21/12/2010

Recette de Noël... pour rire un peu !

Une fois n'est pas coutume... il n'y a pas d'araignée et ça fait du bien aux zygomatiques... Régalez-vous !!

 

La dinde au whisky...

 

Etape 1 : Acheter une dinde d'environ 5kg pour 6 personnes et une bouteille de whisky, du sel, du poivre, de l'huile d'olive, des bardes

 de lard.

Etape 2 : La barder de lard, la ficeler, la saler, la poivrer, et ajouter un filet d'huile d'olive.

Etape 3 : Faire préchauffer le four thermostat 7 pendant dix minutes.

Etape 4 : Se verser un verre de whisky pendant ce temps là.

Etape 5 : Mettre la dinde au four dans un plat de cuisson.

Etape 6 : Se verser ensuite 2 verres de whisky et les boire.

Etape 7 : Mettre le thermostat a 8 apres 20 binute pour la saisir.

Etape 8 : Se cerver 3 berres de wisky.

Etape 9 : Apres une demi beurre, fourrer l'ouvrir et surveiller la buisson de la pinde.

Etape 10 : brendre la vouteille de biscui et s'enfiler une bonne razade derrière la bravate- non la cravate.

Etape 11 : Apres une demi heure de blus, tituber jusqu'au bour. Oubrir la putain de brote du bour et reburner - ­revourner - non -

retrouver - non - enfin mettre la guinde dans l'autre sens.

Etape 12 : zattention be ne pas se pruler la main avec la putain de borte du bour en la refermant - bordel de merdre.

Etape 13 : Essayer de s'asseoir sur une putain de chaise et se reverdir 5 ou six 8 ski de verres ou le gontraire, je n'sais blus.

Etape 14 : Buire - non -luire - non - fuire - non - ah ben si ­cuire la bringue bandant 4 heures.

Etape 15 : Et hop, 5 berres de plus.

Etape 16 : R'tirer le four de la dinde.

Etape 17 : Se rebercer une bonne goulée de crisbi

Etape 18 : Essayer de sortir le four de la saloperie de pinde de nouveau parce que ca a rate la bremiere fois.  Farfois on se grule.

Etape 19 : Rabasser la dinde qui est tombee par terre. L'ettuyer avec une salete de chiffon et la foutre sur un blat ou un clat ou sur une

 arriette. Enfin, on s'en fout ...

Etape 20 : Se peter la gueule a cose du gras sur le barrelage, ou le carrelage de la buisine et essayer de se relever.

Etape 21 : Decider que l'on est aussi bien par terre et binir la mouteille de rhisky.

Etape 22 : Ramper jusq'au lit.

Etape 23 : Dorbir toute la nuit.

Etape 24 : Manger la dinde froide avec une bonne mayonnaise, le lendemain matin et nettoyer le bordel que tu as mis dans la cuisine la

veille, pendant le reste de la journée.

                 Servir avec un bon Alka Seltzer.

 

Bon appétit !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

13:16 Écrit par Richardunord | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour. J'ai voulu visiter le blog d'un connaisseur des araignée ... et surprise je tombe sur une super recette de cuisine ... une véritable recette d'humour ! Merci pour ce moment de rire ! Joyeuses fêtes de Noël bien arrosées de whisky ... pour moi ce sera du Jack Daniels

Écrit par : Michelle | 21/12/2010

Répondre à ce commentaire

Hahahaha!!! Caisse qui t'arribe!!!
Arriba arriba!!!
C'est pus mieux bien que l'étoile darrégné qui fê dé bô zarb de Nowelll afek dé kirlant!!
Aïe, zé mal au fentr de rir!!!
ppppffffff! Oulllllâââaaaa!!!!
Z croi ke zé déza trô bu!!!!
bon zalka c'est l'cerf:!! et bon réveil!!!!
Ouf!!!
bisous!!!!

Écrit par : Noushka | 21/12/2010

Répondre à ce commentaire

ps: Ze penseré ben à toué la pro-chaîne fois que ze manzeré une dinde!!!
le pire cé que zé un ski den la min!!! hahahaha!!!!!

Écrit par : Noushka | 21/12/2010

Répondre à ce commentaire

Le Pinson du Nord était aussi connu sous le nom de Pinson des Ardennes.Non , non ,je n'ai pas bu de whisky!
La technique pour les oiseaux c'est de se geler les pieds, le whisky aiderait peut- être mais ensuite c'est plus difficile de mettre au point!!
Je suis dans le jardin , dans une tente affut à 4 ou 5 mètres des oiseaux.Les mangeoires plateaux et les perchoirs sont disposés de façon à avoir un fond correct.Je suis derrière un filet de camouflage et pour habituer les oiseaux à la présence de l'objectif, je laisse un leurre au début de mon installation.Le plus difficile à camoufler, c'est le bruit du reflex, certains oisaux sont très peureux au début, mais s'il n'y a pas d emouvement, ils observent et restent.Manger est vital pour eux , alors quand la table est bien garnie...Le plus important comme d'habitude c'est l'observation et la patience, mais c'est un magnifique spectacle!

Écrit par : Lucie | 21/12/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Richard,
Celle là je la connaissais depuis fort longtemps, mais le fou rire est resté comme les premières fois ou l'on me l'avait raconté. Comme tu le dis, ça fait beaucoup de bien de rire en ces temps de tristesse hivernale et bravo d'avoir mis ce zest d'humour ici.
Joyeux Noël et à bientôt.

Écrit par : Roger | 23/12/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.