14/09/2011

C'est le temps des amours...

Ca y est !!...

J'ai pas mal d'Epeires dans mon jardin, des petites et des grosses...

Aujourd'hui, en scrutant à gauche et à droite, je suis tombé sur une "approche" d'un mâle Araneus diadematus, notre Epeire diadème, Epeire des jardins, porte-croix etc...

Une bonne grosse femelle (elles peuvent faire 18 ou 20mm de corps) était plantée au centre de sa toile et un mâle minuscule (ils font max 8mm) titillait et tapotait les fils de la toile et s'approchait petit à petit, l'air de dire : "je ne suis pas une proie mais un mâle qui ne te veux que du bien..."

Ces approches amoureuses et/ou accouplements peuvent prendre un temps fou, des dizaines de minutes... c'est "je t'aime, moi non plus..." ! Le mâle s'approche petite à petit jusqu'à toucher les pattes de sa dulcinée mais si celle-ci réagit trop "négativement", il se laisse choir le long de son fil de sécurité puis revient à la charge, une fois, deux fois... dix fois... !

Alors que vous, appareil tendu à bout de bras, car c'est toujours dans des lieux impossibles..., vous fatiguez... "Allez, mon vieux faut conclure là..."

Bref, d'une année à l'autre, c'est pareil... j'ai parfois la patience de rester des dizaines de minutes, parfois je craque et reviens plus tard... mais toujours trop tard !!

Aujourd'hui n'a pas dérogé... Voici l'approche et les protagonistes...

 

 

14-09-2011 040.jpg

 

 

Venez, venez mon petit...

(Faut savoir que le risque est grand pour le mâle... soit il tombe sur une femelle affamée et s'il n'est pas suffisamment rapide, ou pas doué en morse... il passe à la casserole... soit elle est rassasiée, accepte l'accouplement mais a encore une petite faim et... re-casserole... soit c'est un finaud, il "conclu" et parvient à s'extirper sans mal... pour repartir à la conquête d'une autre !

De toute façon, c'e sera une histoire qui se terminera mal... Une fois adulte, le mâle ne se nourrit plus et part à la recherche des femelles... s'il échappe aux ogresses, il mourra quand même d'épuisement, car c'est son rôle !

On peut voir ça différemment... après s'être accouplé et conscient du devoir accompli, il se "donne" comme nourriture à la future mère de ses petits... Allez savoir !!

14-09-2011 017.jpg

 

 

Encore...

 

 

14-09-2011 042.jpg

 

 

14-09-2011 043.jpg

 

 

 

Oui, oui....

 

 

14-09-2011 044.jpg

 

 

 

14-09-2011 045.jpg

 

 

 

et... il se laissa choir... Caramba, encore raté !!

 

il ne me reste plus qu'à flasher les protagonistes... mais techniquement ça se complique aussi, le jour tombant, mon diffuseur de flash n'est plus suffisant et je commence à avoir des "fromages blancs" comme on dit dans le jargon...  vite, un système "d", un bout de mouchoir en papier collé directement sur le flash... à la guerre comme à la guerre !

 

 

Voici le mâle courageux...

 

 

14-09-2011 025.jpg

 

 

14-09-2011 035.jpg

 

 

Bon, ben je reviendrai plus tard...

En partant, je remarque une autre toile, juste à côté, où un autre mâle fait "le pied de grue"... seul près de la toile, la femelle sans doute cachée sous une feuille du noisetier...

Déjà un vieux combattant, il ne lui reste que six pattes... (faut savoir que les araignées, lorsqu'elles sont maintenues par une patte par un prédateur, elle ont la possibilité de "lacher" cette patte pour leur permettre de s'enfuir... patte qui repoussera à la prochaine mue... On appelle cela "l'autotomie")

 

 

14-09-2011 028.jpg

 

 

14-09-2011 034.jpg

 

 

"Ave César..." (pour celles et ceux qui connaissent la suite)

 

Bon, il se fait tard, je continuerai demain...

 

Où en étais-je... "Ave César, ceux qui vont mourir te salue !"

 

Eh oui... Celui qui faisait le pied de grue, le combattant est passé à la trappe

 

Le voici pré-digéré par les enzymes aspergés par la femelle...

 

 

 

14-09-2011 089.jpg

 

 

Je suis arrivé trop tard pour assister à l'affrontement...

 

 

14-09-2011 088.jpg

 

 

Un regard plutôt divergent !!

 

 

 

14-09-2011 087.jpg

 

 

 

Un bon plan où l'on voit bien l'épigyne de typique de l'Araneus diadematus

 

 

 

14-09-2011 063.jpg

 

 

 

14-09-2011 062.jpg

 

Commentaires

Bonjour Voisin ! Hé oui, la forêt de Soignes est l'un de nos terrains de chasse :)
Je découvre ton blog, un régal pour les yeux et la soif de connaissances

J'aime beaucoup les épeires, belles et faciles à observer, elles ont été parmi mes premières "bestioles" observées.

Écrit par : Zazline | 11/10/2011

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Richard. Superbes photos et tes documentaires sont non seulement intéressant mais ils sont aussi très instructifs. Je vais te souhaiter de passer une excellente soirée. Amicalement Antoine.

Écrit par : Antoine | 09/03/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire