04/10/2010

"Amours" d'octobre... Araignées

il faut savoir que "l'approche amoureuse" d'un mâle araignée est une mission périlleuse... Une fois arrivé à leur dernière mue, et donc devenus adultes, les mâles ne se nourrissent plus et partent en quête des phéromones exhalées par les femelles de la même espèce (soit émise dans l'air pour les araignées à toile, soit intégrée au fil de déplacement pour les araignées errantes).

Le hic, c'est le dimorphisme sexuel... le mâle est souvent plus petit que la femelle et, qui plus est, il n'est pas rare que cette dernière le "croque", soit

avant si elle le juge opportun, soit juste après leurs ébats... Heureusement, beaucoup arrivent à leur fin (et faim...) et peuvent donc continuer, de belles en belles, à assurer leur descendance !

Bon, il y a des exceptions, bien sûr, certains "couples" partagent aussi leur toile pendant quelques temps en bonne intimité, les Tégénaires ou les Linyphiidae (Metellina... dont question ci-dessous... quoique...) sont de celles-là.

Faut aussi savoir que les femelles ont, dans leur abdomen, en quelque sorte un genre de "spermatèque", une "banque du sperme" qu'elles peuvent utiliser quand bon leur semble pour pondre... et plusieurs mois peuvent parfois s'écouler avant qu'elles décident de pondre !

Mais revenons à nos "moutons"... euh araignées... J'ai choisi d'illustrer ceci par des couples de Linyphiidae, des Metellina, rencontrés ce w-e dernier à Waterloo... C'est donc le "coup du cadeau"... Certaines familles, les Pisauridae ou comme ici les Linyphiidae, contournent le risque de "cannibalisme" par un petit cadeau, une proie que le mâle à ficelée proprement et qui servira de leurre pour assouvir l'appétit peut-être féroce de sa partenaire et lui laisser le temps de "l'honorer" avant de prendre la poudre d'escampette...

Rentrons dans le vif du sujet...

Voici un mâle Metellina qui a préparé son offrande...

 

 

03-10-2010 025.jpg

 

La femelle, par l'odeur allèchée, se précipite sur le "cadeau"...

 

03-10-2010 026.jpg

 

 

et la sérénade peut commencer... une approche tout en douceur du mâle (conscient des risques...) par tâtonnements discrets sur le fil... il s'ensuivra des allers-retours de l'un comme de l'autre pendant... de longues minutes (faut être patient là !!) je recule, puis j'avance, puis je recule... un vrai ballet !!

  

  

03-10-2010 028.jpg

 

03-10-2010 029.jpg

 

 

 

 

 

 

 

03-10-2010 031.jpg

 

 

 

La femelle, le trouvant trop insistant, fit demi-tour...

 

 

 

03-10-2010 032.jpg

 

 

 

Caramba... encore raté !!

(j'avoue ne pas avoir eu la patience d'attendre la "conclusion"... ça peut durer comme ça des dizaines de minutes !!)

Un peu plus loin, même scénario... faut dire que ce n'est pas les  toiles de Metellina qui manquent à cette saison... mais mon regard, pourtant aiguisé, ne remarqua qu'après coup que la proie avait une drôle de forme !!

 

 

03-10-2010 039.jpg

 

 

 

03-10-2010 050.jpg

 

Ce que j'avais pris pour un "cadeau", une proie préparée par le mâle prétendant se révélait être en réalité un autre mâle, déja emballé par la femelle et qui servait donc de repas à cette dernière... Le fineaud prétendant ne profitait donc que de l'occasion (qui avait fait un larron juste avant lui...)

 

03-10-2010 054.jpg

 

 

 

 

 

 En focalisant sur la "victime", j'ai pu tirer quelque bons (gros) plans des crocs et des têtes des intéressés...

 

03-10-2010 044.jpg

 

 

 

03-10-2010 047.jpg

 

 

 

03-10-2010 052.jpg

 

 

 

 

Mais revenons à nos tourteraux et aux images moins "trash" (... il en faut pour tous les goûts, hein !!)...  le ballet amoureux continua autour du "cadeau/proie"...

03-10-2010 078.jpg

03-10-2010 065.jpg

 

 

03-10-2010 079.jpg

 

03-10-2010 080.jpg

 

03-10-2010 081.jpg

 

 

 

 

Bon... breack... ce post devient trop long pour moi... je vais boire une tasse de thé et reviendrai plus tard...

 

Ici aussi, la femelle fit des retraites pour revenir aussitôt...

 

 

03-10-2010 067.jpg

 

 

03-10-2010 076.jpg

 

 

Là aussi, je les ai laissés à leur "amourettes"...

 Voilà "l'endroit" d'une femelle Metellina, en contre-jour ! ...

 

 

03-10-2010 057.jpg

03-10-2010 061.jpg

16:19 Écrit par Richardunord dans Metellina | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.