30/09/2011

Dérangées par les travaux...

De gros travaux chez moi au rez-de-chaussée... de ce fait, plusieurs arachnides sont dérangées dans leur habitude et certaines se retrouvent au premier étage !

Cette femelle araignée-loup (Lycosidae) Pardosa (vraisemblablement amentata) apprécié que je la remette au jardin...

Un peu "enfarinée" de poussières...

 

 

 

26-09-2011 105.jpg

 

 

 

26-09-2011 100.jpg

 

 

 

26-09-2011 104.jpg

 

 

 

 

26-09-2011 099.jpg

 

 

 

26-09-2011 107.jpg

 

Une autre petite araignée est venue me dire bonjour avant de retrouver un mur ensoleillé... L'araignée-arlequin, une araignée sauteuse (Salticidae), un femelle Salticus scenicus

 

Peu de clichés d'elle... elle n'arrêtait de bouger !!

 

 

 

30-09-2011 032.jpg

 

 

La suivante est une petite (7-8mm) femelle Tégénaire parietina, qui avait déjà fait sa toile pendant les travaux sur la nouvelle construction (ainsi que les Pholques d'ailleurs... toujours inséparables ceux-là !!)

 

 

30-09-2011 034.jpg

 

 

 

30-09-2011 039.jpg

 

 

 

30-09-2011 040.jpg

 

 

 

30-09-2011 037.jpg

12:03 Écrit par Richardunord dans Pardosa, Salticus, Tegenaria parietina | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Laissons-les vivantes...

Bon, pour celles et ceux habitués de ce blog, je n'ai plus besoin de faire mon petit laïus pour justifier l'utilité de nos amies les araignées...

Simplement pour dire que je suis content de les laisser vivre car sur certains sites et forums spécialisés, les cadavres d'arachnides, même si la réalisation des photos permet, parfois, d'être certain d'une identification jusqu'à l'espèce, cela ne justifie pas, selon moi, de les envoyer ad patres ! 

Je persiste à trouver cela macabre et même inesthétique !

Ci-dessous un petit mâle Linyphiidae (Money-spiders) d'1 ou 2mm... pas facile à photographier... En cherchant sur Internet des photos d'Erigone, je fus déçu de voir d'excellentes photos, certes, mais sans couleur et blafardes... une araignée morte, conservée artificiellement, perd toujours sa belle couleur...

 

 

 Ma Linyphiidae indéterminée... (pas nécessairement Erigone me dit Koen !)

 

 

 

30-09-2011 048.jpg

 

 

 

30-09-2011 047.jpg

 

 

 

30-09-2011 051.jpg

 

 

 

30-09-2011 056.jpg

 

 

 

30-09-2011 052.jpg

 

 

 

30-09-2011 053.jpg

 

 

 

09:10 Écrit par Richardunord dans Erigone, Linyphiidae | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/09/2011

Linyphia triangularis - Tetragnathidae

C'est la saison des amours des Linyphia triangularis (Tetragnathidae) dans mon jardin !

Pas toujours facile de les différencier des Neriene (Linyphiidae) qui sont également des araignées qui vivent, à l'envers, sous une toile en nappe !

Comme j'ai la chance d'avoir un couple de Linyphia triangularis sous la main, je vous en propose quelques clichés...

Pour le mâle, son abdomen, en cylindre, ressemble effectivement à ceux des Tetragnathidae

 

 

 

26-09-2011 112.jpg

 

 

 

Voici un mâle Neriene montana pour comparer...

 

 

 

27-10-2009 079.jpg

 

 

 

Outre la forme de l'abdomen, Neriene montana a aussi les pattes annelées et des chélicères beaucoup moin proéminentes !

 

Mais continuons avec notre mâle Linyphia triangularis, en pleine approche amoureuse...

 

 

 

26-09-2011 110.jpg

 

 

 

 

Pédipalpes et chélicères (prononcez "ké")

 

 

 

26-09-2011 109.jpg

 

 

 

 

26-09-2011 116.jpg

 

 

 

La femelle séduite... Enfin, qu'il aimerait séduire...

 

 

 

26-09-2011 111.jpg

 

 

Alors là, j'vous dis pas... ce fut comme la cour du mâle Epeire diadème... ça a duré des dizaines de minute, à la tombée du jour... 

 

 

 

26-09-2011 114.jpg

 

 

 

Le mâle, au centre de la toile, essayait prudemment d'approcher la femelle qui tournait autour de lui, au quatre coin de la toile en nappe, pour lui échapper... et c'était à chaque fois rebelotte, retour case départ... elle a bien fait dix fois le tour de la toile avant que ma patience arrive à sa limite... tout ça pour dire que je n'ai pas attendu la "conclusion"... ce sera pour une prochaine fois !!

 

 

 

26-09-2011 122.jpg

 

 

 

26-09-2011 128.jpg

 

 

 

26-09-2011 133.jpg

 

 

 

Parfois, c'était un face à face mais la femelle se dérobait...

 

 

 

26-09-2011 141.jpg

 

 

 

26-09-2011 140.jpg

 

 

 

 

 

 

26/09/2011

Tegenaria agrestis & groupe atrica - Araignée...

Revenons à nos "moutons"...

Je vous ai déjà présenté récemment la Tegenaria agrestis :

 (http://richardunord6.skynetblogs.be/tegenaria-agrestis-ho...

Comme je passe souvent par le pont de Groenendael, bien connu des naveteurs, je m'y suis arrêté pour visiter le piétonnier qui longe le chemin de fer...

 

 

25-09-2011 001.jpg

 

 

 

J'y ai trouvé des typiques et communes Zygiella-x-notata et deux Tégénaires dont une femelle Tegenaria agrestis

 

 

 

Son folium ou "robe"...

 

 

 

24-09-2011 042.jpg

 

 

 

Ses yeux (8)...

 

 

 

24-09-2011 039.jpg

 

 

 

24-09-2011 035.jpg

 

 

Voici des clés (en anglais) pour reconnaître "facilement" Tegenaria agrestis (Hobo spider) :

 

 

Non loin d'elle trônait un mâle mais d'une espèce différente... Tegenaria du groupe atrica sensiblement de la même taille mais avec des pattes beaucoup plus grandes...

 

 

 

24-09-2011 045.jpg

 

 

 

24-09-2011 045a.jpg

 

 

 

24-09-2011 046.jpg

 

 

 

24-09-2011 050.jpg

 

 

 

24-09-2011 048.jpg

 

 

Pour les fanas de pédipalpes, les organes reproducteurs du mâle (qui sont de "simple" pompe aspirantes et foulantes...) aussi appelés familièrement "gants de boxe", jes crois avoir fait de bons clichés, dans le même angle des dessins du "Roberts"... mais malgré cela j'en resterai (avec l'avis de Koen Van Keer) à Tegenaria du groupe atrica (atrica - saeva- duellica)

 

 

 

24-09-2011 055b.jpg

 

 

 

 

24-09-2011 053.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paon de jour... Papillon

J'adore ce papillon... le Paon de jour et ses ocelles...

Comme il ne semblait pas impressionné par mon appareil, j'en ai profité !

 

 

 

24-09-2011 029.jpg

 

 

 

24-09-2011 030.jpg

 

 

 

 

 

24-09-2011 059.jpg

 

24-09-2011 031.jpg

 

 

 

24-09-2011 060.jpg

 

Et le "paon-de-jour" qui porte

Sur chaque aile un oeil de feu ! 

 

On dirait que ses ocelles nous regardent...

 

 

 

24-09-2011 062.jpg

 

 

 

24-09-2011 061.jpg

 

 

Nous considérons volontiers le papillon comme un symbole de légèreté et d’inconstance. Chez les chrétiens, il s’agit de l’âme débarrassée de son enveloppe charnelle et devenue bienfaitrice et bienheureuse.

 

Un autre aspect du symbolisme du papillon est fondé sur ses métamorphoses : la chrysalide est l’œuf qui contient la potentialité de l’être ; le papillon qui en sort est un symbole de résurrection. C’est encore, si l’on préfère la sortie du tombeau.

Symbole du feu solaire et diurne, et pour cette raison de l’âme des guerriers, il représente le soleil dans le temple des guerriers aztèques et le dieu de feu porte comme emblème un pectoral nommé papillon d’obsidienne. L’obsidienne, comme le silex, est une pierre de feu. Toutes ces interprétations découlent probablement de l’association analogique du papillon et de la flamme, du fait de ses couleurs et du battement de ses ailes"[20]

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Lepidoptera)

 

 

 

 

24-09-2011 075.jpg

 

 

 

Belle attitude d'une araignée-loup (Lycosidae) sur un piquet, au soleil !

 

 

 

24-09-2011 063.jpg

14:53 Écrit par Richardunord dans Lycosidae, Papillons, Pardosa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/09/2011

Money spiders - Erigone sp.

Rikiki... un peu plus de 2mm... Celle que les Britanniques appellent "Money spiders"... petites araignées noires. Ici une Erigone sp. (Linyphiidae)

 

 

 

22-09-2011 068.jpg

 

 

 

22-09-2011 074.jpg

 

 

 

22-09-2011 088.jpg

 

 

 

22-09-2011 079.jpg

 

 

 

22-09-2011 076.jpg

 

 

 

22-09-2011 063.jpg

 

 

 

 

20:21 Écrit par Richardunord dans Erigone | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Toujours quelques forestières...

En complément à mon post sur la Malthonica, voici les autres arachnides rencontrées lors de mon second passage...

 

Une Malthonica ferruginea plus jeune...

 

 

 

22-09-2011 004.jpg

 

 

 

22-09-2011 007.jpg

 

 

 

Une non moins "jolie" Amaurobius sp. (fenestralis ou similis ?)

 

 

 

22-09-2011 006.jpg

 

 

 

22-09-2011 006a.jpg

 

 

Jamais simple (non plus) de différencier similis de fenestralis... En Belgique, on parle du groupe similis (similis/fenestralis)... Voici quelques éléments supplémentaires par l'expérimenté Koen Van Keer (ARABEL) :

 

 

 

"Selon leurs répartition géographique, je dirais qu'il y a effectivement une préférence différente de biotope. Je sais que chez nous (Europe de l'Ouest), les A. fenestralis ne sont guère trouvées chez des maisons (plutôt dans les biotopes forestiers, sous l'écorce. Néanmoins, A. similis peut aussi être trouvée dans des biotopes forestiers. En Europe de l'Est, A. similis semble moins fréquente (voir par ex. répartition sur http://www.spiderling.de/arages/index2.htm) et A. fenestralis est souvent trouvées près des maisons."

 

 

 

 

Une toute petite Linyphia hortensis juvénile...

 

 

 

22-09-2011 044.jpg

 

24/09/2011

Steatoda bipunctata - Araignée

Toute petite, 2,5mm... Steatoda bipunctata

 

 

 

22-09-2011 059.jpg

 

 

 

 

22-09-2011 056.jpg

 

 

 

22-09-2011 055.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

23:08 Écrit par Richardunord dans Steatoda bipunctata | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/09/2011

Lepthyphantes minutus - Araignée

Faut que je vous explique le contexte... Dans le forêt de Soignes, près d'une petite chapelle où je trouve beaucoup de bons sujets, trônent de vieilles poubelles en bois, peu utilisées, avec couvercle...


Comme je passe souvent par là, car les arachnides de la chapelle se renouvellent régulièrement, j'avais repéré, il y a quelques temps déjà, sous le couvercle de cette poubelle, une magnifique Malthonica ferruginea... Tout content de la retrouver, très statique et se laissant "manipuler" sans fuir, j'étais focalisé sur elle et je flashais à qui mieux mieux... Tout à coup, une autre arachnide intéressante descendit le couvercle... dilemme... que faire : vais-je continuer avec ma Malthonica ou m'occuper de l'autre ?

La Malthonica étant vraiment "jolie", je ne fis donc qu'une seule photo de l'intrus... (celle ci-dessous), moi qui multiplie habituellement les clichés... et je ne fis pas trop attention à sa taille que j'ai sans doute surévaluée dans mon souvenir !

Après coup, à la vision de cette arachnide, ma première idée fut de penser à une cavernicole, à l'aise dans les ténèbres humides de cette foutue poubelle !!
Couleurs des pattes etc... ça collait... soit une bourneti ou une menardi... bourneti n'étant pas répertoriée en Belgique, me restait donc menardi !

Comme j'envoie toujours mes dilemmes à mon mentor, Koen Van Keer, sa réponse me déstabilisa : 

"Plutôt une Lepthyphantes (probablement minutus)."

Ben flûte alors... elle me semblait plus grosse qu'une "simple" Lepthyphantes... même si minutus est la plus grande de ce genre
 ... il est vrai que les pattes et les couleurs de l'abdomen correspondaient, par contre pas le céphalo  !

 

 

 

19-09-2011 092.jpg

 

 

Pour en avoir le coeur net, je devais essayer de la retrouver... Belle gageure car je ne retrouve pratiquement jamais deux fois la même bestiole à la même place !! Je me rendit donc sur place trois jours plus tard...

En ouvrant à nouveau le couvercle de cette poubelle, personne n'était au rendez-vous... même pas ma grosse Malthonica... j'aperçu quand même quelques pattes qui sortaient d'une fissure... Un jeune Malthonica montra le bout de ses chélicères (je ferai un post séparé pour cette espèce), un peu plus loin, une autre araignée fit son apparition, un (ou une) Amaurobius... Bref, je flashais, je flashais...

Le fait que ce vieux couvercle en bois soit en position ouverte, ça devait perturber les arachnides... toujours est-il que celle pour laquelle je m'étais déplacé fit son retour, oui, oui !!

J'ai donc pu tout à loisir prendre son portrait et confirmer, si besoin en était, les dires de Koen !

Cette fois-ci je la prends sous toutes ses coutures... la taille 4,5-5mm

 

 

22-09-2011 010.jpg

 

 

 

22-09-2011 020.jpg

 

 

 

22-09-2011 020a.jpg

 

 

 

22-09-2011 015.jpg

 

 

 

22-09-2011 021.jpg

 

 

 

22-09-2011 024.jpg

 

 

 

22-09-2011 024a.jpg

 

 

Tiré du Guide des Araignées de France et d'Europe - Roberts

"Son nom scientifique était précédement Linyphia minuta Blackwall 1833 qui en traduction littérale donne "petit (minuta) tisseur de lin", ce qui fait justement allusion aux moeurs de l'araignée et indique qu'il s'agit d'un assez petit membre du genre Linyphia... un soixante d'années après la description de Blackwall, on s'est rendu compte que l'espèce portant ce nom appartenait en fait au genre Lepthyphantes... qui veut dire "tisseur fin"..."

Du coup, cette "minutus" qui veut donc dire petit se retrouve être la plus grande des Lepthyphantes... ah! les méandres de ces appelations scientifiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08:36 Écrit par Richardunord dans Lepthyphantes minutus | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/09/2011

Quelques autres forestières...

Mes habituelles Drapetisca socialis, présentent sur presque tous les supports !

Toujours très élégante ! Une femelle...

 

 

17-09-2011 157.jpg

 

 

 

17-09-2011 150.jpg

 

 

 

17-09-2011 152.jpg

 

 

 

 

17-09-2011 040.jpg

 

 

 

Un mâle...

 

 

 

17-09-2011 037.jpg

 

 

 

17-09-2011 042.jpg

 

 

 

Une femelle

 

 

 

17-09-2011 044.jpg

 

 

 

 

 

 

Le couple...

 

 

 

17-09-2011 035.jpg

 

 

Un Philodromus sp juvénile et handicapé !!

 

 

 

17-09-2011 128a.jpg

 

 

 

17-09-2011 127.jpg

 

 

 

17-09-2011 135.jpg

 

 

 

Un minuscule Theridion sp. en pleine prédation...

 

 

 

 

17-09-2011 131.jpg

 

 

 

 

Egalement en pleine prédation, une toute aussi minuscule Saltique (araignée sauteuse) Ballus chalybeius !

 

 

 

 

17-09-2011 164.jpg

 

 

 

17-09-2011 170.jpg

 

 

 

17-09-2011 167.jpg

 

 

 

 

 Une jolie petite et juvénile Tetragnatha sp. ...

 

 

 

19-09-2011 032.jpg

 

 

 

Un nid d'Enoplognatha sp.

 

 

 

19-09-2011 023.jpg

 

 

 

19-09-2011 024.jpg

 

 

 

19-09-2011 029.jpg

 

 

 

 

... sous l'oeil intéressé d'un Philodromus sp.

 

 

 

19-09-2011 026.jpg

 

 

 

La robe caractéristique d'une minuscule Anelosimus...

 

 

 

19-09-2011 012.jpg

 

 

 

et un grand merci à Koen Van Keer (ARABEL) qui m'a aidé à déterminer certaines bestioles !!

Linyphia hortensis... Araignée

Je la rencontre presque tous les jours... soit dans mon jardin (http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2011/09/13/re...

soit en forêt de Soignes...

Voici quelques portraits à des stades différents !!

 

 

17-09-2011 051.jpg

 

 

 

17-09-2011 057.jpg

 

 

 

17-09-2011 059.jpg

 

 

 

17-09-2011 086.jpg

 

 

 

17-09-2011 112.jpg

 

 

 

17-09-2011 114.jpg

 

 

 

17-09-2011 113.jpg

 

 

 

17-09-2011 115.jpg

 

 

 

17-09-2011 116.jpg

 

 

 

17-09-2011 118.jpg

 

 

 

17-09-2011 119.jpg

 

 

 

 

 

20-09-2011 025.jpg

 

 

 

20-09-2011 028.jpg

 

 

 

20-09-2011 031.jpg

 

 

 

 

 

 

22:10 Écrit par Richardunord dans Linyphia hortensis | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Metellina colorée... (Araignée)

Araignée de saison, elles sont toujours aussi de bons modèles, bien colorés !

Metellina segmentata/mengei (théoriquement segmentata en automne et mengei au printemps mais certaines chevauchent parfois les saisons !!)

 

 

 

20-09-2011 053.jpg

 

 

 

20-09-2011 019.jpg

 

 

 

Un mâle...

 

 

 

19-09-2011 061.jpg

 

 

19-09-2011 054.jpg

 

 

 

19-09-2011 063a.jpg

 

 

 

19-09-2011 066.jpg

 

 

 

 

Gros plan de la femelle...

 

 

 

19-09-2011 057.jpg

 

 

19-09-2011 060.jpg

 

 

 

 

 

 

Voici une juvénile parasitée...

 

 

 

19-09-2011 072.jpg

 

 

 

21:43 Écrit par Richardunord dans Metellina, Parasites | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Festival de Malthonica ferruginea... Araignée

Changeons un peu de gabarit... longtemps répertoriées dans les Tégénaires (Tegenaria ferruginea) elle s'appelle dorénavant Malthonica ferruginea... Une Agelenidae qui vit à l'extérieur... La femelle peut faire jusqu'à 14mm de corps (céphalo + abdomen) et on peut la confondre parfois avec la Tegenaria parietina mais cette dernière, adulte, est plus grande (jusqu'à 20mm) !

Une très belle "robe", très colorée... et comme c'est un excellent modèle pour le photographe amateur que je suis, j'en ai profité et vous en fais profiter...

 

 

 

19-09-2011 079.jpg

 

En la titillant avec douceur, elle a daigné sortir de son abri, et s'est laissé flasher dans toute sa "splendeur"...

 

 

 

19-09-2011 080.jpg

 

 

 

19-09-2011 082.jpg

 

 

 

19-09-2011 083.jpg

 

 

19-09-2011 098.jpg

 

 

 

 

19-09-2011 082a.jpg

 

 

 

19-09-2011 089.jpg

 

 

 

C'est peut-être ce qu'on appelle un "délit de sa gueule"...

 

 

 

19-09-2011 085.jpg

 

 

 

19-09-2011 096.jpg

 

 

 

19-09-2011 103.jpg

 

 

 

Ma promenade du jour m'en a fait renconter une autre... tout aussi docile... un plaisir !!

 

 

 

20-09-2011 036.jpg

 

 

 

20-09-2011 041.jpg

 

 

Outre sa couleur et sa taille, ce sont les annulations ou plutôt les taches des pattes qui me font les reconnaître...

Ses filières...

 

 

 

20-09-2011 042.jpg

 

 

 

20-09-2011 044.jpg

 

 

 

20-09-2011 050.jpg

 

 

 

20-09-2011 046.jpg

 

 

 

20-09-2011 045.jpg

19:31 Écrit par Richardunord dans Malthonica ferruginea | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Prédation de Parasteatoda... (Achaeranea)

On délaisse souvent les toutes petites araignées... Celle-ci, une Parasteatoda lunata (anciennement Achaeranea) que j'ai déjà vu appelée en language vernaculaire "Theridiidé magnifique" ne fait que 2 à 3mm. Elle est facilement reconnaissable en raison de son abdomen plus haut que long, vu de côté, avec les filières placées sous la face ventrale...

Je vous ai déjà présenté ce genre (voir dans tag).

J'ai rencontré celle-ci en bordure de forêt de Soignes, sous l'auvent d'un petite chapelle... Elle a attrapé une autre petite araignée... Remarquez les superbes couleurs de sa robe mais qui peuvent être très variables...

 

 

 

20-09-2011 001.jpg

 

 

 

La victime indéterminée... On est dans le tout petit là !!

 

 

 

20-09-2011 004.jpg

 

 

 

20-09-2011 005.jpg

 

 

 

20-09-2011 012.jpg

 

 

 

Lors de ma balade d'avant-hier, j'en avais rencontré une parasitée... à chacun son tour en quelque sorte, la chaîne alimentaire... !!

Avec ma lentille Raynox, je n'ai pas beaucoup de profondeur de champs... je dois choisir soit la tête, soit l'abdomen, soit le parasite ici... mais il y en aura pour tout le monde !!

 

 

19-09-2011 009.jpg

 

 

 

19-09-2011 007.jpg

 

 

 

19-09-2011 004.jpg

 

 

 

19-09-2011 003.jpg

 

 

 

 

 

 

19-09-2011 041.jpg

 

 

18/09/2011

L'Empereur se rapproche de Waterloo... Araignée

Ca fait longtemps que je l'attendais celle-là !!

 ( Aie... je risque de l'attendre encore longtemps celle-là... je me suis laissé obnibuler par le bicorne de l'Empereur, en zapant l'abc en détermination c'est à dire le biotope et l'aspect général de la bestiole... Heureusement, Koen Van Keer, aranéologue d'expérience m'a remis dans le droit chemin... :-))) Merci Koen .

Je vais quand même laisser subsister ma prose car c'est une bonne vulgarisation... jusqu'au moment où j'en trouverai une "vai"...

C'est donc ici une Cyclosa conica juvénile... parasitée... celui-là est correct !!

Je l'avais déjà rencontrée mais en France, dans le sud-ouest et carressais l'espoir de la renconter ici... à Waterloo !!

Et pour cause, on l'appelle araignée-Napoléon... Synema globosum... une Thomisidae, une araignée-crabe. (Non... c'est une Cyclosa conica - Araneidae)

L'ombre du bicorne de Napoléon...

 

 

18-09-2011 002.jpg

 

A ma décharge troublant quand même ce bicorne... caramba !! 

 

Mais malheureusement, elle ne voyage pas seule... elle a un cavalier sur le dos... un parasite... Je vous ai déjà longuement parlé de ce parasitage

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2011/05/14/jo...

 

 

En parlant de cavalier... imaginez où je l'ai trouvée... sur une borne de la Forêt de Soignes mais pas n'importe laquelle... :-))))

 

 

17-09-2011 034.jpg

 

 

 

Ca ne s'invente pas ça... :-)))

 

 

 

18-09-2011 028.jpg

 

 

 

Ses jours sont donc comptés !... encore une bataille de perdue !!

(Ce sont sur ces photos que j'aurais dû tiquer... les pattes ne sont pas celles d'une araignée-crage... flagrant mais il il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir hein !!)

 

 

 

18-09-2011 023.jpg

 

 

 

18-09-2011 033.jpg

 

 

 

18-09-2011 028.jpg

 

 

 

18-09-2011 027.jpg

 

 

 

18-09-2011 031.jpg

 

 

 

 

Alors, la couleur...!!

 

(Ce qui suit reste néanmois d'actualité...)

J'ai l'habitude de me référer aux fascicules de la Hulotte, que je trouve très bien faits, mais pour cette araignée-ci, ils se trompent...

Voici leur théorie :

 

"L'araignée-Napoléon existe en trois versions : dans le midi de la France (sa région préférée), on rencontre principalement des individus ripolinés, dans des tons tilleul ou blanc cassé. Tandis qu'au nord (où la bestiole est un peu plus rare), les exemplaires arborent généralement une superbe teinte orange sanguine digne du plus beau soleil couchant. "

 

Alors là... ???

 

Outre que la mienne soit crème (Bon je ne vais pas tourner le couteau dans la plaie... ce n'est pas une Synema globosum mais une Cyclosa juvénile), j'ai déjà vu, sur des forums et/ou blogs, que les sudistes arboraient également les trois couleurs... ou crème, ou rouge, ou orangé !!... Faudra que je pense à leur signaler !

 

Voilà, je vais donc m'empresser de libérer cette petite araignée là où je l'ai trouvée... en forêt de Soignes.

 

Après cette leçon, j'ai revisionné mes autres photos car je me rappelais avoir photographié une autre Cyclosa conica, sur toile celle-là...

 

 

 

17-09-2011 097.jpg

 

 

 

Celle-ci est parasitée... et en y regardant bien, on devine aussi un dessin se rapprochant de ce fameux birorne...

 

 

 

17-09-2011 098.jpg

 

 

 

17-09-2011 100.jpg

 

 

 

17-09-2011 102.jpg

 

17:31 Écrit par Richardunord dans Cyclosa conica, Parasites | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/09/2011

Dans mes hortensias savez-vous quoi qu'y a ?

J'ai quelques beaux massifs d'hortensia... endroits rêvés pour les orbitèles (toile en orbe) et autres toiles en nappes... il y en a un peu partout... souvent l'une à côté de l'autre, dessus, dessous... impressionnant !

Bien sûr des espèces classiques, que j'ai déjà présentées moulte fois dans ce blog mais c'est un bon rappel pour les débutants(tes) !

 

 

 

14-09-2011 048.jpg

 

A tout seigneur tout honneur... L'Epeire des jardins, qui porte bien son nom vernaculaire (populaire), l'Epeire diadème (Araneus diadematus)... Jen ai un peu de tout gabarit dont certaines belles mémères...

 

Celle-ci se réfugie tous les jours dans une anémone du japon...

 

 

14-09-2011 011.jpg

 

 

 

14-09-2011 013.jpg

 

 

 

Sa consoeur du dessus est en plein repas...

 

 

 

14-09-2011 046.jpg

 

 

 

Encore une autre... (faut bien que je place mes photos :-)))

 

 

 

14-09-2011 052.jpg

 

 

Avec son beau diadème qui parfois disparaît presque complètement avec l'âge... (voir  tag Araneus)

 

 

 

14-09-2011 054.jpg

 

 

 

Orbitèle aussi, la suivante ne fait partie de la famille des Tetragnathidae, très fréquente aussi, ce sont les Metellina segmentata (en automne) et mengei (au printemps... en théorie car parfois elles chevauchent les saisons).

Très présentes aussi chez moi...

Voici l'envers pour comparer à l'Epeire des jardins

 

 

 

14-09-2011 049.jpg

 

 

et l'endroit...

 

 

 

14-09-2011 053.jpg

 

 

Chez les Tetragnathidae, il y a bien sûr les Tetragnatha... chez moi ce sont essentiellement des montana, en voici une juvénile (toujours sur le même hortensia)

 

 

 

14-09-2011 055.jpg

 

 

Vous trouverez l'endroit dans les tag à Tetragnatha...

 

 

 

Ensuite, car ce n'est pas tout, si l'insecte passe au travers ces moustiquaires naturels, il risque de tomber un peu plus bas, sur les toiles en nappe des Linyphiidae, soit les Linyphia triangularis soit encore les Nerienne montana toujours à l'envers sous leur toile en nappe !

 

 

Linyphia triangularis...

 

 

14-09-2011 058.jpg

 

 

 

16-09-2011 026.jpg

 

 

 

16-09-2011 033.jpg

 

 

 

16-09-2011 034.jpg

 

 

 

16-09-2011 038.jpg

 

 

 

16-09-2011 006.jpg

 

 

 

16-09-2011 028.jpg

 

 

 

 

 

17-09-2011 028.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14/09/2011

C'est le temps des amours...

Ca y est !!...

J'ai pas mal d'Epeires dans mon jardin, des petites et des grosses...

Aujourd'hui, en scrutant à gauche et à droite, je suis tombé sur une "approche" d'un mâle Araneus diadematus, notre Epeire diadème, Epeire des jardins, porte-croix etc...

Une bonne grosse femelle (elles peuvent faire 18 ou 20mm de corps) était plantée au centre de sa toile et un mâle minuscule (ils font max 8mm) titillait et tapotait les fils de la toile et s'approchait petit à petit, l'air de dire : "je ne suis pas une proie mais un mâle qui ne te veux que du bien..."

Ces approches amoureuses et/ou accouplements peuvent prendre un temps fou, des dizaines de minutes... c'est "je t'aime, moi non plus..." ! Le mâle s'approche petite à petit jusqu'à toucher les pattes de sa dulcinée mais si celle-ci réagit trop "négativement", il se laisse choir le long de son fil de sécurité puis revient à la charge, une fois, deux fois... dix fois... !

Alors que vous, appareil tendu à bout de bras, car c'est toujours dans des lieux impossibles..., vous fatiguez... "Allez, mon vieux faut conclure là..."

Bref, d'une année à l'autre, c'est pareil... j'ai parfois la patience de rester des dizaines de minutes, parfois je craque et reviens plus tard... mais toujours trop tard !!

Aujourd'hui n'a pas dérogé... Voici l'approche et les protagonistes...

 

 

14-09-2011 040.jpg

 

 

Venez, venez mon petit...

(Faut savoir que le risque est grand pour le mâle... soit il tombe sur une femelle affamée et s'il n'est pas suffisamment rapide, ou pas doué en morse... il passe à la casserole... soit elle est rassasiée, accepte l'accouplement mais a encore une petite faim et... re-casserole... soit c'est un finaud, il "conclu" et parvient à s'extirper sans mal... pour repartir à la conquête d'une autre !

De toute façon, c'e sera une histoire qui se terminera mal... Une fois adulte, le mâle ne se nourrit plus et part à la recherche des femelles... s'il échappe aux ogresses, il mourra quand même d'épuisement, car c'est son rôle !

On peut voir ça différemment... après s'être accouplé et conscient du devoir accompli, il se "donne" comme nourriture à la future mère de ses petits... Allez savoir !!

14-09-2011 017.jpg

 

 

Encore...

 

 

14-09-2011 042.jpg

 

 

14-09-2011 043.jpg

 

 

 

Oui, oui....

 

 

14-09-2011 044.jpg

 

 

 

14-09-2011 045.jpg

 

 

 

et... il se laissa choir... Caramba, encore raté !!

 

il ne me reste plus qu'à flasher les protagonistes... mais techniquement ça se complique aussi, le jour tombant, mon diffuseur de flash n'est plus suffisant et je commence à avoir des "fromages blancs" comme on dit dans le jargon...  vite, un système "d", un bout de mouchoir en papier collé directement sur le flash... à la guerre comme à la guerre !

 

 

Voici le mâle courageux...

 

 

14-09-2011 025.jpg

 

 

14-09-2011 035.jpg

 

 

Bon, ben je reviendrai plus tard...

En partant, je remarque une autre toile, juste à côté, où un autre mâle fait "le pied de grue"... seul près de la toile, la femelle sans doute cachée sous une feuille du noisetier...

Déjà un vieux combattant, il ne lui reste que six pattes... (faut savoir que les araignées, lorsqu'elles sont maintenues par une patte par un prédateur, elle ont la possibilité de "lacher" cette patte pour leur permettre de s'enfuir... patte qui repoussera à la prochaine mue... On appelle cela "l'autotomie")

 

 

14-09-2011 028.jpg

 

 

14-09-2011 034.jpg

 

 

"Ave César..." (pour celles et ceux qui connaissent la suite)

 

Bon, il se fait tard, je continuerai demain...

 

Où en étais-je... "Ave César, ceux qui vont mourir te salue !"

 

Eh oui... Celui qui faisait le pied de grue, le combattant est passé à la trappe

 

Le voici pré-digéré par les enzymes aspergés par la femelle...

 

 

 

14-09-2011 089.jpg

 

 

Je suis arrivé trop tard pour assister à l'affrontement...

 

 

14-09-2011 088.jpg

 

 

Un regard plutôt divergent !!

 

 

 

14-09-2011 087.jpg

 

 

 

Un bon plan où l'on voit bien l'épigyne de typique de l'Araneus diadematus

 

 

 

14-09-2011 063.jpg

 

 

 

14-09-2011 062.jpg

 

23:30 Écrit par Richardunord dans accouplements, Araneus diadematus | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/09/2011

Rencontres de-ci, de-là... !!

D'abord une petite, une Linyphiidae, à l'envers sous sa toile en nappe, dans le fond de mon jardin... Vraisemblablement juvénile, je ne l'avais pas reconnue... Koen Van Keer me donne son avis :

"La Linyphiidae est une femelle Linyphia hortensis juvénile..." Merci Koen !

 

09-09-2011 029.jpg

 

 

Adulte, elle fera entre 3 et 5mm de corps (céphalo + abdomen, sans patte)...

Bestiole rigoureusement inoffensive pour nous et bien utile...

 

 

 

09-09-2011 033.jpg

 

 

09-09-2011 030.jpg

 

Le "Guide des araignées de France et d'Europe" de M.J. Roberts ajoute :

" Le mâle (ici c'est une femelle...) est généralement semblable à la femelle... avec les bordures blanches du folium réduites à une paire de macules blanches près de l'extrémité antérieure..."

 

 

09-09-2011 039.jpg

 

 

 

La mienne fait royalement 3,5mm (donc bien une juvénile !)

 

 

 

09-09-2011 040.jpg

 

 

 

 

La suivante se dorait au soleil sur ma porte d'entrée... l' araignée-arlequin, Salticus scenicus, jolie petite Salticidae, un araignée sauteuse quoi !!

 

 

 

10-09-2011 013a.jpg

 

 

 

10-09-2011 010.jpg

 

 

 

Un peu plus loin, à la nuit tombante, sur le bas de ma façade, un mâle Tégénaire fait une petite promenade...

 

 

10-09-2011 017.jpg

 

 

De l'avis de nombreux arachnologues, il n'y a pas plus cool que cette araignée... Tegenaria du groupe atrica mais malheureusement, elle est noire et poilue... un délit de sale gueule, quoi !!

 

 

10-09-2011 017a.jpg

 

 

Araignée froussarde et pas agressive du tout, c'est un peu le cerbère de nos maisons car elles sont prédatrices d'autres araignées qui essayeraient de rentrer... !

 

 

La suivante vient toujours de mon jardin, le la rencontre souvent celle-là... Une Clubiona sp.

 

 

11-09-2011 001.jpg

 

 

 

11-09-2011 028.jpg

 

 

 

11-09-2011 028a.jpg

 

 

 

Pendant que j'étais en train de détapisser mon living, une petite tégénaire, minuscule, est venu me tenir compagnie...

Une juvénile Tegenaria parietina, je crois...

 

 

 

11-09-2011 011.jpg

 

 

 

11-09-2011 014a.jpg

 

 

 

11-09-2011 016a.jpg

 

 

 

11-09-2011 020.jpg

 

 

 

11-09-2011 025.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Araignée des caves - Psilochorus simoni

C'est une araignée que l'on voit moins souvent... faut déjà avoir un oeil averti pour pouvoir le différencier des habituels Pholcus, très présents dans nos caves !

De la même famille des Pholcidae, cette petite araignée (2 à 2,5mm) est plutôt rare, eusynanthrope (domestique donc). On la trouve dans les lieux sombres (caves), à température constante et basse (entre 0 et 18°).

Seule espèce en Europe, cette Psilochorus simoni nous est venue des Etats-Unis au début du siècle et à vraisemblablement rayonner à partir de Paris (Voir l'exellent document Suisse sur Internet :

http://www.european-arachnology.org/proceedings/13th/075-...

 

Donc de taille plus petite que Pholcus, son abdomen est caractéristique... il est plus court, globuleux, bleuâtre et surtout, porte ses filières  en-dessous...

 

 

09-09-2011 001.jpg

 

 

Typique... 

 

09-09-2011 002.jpg

 

 

 

Un beau mâle (gants de boxe)

 

 

12-09-2011 005.jpg

 

 

 

12-09-2011 006a.jpg

 

 

Royalement 2 à 2,5mm de corps (céphalo + abdomen)

 

 

12-09-2011 006.jpg

 

 

 

13-09-2011 024.jpg

 

 

 

C'est surtout dans cette posture que vous risquez de la trouver...

 

 

 

13-09-2011 032.jpg

 

 

 

Le fameux abdomen bleuté...

 

 

 

13-09-2011 020.jpg

 

 

 

Pour les puristes, quelques clichés de ses pédipalpes mais difficilement déchiffrables...

 

 

13-09-2011 028.jpg

 

 

 

 

18-09-2011 016.jpg

 

 

 

18-09-2011 015.jpg

 

 

 

18-09-2011 008.jpg

 

 

 

 

En janvier 2010, j'avais trouvé une femelle... Quelques bons clichés aussi !

 

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2010/01/11/da...

 

Rajout... Je viens d'en trouver une autre...

 

 

 

26-09-2011 004a.jpg

 

 

 

26-09-2011 004.jpg

 

 

 

 

13:39 Écrit par Richardunord dans Psilochorus | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/09/2011

Toute mini... Linyphiidae

Je l'ai trouvée à l'intérieur... 1 ou 2mm, pas plus... ce sont celles que l'on appelle communément outre-atlantique des Money-spiders...

Incapable de mettre un nom de genre sur elle, j'ai demandé l'avis de Koen Van Keer... :

Je pense spontanément à Meioneta (rurestris), mais bon, avec ces Linyphiidae ?

 

 

05-09-2011 023.jpg

 

 

 

05-09-2011 024.jpg

 

 

 

05-09-2011 025.jpg

 

 

 

06-09-2011 010.jpg

 

 

 

06-09-2011 005.jpg

 

 

 

06-09-2011 004.jpg

 

 

 

Oui, oui... 2mm !!

22:41 Écrit par Richardunord dans Linyphiidae, Meioneta | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

In extemis... Enoplognatha ovata/latimana

Je vous parle souvent de mes sacs de jardinage car c'est souvent là que j'en trouve...

Je suis donc vigilant avant de les fermer... et bien m'en prit car plusieurs Enoplognatha sortaient du sac de taille de haie dont une femelle avec un cocon déjà fort avancé... J'ai donc récupéré l'ensemble pour les restituer à mon jardin !!

 

 

05-09-2011 001.jpg

 

 

 

05-09-2011 005.jpg

 

 

 

05-09-2011 004.jpg

 

Superbes...

 

 

05-09-2011 007.jpg

 

 

 

 

 

 

05-09-2011 006.jpg

 

 

 

06-09-2011 003.jpg

 

 

Je passe régulièrement pour en vérifier l'évolution... Je ne vois plus l'araignée mais elle a créé tout un réseau de fils autour du cocon...

 

 

 

14-09-2011 016.jpg

22:14 Écrit par Richardunord dans Cocons, Enoplognatha | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

04/09/2011

Araignée "pirate" et "cannibale"... Ero aphana/tuberculata (Mimetidae)

Ben oui, pirate & aranéophage (ou cannibale... Hum, je me doutais que Koen Van Keer, mon mentor, me tombe dessus avec ce terme de "cannibale"... Effectivement...

 " Techniquement, le cannibalisme se fait uniquement entre deux organismes de la même espèce. Chez les oiseaux par exemple, on ne dit pas non plus que le faucon est cannibale parce qu'il capture des pigeons (pourtant aussi un oiseau). Ici on est taxonomiquement dans le même cas: l'Ero et l'Enoplognatha n'appartiennent pas à la même espèce et même pas à la même famille."

Toujours bon à rappeler...

 aranéophage donc car elle s'approprie les toiles des autres et en attaque l'occupant... (voir les tags pour visionner les autres de mon blog).

Lors du remplissage des sacs de déchets de jardin, j'avais "sauvé" une femelle Enoplognatha et son cocon et les avais placés sour un abri dont la femelle s'accomodait, je leur rendais visite régulièrement...

Depuis quelques jours, plus de femelle dans les environs ??

Aujourd'hui, je remarque une minuscule tache sur le cocon... vite, mon powershot Canon et sa lentille... et... Aie...

 

 

 

04-09-2011 062.jpg

 

 

Une araignée-pirate... Ero aphana/tuberculata (minuscule...)

Pour sa détermination : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2009/10/25/er...

 

 

04-09-2011 068.jpg

 

 

 

04-09-2011 064.jpg

 

 

Là, je n'interviens plus, bien sûr... laissons le processus naturel se dérouler...

 

 

 

19:29 Écrit par Richardunord dans Ero | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Les "crabes" sont là... enfin ! (Misumena vatia - Araignée)

Comme déjà dit un peu plus bas, il me tarde toujours de revoir les araignées- crabe Misumena vatia ! Elles apparaissent, dans mon jardin, en août/septembre... et cette année 2011 n'a pas dérogé !

J'avais déjà repéré un mâle juvénile hier (voir plus bas)... c'est donc que la ou les femelles n'étaient pas loin !!

Encore toute petite, quelques mm, l'objectif macro (Nikkor 60mm sur un Nikon D5000... que je ne maîtrise pas encore fort bien...) est nécessaire !

Femelle Misumena vatia

 

 

04-09-2011 047.jpg

 

 

 

04-09-2011 050.jpg

 

 

 

Non loin de là, un mâle fait des acrobaties (différent de celui du post ci-dessous) !

 

 

 

04-09-2011 032.jpg

 

 

 

04-09-2011 025.jpg

 

 

 

04-09-2011 025a.jpg

 

 

 

04-09-2011 024a.jpg

 

 

 

04-09-2011 019.jpg

 

 

 

04-09-2011 014.jpg

 

 

 

04-09-2011 012a.jpg

 

 

 

 

04-09-2011 012.jpg

 

 

 

 

04-09-2011 010.jpg

 

 

 

Vous me pardonnerez toutes ces vues arrières mais elles ont un bonne vue et cherchent toujours à se dissimuler...

 

 

 

 

 

 

 

 

18:55 Écrit par Richardunord dans Misumena | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/09/2011

Dans mon jardin savez-vous quoi qu'y a ?

Pas de nouveauté mais quelques arachnides disons, habituelles !

Sous un cache-pot, une minuscule araignée noire... peut-être une Amaurobius juvénile ?

 

 

01-09-2011 013.jpg

 

 

 

01-09-2011 014.jpg

 

 

01-09-2011 015.jpg

 

Heureusement que j'ai mis "peut-être", mon mentor, Koen VanKeer rectifie le tir : "Ce n'est pas une Amaurobius (pattes trop longues,...) mais une Tegenaria ! " Merci Koen !!

 

J'aime beaucoup les anémones du japon et je ne suis pas le seul...

 

 

03-09-2011 026.jpg

 

 

 

Un pétale recourbé attire mon attention...

 

 

 

01-09-2011 042.jpg

 

 

 

Voyons voir...

 

 

01-09-2011 040.jpg

 

 

01-09-2011 038.jpg

 

 

Deux chevrons sur l'abdomen... c'est une araignée-citroën (Anyphaena accentuata)

 

(Suite au commentaire de Noushka, j'ai essayé de me rappeler d'où venait cette expression d'araignée-citroën... et ça m'a permit de passer par un site intéressant : http://gabin-89.skyrock.com/2972278381-1496-Araignee-Citr... qui nous donne de nouvelles précisions concernant cette bestiole :

Anyphaena accentuata

Classe des Arachnides, Ordre des Araignées
Famille des Anyphaenidae
C'est une famille d' araignées , qui contient plus de 500 espèces connues dans le monde entier, et divisé en 56 genres différents .
La famille est particulièrement riche en régions tropicales et subtropicales de l'Amérique .
En Europe il n'y a seulement que quelques espèces.
Dans le nord-ouest l'Europe elle n'est représentée que par ( Anyphaena accentuata ).
Ce sont des chasseurs actifs dont les principales proies sont divers petits insectes.
L'araignée tire son nom du bruit qu'il fait en faisant vibrer son abdomen contre une feuille.
Taille environ 5mm.
Ce sont typiquement des araignées frondicoles.Elles se trouvent jusque très haut, à la cime des arbres, mais également sur de petits buissons.La cours du mâle à la femelle est assez particulière : face à la compagne désirée, il fait vibrer très rapidement ses pattes I tout en tapant violemment son ventre sur la feuille qui les porte.Ce comportement sexuel leur a conféré leur nom commun «d'araignées bourdonnantes», terme traduit du buzzing spiders des anglo-saxons, le son émis étant audible même à notre ouïe.Le couple une fois formé s'isole dans une vague loge de soie au creux d'une feuille et reste uni de longues heures.Le mâle ne semble pas courir de risque particulier lors de cette cohabitation Description généraleCette petite famille est très semblable aux Clubionidae, sauf pour son stigmate trachéen qui est situé au milieu de l'abdomen et non pas près des filières.Le décor du dessus de l'abdomen, comportant deux accents sombres imbriqués l'un dans l'autre et pointés vers l'avant, est également caractéristique sur notre zone d'étude.

Source diverses web et Wikipédia.

 

 

 

 

 

Sur un autre pétale d'anémone, et ça me fait plaisir car ça fait un bout de temps que je les attends celles-là... un mâle juvénile araignée-crabe (Thomisidae) Misumena vatia

 

 

 

01-09-2011 055.jpg

 

 

 

01-09-2011 048.jpg

 

 

 

01-09-2011 045c.jpg

 

 

 

01-09-2011 045b.jpg

 

 

 

Un Philodromus sp. y a aussi trouvé un casse-croûte...

 

 

 

03-09-2011 020.jpg

 

 

 

Le veille, il se pavanait au soleil...

 

 

03-09-2011 003.jpg

 

 

 

et aujourd'hui, photo difficile, une minuscule Diaea dorsata araignée-crabe (Thomisidae)

 

 

 

03-09-2011 014.jpg

 

 

J'espère bien lui prendre un meilleur portait !!

 

02/09/2011

Elles courent, elles courent... Callilepis nocturna

A chaque visite d’un cimetière, dans le sud de la Belgique, à Bonnert, près d’Arlon, je « tombe » (c’est le cas de le dire…) sur cette araignée… !

Rôlala… pour une rapide c’est une rapide…  quelques mm (entre 3 et 7) et elle ne s’arrête de courir que quand elle peut trouver un obstacle pour se cacher… presqu’impossible de la prendre en photo, une gageure !!  Je me vois encore, à quatre pattes sur la tombe, en train d’essayer de mettre une petite boite en plastic sur la bestiole pour en arrêter sa course ! Pas de tout repos la « chasse » aux arachnides.

Qui  plus est, cette araignée fait partie de celles qui grimpent sur les parois lisses… ce qui veut dire que même si vous parvenez à  mettre la boite dessus, il restera à être suffisamment rapide et adroit pour en mettre le couvercle car, elle, n’attendra pas !

A sa décharge, une fois qu’elle s’arrête de courir et si l’on évite les mouvements brusques, elle reste figée pendant quelque temps ce qui m’a permit d’en prendre le portrait !

J’aime bien les noms vernaculaires qui reflètent parfois bien la poésie et le bon sens populaire mais je me plie toujours à utiliser aussi  les noms scientifiques car seuls ceux-ci  permettent  à  tout le monde de savoir de quoi on parle !

En Belgique, qui plus est, on a la richesse d’avoir deux langues nationales (français & néerlandais) et chaque communauté à souvent sa spécificité propre, utilise ses propres termes et même là où en français il n’en n’existe pas, les néerlandophones enrichissent la nomenclature de nouveaux termes… Par exemple, cette petite araignée est appelée « voleuse de fourmis »,  en néerlandais« Mierendief » mais je ne connais pas son nom vernaculaire français… souvent d’ailleurs les araignées n’ont pas de nom vernaculaire et ne sont  connues, par les francophones, que par leur nom scientifique !

 Le « Roberts »  nous dit aussi fort justement « qu’elle ressemble au fourmis par son aspect et sa démarche, quand elle court au soleil ».

Celle-ci  répond au doux nom scientifique de genre de Callilepis (famille Gnaphosidae).

Autre avantage du « ch’nord » c’est un nombre d’espèces limité (par rapport à la richesse du sud… les chançards), avantage car on ne se perd pas en conjecture pour en déterminer  l’ espèce !

Par exemple celle-ci, la Callilepis… la seule  espèce  répertoriée en Belgique est  la nocturna (comique quand même quand on sait que c’est une araignée diurne… pourquoi faire simple hein ! Elle est appelée "moon spider" en anglais) alors que nos amis du midi en compte trois, de plus difficilement  discernables sur photo : les plus communes nocturna  et  schuszteri  et la plus rare méditerranéenne  concolor !

Mais j’en reviens à son nom vernaculaire néerlandais « Mierendief » -  voleur de fourmis… Faut savoir que cette araignée ne se nourrit exclusivement que de fourmis (dixit un petit guide que je viens de trouver, un guide Vigot  « Quelle est cette araignée », dont je vous reparlerai) «  Elle guette le passage des fourmis ou bien les cherche,  elle les mord à la base des antennes, attend qu'elles soient paralysée puis les emporte dans sa cachette où elle les consomme ».

J’ai , de plus, la chance d’avoir le couple en photo… les taches de la femelle sont argentées tandis que celles du mâle sont dorées… (hum à vérifier car dans le Simon -1914- il cite les sujets blanc-nacré et jaune brillant mais ne parle pas de sexe... Pour C. concolor la description est : "abdomen sans tache, à pubescence fauve-clair graduellement éclaircie et un peu nacrée en avant et en arrière". Sur le site http://www.eurospiders.com/Callilepis_nocturna.htm il est fait mention de femelle avec des taches dorées... donc la théorie ci-dessus à du plomb dans l'aile...)

Sur le site http://ednieuw.home.xs4all.nl/Spiders/Gnaphosidae/Gnaphos... 

il est fait mention de ceci :

"Les mâles ont un éclat doré tandis que les femelles ont une réflexion plus d'argent"

"Males have a golden shine while the females have a more silver reflection."

donc ???... Bon ben je l'ai interrogé aussi et Ed Nieuwenhuys me répond :

"both sexes can have silver or golden spots."   donc retour case départ...  "les deux sexes peuvent avoir des taches dorées ou argentées..."

 

Celle (ou celui) à taches argentées… (01.09.2011)

 

 

 

01-09-2011 019.jpg

 

 

01-09-2011 019a.jpg

 

 

 

01-09-2011 020.jpg

 

 

Celle (ou celui) à taches dorées... (31.07.2010)

 

 

31-07-2010 086.jpg

 

 

 

31-07-2010 079.jpg

 

 

 

C'était quelques lignes pour une espèce très discrète !!

 

 

J'ai trouvé sur Internet, un site avec quelques photos où l'on peut voir une Callilepis et une fourmi et apprécier la différence de taille...

 

http://www.ameisenforum.de/artbeschreibungen-steckbriefe/... 

 

 

14:25 Écrit par Richardunord dans Callilepis (Gnaphosidae), Fourmis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |