10/01/2011

L'asticot jaune et la Saltique...

Pas besoin de leur montrer le chemin... Ces Marpissa sont en liberté dans ma cave... elles viennent de temps à autre se servir !!

 

 

10-01-2011 005.jpg

 

 

 

10-01-2011 003.jpg

 

 

 

10-01-2011 004.jpg

01:35 Écrit par Richardunord dans Marpissa | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

J'ai lu avec grand intérêt ta publication précédente.
Habitant le Sud je n'ai pas ces Marpissa dans mon environnement.Mais à regarder vivre dans le jardin les 2 ou 3 espèces de Saltiques(Carrhotus en majorité, et Philaeus, ..), je suis émerveillée de leur comportement.Bien sûr elles me voient toujours arriver, mais parfois se créent presque des habitudes, quand je les retrouve à la même heure au même endroit.
En ce moment j'en ai une qui se promène dans le bureau , mais je ne luis fournis pas de nourriture, elle est autonome et se débrouille comme une grande!!De temps en temps elle réapparaît sur un livre!

Écrit par : Lucie | 10/01/2011

Répondre à ce commentaire

Son asticot est plus gros qu'elle! C'est rigolo!! La première est fantastique!!
Je n'ai pas de cave pour m'amuser avec elles! Snif!
Heureusement il y a du terrain autour où je peux faire de belles rencontres!
J'ai 2 ou 3 publications qui vont t'intéresser ces jours à venir, sans parler de l'Agelinidae!!
Bisous, Richard!!

Écrit par : Noushka | 10/01/2011

Répondre à ce commentaire

Salut Noushka,
Tu nous a fait travailler avec ton Agelenidae... mais "on" à trouvé !! Je dis "on" car j'avais interrogé un spécialiste (suisse) et un expérimenté (belge) en Agelenidae mais comme leurs réponses ne me convenait qu'à moitié, j'ai insisté et "ils" ont trouvé !! Comme c'est ta bestiole, j'attends que tu l'a poste dans ton blog pour t'annoncer leur conclusion... éh éh !
Richard

Écrit par : richardunord | 11/01/2011

Répondre à ce commentaire

Merci Lucie pour ton commentaire... Je vais passer dans ton blog pour y voir tes arachnides :-)))
Richard

Écrit par : richardunord | 11/01/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire