25/01/2011

Ma pensionnaire... Marpissa

On me demandait des nouvelles de mes pensionnaires...

Comme dit plus bas, l'une des mes Marpissa muscosa "de cave" a sans doute profité de la fenêtre entre-ouverte pour aller faire un tour dehors... mais l'autre est restée... Elle se balade à gauche et à droite, évitant, les mauvaises rencontres (Pholques, Tégénaires etc...)

Faut dire qu'elle a ce qu'il lui faut... Quoique je trouve que son abdomen n'est pas très dilaté... je ne se suis donc pas sûr qu'elle apprécie tant que ça "mes" asticots" mais je n'ai rien d'autre !!

 

 

25-01-2011 002.jpg

 

 

 

 Par contre, l'eau est appréciée...







25-01-2011 009.jpg

 





25-01-2011 004.jpg

 



Bon pied, bon oeil...







25-01-2011 014.jpg

 

Euh... "bon pied bon oeil" n'est plus d'actualité... elle à "passé l'arme à gauche" comme on dit... Comme présumé, les asticots n'ont peut-être pas suffit... je lui avais même trouvé des moustiques mais elle restait stoïque pendant des dizaines de minutes, sans trop de réactions... peut-être avait-elle été mordue dans un combat ?

15:09 Écrit par Richardunord dans Marpissa | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

21/01/2011

Tetragnatha...

Juste pour changer d'espèce, cette Tétragnathe juvénile est venue nous dire bonjour...

Quelques vues fugitives...

 

 

21-01-2011 003.jpg

 

 

 

 

21-01-2011 014.jpg

   

 

21-01-2011 005.jpg

15:06 Écrit par Richardunord dans Tetragnatha | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/01/2011

Forêt de Soignes... Araignées

Pas grand chose aujourd'hui... faisait plutôt froid !

Seuls ce deux mâles m'ont montré le bout de leurs chélicères... ils se sont immédiatement mis en boule lorsque je les ai touchés... Facile pour les photos !

 

 

19-01-2011 012.jpg

 

 

J'ai pu le retourner à loisir...

  

  

19-01-2011 005.jpg

 

 

 Son comparse...

 

 

19-01-2011 011.jpg

 

 

 

 

Je ne doute pas de votre perspicacité... vous avez certainement reconnu "l'araignée citroên" ou "l'araignée à accents"... Anyphanea accentuata

17:19 Écrit par Richardunord dans Anyphaena | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Elles se plaisent chez moi...

Ben oui... c'est la conclusion que j'en tire !!

Je vous ai déjà narré l'histoire des araignées-sauteuses de ma cave, des Marpissa muscosa, ramenées du jardin vraisemblablement blotties dans des meubles de jardin et que le froid de canard et la neige m'avaient empêché de libérer. je les avais gardées en cave, libres de mouvement, en leur mettant simplement, sur une appuie de fenêtre un peu d'eau et quelques asticots... (voir plus bas dans le blog).

La douceur de temps actuel le permettant, j'avais l'aissé la fenêtre où elles aimaient se balader entre-ouverte, persuadé qu'elles en profiteraient pour sortir.

Que nenni... après deux jours "d'ouverture", j'en ai retrouvé une en cave ! 

Une de mes pensionnaire... Marpissa muscosa femelle (Salticidae)

 

 

15-01-2011 001.jpg

 

 

Elle n'est pas belle ?

  

  

15-01-2011 003.jpg

 

 

J'ai testé son "goût" ou du moins son choix de repas en lui proposant un asticot blanc et un asticot rouge et elle a choisi...







 

 

 

 

 

19-01-2011 003.jpg

 



Encore une fois, je le répète, elle a toute sa liberté... ce pot en verre n'est pas pour elle une prison car grâce à ses scopulas, elle est capable d'en sortir quand elle veut ! (voir plus bas dans le blog)







19-01-2011 001.jpg

00:52 Écrit par Richardunord dans Marpissa | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

18/01/2011

Araignées du jour... Clubiona & Anyphaena

Après un peu de jardinage, ce mâle juvénil Clubiona est sorti du sac...

Difficile à déterminer car juvénil mais le folium de son abdomen m'oriente vers Clubiona comta (ou corticalis... qui est normalement plus grande)

 

 

18-01-2011 011.jpg

 

 

 

18-01-2011 006.jpg

 

 

 Avec un bloc oculaire caractéristique...

 

 

18-01-2011 004.jpg

 

 

18-01-2011 003.jpg

 

 

 

 

 

Comme la suivante, cette araignée à des scopulas au bout des pattes, un genre de brosse où des milliers de poils la colle aux parois les plus lisses... bien pratique pour sortir des pièges... et pas simple pour le photographe !!

 

La suivante, rentrée lors de l'ouverture d'une fenêtre, une "araignée-citroën", l'Anyphaena accentuata, aussi bien présente dans mon jardin. Pas évident non plus à photographier car munie aussi de scopulas... mais bon, elles restent généralement quelques secondes statiques ce qui est suffisant !!

 

Une belle rangée de "phares" aussi !!

 

18-01-2011 013.jpg

 

 

 





18-01-2011 014.jpg

14:25 Écrit par Richardunord dans Anyphaena, Clubiona | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/01/2011

Suite de ma balade...

Une rikiki mimi pendait le long de son fil... impossible à déterminer à l'oeil nu... je l'ai donc déposée dans un petit gobelet pour la reconnaître en gros-plan !!

C'est la petite-bouteille, Mangora acapypha... quelques mm, jugez plutôt !

 

16-01-2011 060.jpg

 

 

 

Un peu plus loin, une autre rikiki attire mon attention... souvent présente aussi lors de mes balades en forêt... La Ballus chalybeius, une peite Salticidae (araignée-sauteuse) !

 

 



16-01-2011 090.jpg

 







16-01-2011 091.jpg

 



Pas farouche, elle accepta de monter sur ma main !!







16-01-2011 093.jpg

 







16-01-2011 094.jpg

 







16-01-2011 095.jpg

 

Un mâle juvénile...





16-01-2011 092.jpg

 

 

Encore une vue de ma "petite-bouteille"...

 

16-01-2011 062.jpg

 

 

13:58 Écrit par Richardunord dans Ballus, Mangora | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"L'araignée invisible"...

Suite de ma promenade dominicale...

"L'araignée invisible"... oui, oui... c'est son nom populaire dans la langue de shakespeare " Invisible spider" et j'avoue qu'elle porte bien son nom !

Je vous l'ai déjà présentée mainte fois mais je prends toujours autant de plaisir à la flasher alors, pourquoi s'en priver hein ! Certains me disent "on voit toujours les mêmes bestioles chez toi"... ben oui, ça ne se fait pas sur commande et puis à force on rencontre souvent les mêmes !!

Endémique des hêtraies, cette petite araignée de 3/4mm, très élégante, se rencontre surtout sur l'écorse des arbres...

A chaque fois que j'essaie d'en trouver sur un arbre, j'en reviens souvent bredouille... un mimétisme parfait... mais cette fois-ci, je me suis dit : "Allez, faut vraiment que j'en trouve une in situ "... Habituellement, je les trouve à l'affût sur des petites bornes aux carrefour de sentiers...

Le biotope... 

16-01-2011 063.jpg

J'en ai trouvé une sur cet arbre...

16-01-2011 066.jpg

16-01-2011 067.jpg

16-01-2011 068.jpg

Pas évident à repérer n'est-ce pas !

 

Là, au milieu...

 

 

16-01-2011 080.jpg

 

 

16-01-2011 078.jpg

 

 

16-01-2011 078a.jpg

 

 

 

 

16-01-2011 078b.jpg

 

 

 Les habituées(és) de mon blog auront reconnu la Drapetisca socialis, une des araignées (pour moi...) les plus élégantes !

  

  

16-01-2011 055.jpg

 

  

  

16-01-2011 053a.jpg

 

  

  

 

  

16-01-2011 045.jpg

 

 

 

16-01-2011 029.jpg

 

 

 

 

 

 

16-01-2011 025.jpg

09:36 Écrit par Richardunord dans Drapetisca | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/01/2011

Balade en forêt...

Quel temps splendide, 11°, ciel bleu et superbe luminosité en forêt... Que demander de plus pour une balade dominicale !!... Des araignées peut-être ?

Eh ! ben elles étaient au rendez-vous... pas mal d'insectes aussi, les uns ne vont pas sans les autres !!

Mon terrain de "chasse"... La forêt de Soignes !

 

16-01-2011 088.jpg

 

 

 

16-01-2011 086.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16-01-2011 082.jpg

 





16-01-2011 085.jpg

 





16-01-2011 032.jpg

 



Sur une de ces petites bornes, j'ai trouvé un Philodromus sp.







16-01-2011 003.jpg

 





16-01-2011 006.jpg

 







16-01-2011 006b.jpg

 

Comme je l'embêtais un peu avec mon flash, ils s'est mis en position de ballooning (ça consiste à être sur un point haut puis "dérouler" du fil afin que celui-ci se fasse emporter par le vent jusqu'au moment ou, suffisamment long, il emporte l'araignée au gré du vent... ou alors, le fil, toujours emporté par le vent, arrive sur un obstable, se colle dessus et l'araignée peut tout à loisir l'utiliser pour se déplacer...)

 

Je l'ai photographié jusqu'à ce qu'il parte mais n'ai malheureusement pas eu le "décollage"... je n'ai pu que le suivre un peu des yeux !!

 

16-01-2011 014.jpg

 

 

Sans flash...

 

 

16-01-2011 020.jpg

 

 

 

16-01-2011 021.jpg

 

 

16-01-2011 023.jpg



 

 

19:06 Écrit par Richardunord dans Ballooning, Philodromus | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Steatoda triangulosa... Malmignatte des maisons

Je reviens sur cette petite Theridiidae, très présente dans nos maisons, la Steatoda triangulosa...

Je l'ai déjà traitée ici http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2009/09/06/ma...

et dans les commentaires, Foise me relance sur son éventuelle dangerosité !

J'ai relu un peu à gauche et à droite ce qui s'écrivait sur elle sur le net et c'est vrai que certains commentaires sont un peu alarmants... Quoiqu'il en soit et je n'ai pas fait l'expérience d'essayer de me faire mordre par elle, voici ce que m'en disait Koen Van Keer, arachnologue d'Arabel, à propos d'une intervention alarmiste dans un forum :

"Allons, allons, quelle panique complètement injustifiée...!
D'abord, les Steatoda triangulosa de 10mm, il n'y en a pas. Il s'agit probablement de Steatoda grossa (qui a aussi souvent les triangles clairs sur l'abdomen). Aucun danger quelconque pour les S. triangulosa. Et pas de raison de panique non plus pour les S. grossa (espèce figurée sur les deux photos) (ndrl du forum). L'espèce n'est pas, mais alors pas du tout, agressive envers l'homme. Seulement les femelles adultes peuvent dans des conditions très particulieres (pression ajoutée à cause de vêtements...) pénétrer la peau humaine. Puis encore dans 20% des cas seulement, elles injectent leur vénin et quand c'est le cas, il n'y a pas encore un seul cas documenté d'un déces suivant la morsure d'une S. grossa. C'est vrai qu'elle est de la même famille de la veuve noire (comme le sont quelques milliers d'autres Theridiidae), mais son venin est beaucoup moins fort. En Anglais on dit: Much ado about nothing... Il ne faut pas se laisser aller dans la peur comme ça."

 Voilà l'avis d'un expérimenté qui atténue certains propos alarmistes...

 Vous savez, c'est comme certains champignons, comestibles chez nous mais toxique en yougoslavie alors que c'est le même champignon... Pour la veuve noire, la "vrai" malmignatte, Latrodectus de Corse, c'est la même chose, elle est beaucoup moins toxique que la Latrodectus Américaine...

Après que Foise m'en ai parlé, j'en ai aussi trouvé une dans mon hall, une Steatoda triangulosa (pas une veuve noire, bien sûr...), derrière une petite table, à quelques cm du sol... Un jolie petite grosse... avec un gros abdomen !

Elle m'a d'abord montré sa face cachée... (Quel abdomen...)

 

 

15-01-2011 006.jpg

 

 

 puis l'endroit...

 

 

 

 

 

 

 

 

15-01-2011 015.jpg

 

 

 

 

Ceci dit, rien ne vous empêche de la déplacer si vous avez vraiment peur... elle sera toujours bien utile à la cave ou ailleurs...

15-01-2011 017.jpg

02:47 Écrit par Richardunord dans Steatoda | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

13/01/2011

Tégénaire pyrénéenne... Tegenaria inermis

Celle-ci me vient de Noushka, dont le superbe site http://1000-pattes.blogspot.com/ nous offre de remarquables photos !

Elle m'a envoyé celle-ci pour identification... Incapable de l'aider, j'ai demandé l'avis à un éminent spécialiste suisse en Agelenidae, Angelo Bolzern !

Après quelques hésitations, il a conclu à Tegenaria inermis, une Tégénaire sudiste de la région Pyrénéo-cantabrique... Pour les puristes et autres transalpins, elle ressemble à l'italienne Tegenaria vomeroi...

Voici donc les photos envoyée par Noushka (que je remercie !)

Superbe bestiole !!!

 

Tegenaria inermis 1.jpg

 

 

 

 

 

 

Tegenaria inermis 2.jpg

 

 

Tegenaria inermis 3.jpg

 

 

 

 

Tegenaria inermis 4.jpg

10/01/2011

L'asticot jaune et la Saltique...

Pas besoin de leur montrer le chemin... Ces Marpissa sont en liberté dans ma cave... elles viennent de temps à autre se servir !!

 

 

10-01-2011 005.jpg

 

 

 

10-01-2011 003.jpg

 

 

 

10-01-2011 004.jpg

01:35 Écrit par Richardunord dans Marpissa | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

06/01/2011

Les mieux adaptées... Salticidae

Outre qu'elles aient près de 200 millions d'années (voir le remarquable site sur les Salticidae de l'ambre : http://ambre.jaune.free.fr/page3.html ) ces petites Saltiques sont, pour moi remarquables !

Dans mon jardin, ce sont surtout des Marpissa muscosa (la plus grande Saltique de Belgique... la femelle peut royalement faire 1cm de corps) présente partout sauf dans le midi de la France (dixit le Roberts... c'est habituellement l'inverse).

Je vous les ai déjà présentées à mainte reprises dans ce blog et ne vais pas me répéter mais elles ont une excellente vue, sautent 10x leur taille (c'est comme si, proportionnellement, nous sauterions, pieds joints, un terrain de foot),  grimpent sur les surfaces les plus lisses (verre etc...) grâce aux milliers de petits poils (scopulas) qui génèrent de l'électricité statique (pour faire bref) ce qui les collent aux parois... bref, un tas de capacités qui les sort de bien des situations périlleuses !

Un bête exemple... J'ai rentré des meubles de jardin dans ma cave et quelques bestioles les ont accompagnés... dont deux femelles Marpissa muscosa...

Comme ce n'était pas possible de les remettre dehors (neige & gel) et comme j'avais aussi une autre locatrice, une Epeire diadème dans ma cave, je me suis dit : " Bon, je vais essayer de les nourrir en attendant de les relacher !"

Oui mais où trouver des insectes en plein hiver ?... J'avais lu quelque part que le meilleur moyen serait de demander à un marchand d'articles de pêche quelques asticots qui deviendraient, au fil du temps des mouches... soit, j'ai essayé... mais depuis le 23/12...j'attends toujours les mouches...

Bref, mon Epeire diadème est passée de vie à trépas (mais comme c'est une araignée annuelle c'était peut-être son heure !) et il me restait ces deux Marîssa muscosa (dont l'une a perdu une patte avant (I)... donc facile à reconnaître !)...

Qu'à cela ne tienne, me dis-je, je vais leur mettre un peu d'eau et des asticots... et comme elles ont une bonne vue, elles remarqueront peut-être cet approvisionnement... mais comment faire pour qu'il n'y ai pas d'asticots partout... et qu'elles les trouvent... bon, comme elles grimpent sur le verre, suffit peut-être de les mettre dans un petit pot transparent et...

 Ca a marché... !!!

L'une a repéré l'eau...

 

 

30-12-2010 004.jpg

 

 

et l'autre la "nourriture"...

 

 

06-01-2011 002.jpg

 

 

 

06-01-2011 002b.jpg

 

06-01-2011 009.jpg

 

 

 

 

 

 

06-01-2011 007a.jpg

 

 

 

Quelle débrouillardise !! C'est effectivement, pour moi les araignées les mieux adaptées... v'la qu'elles font de la survie... !!

 Moi qui n'aime pas les terrarium, voilà que je vis dans un terrarium maintenant... :-))) 

Ce ne sont pas les araignées qui vivent chez nous, c'est l'inverse (à méditer)

il ne reste plus qu'à attendre un temps plus clément pour les libérer !

 

Voici celle à 7 pattes...

 

 

 

 

26-12-2010 001.jpg

 

26-12-2010 002.jpg

 

 

06-01-2011 010.jpg

 

 

 

 Le pavé dans la mare... Ne peut-on pas parler "d'intelligence" ???

 

 

06-01-2011 008.jpg

15:29 Écrit par Richardunord dans Marpissa, Prédations, Salticidae | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

01/01/2011

Ma première de 2011...

Bonne année à toutes et à tous et grand merci pour vos commentaires de 2010 qui m'ont été droit au coeur... si ! si !!

 

Juste pour vous faire partager, des yeux, cet excellent gâteau !! Sluuurp !

 

31-12-2010.jpg

 

 

 

Mais revenons à nos préférées...

Alors... ce sera ma première "d'extérieur" de 2011 car j'en ai quelques unes en caves dont je surveille l'évolution... je n'ai pas de terrarium chez moi, ma maison en est un !!

Bref, comme le temps s'y prête, la flambée en cheminée est d'actualité... me faut donc des bûches... direction l'abri de jardin !

  

Mais que font les araignées en hiver me demanderez-vous... ben elles hibernent !!

 Voici un petit texte trouvé sur le net :

  

 "Il y a quatre ou cinq espèces d'araignées qui vivent essentiellement dans les maisons pendant les 4 saisons. Elles ne vont jamais dehors. En hiver, elles restent bien au chaud dans la maison et sont aussi actives que pendant les autres saisons. Les araignées qui vivent sur les murs des maisons vont, en hiver, trouver un petit recoin pour se protéger de l'hiver : Entre deux briques ou dans le coin extérieur d'une fenêtre, elles tisseront une toile pour se protéger de l'hiver. Ces araignées vont hiberner, tout leur métabolisme va ralentir. Les araignées de jardin vont trouver un endroit pour se cacher et hiberner : sous les feuilles mortes, sous la mousse, dans une souche, dans une fente de bûche. Elles seront inactives jusqu'à la fin de l'hiver. Par contre, on pourrait voir certaines espèces d'araignées se balader sur la neige au mois de mars. Certaines espèces au terme de leur vie vont mourir avant l'hiver, mais leurs œufs le passeront en hibernation. L'éclosion aura lieu au printemps. C'est aussi au début du printemps, avec le retour de la chaleur et la possibilité de s'approvisionner en insectes, que les araignées reprendront leur croissance et leurs activités. Elles chercheront activement un partenaire sexuel pour se reproduire en mai et juin. En moyenne, les araignées vivent entre un et trois ans."

  

Je brosse et j'inspecte habituellement mes bûches pour éviter un mauvais sort aux arachnides qui s'y cacheraient et... bien m'en a pris !!

  

Là, au milieu de la bûche...

  

  

01-01-2011 001.jpg

 

 

01-01-2011 002.jpg

 

 

On la devine lovée sous sa toile de protection, un petit nid douillet !!

  

  

  

01-01-2011 004.jpg

 

 

 

J'avoue ne pas avoir dérangé celle-ci ni les autres trouvées mais faudrait pas qu'elles squattent toutes mes bûches... L'une d'elles est sortie d'initiative... bon ben scéance photos alors !!

 

  Mais faut s'équiper... ces araignées Clubionidae grimpent sur tous les supports, aussi lisses soient ils... elle sont équipées (comme les araignées-sauteuses) de scopulas au bout des pattes, des milliers de petits poils qui génèrent de l'électricité statique et les "collent" aux parois ! De plus, elles ont parfois des accélérations fulgurantes et des bonds subits...Un petit pinceau pour les empêcher de sortir et le tour est joué (enfin... parfois elles grimpent sur le pinceau !) 

 

 Une Clubiona sp.

 

01-01-2011 007.jpg

 

 

01-01-2011 008.jpg

 

 

 

01-01-2011 010.jpg

 

 

 

01-01-2011 016.jpg

 

 

 

01-01-2011 018.jpg

 

 Clé des genres : patte IV (arrière) la plus longue. Céphalothorax doté d'une strie thoracique médiane

 

01-01-2011 024.jpg

 

 

 

01-01-2011 010a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:08 Écrit par Richardunord dans Clubiona | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |