12/10/2011

L'amour vache... ? Araignées

Petit préambule trouvé sur le net :

 

La réputation de dévoreuses de mâles colle à la peau des femelles araignées dans le règne animal. Chez l’araignée-loup, les femelles mangent uniquement les mâles inconnus qui désireraient s’accoupler avec elle sans plus de préambule. Ces gentes dames préfèrent se reproduire avec les mâles qu’elles côtoient.

Selon Eileen Hebets, de l’université de Cornell à New York, c’est l’expérience sociale qui influence le choix reproductif chez cette espèce. Ces conclusions émergent de ses travaux sur le comportement des araignée-loup. Les mâles atteignent leur maturité sexuelle avant les femelles de leur entourage. Ce contact affecterait le comportement adulte des demoiselles : elles ne copuleraient qu’avec les mâles qu’elles fréquentent déjà lors de leur jeune âge. Eileen Hebets pense qu’existerait une reconnaissance sociale entre les invertébrés. Cette dernière se maintiendrait avec les mues et imposerait de fortes pressions de sélections sur la stratégie des mâles pour s’accoupler.

Eileen Hebets s’est intéressée aux araignée-loup, car les mâles présentent une variabilité phénotypique très intéressante et spécifique à cette espèce. Les croqueuses de mâles ne se conduisent pas comme des cannibales par pur plaisir, mais agissent selon les règles de la sélection naturelle.

 

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20031...

 

Comme c'est toujours le temps des amours dans mon jardin pour les Metellina mengei & segmentata, je m'attarde souvent à les contempler...

Aujourd'hui, mon regard fut attiré par un couple dont le mâle, comme d'habitude faisait le guet aux abord de la toile et la femelle etait en plein repas !

Je vous ai déjà expliqué, dans les méandres de ce blog, les tactiques d'approches amoureuses, dont celle des Metellina... je vous remets le lien pour votre facilité : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2010/10/04/am...

et... je viens d'assister à la même scène...

Le repas de cette femelle se révéla être du cannibalisme... oui, oui... c'est un mâle de la même espèce qui faisait office de casse-croute, sous l'oeil goguenard de l'autre mâle en périphérie !

 



 

12-10-2011 039.jpg

 

 

 

12-10-2011 038.jpg

 

 

12-10-2011 050.jpg

 

 

Le mâle... qui regarde cela de loin...

 

 

12-10-2011 019.jpg

 

 

 

12-10-2011 029.jpg

 

 

 

12-10-2011 034.jpg

 

 

 

12-10-2011 042.jpg

 

 

 

 

12-10-2011 002.jpg

 

 

 

12-10-2011 016.jpg

 

 

 

Au suivant...

 

 

 

12-10-2011 027.jpg

 

 

 

La voici repue...

 

 

 

12-10-2011 096.jpg

 

 

 

12-10-2011 104.jpg

 

 

 

 

13:55 Écrit par Richardunord dans Cannibalisme, Metellina, Prédations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire