05/08/2010

Photos du jour (araignées)

Bon... pas grand chose de nouveau à me mettre sous l'objectif pour le moment... faut dire que je me contente de mon jardin & ma maison et que je rencontre forcément un peu toujours les mêmes espèces... de plus, j'ai pas trop envie de battre les branches ou tamiser les mousses pour en faire tomber les bestioles... je me contente de me promener, de scruter en contre-jour la présence de toile et d'inspecter les "copines" que j'ai localisées prédédemment...

Certaines ont du goût pour se dissimuler... cette Epeire diadème (Epeire des jardins, porte-croix etc... Araneus diadematus) si commune partout !!

 

 

05-08-2010 022a.jpg
 
 
 
 
D'autres restent vigilantes au centre de leur toile en orbe (d'où leur nom d'araignées orbitèles - toujours Epeire diadème ici...)
 
 
 
05-08-2010 032.jpg
Alors, à l'intérieur, dans ma cave, cette petite Linyphiidae juvénile a les yeux plus gros que le ventre... ce cloporte vient de s'emberlificoter un peu dans sa toile... l'araignée fera vite demi-tour...
 
 
 
 
05-08-2010 019.jpg
 
 
 
 
 
Toujours dans ma cave, mon épouse... ("comique" c'est souvent elle qui "tombe" dessus...) m'appelle à grands cris car elle vient de se trouver nez à chélicères avec un mâle adulte Tegenaria atrica en balade à la recherche de femelle consentante... Beau spécimen, plus ou moins 7cm d'envergure et 15mm de corps
 
 
 
05-08-2010 013.jpg
Une bonne vue de ses "gants de boxe", les bulbes copulateurs qui se trouvent au bout des pédipalpes (pattes-mâchoires) des mâles et qui sont des "pompes aspirantes et foulantes" qui "fonctionnent" comme une clef dans l'épigyne (appareil génital) de la femelle de la même espèce !!
 
 
 
 
05-08-2010 006d.jpg
Un autre mâle, beaucoup plus petit et dans le jardin, reconnaissable aussi à ses gants de boxe, un juvénile Linyphia triangularis, sous sa toile en nappe...
 
 
 
 
05-08-2010 035.jpg

Commentaires

Je comprends la frayeur de ton épouse en voyant cette araignée .Impressionnante
Bonne soirée

Écrit par : Marithe | 08/08/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire