23/09/2011

Lepthyphantes minutus - Araignée

Faut que je vous explique le contexte... Dans le forêt de Soignes, près d'une petite chapelle où je trouve beaucoup de bons sujets, trônent de vieilles poubelles en bois, peu utilisées, avec couvercle...


Comme je passe souvent par là, car les arachnides de la chapelle se renouvellent régulièrement, j'avais repéré, il y a quelques temps déjà, sous le couvercle de cette poubelle, une magnifique Malthonica ferruginea... Tout content de la retrouver, très statique et se laissant "manipuler" sans fuir, j'étais focalisé sur elle et je flashais à qui mieux mieux... Tout à coup, une autre arachnide intéressante descendit le couvercle... dilemme... que faire : vais-je continuer avec ma Malthonica ou m'occuper de l'autre ?

La Malthonica étant vraiment "jolie", je ne fis donc qu'une seule photo de l'intrus... (celle ci-dessous), moi qui multiplie habituellement les clichés... et je ne fis pas trop attention à sa taille que j'ai sans doute surévaluée dans mon souvenir !

Après coup, à la vision de cette arachnide, ma première idée fut de penser à une cavernicole, à l'aise dans les ténèbres humides de cette foutue poubelle !!
Couleurs des pattes etc... ça collait... soit une bourneti ou une menardi... bourneti n'étant pas répertoriée en Belgique, me restait donc menardi !

Comme j'envoie toujours mes dilemmes à mon mentor, Koen Van Keer, sa réponse me déstabilisa : 

"Plutôt une Lepthyphantes (probablement minutus)."

Ben flûte alors... elle me semblait plus grosse qu'une "simple" Lepthyphantes... même si minutus est la plus grande de ce genre
 ... il est vrai que les pattes et les couleurs de l'abdomen correspondaient, par contre pas le céphalo  !

 

 

 

19-09-2011 092.jpg

 

 

Pour en avoir le coeur net, je devais essayer de la retrouver... Belle gageure car je ne retrouve pratiquement jamais deux fois la même bestiole à la même place !! Je me rendit donc sur place trois jours plus tard...

En ouvrant à nouveau le couvercle de cette poubelle, personne n'était au rendez-vous... même pas ma grosse Malthonica... j'aperçu quand même quelques pattes qui sortaient d'une fissure... Un jeune Malthonica montra le bout de ses chélicères (je ferai un post séparé pour cette espèce), un peu plus loin, une autre araignée fit son apparition, un (ou une) Amaurobius... Bref, je flashais, je flashais...

Le fait que ce vieux couvercle en bois soit en position ouverte, ça devait perturber les arachnides... toujours est-il que celle pour laquelle je m'étais déplacé fit son retour, oui, oui !!

J'ai donc pu tout à loisir prendre son portrait et confirmer, si besoin en était, les dires de Koen !

Cette fois-ci je la prends sous toutes ses coutures... la taille 4,5-5mm

 

 

22-09-2011 010.jpg

 

 

 

22-09-2011 020.jpg

 

 

 

22-09-2011 020a.jpg

 

 

 

22-09-2011 015.jpg

 

 

 

22-09-2011 021.jpg

 

 

 

22-09-2011 024.jpg

 

 

 

22-09-2011 024a.jpg

 

 

Tiré du Guide des Araignées de France et d'Europe - Roberts

"Son nom scientifique était précédement Linyphia minuta Blackwall 1833 qui en traduction littérale donne "petit (minuta) tisseur de lin", ce qui fait justement allusion aux moeurs de l'araignée et indique qu'il s'agit d'un assez petit membre du genre Linyphia... un soixante d'années après la description de Blackwall, on s'est rendu compte que l'espèce portant ce nom appartenait en fait au genre Lepthyphantes... qui veut dire "tisseur fin"..."

Du coup, cette "minutus" qui veut donc dire petit se retrouve être la plus grande des Lepthyphantes... ah! les méandres de ces appelations scientifiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08:36 Écrit par Richard dans Lepthyphantes minutus | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Râââh... je croyais en avoir une dans ma cave, mais au vu de tes photos, je me rends bien compte que mon identification était erronée.
C'est trop nul la vie.

Écrit par : Clair de Plume | 23/09/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire