23/03/2012

Shampouinée ou champignonnée... ????

Phénomène particulier qui semble ne concerner que les Pholques (Pholcus) ?

Etonnant, non ?

 

 

 

16-03-2012 097.jpg

 

 

 

16-03-2012 095.jpg

 

 

 

16-03-2012 105.jpg

 

 

 

16-03-2012 106.jpg

 

 

 

16-03-2012 093.jpg

 

 

J'ai trouvé ceci sur le Net :

 

 les champignons entomopathogènes : ils infectent les insectes par la voie tégumentaire, par adhésion de leurs propagules infectieuses sur les insectes. Celles-ci germent et finissent par pénétrer le tégument de l'insecte, colonisant les tissus et provoquant la mort de l'hôte.

 

Mais ?????

 

et d'une autre source :

 

"infection cryptogamique autrement dit spore de moisissure qui germé et qui a momifié la pauvre araignées autrement dit champignon carnivore."

Question : ce champignon carnivore s'attaque-t-il à la bestiole vivante ou uniquement lorsqu'elle est déjà passé de vie à trépas ?

 

 

"Il y a les nécrophages et les carnivores.
Certaines spores se propagent via aérosolisation et ensuite advienne que pourra, si elles entrent en contact avec un hôte, elle se fixe et commence immédiatement à développer des filaments pénétreurs (un mycélium en fait)
Au fur et à mesure de la consommation des matières nutritives internes l'activité de l'animal se réduit puis s'arrête, c'est à ce moment que le champigon ressort du cadavre, le momifie pour lacher ses spores etc....
Ce genre de champigon en de multiples taxons existe souvent chez les mouches, si on regarde au mois de novembre on voir souvent des mouches mortes, momifiées, avec des touffes de filaments qui sont localisés le longs des articulations des tregites et sternites. Ce sont les infections cryptogamiques qui tuent presque 80% des effectifs."

 

 

 

 
 
 
 
Koen Van Keer (ARABEL) me propose :  Engyodontium album...
 
 
 
Voici encore une autre analyse :
 
 
"...ce que représente la photo peut être du à une infection entomopathogène, surtout que vous ne le retrouvez que sur une seule espèce... mais ça peut également être due à une infection saprophyte externe seulement et qui est très semblable à l'infection entomopathogène...
donc pour bien s'assurer, il suffit de nettoyer (stériliser) la membrane externe de l’échantillon même avec du chlore (5%) et puis des bains successifs avec de l'eau stérile et par la suite mettre dans une boite stérile avec du papierfiltre humidifié.... si l'infection réapparaît à la surface, alors il s'agit bien d'une infection entomopathogène, si non ça peut être simplement due  à des saprophytes qui se développent sur les cadavres de tes araignées
 
 Jouda Guesmi Ph-D Student - Laboratoire d'Entomologie Agricole"
 
 
 
 
 
"infection cryptogamique autrement dit spore de moisissure qui germé et qui a momifié la pauvre araignées autrement dit champignon carnivore j'en ai des spécimens dans les grottes où j'ai déjà été." (Oxie)
 
Il y a les nécrophages et les carnivores.
Certaines spores se propagent via aérosolisation et ensuite advienne que pourra, si elles entrent en contact avec un hôte, elle se fixe et commence immédiatement à développer des filaments pénétreurs (un mycélium en fait)
Au fur et à mesure de la consommation des matières nutritives internes l'activité de l'animal se réduit puis s'arrête, c'est à ce moment que le champigon ressort du cadavre, le momifie pour lacher ses spores etc....
Ce genre de champigon en de multiples taxons existe souvent chez les mouches, si on regarde au mois de novembre on voir souvent des mouches mortes, momifiées, avec des touffes de filaments qui sont localisés le longs des articulations des tregites et sternites. Ce sont les infections cryptogamiques qui tuent presque 80% des effectifs.
 
 
Voici quelques autres clichés de ce phénomène...
 
 
 

Pholcus + champignon.jpg

 

 

 

Pholcus + champignon1.jpg

 

 

Pholcus + champignon2.jpg

 

 

 

Pholcus + champignon3.jpg

18:36 Écrit par Richardunord dans Champignon, Pholcus | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Richard. Très belles photos et je découvre ce genre de champigon pathogène. Je ne l'avais jamais constaté. Je vais te souhaiter de passer une très bonne soirée. Amicalement Antoine.

Écrit par : Antoine | 24/03/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.