21/12/2010

Joyeux Noël...

En Allemagne, une charmante légende raconte

 

 

Qu'il y a bien longtemps de cela, une mère de famille était fort affairée à nettoyer sa maison pour Noël. Les araignées de la maison durent donc se sauver au grenier pour échapper au balai. Quand la maison fut redevenue tranquille, les araignées sortirent avec prudence et descendirent les escaliers sur la pointe de leurs huit petites pattes pour voir ce qui s'était passé. Oh! Quel arbre magnifique!

 



Dans leur bonheur, les araignées grimpèrent à toute vitesse le long de l'arbre et sur les branches. Elles débordaient de joie et d'émerveillement alors qu'elles exploraient toute cette beauté scintillante. Mais hélas! Par le temps qu'elles eurent fini de grimper, l'arbre était complètement enveloppé de leurs toiles grises et poussièreuses. Quand le Père Noël descendit de la cheminée avec ses cadeaux et qu'il vit l'arbre tout couvert de toiles d'araignées, il sourit de voir combien les araignées étaient heureuses.

Toutefois, il savait que la mère aurait le coeur fendu si elle voyait son bel arbre ainsi couvert de toiles poussièreuses. Magiquement, il transforma les toiles d'araignée en fils d'or et d'argent. Maintenant, l'arbre scintillait et miroitait de mille feux, et était encore plus beau qu'auparavant!

C'est donc pour cela que vous décorez dorénavant notre sapin de guirlandes, et pourquoi aussi chaque arbre de Noël devrait avoir une gentille petite araignée cachée parmi ses branches

Joyeux Noël...

 



13:02 Écrit par Richard | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Voilà une jolie réhabilitation de tes copines les araignées!
Joyeux Noël à toi (sans la réalisation de la recette de la dinde au Whisky!! J'ai compté les verres , c'était quoi comme bouteille que tu as acheté!!)Merci, j'ai bien rigolé!

Écrit par : Lucie | 21/12/2010

Répondre à ce commentaire

Elle est très jolie ton histoire Richard, je vais tenter de m'en souvenir...
Je te souhaite de joyeuses fêtes

Écrit par : Foise | 21/12/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire