31/05/2011

Theridion mystaceum... Araignées

Toujours en forêt de Soignes... et toujours minuscule, 1,5 à 2,5mm, un joli mâle Theridion mystaceum qui manquait à mon "tableau de chasse"...

Plusieurs dizaines d'espèces de Theridion en Europe...

 

30-05-2011 055.jpg

 

30-05-2011 034.jpg

 

 

30-05-2011 037.jpg

 

 

 

30-05-2011 060.jpg

 

 

 

Pour avoir le couple sous les yeux, voici une femelle trouvée au bois de Bruyères à Waterloo... "probablement Theridion mystaceum" m'avit dit Koen Van Keer 

 

 

19-05-2011 144.jpg

 

 

19-05-2011 148.jpg

 

 

 

19-05-2011 154.jpg

 

 

 

19-05-2011 157.jpg

 

 

 

19-05-2011 155.jpg

 

 

 

11:52 Écrit par Richardunord dans Theridion mystaceum | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Quelques minis rencontres... Forêt de Soignes

Mon petit tour habituel en forêt de Soignes... Une petite chapelle des étangs de Groennendael (la petite chapelle votive saint Corneille) m'apporte toujours son lot de nouveauté... 

 

 

21-06-2011 053.jpg

 

 

Petite chapelle dédiée à saint Corneille, construite à la fin du 19e siècle (d'autres situe son origine au Ve siècle), on y invoquait le saint homme pour la guérison de différents maux. La chapelle est entourée de trois beaux tilleuls. En 1688, l'endroit était d'ailleurs connus sous le nom de "lindekensboom". http://www.zonienwoud.be/fr/album/album1411c.html?file=29...

Saint Corneille, patron du bétail et des chevaux est invoqué aussi pour l'épilepsie

 

 

La première est une Dictynidae, famille d'araignées cribellates qui n'atteignent pas 4mm... Dictyna arundinacea est l'espèce la plus commune de la famille, c'est peut-être celle-ci ?...

Bon... ben non... plouf ! pour moi... mon mentor vient de rectifier le tir... c'est un Amaurobius (aussi une araignée cribellate) juvénile... Exit Dictyna alors...

 

 

30-05-2011 022.jpg

 

 

Son garde-manger...

 

 

30-05-2011 024.jpg

 

 

Dans un autre coin, une Malthonica ferruginea juvénile, que j'avais déjà repérée il y a un mois, est toujours là... (je leur consacrerai un post prochainement)

 

 

30-05-2011 026.jpg

 

 

Un peu plus loin encore, c'est une minuscule Achaeranea lunata (2-3mm) qui vient d'attraper une proie...

 

 

 

30-05-2011 009.jpg

 

 

 

 

30-05-2011 012.jpg

 

 

 

Une vue arrière de cette minuscule araignée dont les variations de couleurs sont nombreuses, certains sujets peuvent être pâles et d'autres presque noirs... je vais vous en montrer quelques-unes...

 

 

30-05-2011 013.jpg

 

 

30-05-2011 014.jpg

 

 

Pas aisé de travailler sur le terrain sur de si petits modèles avec une lentille Raynox... Pas toujours nets, certes, mais reconnaissables !!

 

 

En voici une orange...

 

 

30-05-2011 029.jpg

 

 

Position des pattes avants caractéristiques !

 

 

30-05-2011 030.jpg

 

 

Et une autre toute petite brune...

 

 

30-05-2011 045.jpg

 

 

 

 

30-05-2011 046.jpg

 

28/05/2011

Trachyzelotes pedestris - Araignée

Comique... Un an, jour pour jour, je suis retombé sur une Trachyzelotes pedestris (anciennement Zelotes...)

http://richardunord6.skynetblogs.be/trachyzelotes/

 

Ce sont des chasseurs nocturnes qui se cachent au niveau du sol pendant la journée, sous les pierres !

La plupart des Zelotes (et Trachyzelotes...) se reconnaissent au premier coup d'oeil à l'étroitesse de l'avant de leur céphalothorax, à leur abdomen noir lustré... (dixit le Roberts)... et aux pattes jaune-orangé, exepté les fémurs qui sont noirs. Pour les puristes (dixit le Hubert) "La ligne oculaire postérieure non ou à peine plus large que l'antérieur..."

La taille de "ma" femelle adulte, mesurée, fait 8mm...

 

 

28-05-2011 029.jpg

 

 

 

28-05-2011 014.jpg

 

 

 

28-05-2011 011.jpg

 

 

 

28-05-2011 006.jpg

 

 

 

Les filières caractéristiques des Trachyzelotes...

 

 

 

28-05-2011 016.jpg

 

 

 

Un "joli" fasciès...

 

 

28-05-2011 020.jpg

 

 

 

Encore une particularité (tjrs pour les puristes) mais difficile à observer : "Chélicères dotées antérieurement d'un groupe d'épines courtes (ndlr de poils quoi !) en forme de brosse " (dixit le Roberts)

 

 

 

28-05-2011 035.jpg

 

 

 

 

17:47 Écrit par Richardunord dans Trachyzelotes | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/05/2011

Steatoda triangulosa & cocons...

Je vous ai déjà présenté mes deux Steatoda tiangulosa femelles de cave :

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2011/05/15/mes-steatoda-triangularis-araignee.html

 

La plus grosse des deux (et pour cause...) a de nouveau attrapé une proie... un cochon des caves comme on dit, un cloporte ! A l'arrière, ses deux cocons continuent tranquillement leur maturation...

 

 

 

27-05-2011 021.jpg

 

 

27-05-2011 017.jpg

 

 

Un cercle parfait cet abdomen...

 

 

 

27-05-2011 019a.jpg

 

 

27-05-2011 033.jpg

 

 

 

Gros plan sur ses chélicères (prononcez ké...) bien aiguisées...

 

 

27-05-2011 035.jpg

 

 

 

Remarquablement colorées en plus...

 

 

27-05-2011 037.jpg

 

 

Son garde-manger se remplit...

 

 

entrer des mots clefs

 

 

 

entrer des mots clefs

 

 

Les restes sont soigneusement rejetés sous la toile... beau tabeau de chasse !

 

 

entrer des mots clefs

 

Comme mes deux Steatoda triangulosa mangent différemment, l'une à peu de proies, un seul cocon et l'autre se goinfre de cloportes et a trois cocons, je me demandais si le nombre de cocons étaient proportionnel aux proies attrapées...et ben oui... voilà ce que j'ai trouvé sur le net :

 

"La steatoda triangulosa est l'araignée qu'on retrouve le plus souvent dans nos maisons. Elle peux rester des mois sans nourriture et sa longévité dépasse les deux ans. Elle est très difficile à éliminer car c'est une araignée très discrète et les pontes sont nombreuses. Le nombre de cocons fertiles produits chaque année par une femelle est directement lié à l'abondance des proies. Si la nourriture est rare, deux ou trois cocons seulement sont tissés ; si elle est abondante, jusqu'à douze cocons peuvent être produits. Les petites boules blanches des cocons sont bien connues, et on les découvre souvent cachées derrière un radiateur ou sous une armoire. Les cocons, sont sphériques et de soie floconneuse blanche et translucide. Ils laissent voir la boule d'oeufs."

 

http://www2.csdm.qc.ca/alice-parizeau/archives/araignees/...

 

 

entrer des mots clefs

 

 

entrer des mots clefs

 

 

entrer des mots clefs

 

 

entrer des mots clefs

 

 

 

 

20:14 Écrit par Richardunord dans Cocons, Steatoda, Steatoda triangulosa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/05/2011

Mue d'une Araneus angulatus...

Un peu par hasard, j'ai rencontré ce mâle Araneus angulatus en pleine mue... Je l'ai d'abord pris pour une proie morte mais en la touchant, il remua les pattes... J'ai, bien entendu, laissé le processus s'effectuer naturellement...

 L'Epeire à dents de scie (Araneus angulatus)

 

24-05-2011 005.jpg

 

 

 

24-05-2011 006.jpg

 

 

 

24-05-2011 007.jpg

 

 

 

24-05-2011 009.jpg

 

 

24-05-2011 011.jpg

 

 

 

24-05-2011 011a.jpg

 

 

 

24-05-2011 015.jpg

 

 

 

24-05-2011 015a.jpg

 

 

 

24-05-2011 021.jpg

 

 

 

 

 

 

23/05/2011

ça pique & ça mord... :-))

 Jolie Pisaure admirable (Pisaura mirabilis) sur une ortie !

 

07.10.2012Canon 161a.jpg

 

 

idem pour une Larinioides  sp.

 

 

29.07.2012Canon 095.JPG

 

 

 

 

 

J'aime l'araignée et j'aime l'ortie,
Parce qu'on les hait ;
Et que rien n'exauce et que tout châtie
Leur morne souhait ;

Parce qu'elles sont maudites, chétives,
Noirs êtres rampants ;
Parce qu'elles sont les tristes captives
De leur guet-apens ;

Parce qu'elles sont prises dans leur oeuvre ;
Ô sort ! fatals noeuds !
Parce que l'ortie est une couleuvre,
L'araignée un gueux;

Parce qu'elles ont l'ombre des abîmes,
Parce qu'on les fuit,
Parce qu'elles sont toutes deux victimes
De la sombre nuit...

Passants, faites grâce à la plante obscure,
Au pauvre animal.
Plaignez la laideur, plaignez la piqûre,
Oh ! plaignez le mal !

Il n'est rien qui n'ait sa mélancolie ;
Tout veut un baiser.
Dans leur fauve horreur, pour peu qu'on oublie
De les écraser,

Pour peu qu'on leur jette un oeil moins superbe,
Tout bas, loin du jour,
La vilaine bête et la mauvaise herbe
Murmurent : Amour !



Victor HUGO

 

 

 

 

(et merci au blog http://bonheurdelire.over-blog.com/ de me l'avoir fait connaître...)

 

Autre aspect :

 

Louis Berland - sous-Directeur du Laboratoire d'Entomologie au Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris (ndlr : en 1932 certes mais cela n'a certainement pas changé depuis lors... au contraire !) écrivait, dans son Encyclopédie Entomologique sur les araignées, en parlant des manoeuvres pré-nuptiales des araignées : 
 

 

Citation :

...Pour extrêmement curieux que soit le remplissage des bulbes, il n'est pas le seul acte digne d'intérêt de l'union des sexes chez les Araignées. Tandis que chez la plupart des animaux, et pas seulement les inférieurs, la possession est brutale et ne s'accompagne d'aucun accessoire, ici y préludent toute une série de manoeuvres remarquables, [b]et qui placent les Araignées à un haut degré dans l'échelle psychique des êtres...

 

 FEMMES ARAIGNEES

Araignée du matin, câlin.
Une fille éparpillée là
dans la soie des charmes
déchire sa toile
et fait à la fleur de l’étoile
qui a pris son rêve
sentir sa chair parfumée.

Araignée du midi, désir.
Belle mygale égarée
dans la forêt du jour.
Malédiction des signes
qui plongent dans l’air
un réseau débridé de lignes
dessinant un arc-en-ciel.

Araignée de quatre heures, pleurs
entre les platanes verts.
Taches de thé blanches.
La femme répudiée
porte au creux du ventre
la croix blême irradiée
de l’Epeire diadème.

Araignée du soir, ombrage.
Volets fermés pâles.
Rideaux ouverts noirs
sur le désert de l’amour.
La tégénaire sort pour voir
où va l’eau des songes
avec la veuve Noire.

La femme à ma porte
n’a rien d’autre sur elle
qu’une tarentule
comme un caresse mortelle.
La vie est mal araignée
avec ses filles distendues
aux quatre coins de la Terre.

Tiré de http://www.critiqueslibres.com/i.php/forum/sujet/3860?don...

 

Celles et ceux qu en veulent encore : http://calberte.pagesperso-orange.fr/PCAraignade.htm




Voici pour l'illustrer...

 

 Ci-dessus, une jeune Epeire diadème sur une ortie !!

 

Ci-dessous, j'aurais aussi pu l'appeler "araignée aux orties" car j'ai trouvé ce beau mâle typé sur une feuille d'ortie, dans le bois des bruyères à Waterloo et je ne l'ai pas encore déterminé !

De petite taille, 4/5mm...

Koen Van Keer, que j'ai appelé à la rescourse me précise :

" il s'agit probablement de Theridion pictum mais pas sûr à 100%"

Merci Koen !

 

 

 

23-05-2011 020.jpg

 

 

23-05-2011 028.jpg

 

 

 

23-05-2011 034.jpg

 

 

 

23-05-2011 037.jpg

 

 

23-05-2011 040.jpg

 

 

 

23-05-2011 049.jpg

 

 

 

23-05-2011 057.jpg

 

 

23-05-2011 059.jpg

 

23-05-2011 066.jpg

 

 

 

entrer des mots clefs

 

 

entrer des mots clefs

 

 

entrer des mots clefs

 

 

Grosse araignée noire, tarentule ou petite chance,
Il existe tellement de races donc nous n’avons pas connaissance,
Mais vous avez toutes un point en commun,
Vous faites peur à plus d’un…

Vos pattes formant une symétrie, vos yeux noirs luisants au soleil, vos mandibules menaçantes,
Vous attendez patiemment qu’une proie vienne se faire piéger dans votre prison si collante !!
Seigneur, que cela est effrayant…
Pourtant, c’est ainsi que vous vivez, vos créations volant au gré du vent…

Nul ne peut douter de la beauté de vos toiles… Quel travail !!
Le matin, j’aime voir ces merveilles décorée de rosée sur mon portail…
Malgré tout, votre apparence dérange, effraie, mais est-ce une raison pour vous tuer ?!
Les humains disent que vous êtes utiles mais ils vous assassinent, vous, petites araignées…

Avez-vous choisis d’avoir huit pattes qui entourent vos petits corps ??
Qui sont-ils pour avoir, sur vous, le droit de vie ou de mort ??
Après tout, vous avez autant le droit de vivre que nous alors petites Arachnés,
MOI, j’apprends à vous aimer… 

Tiré de : http://www.jepoeme.com/forum/ode/Ode_a_l_araignee/357795/...
 

 

22/05/2011

La plus grande saltique de Belgique - Marpissa muscosa

J'en ai plein mon jardin... Celle-ci est particulièrement imposante... 12,5mm bon... elle semble pleine... ceci explique cela !!

 

 

21-05-2011 002.jpg

 

 

21-05-2011 005.jpg

 

 

 

21-05-2011 006.jpg

 

 

 

21-05-2011 008.jpg

21-05-2011 009.jpg

 

21-05-2011 013.jpg

 

21-05-2011 015.jpg

23:55 Écrit par Richardunord dans Marpissa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/05/2011

Philodromus vs Anyphaena sous l'oeil d'une Clubiona (Araignées)

Toujours au Bois des Bruyères... L'examen de filS barbelés m'a apporté ces belles images de prédation... Un Philodromus sp. à rencontré ce que je pense être une araignée-citroën (Anyphaena accentuata) tout cela sous l'oeil intéressé d'un mâle Clubiona !

 

 

 

20-05-2011 020.jpg

 

 

 

20-05-2011 021.jpg

 

 

 

20-05-2011 026.jpg

 

 

 

20-05-2011 030.jpg

 

 

 

20-05-2011 031.jpg

 

 

 

20-05-2011 033.jpg

 

 

 

Et le joli mâle Clubiona attentif...

 

 

 

20-05-2011 042.jpg

 

 

 

20-05-2011 051.jpg

 

 

 

20-05-2011 053a.jpg

 

 

20-05-2011 055.jpg

 

 

 

 

23:08 Écrit par Richardunord dans Anyphaena, Clubiona, Philodromus, Prédations | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Bois des Bruyères (Waterloo-Chenois) - Araignées

Petite balade au bois des Bruyères, au Chenois... Un joli plan d'eau (bassin d'orage) et une promenade autour ainsi qu'un sentier en hauteur...

Mon endroit de chasse...

 

 

 

19-05-2011 061.jpg

 

Une inspection en bonne et due forme des fils barbelés m'a apporté quelques bonnes surprises...

 

19-05-2011 066.jpg

 

 

19-05-2011 065.jpg

 

 

Un belle femelle Philodromus sp.

 

 

20-05-2011 009.jpg

 

 

20-05-2011 007.jpg

 

 

 

Une femelle pleine Anyphaena accentuata... dite araignée-citroën à cause de ses chevrons sur l'abdomen... Elle se balade tranquillement (?...on verra dans le prochain post que ce n'est pas toujours sans danger...) sur le fil barbelé !

 

 

20-05-2011 012.jpg

 

 

 

20-05-2011 013.jpg

 

 

 

Plusieurs petites Linyphiidae, indéterminées (j'essayerai plus tard...)

 

 

 

J'en resterai à "Xphantes" pour celle-ci

 

20-05-2011 065.jpg

 

 

20-05-2011 069.jpg

 

 

 

20-05-2011 074.jpg

 

 

 

20-05-2011 100.jpg

 

 

20-05-2011 104.jpg

 

 

 

20-05-2011 106.jpg

 

 

 

Une autre petite noire (money-spider)... indéterminée aussi ! Mais on est dans le tout petit là... 2mm...

 

Pour celle-ci, je me risquerai à Erigone sp. (peut-être atra mais sans aucune certitude...)

 

 

 

20-05-2011 082.jpg

 

 

20-05-2011 077.jpg

 

 

20-05-2011 083.jpg

 

 

Une fois n'est pas coutume, je reproduis une page du "Roberts" qui illustre aussi une Erigone trouvée sur un fil barbelé... Belle coïncidence !

 

 

 

Erigone.jpg

 

Encore un autre mâle Linyphiidae, toujours sous ces fils de clotûre...

 

 

 

20-05-2011 108.jpg

 

 

 

20-05-2011 107.jpg

20/05/2011

Variation de couleurs - Achaearanea lunata

C'est fou ce que certaines araignées de la même espèce peuvent varier en couleurs... En balade dans les bois de Bruyères, à waterloo, j'ai rencontré deux Achaearanea lunata, famille Theridiidae de couleurs bien différentes...

Toutes deux logées en hauteur (1m50/1m80) entre les branches d'arbre...

 

 

Jugez plutôt...

 

 

 

19-05-2011 124.jpg

 

 

19-05-2011 131.jpg

 

 

19-05-2011 135.jpg

 

 

 

19-05-2011 117.jpg

 

 

19-05-2011 116.jpg

 

 

19-05-2011 108.jpg

 

 

 

 

 

15:30 Écrit par Richardunord dans Achaearanea (Parasteatoda) | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/05/2011

Dictyna uncinata... Araignée

Encore une araignée rikiki... entre 2,5 et 3,5mm pour les femelles (2 & 3 pour les mâles). Une Dictyna (uncinata -  espèce de loin la plus commune de genre) une araignée cribellates (qui confectionne donc une soir cribellée, peignée... un peu comme du velcro) grâce à un "peigne" situé sur le métatarse de la patte IV (je vais essayer de vous le montrer mais imaginez... sur une bestiole de 3mm, trouver un "peigne" sur un métatarse...)

L'arachnologue Koen Van Keer m'avise : "Je suis assez sûr qu'il s'agit de Dictyna uncinata -folium + 3 bandes de cheveux sur la tête... 5 chez D. arundinacea" Voilà qui est clair car j'étais parti pour l'autre... Merci Koen !

Le tibia du pédipalpe (pour les arundinacea) montrant une apophyse dorsale bifide courte (pour les puristes...). L'habitat et la toile de cette dernière étant placée en haut des plantes (fanées sèche... moi, je l'ai trouvée dans une feuille enroulée) et sur les ajoncs, les bruyères... Je l'ai trouvée près d'un plan d'eau... 

 

 

 

19-05-2011 018.jpg

 

 

19-05-2011 023.jpg

 

 

 

19-05-2011 027.jpg

 

 

 

Le "peigne" situé sur le métatarse de la patte IV (je vais essayer de vous le montrer mais imaginez... sur une bestiole de 3mm, trouver un "peigne" sur un métatarse...)

 

 

 

19-05-2011 035.jpg

 

 

 

L'épigyne pour les puristes...

 

 

19-05-2011 050.jpg

 

 

 

 

24-05-2011 003.jpg

18/05/2011

Cyclosa conica - Araignée

Singulière cette petite Araneidae...  Sur toile, leur attitude typique est de replier leur pattes sur le céphalo... habituellement sur une toile orbitèle (orbe = cercle) avec stabilimentum... celle-ci est ornée de débris disposés en ligne verticale où elle se dissimule pour échapper aux prédateurs...

 

 

19-05-2011 058.jpg

 

 

 

 

18-05-2011 005a.jpg

 

 

 

18-05-2011 007.jpg

 

 

 

On voit bien, sur la suivante, le stabilimentum...

 

 

 

18-05-2011 008a.jpg

 

Typique avec son abdomen conique...

 

 

 

 

18-05-2011 010a.jpg

 

 

 

 

16/05/2011

Diaea forestière... Araignée

Toujours en forêt de Soignes... Diaea dorsata... Une Thomisidae - araignée-crabe...

 

 

13-05-2011 096a.jpg

 

 

 

13-05-2011 098a.jpg

 

 

 

13-05-2011 099.jpg

 

 

 

07:38 Écrit par Richardunord dans Diaea | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/05/2011

"Mes" Steatoda triangularis... Araignée

J'ai quelques Steatoda triangulosa en cave... et elles viennent de pondre  !

 

Les heureuses femelles...

 

 

29-04-2011 005.jpg

 

 

Son cocon...

 

 

29-04-2011 013.jpg

 

 

 

29-04-2011 010.jpg

 

 

 

L'autre femelle... (plus petite)

 

 

 

29-04-2011 014.jpg

 

 

 

29-04-2011 016.jpg

 

 

 

Quinze jours plus tard, la première a créé un second cocon...

 

 

 

15-05-2011 008.jpg

 

 

 

Le cocon...

 

 

 

15-05-2011 010.jpg

 

Elle est toujours aussi pimpante...

 

 

15-05-2011 016.jpg

 

 

 

 

15-05-2011 016a.jpg

23:24 Écrit par Richardunord dans Steatoda | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

"Money spider"... et "fil de la vierge"...

En me baladant sur le web, je retrouve encore souvent cette appellation "Money spider" et un questionnement quand à son origine...

J'ai visionné quelques explications et ça donne ceci :

Bien évidemment anglaise, cette expression désigne des petites (2mm) araignées noires, des Linyphiidae (souvent des Erigone, très présentes aux Royaume-unis - sur les 650 espèces d'araignées d'Angleterre, 250 sont répertoriées chez les Linyphiidae) qui se déplacent en ballooning (elles sont tellement petites, qu'elles voyagent dans les airs... Elles montent sur un point haut puis déroulent un fil de soie et se laissent emporter par le vent). Il arrive donc parfois qu'elles atterrissent sur vous... et la superstition veut alors que cela soit considéré comme un signe de chance, d' argent... pourquoi ?... car le fait de retrouver une araignée sur une étoffe fait référence aux tisserands qui, à une époque, étaient des gens fortunés... Bon ben ça vaut ce que ça vaut !! :-)))... Certains disent aussi que cette superstitions fait que les gens sont enclins à ne pas tuer ces petites araignées noires... au cas où !! Tant mieux pour elles !!!

  

et lorsque toutes les araignées qui font du ballooning (et il y en a beaucoup... car dès leur naissance, la plupart des petites araignées utilisent ce "moyen de transport"...) atterrissent en coupant ce fameux fil qui les entraînait dans les airs, des milliers de fils recouvrent alors le sol, et c'est ce qu'on appelle "fil de la vierge"...

16:53 Écrit par Richardunord dans Ballooning, Money spider | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mouches forestières... Rhagio scolopaceus

Lors de ma balade en forêt de Soignes (Brabant - Belgique) à la recherches d'arachnides (essentiellement sur les bornes aux croisées de chemins) j'ai remarqué plein de mouches (Diptères), d'une taille imposante (15 à 20mm) à différents endroits... Etonné, car habituellement je n'en voit pas, j'ai entrepris de la faire déterminer...

La voilà...

 

 

13-05-2011 082.jpg

 

 

13-05-2011 077.jpg

 

 

 

13-05-2011 073.jpg

 

 

Voici les réponses qui me furent données dans différents forums et/ou trouvé sur la toile :

 

"C'est un diptère Rhagionidae, Rhagio scolopaceus, femelle, je crois bien."
 
"en français le Leptis bécasse... est une espèce de mouches de la famille des Rhagionidae, mesurant entre 8 et 14 mm"
 

 

Beau développement aussi sur cet excellent forum : http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=42&...

 

dont cette conclusion sur les piqûres :

 

"Oui, il est écrit un peu partout que les Asilidae, s'ils sont d'énergiques prédateurs, ne s'attaquant pas aux vertébrés...
J'y croyais aussi, sauf que l'autre jour, l'un d'entre eux a bien "piqué" mon épouse!
Ceci dit, Séguy (1927) dans sa Faune de France sur les Asilidae (n°17) a écrit (page 7):
"En Europe les Asilides ne s'attaquent jamais aux Vertébrés et certaines grosses espèces ne piquent les Mammifères que très exceptionnellement ou occasionnellement lorsqu'on les capture. J'ai été piqué à la main par un Asilus crabroniformis: la piqûre, très douloureuse, peut être comparée à celle de Notonecta glauca, mais la douleur ne persiste pas et ne laisse pas de traces." ( Gerard78)

 

Nous voilà donc prévenus...

 

Ca me fait penser à mon épouse qui s'est piquer par une "bête" mouche domestique ou de vache (?), à l'intérieur, en Normandie (près d'une ferme), piqûre quand même douloureuse qui a laissé rougeur et démangeaison pendant quelques jours... Vive les araignées alors qui nous éliminent tous ces insectes désagréables !! :-))))

 

 

 

 

 

14:34 Écrit par Richardunord dans Insectes divers, Mouches, Dyptères | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

14/05/2011

Jockey et/ou rodéo - Parasite d'araignée...

Je me suis déjà intéressé à ces petites lavres parasites qui chevauchent certaines araignées... surtout les araignées à toile et ai créé un post à cet effet http://richardunord6.skynetblogs.be/parasites/ (ou cliquez sur parasites dans les tags).

Je reprends ci-dessous le texte (mais pas les photos du post) comme explication de mes photos du jour...

La victime du parasitage est une Cyclosa conica

 

 

13-05-2011 029.jpg

 

 

13-05-2011 030.jpg

 

 

 

13-05-2011 032.jpg

 

 

 

13-05-2011 037.jpg

 

 

 

13-05-2011 034.jpg

 

 

 

Impressionnant n'est-ce pas... Alors, l'explication !!

 

 

J'ai été impressionné par l'explication que donnait John Crompton dans son livre 'l'Araignée" (1951) sur le parasitage de la "mouche" Ichneumon sur une araignée :

 

Citation:

 

« L’Ichneumon est végétarienne mais pour « prévoir » de la nourriture pour son « bébé », elle pond son œuf tout simplement sur une araignée bien robuste, laquelle ensuite vaque à ses affaires sans se soucier apparemment de ce précieux fardeau qu’elle a reçu, de ce minuscule jockey qu’elle transporte maintenant avec elle. Bien que son petit soit un cavalier né et ne lui donne aucun souci une fois qu’elle lui a fourni une monture, il ne s’ensuit pas que le travail de la mère Ichneumon soit simple. C’est la mise en selle qui est, ou devrait être difficile ; un animal frappé de panique n’est pas aisé à monter. Or l’araignée, bien que pétrifiée par la mère, ne lui oppose pas de résistance. L’Ichneumon choisit ses victimes surtout parmi les araignées tisseuses et lorsque l’araignée l’aperçoit, elle s’enfuit en hâte et se laisse tomber de la toile par un long fil. Elle se tient coite, dans l’espoir que la mère ne la découvrira pas. Espérance vaine. La mère la suit tranquillement le long du fil sans quitter des yeux cette forme tremblante, qu’elle va jusqu’à effleurer et caresser avec ses antennes. Ensuite, elle la chevauche, arque son abdomen et dépose un œuf juste sous la peau du dos. Ceci fait, elle descend, se nettoie, lisse ses ailes et s’en va. Rien de plus facile.

 

 



Pour la « pétrification » de l’araignée, certains ont parlé d’hypnotisme d’autres encore que l’Ichneumon pique l’araignée avant, ce que ne pense pas Crompton !!

Citation:

« L’œuf éclot, une minuscule larve de couleur crème en émerge… Au milieu du dos de l’araignée se trouve un creux, une sorte de selle à quoi s’accroche la larve : c’est le seul endroit où elle soit inaccessible. »…



Crompton continue pendant des paragraphes à décrire le processus de la larve à la chrysalide qui finalement dévorera l’araignée… Je vous passe les détails mais ce livre est captivant, obsolète peut-être, 1951, mais j’y ai appris quand même beaucoup de chose !!

 

Je ne peux que vous conseiller la lecture du lien suivant : http://aramel.free.fr/INSECTES14ter-3.shtml

 

dont : Remarquable cas assez connu d'ectoparasitisme : Le Pimpline Polysphincta a déposé son oeuf sur le corps de l'araignée qui n'est pas paralysée et continue à se déplacer en portant son parasite sur le dos ("ver" de couleur blanche et qui grandit progressivement jusqu'à ce qu'il dévore son hôte à la fin de son développement!)

 

Ensuite, je suis intervenu... (et me suis fait un peu tancé par mon mentor, Koen Van Keer et par l'aranéologue Chrisitne Rollard...) en désolidarisant la larve de l'araignée... opération délicate car la dernière fois que j'ai essayé, j'ai envoyé les deux "ad patres"... faut dire que tout est minuscule là !!

Ceci dit, c'est bien la dernière fois que j'interviens car effectivement, vaut mieux de laisser le processus naturel s'exécuter...

Bref, j'ai quand même réussi et ça nous donne de belles images des antagonistes...

La larve d'Ichneumon (?)

 

 

13-05-2011 046.jpg

 

 

La trace (cratère) de la "fixation" de la larve sur l'abdomen...

 

 

13-05-2011 051a.jpg

 

 

Enfin libérée... mais je ne suis pas sûr qu'elle survive car elle s'est quand même fait "ponctionner"...

 

 

13-05-2011 051.jpg

 

 

Les antagonistes...

 

 

13-05-2011 063.jpg

 

 

J'ai ensuite remis l'araignée sur son site... mais je ne suis pas certain que ce soit elle sur la photo car il me semble plutôt apercevoir les bulbes d'un mâle... enfin, elle ne doit pas être loin !!

 

 

 

13-05-2011 067.jpg

 

 

il y a encore une autre théorie, mais qui ne se rapporte pas à mes photos, trouvée dans "le monde des insectes" http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=42&t=10521

 

"... chez les Uropodidae, la deutonymphe (second stade larvaire) est phorétique et est souvent accrochée à divers arthropodes simplement pour se faire transporter et non pour parasiter l'hôte. Les Uropodidae sont assez faciles à identifier de par leur mode de fixation particulier (émission par leurs glandes anales d'un pédicelle qui leur permet d'être attaché à leur vecteur, et qui se reconnaît sous bino)" (Etienne - s_cingulata)

 

Voici une autre "parasitée" rencontrée en forêt en 2009... Une Linyphia hortensis

 

 

 

13-08-2009 005.jpg

 

 

13-08-2009 009.jpg

 

 

13-08-2009 010.jpg

 

 

Joli développement aussi ici : http://www.insecte.org/spip.php?page=imprimer&id_arti... 

 

En 2007 je m'y étais déjà intéressé et avait scanné les pages d'un livre des plus intéressant : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2007/01/16/le...

Malheureusement je m'aperçois que les scans ne sont plus visibles... Grrrrr...

 

Je suis déjà intervenu sur certains forums à ce propos :

http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=42&t=30729

15:35 Écrit par Richardunord dans Cyclosa conica, Parasites | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/05/2011

Philodromus... Araignée

Un groupe pas facile les Philodromus... Famille Thomisidae (araignée-crabe)

L'abdomen est ordinairement ovale, en fuseau...

Le mâle du jour est à classer dans le groupe aureolus, qui comprend P. aureolus, P.cespitum et P. collinus (pour la Belgique - on ajoute P. longipalpis pour la France).

Habituellement les Philodromus portent bien leur nom qui en grec signifie "qui aime courir"... ils n'arrêtent pas !!

Celui-ci, repéré sur une feuille d'hortensia, ne s'est pas laissé photographier facilement... (je ne vais donc pas vous montrer mes clichés flous) c'est qu'ils ont une bonne vue en plus... comme toutes les araignées qui chassent à l'affût ou à courre... dès qu'il vous repère, il passe de l'autre côté de la feuille !!

Assez paradoxalement, lorsque je l'ai mis dans une petite boite plastique, il m'a laissé prendre son portrait facilement... pourtant, il grimpe aisément sur tous les supports lisses... il ne "ressentait" peut-être pas d'agressivité !

Une caractéristique des mâles (entre 3,5 et 5mm) de ce groupe aureolus est qu'ils présentent souvent une teinte irisée, métallique, verte et même rose qui fluctue suivant l'orientation...

 

 

12-05-2011 094.jpg

 

 

12-05-2011 048.jpg

 

12-05-2011 038a.jpg

 

 

12-05-2011 013.jpg

 

 

12-05-2011 007.jpg

 

 

 

12-05-2011 055.jpg

 

 

12-05-2011 055a.jpg

 

 

12-05-2011 057.jpg

 

 

 

 

 

11/05/2011

J'adore ces gros-plans... Araignée

Un petit mâle de mon jardin... il se dorait au soleil... Xysticus sp.

 

 

11-05-2011 024.jpg

 

 

11-05-2011 011.jpg

 

 

 

11-05-2011 019.jpg

 

 

 

11-05-2011 007.jpg

 

 

 

Aargh... Difficile à déterminer ces Xysticus... J'en resterai à X. sp., je crois

:-(((

 

Pour les puristes (mais l'angle n'est pas top !)

 

 

11-05-2011 039.jpg

 

 

11-05-2011 028.jpg

 

 

 

11-05-2011 016.jpg

22:48 Écrit par Richardunord dans Xysticus | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/05/2011

Voici comment elles voyagent... Araignées

Voici comment elles voyagent... Enfin, celles-ci... !!

Imaginez..., je fais faire des travaux chez moi et on vient de me déposer un container... Qui d'autre qu'un curieux de tout et d'arachnides aurait eu l'idée d'inspecter ce container... et bien m'en prit !

Une araignée jamais vue dans mon coin... et elles risquent d'adopter mon petit jardinet, car elles sont deux !

 

Une Epeire des ponts... Larinioides sclopetarius !

 

 

10-05-2011 024.jpg

 

 

Désolé pour la couleur du fond mais j'ai pas choisi le container...

 

 

10-05-2011 025.jpg

 

 

 

10-05-2011 023.jpg

 

 

10-05-2011 027.jpg

 

 

Autre "transfuge", agrippé à ce même container... Une Epeire des fissures, Nuctenea umbratica...

 

 

 

10-05-2011 034.jpg

 

Bienvenue à vous !!

23:47 Écrit par Richardunord dans Larinioides, Nuctenea | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Tetra, Tetra... Tetragnathe (araignée)

Ce sont des modèles intéressants... Orbitèles, elles se laissent facilement flasher !

Pas d'eau près de chez moi mais cela ne les empêche pas d'aimer mon petit jardin... alors j'en profite !!

 

 

09-05-2011 013.jpg

 

 

09-05-2011 026a.jpg

 

09-05-2011 022.jpg

 

 

09-05-2011 102.jpg

 

 

 

Pour l'identification... un sternum uniformément brunâtre... je mise sur Tetragntha montana...

 

 

 

09-05-2011 102a.jpg

 

 

Les pédipalpes mais c'est un mâle juvénile...

 

 

 

09-05-2011 104.jpg

 

 

 

09-05-2011 027.jpg

 

Voici celle du jour...

 

 

10-05-2011 016.jpg

22:39 Écrit par Richardunord dans Tetragnatha | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Mes" sacs de jardinage... Araignées

Mes sacs, mes sacs... comme j'y vais moi !!... Ce n'était qu'un sac, fruit du jardinage de ma femme... Elle qui est arachnophobe (mais beaucoup moins depuis que je m'y intéresse...) les voit toujours en premier... :-)))

Bref, me voici la tête dans le sac... C'est habituellement là que je trouve mes modèles car j'ai très difficile à les discerner dans le jardin... c'est qu'elles se dissimulent bien ces petites... Malheureusement, c'est souvent les mêmes mais bon, c'est aussi pour le plaisir de la photo !

Comme la plupart du temps plusieurs petits insectes sont aussi prisonniers de ces sacs de jardinage, j'assiste fréquemment à des prédations... Koen Van Keer, mon mentor, arachnologue d'ARABEL (société arachnologique belge), m'a toujours dit que certaines araignées, en cas de stress, au lieu de fuir, s'adonnaient plus volontiers à la prédation...

Voici une Clubiona terrestris (je crois), d'une taille respectable, en pleine prédation...

 

 

09-05-2011 072.jpg

 

Comme je l'ai prise sous toutes ses coutures je vous en fais profiter...

 

 

09-05-2011 090.jpg

 

 

09-05-2011 089.jpg

 

 

 

09-05-2011 093.jpg

 

 

 

09-05-2011 095.jpg

 

 

 

09-05-2011 086.jpg

 

 

 

09-05-2011 060.jpg

 

 

09-05-2011 068.jpg

 

 

 

La suivante, de la même famille, Clubionidae, est une Clubiona comta, très présente aussi dans mon petit jardin... Plus petite (3,5 à 6mm) que la Clubiona corticalis (7 à 10mm) avec laquelle elle pourrait être confondue, les dessins de son abdomen sont toujours roussâtres (jamais chez corticalis)

 

 

09-05-2011 083.jpg

 

 

 

09-05-2011 088.jpg

 

 

Oups, je viens de m'apercevoir que je n'ai pas de photo d'elle en entier... Ce sera pour une prochaine fois...

11:09 Écrit par Richardunord dans Clubiona, Clubiona comta | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/05/2011

Theridion... toute petite

Famille nombreuse, plusieurs dizaines d'espèces en Europe, toutes petites araignées, elles n'exèdent pas les 5mm...

J'ai élagué un lierre puis ai ramassé des feuilles mortes...

Un Theridion mystaceum... (merci Koen)

 

 

01-05-2011 079.jpg

 

 

01-05-2011 083.jpg

 

 

01-05-2011 085.jpg

 

 

 

01-05-2011 087.jpg

 

 

 

Alors pour l'espèce du suivant, difficile sur photo (même pour Koen...) peut-être cette nouvelle espèce...

Voici ce que m'en dit Koen : "

"Une espèce nouvelle pour la science très proche de Theridion melanurum et encore plus proche (organes génitaux) de T. mystaceum, trouvée pour la première fois en Belgique (Namur), je crois en 1989. Hélas, la description officielle n'a toujours pas été publié..."
 
 
 
 

01-05-2011 060.jpg

 

 

 

01-05-2011 077.jpg

 

 

 

01-05-2011 078.jpg

 

 

 

 

09:39 Écrit par Richardunord dans Theridion, Theridion mystaceum | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

L'araignée citroën... >>... Anyphaena accentuata

Une juvénile Anyphaena acczntuata de mon jardin, les chevrons de son abdomen ne sont pas très visibles... mais une belle rangée de "phares" !!

 

 

01-05-2011 001.jpg

 

 

 

01-05-2011 003.jpg

 

 

 

01-05-2011 004a.jpg

 

 

 

01-05-2011 004.jpg

09:21 Écrit par Richardunord dans Anyphaena | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/05/2011

Clubiona caerulescens... Araignée

Je ne la trouve pas si fréquemment... Clubiona caerulescens... la dernière fois c'était à l'île de Ré

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2010/05/26/il...

 

Celui-ci (un mâle) c'est chez moi, à Waterloo !

 

 

01-05-2011 058.jpg

 

 

01-05-2011 056.jpg

 

 

 

01-05-2011 055.jpg

 

 

 

01-05-2011 056.jpg

 

 

 

01-05-2011 054.jpg

 

 

Araignée difficile à photographier... d'abord elle grimpe sur les surfaces les plus lisses mais fait aussi des bonds subits, prodigieux et déroutants... même si parfois elle sait rester aussi statique... faut de la patience quoi !!

 

Ce n'est pas à moi que revient le mérite de l'avoir déterminée mais à mon mentor Koen Van Keer 

 

 

"Le tibia typique des palpes me dirige plutôt vers Clubiona caerulescens."

 

 

Merci Koen !

 

00:52 Écrit par Richardunord dans Clubiona caerulescens | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2011

Tégénaires - Tegenaria

Ce sont celles qui impressionnent le plus mais elles ne sont pas agressives et plutôt cools !!

Voici celle de mon soupirail... Tegenaria du groupe atrica

 

 

29-04-2011 004.jpg

 

 

 

29-04-2011 002.jpg

 

 

Moins impressionantes, car juvéniles, j'ai trouvé ces deux petites Tegenaria parietina reconnaissables à leur robe et à la présence de taches noires autour du céphalo...

 

 

03-05-2011 044.jpg

 

 

03-05-2011 046.jpg

 

 

03-05-2011 053.jpg

 

 

 

03-05-2011 056.jpg

 

 

03-05-2011 057.jpg

 

 

J'ai déplacé des bûches qui se trouvaient sous un escalier extérieur... Quelques solides Amaurobius ferox feront l'objet du prochain post... dont des "bestiaux" de 15mm...

 

Ondoyantes, courbes et sinueuses...

Petite apartée... Les champs autour du lion de Waterloo !

J'adore les formes ondoyantes, courbes, sinueuses et ondulantes de ces sillons... Il en ressort, pour moi, quelque chose de fascinant !!

D'ailleurs, Vicor Hugo aussi les avait remarqué ...

 

"Aujourd'hui, dans ces champs, vaste plaine muette,
Parfois le laboureur, sur le sillon courbé,
Trouve un noir javelot qu'il croit des cieux tombé,
Puis heurte pêle-mêle, au fond du sol qu'il fouille,
Casques vides, vieux dards qu'amalgame la rouille..."

Hugo, Rayons et ombres, 1840, p. 1050.

Dans un autre contexte, je vous l'accorde...

 

 

01-05-2011 010.jpg

 

 

 

01-05-2011 013.jpg

 

 

01-05-2011 014.jpg

 

 

01-05-2011 017.jpg

 

 

 

01-05-2011 025.jpg

 

 

 

01-05-2011 027.jpg

 

 

 

01-05-2011 008.jpg

09:58 Écrit par Richardunord dans Sillons | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |