténuer un mon titre un peu sensationnaliste, :-)), il est bien évident que ces petites Metellina, dont le corps fait moins d'un mm, sont inoffensives sur nous, incapables de percer la peau humaine... mais l'arachnophobie ne s'arrête pas à ça... n'est-ce pas !!

Voici, pour commencer, la variabilité des différentes robes, folium, de ce genre qui ne fréquente pas exclusivement les grottes mais qui est quand même considérée comme troglophile car elle peut y effectuer tout son cycle vital ! (phrase en partie tirée du site LMDI Bébert)

http://srs.britishspiders.org.uk/portal ... 20merianae : " l'espèce fréquente les habitats ombragés et humides où elle tisse sa toile (orbitèle) tels que les arbres creux, les terriers de mammifères, les caves, grottes et ponceaux, surplomb de sol. On peut la trouver aussi dans les buissons et les rochers mais l'aspect humide de l'habitat semble important, elle est ainsi fréquente sous la végétation surplombante des fossés de drainage..."

Niche partitioning in orbweaving spiders Meta menardi and Metellina merianae

" ...Ou il ressort que Metellina et Meta ont des niches écologiques très proches. Toutefois Metellina merianae à un comportement similaire aux araignées épigées en ce qui concerne son cycle reproducteur et sa technique de chasse passive sur sa toile..."

La question reste ouvert à propos de la nomenclature... Metellina merianae celata est-elle une sous-espèce ou une simple variabilité des M. merianae ??

J'aime aussi beaucoup les petits fascicules de La Hulotte, très bien faits... Le n°74 nous parle de la Meta des terriers, joli nom vernaculaire pour désigner cette "splendeur" !!

"Elle se reconnaît à la tête de loup noire dessinée sur sa tête ! "

 

 

27.03.2015LumixMeta 040a.jpg

 

 

 

 

 

27.03.2015LumixMeta 015.JPG

27.03.2015LumixMeta 018.JPG

27.03.2015LumixMeta 021.JPG

27.03.2015LumixMeta 022.JPG

27.03.2015LumixMeta 033.JPG

27.03.2015LumixMeta 038.JPG

27.03.2015LumixMeta 048.JPG

 

 

Tout cela est bien entendu fonction du sexe, de l'âge et des croisement entre les Metellina merianae...

Les voici en entier...

 

 

 

27.03.2015LumixMeta 015a.jpg

27.03.2015LumixMeta 008.JPG

 

Pour la suivante, ce qui m'intrigue, un peu, c'est le manque d'annulation marquées aux tarses et métatarses des pattes IV, comparé aux autres ??

 

27.03.2015LumixMeta 018.JPG

27.03.2015LumixMeta 021a.jpg

27.03.2015LumixMeta 022a.jpg

 

27.03.2015LumixMeta 030.JPG

 

 

Une des caractéristiques pour identifier ces M. merianae sur photo ce sont ces lignes radiales sombre sur le céphalothorax... la plupart du temps présentes sur les sujets adultes ! 

27.03.2015LumixMeta 036.JPG

27.03.2015LumixMeta 038a.jpg

27.03.2015LumixMeta 040.JPG

27.03.2015LumixMeta 046.JPG

27.03.2015LumixMeta 049.JPG

27.03.2015LumixMeta 052.JPG

 

Un jeune mâle monte la garde près d'un cocon...

 

27.03.2015LumixMeta 074.JPG

 

Mais que mangent-elles me demanderez-vous... il faut savoir que ce tunnel est ouvert de part et d'autre et qu'un courant d'air y est très présent... donc plein d'insectes y sont attirés ! C'est aussi un lieu protégé pour les chauve-souris !!

Bon, ben, elles peuvent aussi se manger entre-elles apparemment...

 

 

27.03.2015LumixMeta 053.JPG

 

Voici quelques insectes trouvés...

Un papillon des plus commun, un Nymphalidae dont j'attends l'indentification

 

 

 

27.03.2015LumixMeta 055.JPG

 

Un autre papillon dont j'ai trouvé plusieurs exemplaires... Le bien nommé "La Découpure"... Scoliopteryx libatrix

 

 

 

27.03.2015LumixMeta 068.JPG

 

Puis, enfin, car ma cheville ne m'a pas permis d'aller plus loin, cet insecte-ci...

 

 

27.03.2015LumixMeta 071.JPG

 

 

il y a, bien entendu, d'autres arachnides dans ce long tunnel et je vous les ai déjà présentées dans mes autres notes sur ce fameux tunnel de la Laye (voir Catégories), j'ai retenu cette fois ci une femelle Amaurobius ferox et son cocon...

 

 

27.03.2015LumixMeta 058.JPG

 

27.03.2015LumixMeta 061.JPG

 

 

Voilà ma contribution de cette année pour ce tunnel...

 

 

 

07/11/2014

Après élagage 2 - Araignées

Beaucoup de toutes petites araignées... Pour commencer une araignée-crabe, famille Thomisidae, un Xysticus juvénile du groupe cristatus...

 

 

01.11.2014Lumix 027.JPG

 

 

Le Roberts nous précise pour Xysticus cristatus :  

"Le triangle central du céphalothorax se termine en un point foncé bien défini..." "...en forme de pointe de flèche..." ajoute le Bellman !

Bien visible ci-dessous...

 

01.11.2014Lumix 090.JPG

 

 

A peine 3mm...

 

 

01.11.2014Lumix 096.JPG

 

Ensuite, un joli mâle Nereine Montana (famille Linyphiidae)... 6mm

 

 

01.11.2014Lumix 056.JPG

 

 

01.11.2014Lumix 042.JPG

 

01.11.2014Lumix 046.JPG

 

Toujours d'autres rikikis... Une Xphantes... non déterminée !

 

 

 

01.11.2014Lumix 083.JPG

 

Pour la suivante, de 5mm, j'hésite entre Coelotes sp. et Amaurobius ferox...

 

 

 

02.11.2014Lumix 014.JPG

 

 

 

02.11.2014Lumix 020.JPG

 

un critère, non scientifique certes, mais qui peut aider à différencier les Coelotes des Amaurobius : Le céphalothorax des Coelotes est égal ou plus grand que l'abdomen et les chélicères beaucoup plus imposantes ! 

Pour celui-ci, l'abdomen est plus long...

 

02.11.2014Lumix 022.JPG

 

Enfin, aussi très présentes dans mon jardin (comme partout) les Metellina sp.

Comme deux espèces chevauchent les saisons, il n'est pas facile de différencier les mengei printanières des segmantata automanles... donc Metellina sp.

 

 

29.10.2014Lumix 017.JPG

 

 

29.10.2014Lumix 017a.jpg

 

10/09/2013

Araignées des blockhaus 2

Dans ce fameux tunnel du hameau de Laye (dont l'accès est interdit !!), quelques autres arachnides m'ont montré le bout de leur pédipalpes...

Ces blockhaus, grottes et autres milieu troglophile (ombragés et humides) m'intéressent pour essayer d'y trouver les Méta et Metellina qui manquent encore à mon tableau de chasse (photo bien sûr!)...

Voici une liste des arachnides susceptibles de les fréquenter :

 

Meta menardi : plus rougâtre et noir brillant (pas encore vue !)

Meta bourneti : abdomen plus jaune unicolor, pafois foncé mais toujours uni (idem)

Metellina merianae (voir photos/catégories)

Metellina merianae celata (voir photos/catégories)

Nesticus cellulanus (idem)

Malthonica/Tegenaria (idem)

Pholcus (idem)

 

Alors, dans ce tunnel, dont je n'ai parcouru que le tiers, j'y ai rencontré aussi (outre les très nombreuses Metellina) des Pholcus phalangioides, en petite quantité, dont celui-ci en pleine prédation !

 

 

05.09.2013Canon 094.JPG

 

Deux Nesticus cellulanus...

 

 

05.09.2013Canon 154.JPG

 

Deux Amaurobius ferox (dont je pensais que le premier était une Coelotes mais Koen à rectifié le tir...)

 

 

05.09.2013Canon 151.JPG

 

 

05.09.2013Canon 157.JPG

 

 

et enfin, quelques très petites Tegenaria...

Etonnant, pour moi, d'en trouver si peu, car une autre expérience de visite de blockhaus (http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2013/04/15/de...) me laissait penser que c'était un milieu qu'elles appréciaient !!

Je ne les ai trouvées qu'a un seul endroit, là où il y avait un coin, un angle (ceci explique peut-être cela, nécessaire pour leur toile ?)

 

 

Tegenaria/Malthonica vraisemblablement silvestris (Merci Koen et Angelo)

 

 

 

 

 

05.09.2013Canon 133.JPG

 

un beau mâle...

 

05.09.2013Canon 137.JPG

 

05.09.2013Canon 138.JPG

 

 

05.09.2013Canon 138a.jpg

 

 

05.09.2013Canon 141.JPG

 

On peut évaluer sa petite taille par rapport à la mouche...

 

 

05.09.2013Canon 142.JPG

 

 

05.09.2013Canon 143.JPG

 

Voilà donc les différentes arachnides rencontrées dans ce tunnel...

Comme je visite ce coin de la Hague chaque année, j'y retournerai donc prochainement pour contrôler les deux tiers du tunnel restant (enfin, si on m'accorde l'autorisation de la visiter puisqu'il est INTERDIT !!)

28/05/2013

Mes nocturne (6) Amaurobius...

Un bref passage sur mes murs en fin de soirée... Une belle vue d'une femelle Amaurobius (vraisemblablement similis) et son petit...

Remarquez que la robe est la même...

 

 

27.05.2013Canon 002.JPG

 

 

Toujours chez Amaurobius, voici la ferox... plus impressionnante !!

 

 

26.05.2013Canon 060.JPG

 

26.05.2013Canon 060a.jpg

 

 

26.05.2013Canon 061.JPG

 

 

Joli détail d'une de ses pattes... avec ses trichobothries !

 

 

26.05.2013Canon 057.JPG

26/04/2013

Gants de boxe de ferox... Araignée

Un Amaurobius ferox arpentait mon mur de jardin... On dit souvent que pour reconnaître le mâle d'une femelle on doit se focaliser sur les pédipalpes, les pattes-machoires à l'avant... Les mâles arborent de véritables "gants de boxe", on ne peut pas mieux dire, ils en ont même la forme... On dirait qu'il va jouer à la pétanque !

 

 

25.04.2013Canon 026.JPG

 

Mâle adulte Amaurobius ferox... voici sa robe que l'on peut comparer aux Coelotes pour les différencier...

 

 

25.04.2013Canon 029.JPG

 

 

Je ne sais pas si c'est le même mais les mâles ferox continuent à "tourner" quand la nuit est tombée...

 

 

29.04.2013Canon 004.JPG

 

 

Une solide "gueule"...

 

 

29.04.2013Canon 007.JPG

 

 

29.04.2013Canon 011.JPG

 

 

Ze pédipalpe... ce qu'on appelle "gant de boxe" !

 

29.04.2013Canon 009.JPG

 

 

28.04.2013Canon 031.JPG

 

 

28.04.2013Canon 041.JPG

 

 

 

09:10 Écrit par Richardunord dans Amaurobius ferox | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/04/2013

Mes nocturnes (2) Araignées...

Sur le mur arrière de ma maison, côté jardin, deux arachnides se baladaient...

D'abord une belle femelle Coelotes sp. ... Outre les dessins de son abdomen, ses chélicères proéminentes et la couleur rouge-fauve de ses pattes sont de bons critères... Je les retrouvent habituellement sous les pierres, dans mon jardin... des araignées nocturnes, bien sûr !

 

14.04.2013Canon 028.JPG

 

On peut la confondre avec les Amaurobius dont elle a un peu le même fasciès... Justement, un peu plus loin c'est un beau mâle adulte Amaurobius ferox qui me montrait ses beaux gants de boxe...

 

 

14.04.2013Canon 039.JPG

 

Vous remarquerez, pas toujours évident quand on a pas les deux araignées l'une près de l'autre, que les pattes de l'Amaurobius sont plus brunes, moins rougeautes... Remarquez aussi les dessins de l'abdomen, le folium... typique aux Amaurobius ferox...

Les pédipalpes des mâles adultes Amaurobius sont aussi caractéristiques avec leur partie blanche

 

 

14.04.2013Canon 042.JPG

 

 

14.04.2013Canon 043.JPG

 

 

14.04.2013Canon 036a.jpg

 

15:28 Écrit par Richardunord dans Amaurobius ferox, Coelotes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/06/2012

De retour... Araignées - Nesticus & Amaurobius

Me voici de retour... ma pelouse était haute ! En prenant mon bidon d'essence de la tondeuse, une belle Amaurobius ferox était cachée en-dessous...

 

 

27.06.2012Canon 007.JPG

 

 

 

27.06.2012Canon 003.JPG

 

 

 

27.06.2012Canon 014.JPG

 

 

 

27.06.2012Canon 005.JPG

 

 

 

27.06.2012Canon 013.JPG

 

 

 

27.06.2012Canon 014a.jpg

 

 

 

27.06.2012Canon 013a.jpg

 

 

 

La suivante, trouvée sous un callebotis de mon jardin, une Nesticus cellanus (Nesticidae) de plus ou moins 5mm... (j'en avais dejà rencontrées en 2005)

 

 

 

27.06.2012Canon 024a.jpg

 

 

 

27.06.2012Canon 019.JPG

 

 

 

27.06.2012Canon 017.JPG

 

 

Remarquable quand même cette envergure pour une araignée de 5mm... Les pattes I sont immenses pour une femelle (je pensais que c'était l'apanage des mâles)... peut-être typique de cette famille Nesticidae ?

 

 

28.06.2012Canon 014.JPG

 

 

 

28.06.2012Canon 015.JPG

Voici, toujours intéressant de savoir, l'évolution du nom de cette araignée :

 

 

Genre NESTICUS, Thorell, 1870.

1805. Theridion, Walckenaer (ad parlem), Tableau des Aranéides, p. 72 (4 me famille : Crypticol^).

1837. Linyphia, Walckenaer (ad partem), Histoire naturelle des insectes (Aptères), t. II, p. 233.

1841. Meta, C. Koch (ad partem), Die Arachniden, t. VIII, p. 123.

1859. Theridium, Thorell (ad partem), Om Clercks original-Spindelsamling, p. 150.

1861. Theridium, Westring (ad partem), Araneae Suecicae, p. 151.

1864. Linyphia, Blackwall (ad partem), Spiders of Great Rritain, t. II, p. 210.

1864. Linyphia, E. Simon (ad partem), Histoire naturelle des araignées, p. 222.

1870. Nesticus, Thorell, On European Spiders, p. 88.

1878. Nesticus, L. Becker, Catalogue des Arachnides de Belgique. (Ann. de la Soc. ent. de Belgique.)

1881. Nesticus, E. Simon, Les Arachnides de France., t. V (l re partie), p. 45.

16:11 Écrit par Richardunord dans Amaurobius ferox, Nesticus cellulanus | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/01/2012

Celles de janvier 2012 (Metellina merianae etc...)

Entre deux averses, j'en ai profité pour passer en bordure de forêt, sur mes endroits habituels !

10/11°... qu'elle douceur !

Voici une Metellina (anciennement Meta) merianae (famille Tetragnathidae)... très photogénique !

 

 

21-01-2012 051.jpg

 

 

21-01-2012 051a.jpg

 

 

 

21-01-2012 057.jpg

 

 

 

21-01-2012 063.jpg

 

 

 

21-01-2012 067.jpg

 

 

 

D'autres gravitaient au même endroit... des Tetragnathes sp.

 

 

 

 

21-01-2012 049.jpg

 

 

 

21-01-2012 035.jpg

 

 

 

21-01-2012 043.jpg

 

 

 

Beaucoup d'araignées-citroën... Anyphaena accentuata !

 

 

 

21-01-2012 030.jpg

 

 

 

21-01-2012 034.jpg

 

 

 

21-01-2012 025.jpg

 

 

 

21-01-2012 046.jpg

 

 

 

21-01-2012 034a.jpg

 

 

 

Une (pauvre) Metellina chevauchée (parasitée) par un "intrus"...

 

 

 

21-01-2012 082.jpg

 

 

 

et une jeune Neriene peltata

 

 

 

21-01-2012 072.jpg

 

 

 

Dans ma cave, enfin, j'ai rencontré hier une juvénile Amaurobius ferox !

 

 

 

22-01-2012 025.jpg

 

 

 

22-01-2012 029.jpg

 

 

 

 

18/04/2011

Rôdeur de nuit... Amaurobius ferox

Joli mâle adulte Amaurobius ferox en balade sur ma façade cette nuit...

 

il a déjà perdu une patte (I) avant dans un combat...

 

 

18-04-2011 003.jpg

 

 

 

18-04-2011 006.jpg

09:32 Écrit par Richardunord dans Amaurobius ferox | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/11/2007

Mâle ou femelle... araignée... That's the question !

Mâle ou femelle ? Araignée…

 

Allez, je m’y colle…

Comment différencier, à l’œil, le sexe d’une araignée ?

Dès la naissance, rien ne différencie un mâle d’une femelle. Ils vaquent tous deux aux mêmes occupations essentiellement la confection d’une toile (pour celles qui en font…) pour pouvoir se nourrir… De mue en mue (cela varie par espèce mais comptons quatre à cinq mues pour les petites araignées qui vivent moins d’un an à plus de douze pour les espèces pérennes ou de grandes tailles) le bout du pédipalpe du mâle, c'est-à-dire les pattes mâchoire de l’araignée, grossissent sensiblement pour se métamorphoser, après sa dernière mue, en un ustensile très sophistiqué… une véritable pompe aspirante et re-foulante à sperme… (ce qu’on appelle communément des « gants de boxe »).

 

« Chez mâles, les organes fabriquant le sperme sont situés dans l’abdomen, à un endroit qui rendrait tout accouplement malcommode et surtout horriblement dangereux (ils passent parfois « à la casserole »).

Pour remplir ces « pompes » il confectionne une petite toile (dites toile spermatique) où il dépose quelques gouttes de sperme. Puis, se retournant, il saisit la gouttelette de semence entre ses crochets et, approchant l’une après l’autre ses « seringues », il l’aspire en deux temps trois mouvements.

C’est fait, ses bulbes sont chargés ; le voici maintenant prêt pour mener une existence qui n’aura plus rien à voir avec la vie tranquille qui avait été la sienne jusqu’à présent. Dorénavant va commencer pour ce mâle une vie de véritable vagabond. D’abord, il dit pour toujours adieu à son piège de toile, jamais plus il ne construira la moindre toile. Du coup plus de capture. Il ne consommera plus désormais aucune nourriture, et cela jusqu’à l’heure de sa mort.  » (Tiré de La HULOTTE n° 55)

Remarquable site sur la description des araignées : http://norbert.verneau.free.fr/morpho.html

Alors en images… J’ai choisi les Amaurobius, bien visible (la nuit) chez moi…

 

La femelle : Une Amaurobius similis

  

  

23-11--2007 023

 

   

 

Ici on voit bien ses deux pédipalpes “normaux”… ce sont les deux petites pattes de part et d’autre des chélicères ( prononcez ké…)

Vous avez aussi ici, en prime, l'illustration de cette toile "cribellée", typique de ces araignées cribellates... ( dont j'ai déjà expliqué ailleurs les caractéristiques...)

Le mâle… : Amaurobius toujours mais ici c’est un mâle adulte d’Amaurobius ferox (taille 11mm de corps… les tailles ne se donnent toujours que pour le corps… céphalo + abdomen…

  

24-11--2007 106

 

 

  

24-11--2007 123

  

 

Ici on remarque bien la structure du pédipalpe qui permettra aux « puristes » de déterminer l’espèce… Mais ici, déjà la taille de 11mm élimine les autres mâles Amaurobius… seuls les mâles Amaurobius ferox font cette taille… cqfd

Voilà, sans prétention, la façon de différencier, en général, les femelles des mâles…

16:38 Écrit par Richardunord dans Amaurobius ferox, Amaurobius similis | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : amaurobius |  Facebook |

10/08/2007

Araignées diverses...

Voici mes trouvailles du jour...

 

Le Pholque et son "sac de billes"...

 

10-08-2007 034

Beaux mâles en vadrouille...

 

10-08-2007 042

 

10-08-2007 040

 Mâle Tétragnathe sp...

 

10-08-2007 051

 

10-08-2007 048

Mâle Linyphia sp...

 

10-08-2007 076

 

et on termine par une belle femelle (6mm Sourire)

 

10-08-2007 108

 

10-08-2007 112

 

Je les identifierai plus tard... (j'ai ma petite idée... Sourire)

Amaurobius ferox pour moi... (01/2011)

11/03/2007

Ames sensibles s'abstenir - Araignée - Amaurobius ferox

Impressionnante mais pas grosse (entre 4 & 14 mm)...

J'avais déposé un beau mâle Amaurobius ferox un peu plus bas dans le blog... Voici maintenant la femelle...

 

 

11-03-2007 001

 

 

11-03-2007 002

 

 

11-03-2007 003

 

 

 

Elle a de la gueule hein !!... dommage qu'elle ne soit pas plus nette

18:52 Écrit par Richardunord dans Amaurobius ferox | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : amaurobius ferox |  Facebook |

08/03/2007

Araignées Amaurobius ferox mâle

il se baladait dans ma cave, près de la porte du jardin... Allez, hop ! scéance photo puis dehors...

 

Quelques gros plan de ses pédipalpes (gants de boxe)... un beau mâle adulte !!

 

 

 

08-03-2007 003

 

 

08-03-2007 017a

 

 

 

08-03-2007 018a
08-03-2007 019a

 

 

 

 

11 ou 12 millimètres de corps...

 

 

08-03-2007 006

 

 

 

08-03-2007 001

22:50 Écrit par Richardunord dans Amaurobius ferox | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |