28/12/2011

L'autre groupe de Lepthyphantes... Tenuiphantes tenuis

Comme je vous l'ai déjà expliqué ailleurs :

http://richardunord6.skynetblogs.be/lepthyphantes/ 

les Lepthyphantes se séparent en deux groupes dont la distinction se fait par rapport au nombre d'épines du métatarse des pattes I (éh oui, l'arachnologie c'est quelque chose de précis... et il reste ensuite à en déterminer l'espèce !!)

Qui plus est, certaines ont déjà changé de genre... je tacherai de faire la clarté la-dessus aussi !... Voir en fin d'article, après les photos, je reprendrai les modifications du Roberts car il y a pas mal de changements !

Faut-il encore savoir où se trouve le métatarse de la patte I (je pavoise, je pavoise... mais heureusement que j'ai mes livres de références pour m'y retrouver !!)

 Alors, imaginez... faut parvenir à voir l'épine d'un métatarse d'une bestiole qui fait 3mm à tout casser ! Une gageure !!

Mais commençons par la taille de l'araignée... un petit 3mm... un monstre !

 

 

SX40 28-12-2011 016.jpg

 

 

Alors les pattes I sont les deux premières pattes, à l'avant... elles sont composées de 4 segments... en partant de l'abdomen, de la hanche, on a le fémur, puis le tibia, le métatarse et enfin le tarse !! (impossible d'y voir quoique ce soit sur les parties concernées !)

Voici donc les deux derniers segments qui nous intéressent...

 

 

 

SX10 28-12-2011 010.jpg

 

 

Photo prise au bridge Canon SX10 S + Raynox 250

Ci-dessous un essai avec le Canon SX40 HS + idem (juste pour comparer...)

 

 

 

SX40 28-12-2011 031.jpg

 

Ne pas confondre avec les épines du tibia qui, elles, sont plus nombreuses !!

 

 

 

29-12-2011 043.jpg

 

 

 

Là, ça devient plus clair... Une seule épine, bien visible... il ne reste plus qu'à appliquer la théorie (mais voir tout en bas pour les modif.) :

 

 

Si plus d’une épine = L. nebulosusL. leprosusL. minutus ou L. alacris (Ce sont généralement celles que je trouve chez moi… )

 

Si une seule épine, on passe dans le groupe : L.obscursus - tenuis - zimmermanni - cristatus - mengei - flavipes - tenebricola - expunctus

 

(Encore un fois sans tenir compte que certaines ont déjà été répertoriées ailleurs : Lepthyphantes obscursus est devenue Obscuriphantes obscursus, Lepthyphantes tenuis devient Tenuiphantes tenuis...)

 

Ah ! ah !... je passe enfin dans le second groupe...

Je crains que la taille, pourtant précise, ne m'aide pas beaucoup... Plusieurs espèces font entre 2,5 et 3,2mm ! Faudra trouver autre chose.

 

 

La robe...

 

 

 

 

SX40 28-12-2011 027.jpg

 

 

 

29-12-2011 035.jpg

 

 

 

SX40 28-12-2011 025.jpg

 

 

 

SX40 28-12-2011 021.jpg

 

 

 

 

29-12-2011 001a.jpg

 

 

 

Ce sont les seuls éléments en ma possession pour essayer d'en déterminer l'espèce... Comme je ne vois pas l'utilité de sacrifier ces bestioles (au contraire...) pour essayer d'en déterminer l'espèce plus précisément, comme le ferait un arachnologue (que je ne suis pas !) en la passant sous une loupe binoculaire, je me contente d'essayer, lorsqu'elle veut bien se retourner et surtout rester un peu statique, de flasher son ventre pour tenter d'y voir plus précisément son épigyne (entrée de l'organe reproducteur de l'araignée femelle)

Ceci dit, même ceux qui essayent avec une loupe binoculaire ont parfois d'énormes difficultés pour analyser les parties génitales... soit la bino est trop peu puissante, soit ils n'ont pas les capacités chirurgicales nécessaires pour triturer ces bestioles de quelques mm... Pour ce qui me concerne, je préfére les laisser vivre et me contenter soit d'un Xphantes, d'un Tenuiphantes s.l. ou encore d'un Tenuiphantes c.f. tenuis... (c.f. signifiant confere, confer en latin...comparer, mettre en parallèle en français !)

Voici l'épigyne (avec les moyens du bord) pour les puristes...  

 

 

29-12-2011 039.jpg

 

 

 

29-12-2011 055.jpg

 

 

 

 

 

 

 

29-12-2011 006.jpg

 

 

 

29-12-2011 001.jpg

 

 

 

 

Rajout : je ne pensais pas si bien dire... mon mentor Koen Van Keer me dirige vers Tenuiphantes tenuis (anciennement Lepthyphantes tenuis) et les bonnes photos d'Olivier du site http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=176&t=1649&p=6825&hilit=tenuiphantes#p6825 me confortent dans ce choix (épigyne etc...) !

Mais Koen ajoute : "Tenuiphantes tenuis est la plus commune mais ce n'est pas là un trait déterminant... Xphantes comme tu dis ou plus scientifiquement Lepthyphantes s.l. (sensus lato) conviendrait mieux !"

Alors, les actualisations :

 

Si plus d’une épine = L. nebulosusL. leprosusL. minutus ou L. alacris  

Si une seule épine, on passe dans le groupe : L.obscursus - tenuis - zimmermanni - cristatus - mengei - flavipes - tenebricola - expunctus

 

C'est un peu un melting pot comme on dit chez nous, jugez plutôt :

 

Celles avec plus d'une épines sur le métatarse I :

 

Lepthyphantes nebulosus est devenue Megalepthyphantes nebulosus

             "           alcatris     est devenue Teniuphantes alcatris

 

Celles avec une seule épine :

 

Lepthyphantes obscursus est devenue Obscursiphantes obscursus

            "            tenuis                    Tenuiphantes tenuis

          "          zimmermanni    "         Tenuiphantes zimmermanni

            "            cristatus          "                      "           cristatus

           "          mengei            "                    "           mengei

          "           flavipes           "                    "           flavipes

            "           tenebricola       "                    "           tenebricola

            "           expunctus        "           Agnyphantes expuntus

 

Vous suivez toujours ?

                               

Commentaires

Alors là, c'est du grand art dans l'identification
Chapeau !!!!!!!
Superbes clichés
A +

Écrit par : Martine 64 | 29/12/2011

Répondre à ce commentaire

BONNE ANNEE 2012.

Écrit par : poesienature | 30/12/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire