19/08/2008

Coelotes suite... Araignées

 

 

On voit bien ici les chélicères proéminentes, qui est un critère pour différencier les Coelotes des Amaurobius... (En effet, il n'est pas simple, comme ça, de pouvoir différencier ces deux genres d'araignées...) 

 

 

Pous les puristes, une discution très didactique s'est déroulée sur ce forum à ce propos :

 

http://www.insecte.org/forum/1-vt33251.html?postdays=0&am...




 
 


Bref, pas satisfait de mes photos de mon vieux Nikon coolpix, un peu sous-ex, j'ai refermé le bocal (aéré...) jusqu'au lendemain... je me suis dit : ben puisque qu'elles étaient ensembles sous toile, et passerons bien la nuit ensembles dans le bocal...

et le lendemain matin... :0021: ... Aie !!



 



Qui avait fait les frais ??

 

 

Eh! ben... une fois n'est pas coutume... c'est le mâle qui a bouffé la femelle... il n'a apparemment pas apprécié cette promiscuité alors qu'ils étaient tous deux sous la même toile... ? Comme quoi, il faut toujours séparer deux araignées... Laughing 

Comme beaucoup ont des difficultés pour différencier les Coelotes des Amaurobius, je vous ai fait un petit comparatif !!  

 

 

Puisque j'ai un mâle Coelotes, je vous colle les têtes d'une Coelotes, d'un Amaurobius similis/fenestralis et d'un Amaurobius ferox... (tous trouvé soit dans mon jardin, soit le soir sur ma façade...)

Le Coelotes... vraisemblablement terrestris d'après Koen Van Keer, arachnologue d'ARABEL... que j'avais interrogé sur l'espèce de ces Coleotes :

Citation:
Oui, l'apophyse sur la patella des palpes la distingue de Eurocoelotes inermis, qui est la seule espèce additionnelle de Coelotes sensu lato en Belgique, donc pour le mâle pas de doute (et la femelle est donc très probablement de la même espèce.




Le mâle Coelotes...

 

 

 



 


On remarque, ce que Koen nous m'avait déjà écrit, à savoir que les chélicères des Coelotes sont plus proéminentes... en regardant les photos des deux genres, je trouve que c'est un bon critère... c'est vrai aussi que le céphalo est plus large... mais encore une fois, faut les deux spécimens devant soi pour le remarquer...

Alors Amaurobius similis/fenestralis... un minois plus étroit...

 

 




 



Pour l'Amaurobius ferox, les pédi sont plus à maturité... deux petites taches blanches caractéristiques...


 


On remarque aussi que les chélicères sont moins rebondies, moins massives...

 

 

Voilà de quoi vous permettre de différencier ces bestioles... Voici quelques autres photos du mâle Coelotes restant !!

 

 

 

17-08-2008 025
 

 17-08-2008 035

 

17-08-2008 027

 

17-08-2008 020

 

17-08-2008 022

 

17-08-2008 019

 

17-08-2008 018

Commentaires

RHOOO... Pendant que tu dormais comme un bébé, ta pauvre petite araignée se faisait vider de sa substance...

Écrit par : Anna | 24/08/2008

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire