04/03/2008

Ma première Tétragnathe de l'année...

C'est l'époque des élagages... c'est le moment de tailler les fleurs sèchées des hortensias...

 

A la sortie d'un sac de déchets de coupe, une Tétragnathe montre le bout de son "nez"... je l'ai délicatement déposée dans une boite où j'ai collé du papier millimétré pour pouvoir mesurer les tailles des habitantes de mon jardin... 5mm

 

 

04-03--2008 026

 

 

04-03--2008 024

 

 

Assez "active" et peut-être stressée (on le serait à moins...) je l'ai laissée quelques heures tranquille puis suis revenu la flasher... et il me semble que le folium, c'est à dire le dessin de son abdomen (sa robe) est légèrement modifié (peut-être parce qu'elle s'est "calmée"... ???) Jugez vous-mêmes

 

 

 

04-03--2008 036

 

 

je demanderai l'avis de Koen Van Keer, arachnologue d'ARABEL à l'occasion...

 

 

 

04-03--2008 035

 

 

Alors, pour la détermination, pour ne pas rester sur Tetragnatha sp. , je verrais peut-être une T. montana (déjà présente les autres années...) mais encore juvénile, c'est toujours très difficile d'être sûr...

23:47 Écrit par Richardunord dans Tetragnatha | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tetragnatha |  Facebook |

Commentaires

Splendide Je n'ai pas encore aperçu d'araignées dans le jardin. Il fait sans doute trop froid.
Bien à toi
Papylou

Écrit par : papylou | 05/03/2008

Répondre à ce commentaire

J'avoue que le changement de couleur dû au stress est une idée passionnante !
Tu imagines une araignée qui rougit d'émotion ?
Qui verdit de peur...
De quoi rendre les déterminations encore plus difficiles.
A côté du lieu et de l'époque de la découverte, faudra rajouter "état émotionnel" de l'animal
;-)

Écrit par : Anna | 07/03/2008

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire