09/08/2009

Grenouille rousse de mon jardin... Rana temporaria

Ben oui... solides prédateurs des araignées de sol... la grenouille et le crapaud... J'ai les deux dans mon jardin... et pas d'eau aux alentours ??

 

Alors, une superbe grenouille rousse dites encore Rana temporaria

(trouvée par mon épouse... en jardinant !)

 

Voir : http://forums.futura-sciences.com/identification-especes-...

 

 

 

 

09-08-2009 079

 

 

 

 

 

 

 

Elle a de la gueule hein !!

 

 

 

09-08-2009 076

 

 

  

 

 

 

09-08-2009 074

 

 

 

 

 

 

 

 

09-08-2009 073

 

 

 

 

 

 

 

 

09-08-2009 072

 

 

 

 

 

 

 

 

09-08-2009 071

 

 

 

 

 

 

 

Voici sa fiche (http://www.cebe.be/technics/htm/invent.php?loc=p&id=672)

 

 

"La Grenouille rousse se reconnaît surtout à la grande tache temporale sombre qu'elle exhibe de chaque côté de sa tête. Pour le reste, sa coloration va du roux au vert en passant par le brun ! Cet animal très mobile, ne cherche des points d'eau que pour pondre et il lui arrive souvent, parfois avec les conséquences néfastes que l'on peut deviner, de se contenter pour ce faire de petits points d'eau tout à fait temporaires (comme des ornières remplies par des pluies importantes), ce qui explique son nom. La ponte de cet amphibien, commun au Moeraske et très commun à l'Hof ter Musschen, consiste en un amas gélatineux qui flotte à la surface de l'eau. Presque aussi diurne que nocturne, la Grenouille rousse est particulièrement active sous la pluie, MM."

 

 

Autre source :

 

"Elle chante principalement de nuit et par temps pluvieux. Son chant, de faible intensité, est constitué par une sorte de gargarisme plus ou moins grave : "grouk-grouk" 

 

http://www.crvesdre.be/documents/fichidenamph.pdf

 

Autre source :

 

http://www.afblum.be/bioafb/especes/anoures/anoures.htm

 

Comme chez tous les amphibiens, la peau des grenouilles comporte de nombreuses petites glandes, répandues sur tout le corps et qui sécrètent un mucus protégeant la peau contre la dessiccation. Mais, contrairement aux crapauds, la peau des grenouilles est lisse, mis à part des bourrelets glandulaires latéraux peu saillants. On distingue aussi les grenouilles des crapauds par le fait qu'elles bondissent alors que les crapauds marchent. Le nom scientifique (latin) de la grenouille rousse signifie qu'elle n'apparaît que temporairement : en effet, et contrairement à la grenouille verte qui reste tout l'été aux abords de l'eau, la grenouille rousse ne s'y rencontre que le temps de la reproduction, au début du printemps, voire dès février, et le gel peut détruire les premières pontes. Les femelles quittent les étangs dès après la ponte, tandis que les mâles y demeurent quelques jours et peuvent s'accoupler plusieurs fois. La robe de la grenouille rousse varie à l'infini, mais on distingue cette espèce de la grenouille verte par la présence d'une tache temporale (derrière l'œil) bien délimitée et souvent foncée (sauf sur la photo en bas à gauche), et l'absence d'une ligne claire au milieu du dos.

 

 

 

Outre ma moisson d'arachnides de forêt de Soignes/Zonienwoud, que je déposerai au fur et à mesure, j'ai aussi trouvé un beau petit crapaud (je crois...)... ce fut ma journée batraciens aujourd'hui

 

 

Voir aussi dans mon autre blog :

http://richardunord1.skynetblogs.be/post/7354927/prete-a-...

 

18:26 Écrit par Richardunord dans Grenouille | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grenouille |  Facebook |

Écrire un commentaire