23/04/2017

Araignées de la Hague 2017

Un retour aux sources... En 2006, au début de mon intérêt pour la macro d'araignées...

 

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2006/05/13/te...

 

Une première, vraisemblablement descendante de celle ci-dessus, une petite femelle Eratigena atrica, trouvée sur un mur de la chambre à coucher...

Pas de panique, c'est une araignée cool qui ne cherche jamais à mordre !

 

 

 

 

623.04.2017LumixMerquetot.jpg_5.jpg

 

6mm de corps... une rikiki !!

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_3.jpg

 

 

 

 

Je continuerai plus tard...

 

15/02/2017

Côté murs de la maison... Amaurobius similis

Côté murs de la maison, les mâles Amaurobius similis sont aussi de sortie !

Araignées nocturnes, faut attendre la tombée du jour pour les voir... Pas encore matures, faudra attendre, théoriquement, la fin de l'été pour qu'ils soient adultes !

 

 

15.02.2017Lumix.jpg_14.jpg

 

et pourquoi pas un Amaurobius fenestralis, me demanderez-vous ?

Parce qu'A. fenestralis, contrairement à son nom, ne se trouve pas sur les maisons, mais plutôt sous l'écorce d'arbres, dans les litières, sous les pierres... Par contre, A. similis est souvent dans les anfractuosités des murs, dans et près des habitations, autour des fenêtres (pourquoi faire simple hein !) mais il peut aussi s'observer loin des habitations, dans les mêmes habitats que A. fenestralis !

Pour les différencier, une bonne macro peut suffire... faut se focaliser sur ses "gants de boxe", sur ses pédipalpes où les apophyses, fines et incurvées, feront la différence !

 

 

15.02.2017Lumix.jpg.jpg

 

 

15.02.2017Lumix.jpg_15.jpg

 

 

15.02.2017Lumix.jpg_15a.jpg

 

Un autre mâle, plus juvénile, se baladait à l'intérieur, dans ma cave, près de la porte du jardin... les apophyses incurvées sont moins visibles...

 

 

15.02.2017Lumix.jpg_3.jpg

 

 

15.02.2017Lumix.jpg_6.jpg

 

 

22.02.2017Lumix.jpg.jpg

 

22.02.2017Lumix.jpg_4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

13:40 Écrit par Richard dans Amaurobius similis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/10/2016

L'Amaurobius et le Diplopode...

Un nettoyage automnal (karcher) à bousculé certaines bestioles...

Le soir, j'inspecte souvent mes murs extérieurs pour y flasher les éventuelles arachnides... Pour le menu, c'est une prédation d'un Diplopode (?) par un Amaurobius similis

 

 

20.10.2016LumixSalle de bain.jpg_29.jpg

 

L'avis de spécialistes :

 

"Bonjour,

il s'agit probablement d'un Polydesmidae.

Bien cordialement,

Théotime Colin"

 

Qui corrobore l'avis d'Ajyx dans le forum :

http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,261030.0...

 

"...On est donc dans la Classe des Diplopodes (Diplopoda) mais très difficile pour moi d'aller plus loin. Il semble qu'on soit dans l'Ordre des Polydesmides (Polydesmida) et dans la Famille des Polydesmidae ou celle des Paradoxosomatidae mais aucune certitude :

http://www.galerie-insecte.org/galerie/Fam_Polydesmidae_0...
http://www.galerie-insecte.org/galerie/Fam_Paradoxosomati...

 

Effectivement, et si j'en crois la distribution géographique de ces liens (et l'avis de Théotime), ce serait plus un Polydesmidae pour la belqique !

 

"Les diplopodes sont une classe d'arthropodes myriapodes qui, comme les chilopodes sont plus connus sous le nom de « mille-pattes ». " (Wikipédia)

 

Merci à tous !!

 

21/03/2016

Les Amaurobiidae de ma façade...

 

Petit nettoyage de printemps... l'eau à fait fuir cette belle femelle Amaurobius similis à l'intérieur !!

Clic ! Clac ! Photo...

 

 

 

 

 

2016.03.20Lumix_5a.jpg

 

 

2016.03.20Lumixa.jpg

 

 

Le biotope et les pattes faiblement annelées confirment l'espèce !

 

 

 

2016.03.20Lumix_5.jpg

 

14:20 Écrit par Richard dans Amaurobius similis | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/09/2015

Dans mes bûches, savez-vous quoi qu'il y a ?... Araignées

 

 

Comme chaque année, je nettoie quelques bûches pour mon feu ouvert, question d'éviter de griller leurs habitants !!

Voici un lien de 2013 : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2013/10/03/gu...

Cette année-ci, je dois tout enlever pour faire place à une nouvelle fournée !

Voici donc un aréopage de celles qui ont bien voulu pauser pour moi... bon, d'accord certaines, plus récalcitrantes ont été prélevées le temps d'un photo puis ont été libérées dans le même coin !

Bon... rien de vraiment neuf, ce sont un peu toujours les mêmes espèces que je croise mais ne boudons pas notre plaisir hein !

Le biotope

 

18.09.2015Araignées bûches 046.JPG

 

 Bon ben j'avais mis cette note en brouillon car cela me prendra du temps de traiter mes photos mais bon, le système l'a édité tout de suite... ça signifie que j'ajouterai, au fur et à mesure, les différentes espèces d'araignées de "mes" bûches ! Désolé !

Commençons par un mâle Theridiidae que l'on ne voit pas souvent dans les forums... C'est une araignée que l'on trouve plutôt dans les caves et les grottes, parfois sous une grosse pierre dans les forêts mais ici, c'était dans mon tas de bûches !!

Pas bien grand, ce mâle adulte Nesticus cellanus, ne fait que 5mm (ce qui est pas mal car, en théorie, il ne dépasse pas 3,5mm (Roberts), 4mm (Bellmann) et 4,5mm (Hubert), mes trois guides de références... Un beau spécimen donc !

 

 

29.09.2015Bûches 062.JPG

 

De coloration jaunâtre ou verdâtre clair à brun-jaune, ses caractéristiques résident au motif de son céphalothorax, un genre de sablier noir, des ses pattes, relativement longues et nettement annelées et, pour les mâles adultes, comme ici, à des pédipalpes en "bouquet"... jugez plutôt !

 

 

 

29.09.2015Bûches 099.JPG

 

 

Le "sablier" et ses longues pattes nettement annelées...

 

 

29.09.2015Bûches 080.JPG

 

 

29.09.2015Bûches 089.JPG

 

29.09.2015Bûches 089a.JPG

 

 

29.09.2015Bûches 094.JPG

 

29.09.2015Bûches 094a.JPG

 

et voilà pour ce joli mâle !

Les suivantes, très présentes dans ces bûches, sont des Linyphiidae !

Celles que j'aime appeler Xphantes, car difficilement reconnaissables !

Les Lepthyphantes, dont la plus grande s'appelle minutus, ça ne s'invente pas ça hein !... ne fait que 4mm !

On les a classé dans deux groupes qui comptent plusieurs espèces... Pour différencier ces groupes, faut se focaliser sur les deux pattes avants (les pattes I) et plus précisément sur les métatarses, et compter le nombre d'épines...

Métatarse I avec plus d'une épine : L. nebulosus, leprosus, minutus et alacris

Métatarse I avec un seule épine : les autres... :-))

Ici, j'en compte trois... donc le premier groupe !

 

 

18.09.2015Araignées bûches 008.JPG

 

 

Une femelle Xphantes...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 009.JPG

 

 

Un petit mâle de 3mm...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 014.JPG

 

 

 

18.09.2015Araignées bûches 026a.JPG

 

Les pattes nettement annelées me font penser à L. minutus mais ?

 

18.09.2015Araignées bûches 031.JPG

 

 

Un autre mâle...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 137.JPG

 

18.09.2015Araignées bûches 150.JPG

 

 

et toujours trois épines sur le métatarse I

 

 

18.09.2015Araignées bûches 151.JPG

 

 

et quelques clichés d'une femelle...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 153.JPG

 

18.09.2015Araignées bûches 156.JPG

 

18.09.2015Araignées bûches 157.JPG

 

Pour les suivantes, je ne sais pas trop...

Un mâle juvénile (pédipalpes pas encore "formés")

 

 

18.09.2015Araignées bûches 050.JPG

 

18.09.2015Araignées bûches 057.JPG

 

 

 

Voilà pour le Xphantes... Passons aux autres !

 

Pas mal d'Amaurobius... une araignée nocturne qui se balade volontiers sur ma façade arrière... très présente dans ce blog !

Voici un immature...

Amaurobius similis...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 090.JPG

 

Quelques Amaurobius ferox, beaucoup plus foncées...

 

 

29.09.2015Bûches 017.JPG

 

Un fasciès typique...

 

 

29.09.2015Bûches 023.JPG

 

Un mâle immature...

 

29.09.2015Bûches 028.JPG

 

 

Une que je retrouve souvent aussi, une Steatoda bipunctata (Theridiidae)

Surtout dans et aux abords des habitations, parfois sur les troncs...

Petit grain de café chocolaté, luisant, huileux... déjà largement présenté dans ce blog... (voir catégories)

 

 

29.09.2015Bûches 037.JPG

 

Céphalothorax granuleux, typique des Steatoda !

 

 

29.09.2015Bûches 030.JPG

 

29.09.2015Bûches 049.JPG

 

29.09.2015Bûches 072.JPG

 

Reste ensuite les Tégénaires... Ici une Eratigena atrica

 

 

29.09.2015Bûches 002.JPG

 

29.09.2015Bûches 010.JPG

 

29.09.2015Bûches 013.JPG

 

 

Une autre espèce est aussi présente, une Tegenaria parietina

 

 

18.09.2015Araignées bûches 093.JPG

 

Pattes légèrement annelées et présence de point sombres autour du céphalo...

 

18.09.2015Araignées bûches 094.JPG

 

 

et, plus étonnamment, un Philodromus dispar juvénile...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 097.JPG

 

Difficile de l'avoir complètement net !

 

 

18.09.2015Araignées bûches 098.JPG

 

Le voici prélevé...

 

 

18.09.2015Araignées bûches 131.JPG

 

18.09.2015Araignées bûches 132.JPG

 

 

Voilà, c'était les habitantes de mes bûches !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11/06/2015

Voilà pourquoi je les aime...

Une belle grosse femelle Amaurobius similisen pleine prédation, sur un mur de ma maison...

Habituellement nocturnes, elles n'hésitent pas à sortir le jour si un festin se présente !!

 

11.06.2015Lumix 007.JPG

 

 

11.06.2015Lumix 012.JPG

 

11.06.2015Lumix 014.JPG

 

 

Voilà... Je pars pour un quinzaine en Bretagne (Penmarch - Finistère sud) pour taquiner les arachnides et le bar (ou le loup, c'est selon !)

Mais ça ne m'empêchera pas de vous poster mes trouvailles !! :-)))

08/03/2015

ça bouge... sous ma terrasse !

 

Faut pas aller bien loin... à la nuit tombée, sous ma terrasse, les arachnides nocturnes, et certaines autres, commencent à bouger...

Le biotope...

 

 

08.03.2015Lumix 003.JPG

08.03.2015Lumix 004.JPG

C'est plus clair comme ça !

Ceux qui m'étonne le plus, ce sont les Pholcus qui ont pris leur quartier à l'extérieur... habituellement à l'intérieur, c'est plutôt rare, ici, d'en trouver dehors !

Photos floues...:-( ...mais pas facile la map dans la pénombre !  ils étaient au moins 3 !

 

07.03.2015Lumix 027.JPG

 

Je suis retourné ce 8 mars... en voici une plus nette !! :-)

 

 

08.03.2015Lumix 008.JPG

 

 

07.03.2015Lumix 031.JPG

 

J'aime bien la stature de la suivante...

 

07.03.2015Lumix 040.JPG

 

Il y a aussi une belle Metellina sp., de superbes couleurs...

 

 

07.03.2015Lumix 001.JPG

 

07.03.2015Lumix 001a.jpg

 

C'est une femelle Metellina sp. adulte... Elle chevauchera donc trois saisons... automne, hiver et printemps... d'où la difficulté de les identifier jusqu'à l'espèce... car on a coutume de dire qu'au printemps c'est M. mengei et en automne M. segmentata, mais, mais... !!

 

 

07.03.2015Lumix 046.JPG

 

Pas facile, avec la faible profondeur de champs, d'avoir sa tête nette... Qu'à cela ne tienne...

 

 

07.03.2015Lumix 047.JPG

 

Alors la suivante n'est pas typiquement nocturne... J'en trouve souvent dans mon jardin, sous leur toile... C'est une araignée de la famille Linyphiidae, une Neriene montana... typique avec ses patte nettement annelées, "qui passe l'hiver à son dernier stade de développement et effectue sa première mue d'adulte dès le début du printemps..." (Guide Photo des araignées - Bellmann)

 

 

07.03.2015Lumix 006.JPG

 

 

07.03.2015Lumix 053.JPG

 

07.03.2015Lumix 059.JPG

 

07.03.2015Lumix 068.JPG

 

Belle illustration de ce qu'on appelle le "folium" (tiré de feuille) d'un araignée !

 

 

 

07.03.2015Lumix 006a.jpg

 

 

Toujours sous ma terrasse, une petite "araignée Citroën" comme on l'aime à l'appeler... (à cause des chevrons qu'elle arbore sur son abdomen), une Anyphaena accentuata... (floue aussi mais bon... vous savez pourquoi :-))...)

Une araignée qu'on trouve plutôt sur les arbres... à la canopée !

 

 

07.03.2015Lumix 054.JPG

 

Juste le temps de la flasher puis elle s'enfuit dans son repaire hivernal...

 

 

07.03.2015Lumix 057.JPG

 

 

Il y a aussi, bien sûr, les Amaurobius similis qui squattent un peu toutes les anfractuosités.. Elles sont là toute l'année, celles-là !

 

 

07.03.2015Lumix 070.JPG

 

 

Voilà ce qu'il y a sous ma terrasse... pour l'instant !! :-))

 

Voilà, j'y suis retourné ce dimanche soir... Une nouvelle venue sur mes murs, une petite araignée-loup, une Pardosa sp., remarquez la perpendicularité des épines de ses pattes... une caractéristique des genres Pardosa sp.

 

 

 

08.03.2015Lumix 014.JPG

 

 

Dernière constatation, un cocon... vraisemblablement d'Epeire diadème (Araneus diadematus). L'araignée pond avant l'hiver puis meurt... le cocon à besoin du froid de l'hiver pour bien évoluer... je vous tiendrai au courant de l'éclosion !!

 

 

 

07.03.2015Lumix 065.JPG

 

 

 

Cet inventaire donne la chair de poule à Sophie (voir commentaire) que je comprends mais toutes ces araignées sont souvent inoffensives car trop petites et quand ben même, les plus grosses ne chercheront jamais à mordre gratuitement... nous ne les intéressons pas car elles ne se nourrissent pas de sang... seules une manipulation intempestive et/ou une situation où elles resteraient coincées quelque part pourrait les obliger à mordre ! Dites-vous bien que leur venin leur est précieux et elles en usent avec parcimonie... d'ailleurs, si elles doivent nous mordre, c'est une fois sur deux "à sec"... juste comme pour nous prévenir !!

 

18/11/2013

Amaurobius similis... Araignée

Comme quoi une "bonne" macro peut suffire à identifier l'espèce, ici Amaurobius similis !

Que nous dit notre "bible" (Guide des araignées de France et d'Europe - Michael J. Roberts) :

"...tibia du pédipalpe, vue de dessus, doté d'une apophyse fne et incurvée, mais de même longueur que l'autre"

 

18.11.2013Canon 015.JPG

 

 

18.11.2013canon 013.JPG

 

 

18.11.2013canon 013a.jpg

 

 

18.11.2013canon 007.JPG

11:01 Écrit par Richard dans Amaurobius similis | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/11/2013

Amaurobius en balade... Araignée

Caché derrière un coussin du divan de mon salon... Avec ses longues pattes avant, j'ai presque confondu ce mâle avec une petite Tégénaire... Amaurobius simils...

Je n'en vois pas souvent à l'intérieur... mais dans mon canapé il ne manque pas de culot celui-là !! Scéance photo et puis zou... dehors !

 

04.11.2013Canon 017.JPG

 

 

04.11.2013Canon 014.JPG

 

 

04.11.2013Canon 014a.jpg

 

 

Une bien jolie "robe"...

 

 

04.11.2013Canon 021.JPG

 

 

04.11.2013Canon 019.JPG

 

 

04.11.2013Canon 030.JPG

 

 

04.11.2013Canon 030a.jpg

 

 

Pour l'espèce, c'est un peu plus pointu... ça se joue entre Amaurobius fenestralis et similis...

Contrairement à son nom, fenestralis se trouve dans la nature, sur et sous les écorces d'arbres, branches à terre, pierres, litières, feuillages denses... tandis que similis est plus dans et près des habitations, anfractuosités des murs, palissades etc... mais peut également se trouver dans les mêmes habitats que fenestralis !

Forte présomption que ce soit une similis donc et les pédipalpes de ce mâle confirment... tibia du pédipalpe doté d'une apophyse fine et incurvée, de même longueur que l'autre... la macro suivante est parlante...

 

 

04.11.2013Canon 026.JPG

 

 

 

13:19 Écrit par Richard dans Amaurobius similis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/05/2013

Mes nocturne (6) Amaurobius...

Un bref passage sur mes murs en fin de soirée... Une belle vue d'une femelle Amaurobius (vraisemblablement similis) et son petit...

Remarquez que la robe est la même...

 

 

27.05.2013Canon 002.JPG

 

 

Toujours chez Amaurobius, voici la ferox... plus impressionnante !!

 

 

26.05.2013Canon 060.JPG

 

26.05.2013Canon 060a.jpg

 

 

26.05.2013Canon 061.JPG

 

 

Joli détail d'une de ses pattes... avec ses trichobothries !

 

 

26.05.2013Canon 057.JPG

24/10/2012

Amaurobius similis - Araignée

Sur les murs de ma nouvelle extension, sous terrasse, certaines arachnides commencent à squatter les anfractuosités... Tégénaires,Pholques, quelques Linyphiidae et plusieurs femelles Amaurobius similis...

Pas évident de différencier Amaurobius similis de sa consoeur fenestralis... Heureusement, quelques mâles commencent à approcher les femelles et cela permet de bonnes macros des pédipalpes (gants de boxe) qui me permettront de confirmer ma détermination de l'espèce similis...

La taille peut aussi aider... le corps d'un mâle similis fait entre 6 et 8mm alors que le mâle fenestralis fait entre 4 et 7mm... mais c'est vrai que ça se joue sur pas grand chose et le papier millimètré est nécessaire...

Près de 8mm...

 

 

23.10.2012Nikon 002.JPG

 

Mais ce sont les structures du tibia des pédipalpes qui m'apporteront des certitudes...

 

 

23.10.2012Canon 051.JPG

 

 

 

23.10.2012Canon 033.JPG

 

 

L'apophyse fine et incurvée lève tout doute !!

Le biotope a aussi sont importance... la fenestralis ne se retrouve pas près des maisons tandis que similis aime les anfractuosités des murs... et rentre parfois... ce mâle s'est retrouvé sur le plancher de mon salon... heureusement que je l'ai vu avant les chats !!

 

Pour les puristes, quelques autres vues de ses pédipalpes...

 

 

 

23.10.2012Canon 034.JPG

 

 

 

23.10.2012Canon 035.JPG

 

 

 

23.10.2012Canon 036.JPG

 

 

 

23.10.2012Canon 040.JPG

 

 

 

23.10.2012Canon 049.JPG

 

 

 

24.10.2012Canon 010.JPG

 

 

J'ai trouvé, dehors, un autre mâle en balade...

 

 

 

27.10.2012Canon 006.JPG

 

 

 

27.10.2012Canon 006a.jpg

 

 

 

23:19 Écrit par Richard dans Amaurobius similis | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

22/03/2012

Amaurobius similis - araignée

Une araignée commune, certes, qui se ballade près et sur les maisons mais pas toujours facile de discerner l'espèce entre Amaurobius similis et fenestralis...

Contrairement à son nom (pourquoi faire simple...) la fenestralis se trouve plutôt loin des habitations tandis que similis est plus synanthrope mais peut aussi se retrouver sur les mêmes sites que fenestralis...

Pour les différencier, sans tuer la bestiole, la taille est un bon critère... la femelle fenestralis est plus petite, entre 7 et 9mm tandis que la femelle similis entre 9 et 12mm...

Le corps de celle-ci, trouvée sur un muret de ma maison, fait plus de 10mm c'est donc bien une similis...

 

 

 

20-03-2012 009.jpg

 

 

 

20-03-2012 013.jpg

 

 

 

20-03-2012 011.jpg

13:32 Écrit par Richard dans Amaurobius similis | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/11/2011

Elagage suite et fin...

Toujours de minuscules araignées... qui descendaient le long de leur fil de sécurité pendant que j'élaguais mes noisetiers !

La première photo n'est pas excellente mais le dessin de l'abdomen nous dirige vers Clubiona corticalis

 

 

 

14-11-2011 005.jpg

 

 

 

C'est ensuite une juvénile Marpissa muscosa, espèce très présente dans mon jardin !

Toujours aussi mimis et photogéniques ces araignées-sauteuses !

 

 

 

14-11-2011 010.jpg

 

 

 

14-11-2011 013.jpg

 

 

 

14-11-2011 014.jpg

 

 

 

Les deux suivantes sont rentrées à l'intérieur...

Un Amaurobius similis juvénil...

 

 

 

14-11-2011 017.jpg

 

 

 

Mais je ne donne pas cher de sa peau car mes cerbères (les Pholques) montent la gardent au quatre coins...

 

La suivante, une Metellina sp. est rentrée soit pour se réfugier du froid et/ou mourir au chaud !

Remarquez sa "robe" de fin de saison...

 

 

 

14-11-2011 030.jpg

 

 

 

14-11-2011 028.jpg

 

 

 

Le dessin du céphalo est caractéristique...

 

 

 

14-11-2011 029.jpg

 

 

 

14-11-2011 024a.jpg

 

 

 

Pour la petite histoire, la sachant en fin de vie, j'avais décidé que lui offrir un moustique comme repas, une proie habituelle... Quelle ne fut pas ma surprise en retrouvant, le lendemain, l'araignée morte et le moustique bien vivant !! Le monde à l'envers... J'ai, bien entendu, relaxé le moustique qui l'avait bien mérité !!

25/10/2011

Elagage... Araignées

Rien de très original mais reste le plaisir de les flasher...

 

Une toute juvénile trouvée en cave... Amaurobius similis/fenestralis... les yeux dans les yeux !

 

 

24-10-2011 002.jpg

 

 

 

Son folium...

 

 

 

24-10-2011 003a.jpg

 

 

Une jolie Tetragnatha... vraisemblablement T. montana !

 

 

24-10-2011 025.jpg

 

 

24-10-2011 025a.jpg

 

 

 

24-10-2011 026.jpg

 

 

 

 

 

Une autre sous toile...

 

 

 

24-10-2011 067.jpg

 

 

 

24-10-2011 119.jpg

 

 

 

24-10-2011 122.jpg

 

 

 

 

 

 

24-10-2011 037.jpg

 

 

 

Je vous ai déjà parlé, plus bas dans le blog, de ce couple de Metellina et d'une prédation d'un mâle... Je retrouve le même couple, à la même place, tous deux sur la même toile... plutôt fidèles donc...

 

La femelle...

 

 

24-10-2011 033.jpg

 

 

 

Le mâle...

 

 

 

24-10-2011 052.jpg

 

 

 

Le couple et une proie que surveille le mâle...

 

 

 

24-10-2011 059.jpg

 

 

 

24-10-2011 065.jpg

 

 

 

24-10-2011 039.jpg

 

 

 

Une toute juvénile Enoplognatha ovata...

 

 

 

24-10-2011 072.jpg

 

 

 

Une joile Zilla diodia (Diodie-tête-de-mort) et son masque funèbre africain...

 

 

 

24-10-2011 085.jpg

 

 

 

24-10-2011 088.jpg

 

 

 

24-10-2011 093.jpg

 

 

 

Une minuscule araignée sauteuse, Ballus chalybeius, que je ne trouve jamais en scrutant les arbres mais seulement lors d'élagage et de jardinage, au sortir des sacs...

 

 

 

24-10-2011 096.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24-10-2011 104.jpg

 

 

 

Encore une habituelle... un Philodromus sp.

 

 

 

24-10-2011 114.jpg

 

 

 

24-10-2011 115.jpg

 

 

 

 

25/08/2011

Araignées du retour... Steatoda grossa

On ne change pas une équipe qui gagne hein !!

Ce petit mâle Steatoda grossa (famille Theridiidae) était prisonnier de ma baignoire... quelques clichés puis s'en est allé !!

 

 

23-08-2011 135.jpg

 

 

 

23-08-2011 138.jpg

 

 

 

 

23-08-2011 139.jpg

 

 

 

23-08-2011 142.jpg

 

 

 

23-08-2011 140.jpg

 

 

 

23-08-2011 145.jpg

 

 

 

23-08-2011 146.jpg

 

 

Cette jeune femelle Amaurobius s'était aussi invité à l'intérieur...

 

 

 

23-08-2011 247.jpg

29/12/2010

Amaurobius similis - Araignée

Les autres années, je les pourchassais, en photos bien sûr, essentiellement sur mes façades arrières !

Aujourd'hui, celui-ci, car c'est un mâle, arpentait allègrement les marches de l'escalier de mon hall avant que ma femme tombe dessus !!

Pas bien grand, ils font 6 à 8mm de corps (sans les pattes) !

Alors... Comment différencier l'Amaurobius simils de l'Amaurobius fenestralis ?

Si j'en crois mon guide des araignées de France et d'Europe de M.J.Roberts, fenestralis, comme son nom ne l'indique pas, se trouve plutôt sur les écorces d'arbres, branches tombées à terre, litière, sous les pierres etc... tandis que similis se trouve plus dans les infractuosités des murs, palissades, encadrements de fenêtres, notamment dans et près des habitations... mais il peut aussi s'observer loin des bâtiments... comme fenestralis !

Mais le meilleur moyen, lorsqu'on a la chance d'avoir un mâle, c'est de se focaliser sur ses pédipalpes, sur ses "gants de boxe" comme on dit !

Bon, il faut le matos ad-hoc, d'accord et avec une lentille Raynox DRC250 et un bridge Canon PowerShot SX10IS ça donne ça :

 

 

29-12-2010 015.jpg

 

Le guide Roberts, explique bien, grâce à ses dessins, que le tibia du pédipalpe du mâle similis est doté d'une apophyse fine et incurvée au contraire de fenestralis qui a ses aphophyses d'épaisseur semblable et obtuses !!







29-12-2010 020.jpg

 



Les yeux dans les yeux (il en a huit !)

 

 



29-12-2010 012.jpg







29-12-2010 021.jpg

 







29-12-2010 008.jpg





Allez... encore un gros-plan pour la route...









29-12-2010 006.jpg

 

 

Un second mâle (décidément !) se baladait sur un escalier, au premier, avant que mon épouse ne le trouve... ça m'a permis encore quelques bons clichés !

 

 

31-12-2010 009.jpg

 

 

31-12-2010 008.jpg

 

 

 

30-12-2010 005.jpg

 

 

Pour les puristes...

 

 

30-12-2010 008.jpg

 

 Enfin, un troisième mâle se baladait en cave...

 

 

03-01-2011 016.jpg

 

 

 

 

 

03-01-2011 018.jpg

 

 

03-01-2011 015.jpg

23:54 Écrit par Richard dans Amaurobius similis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/12/2007

Mémère Amaurobius - Araignée

Comme tous les jours, je vais jeter un oeil à "ma" mèmère Amaurobius similis qui squatte un coin de la sous-toiture de ma cour... et la trouve aux aguets sur sa superbe toile cribelate...

je m'approche, je m'approche... (faut 1cm d'écart pour que ça "donne" ) Laughing clic !






puis je la vois démarrer vers mon petit compact... :0021: tiens... c'est la première fois qu'elle me fait ce coup là... habituellement c'est plutôt la fuite quand je manque de doigté...

je recule, je recule et "on" arrive au bord de sa toile...
mais voyons, bien sûr... re-clic... Laughing







slurp !







peu de temps après... la revoici à l'affût, à l'entrée de son antre !!
(à l'endroit pour plus de commodité... Laughing )


 


Quand je vous disais qu'elles étaient utiles...

26/12/2007

Araignées d'hiver... ?

Après de solides gelées, un léger redoux subsiste depuis quelques jours... ce soir 3 à 4°...

  

J'en ai profité pour voir si certaines arachnides étaient de sortie car durant le gel, elles n'étaient pas visibles...

 

Eh ! ben, je suis étonné... plusieurs sont à nouveau de sortie... il y a, un peu comme d'habitude, mes Amaurobius... mâles & femelle...

 

Les mâles adultes (pédipalpes bien structurés)...

 

 

26-12--2007 032

 

26-12--2007 028

 

26-12--2007 020

 

 

 

 

La femelle...

 

 

 

 

25-12--2007 001

 

 

 

Elle est même en train de "peigner" sa soie calamistrée (cribellate)...

 

 

26-12--2007 043

 

 

 

 

Une jeune orbitèle est même de sortie...?

 

 

 

26-12--2007 039

 

 

26-12--2007 040

 

 

 

Je ne m'attendais pas à trouver une Anyphaena accentuata que j'aime appeler "araignée citroën" à cause de ses chevrons...

 

 

 

26-12--2007 036a

 

 

 

J'ai bien encore repéré quelques "xphantes" style Leptyphantes mais difficile à "fixer"... toutes petites et difficile d'accès...

 

 

 

26-12--2007 022

 

 

 

Voilà... comme quoi ça vaut encore la peine de sortir...

25/12/2007

Araignée de Noël - Femelle Amaurobius

25-12--2007 001a

 

23:19 Écrit par Richard dans Amaurobius similis | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amaurobius similis |  Facebook |

07/12/2007

Gros-plan d'une prédation de moustique - Araignée - Amaurobius

Comme j'ai plusieurs repaires d'Amaurobius sous la toiture d'une petite cour, j'ai tout loisir d'aller les voir... même par mauvais temps...

 

C'est donc une belle mémère Amaurobius qui va déguster un moustique...

 

Je vous ai déjà parlé de la soie très particulière des Amaurobius... La soie calamistrée confectionnée par les araignées cribellates...

 

C'est une soie "peignée" par les pattes arrières de ces araignées cribellates, d'aspect un peu cotonneux, bleuté, d'une grande adhérence mais sans être collant... un peu comme du velcro !

Elle reste "efficace" quelques temps mais l'araignée doit la "rafraîchir" ou la renouveler de temps à autre...

 

Voici la proie (un moustique) empêtrée et une belle vue de cette soie...

 

 

 

 

06-12--2007 006

 

 

 

 

 

Les vibrations du moustique essayant de se dépêtrer ont tôt fait d'alerter la femelle Amaurobius (similis/fenestralis) et la voici qui se précipite vers l'intus...

 

 

 

 

06-12--2007 009

 

 

 

 

Tous crocs ouverts, c'est l'hallali... taïaut, taïaut, taïaut...

 

 

 

 

06-12--2007 013

 

 

 

 

Elle n'en fera qu'une bouchée... Remarquez l'utilité de ses deux pédipalpes, les deux petites "pattes" avant qui lui servent à manipuler la proie...

 

 

 

 

06-12--2007 016

 

 

 

 

 

Voilà l'aspect utile de l'araignée...

05/12/2007

Couple d'Amaurobius - Araignées

Ces températures douces sont appréciées... Une couple d'Amaurobuis similis/fenestralis en approche...    (toujours agréable d'avoir les deux sexes sur la même photo !!)

  

  

 

 

05-12--2007 018

 

 

 

 

 

 

 

21:54 Écrit par Richard dans Amaurobius similis | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amaurobius similis |  Facebook |

30/11/2007

Quoi ma gueule !! Araignée - Amaurobius

Elle en a celle-là !!

 

Femelle Amaurobius similis (fenestralis)... (9mm)

 

 

 

 

30-11--2007 001

 

 

 

 

30-11--2007 001a

 

 

 

 

30-11--2007 050

 

 

 

 

 

25/11/2007

Mâle ou femelle... araignée... That's the question !

Mâle ou femelle ? Araignée…

 

Allez, je m’y colle…

Comment différencier, à l’œil, le sexe d’une araignée ?

Dès la naissance, rien ne différencie un mâle d’une femelle. Ils vaquent tous deux aux mêmes occupations essentiellement la confection d’une toile (pour celles qui en font…) pour pouvoir se nourrir… De mue en mue (cela varie par espèce mais comptons quatre à cinq mues pour les petites araignées qui vivent moins d’un an à plus de douze pour les espèces pérennes ou de grandes tailles) le bout du pédipalpe du mâle, c'est-à-dire les pattes mâchoire de l’araignée, grossissent sensiblement pour se métamorphoser, après sa dernière mue, en un ustensile très sophistiqué… une véritable pompe aspirante et re-foulante à sperme… (ce qu’on appelle communément des « gants de boxe »).

 

« Chez mâles, les organes fabriquant le sperme sont situés dans l’abdomen, à un endroit qui rendrait tout accouplement malcommode et surtout horriblement dangereux (ils passent parfois « à la casserole »).

Pour remplir ces « pompes » il confectionne une petite toile (dites toile spermatique) où il dépose quelques gouttes de sperme. Puis, se retournant, il saisit la gouttelette de semence entre ses crochets et, approchant l’une après l’autre ses « seringues », il l’aspire en deux temps trois mouvements.

C’est fait, ses bulbes sont chargés ; le voici maintenant prêt pour mener une existence qui n’aura plus rien à voir avec la vie tranquille qui avait été la sienne jusqu’à présent. Dorénavant va commencer pour ce mâle une vie de véritable vagabond. D’abord, il dit pour toujours adieu à son piège de toile, jamais plus il ne construira la moindre toile. Du coup plus de capture. Il ne consommera plus désormais aucune nourriture, et cela jusqu’à l’heure de sa mort.  » (Tiré de La HULOTTE n° 55)

Remarquable site sur la description des araignées : http://norbert.verneau.free.fr/morpho.html

Alors en images… J’ai choisi les Amaurobius, bien visible (la nuit) chez moi…

 

La femelle : Une Amaurobius similis

  

  

23-11--2007 023

 

   

 

Ici on voit bien ses deux pédipalpes “normaux”… ce sont les deux petites pattes de part et d’autre des chélicères ( prononcez ké…)

Vous avez aussi ici, en prime, l'illustration de cette toile "cribellée", typique de ces araignées cribellates... ( dont j'ai déjà expliqué ailleurs les caractéristiques...)

Le mâle… : Amaurobius toujours mais ici c’est un mâle adulte d’Amaurobius ferox (taille 11mm de corps… les tailles ne se donnent toujours que pour le corps… céphalo + abdomen…

  

24-11--2007 106

 

 

  

24-11--2007 123

  

 

Ici on remarque bien la structure du pédipalpe qui permettra aux « puristes » de déterminer l’espèce… Mais ici, déjà la taille de 11mm élimine les autres mâles Amaurobius… seuls les mâles Amaurobius ferox font cette taille… cqfd

Voilà, sans prétention, la façon de différencier, en général, les femelles des mâles…

20/10/2007

"Frimousse" d'Amaurobius - Araignée

Et c'est reparti pour mes Amaurobius...

 

 

 

 

19-10--2007 016

 

 

 

 

19-10--2007 017

 

 

 

 

 

19-10--2007 013

 

 

00:06 Écrit par Richard dans Amaurobius similis, Fasciès | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amaurobius |  Facebook |

22/08/2007

Couleurs d'Amaurobius similis - Araignée

Araignées nocturnes les Amaurobius similis/fenestralis n'ont n'ont pas moins de belles couleurs...

  

 

19-08-2007 007

 

 

 

19-08-2007 009

 

17:21 Écrit par Richard dans Amaurobius similis | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : amaurobius similis |  Facebook |

17/08/2007

Voilà pourquoi je les apprécie... Araignées

J'ai remarqué, sur une petite fenêtre de ma cuisine, devant laquelle trônent plein de petites pots d'herbes diverses... une toile d'araignée qui commençait à l'envahir...

j'ai tout retiré pour rendre sa liberté à l'araignée dont la place est dehors...  Sourire  et ai pu admirer son tableau de chasse, empêtrés dans la soie cribellate...

 

17-08-2007 003

à droite, une mue... (exuvie...)

Remarquez que, comme pour les Pholques, les proies ont gardé leur forme extérieure après avoir été vidées...

Voici la chasseuse... Amaurobius similis/fenestralis

 

17-08-2007 017

17-08-2007 022

17-08-2007 012

 

05/08/2007

il l'a échappé belle... araignée

En inspectant mes murs extérieurs en soirée (11h) je suis tombé sur un face-à-face...  Un Charançon s'est empêtré dans la toile cribellate d'un Amaurobius...




amaurobius similis




là, l'Amaurobius semble le tenir par une antenne... mais pendant de longues minutes, l'Amaurobius ne savait pas par quel bout le prendre... il tournait autour puis revenait en face-à-face... ne sachant pas trop par où "commencer"... Le Charançon lui, "pédalait dans la semoule" et essayait de se dépêtrer...


amaurobius similis

 

amaurobius similis

 

 




Après quelques dizaines de minutes, l'Amaurobius, toujours aussi "gauche"... rentra dans son repaire... laissant le Charançon continuer seul sa "cavalcade"...

C'est rare quand j'interviens... mais cet insecte se débattant dans cette toile cribellate m'a fait un clin d'oeil et j'ai décidé de l'aider... je l'ai sorti, un peu nettoyé en tirant sur la toile "collante" puis lui ai rendu sa liverté...
il l'a échappé belle celui-là... Je présume que son armure en écailles l'a bien protégé...



amaurobius similis

 

 



27/07/2007

Insecte taquineur + araignées

Un insecte volant (?) passe de toile en toile et fait sortir de leur cache, tout à tour, une femelle Amaurobius similis et une femelle (juvénile) Tégénaire...

 

 

L'insecte... (On devine à l'arrière l'araignée de l'autre côté de sa toile...

 

 

 

27-07-2007 035

 

 

27-07-2007 034

 

 

 

L'Amaurobius sort de sa cache...

 

 

 

27-07-2007 030

 

 

 

 

mais s'en retourne bredouille...!!

 

 

 

27-07-2007 033

 

 

 

 

et idem pour la Tégénaire...

 

 

 

 

27-07-2007 036

 

 

 

Pour un fois, c'est l'insecte qui est sauf !!!

07/07/2007

Folium d'Amaurobius - Araignée

Une belle robe...

 

 

 

06-07-2007 002

 

 

00:25 Écrit par Richard dans Amaurobius similis | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amaurobius similis |  Facebook |

02/04/2007

Araignées de la Hague - Cotentin - Normandie

Celles-ci, rencontrées aussi à la Hague, m'étaient connues...

 

Mais ça n'enlève rien à leur... comment dire... beauté (?) ...

 

 

Vraisemblablement une Pardosa sp. (Lycosidae)

 

 

28-03-2007 017

 

 

 

 

 

Alors ensuite, quelques gros plans... Tégénaire sp. je crois !

(Tegenaria groupe atrica - 2011)

 

 

 

 

 

 

28-03-2007 025

 

 

 

28-03-2007 022

 

 

Zou...

 

 

28-03-2007 024a

 

28-03-2007 024

 

 

 

 

Une femelle Amaurobius similis qui "voyageait" dans la salle-de-bain...

 

 

 

28-03-2007 027

 

 

 

 

 

 

Zou...

 

 

28-03-2007 042

 

28-03-2007 043

 

 

 

 

Voilà... c'est tout pour la Normandie...