06/07/2012

Tordre le cou aux croyances populaires ?

Faut-il tordre le cou à certaines croyances populaires... ?

Je ne suis pas loin de le penser... du moins pour ce qui concerne les araignées !

A force de me balader à gauche et à droite sur la Toile (éh ! éh!) dans les forums et autres blogs de passionnés, je retrouve souvent cette vieille croyance populaire qui fait espérer tous les arachnophobes : " Le bois de châtaignier serait un répulsif pour les araignées..."

Le conseil est de glisser derrière les meubles du bois et des branches de châtaigniers (ndlr je vois le tabeau !)...l'argument serait que dans les grandes cathédrales, les charpentes sont en châtaignier et déplaisent aux araignées qui n'y tissent jamais leur toiles... Que sa haute teneur en tanin fait que les araignées n'y tissent jamais leur toile...

D'autres disent :

"que le bois de châtaignier contiendrait une molécule répulsive pour les araignées. En tout cas, elles n'aiment pas du tout l'odeur de ce bois et le fuient ! L'odeur leur est insupportable, insoutenable pour elles"

Dans un site "spécialisé", il est dit que le châtaignier bénéficie d'une immunité naturelle contre les attaques d'insectes et de champignons et qu'il n'est donc pas nécessaire de le traiter... (voir plus bas...)

Avec tout le respect que j'ai pour les gens phobiques pour qui les araignées peuvent amener à la panique, j'ai décidé de gratter un peu la peinture...

La phobie des araignées est quelque chose de sérieux et qui se soigne très bien !

Je me rappelerai toujours, au début de mon intérêt pour elles, je cherchais à gauche et à droite, en chinant dans les brocantes, des livres sur le sujet...  (souvent obsolètes !).  Comme nous avons (aussi) un village du livre en Belgique, à Redu, je l'ai bien entendu visité... En rentrant dans une boutique, le simple fait d'entendre le mot "araignée" a rendu la préposée presque hystérique... elle ne voulait plus m'écouter... j'ai dû faire marche arrière !

Devant de flot de certitudes à propos du châtaignier, j'ai décidé d'en avoir le coeur net et d'approfondir un peu...

j'ai remarqué que sur certains sites, on était plus nuancé... "Le châtaignier a la réputation de repousser les mouches. De ce fait les araignées n'y tissent pas leur toile"... J'aime assez cela qui rejoint un peu ce que me disait mon mentor expérimenté en arachnides (Koen Van Keer), à savoir que si il n'y a plus de proie, il n'y a plus d'araignée... je schématise un peu !

D'autres nous avise que contrairement à ce qui est écrit plus haut :

"Le châtaignier peut être utilisé (comme le chêne d'ailleurs) en menuiserie et ébénisterie sans traitement. Toutefois cela ne veut pas dire (même si les araignées n'aiment pas s'y installer) qu'il soit absolument inattaquable par les champignons (humidité), ni par les insectes xylophages. Il est par exemple sensible aux vrillettes et aux termites... "

Bref, je me suis mis dans l'idée de vérifier cela sur le terrain... Comme la commune de Waterloo a répertorié tous ses arbres, je leur ai demandé la localisation des châtaigniers... J'ai donc choisi le tronc d'un beau spécimen pour vérifier s'il était absent de toiles d'araignées...

 

 

 

05.07.2012Canon 007.JPG

 

 

 

Bof... je suis plutôt dubitatif là !!

 

 

 

05.07.2012Canon 010.JPG

 

 

 

05.07.2012Canon 004.JPG

 

 

 

05.07.2012Canon 008.JPG

 

 

 

05.07.2012Canon 003.JPG

 

C'est pas gagné pour la croyance populaire...!! Me reste à trouver une charpente en châtaignier "visitable" pour confirmer...

L'aranéologue Christine Rollard (auteure d'un superbe livre sur les araignées "Arachna" (édition Belin) me conforte dans mon avis lorsqu'elle répondit dans un interview :

- Les araignées n’aiment pas le bois de châtaigner : FAUX.

http://www.canalacademie.com/ida7479-Entrez-dans-le-monde...

Je vais d'ailleurs la contacter pour connaître ses arguments...

 

Alors, me direz-vous, qu'est-ce qui pourrait éloigner les araignées ?

Ben je suis incapable de répondre... sur les nombreux sites consultés, on parlait aussi des feuilles de tomates mais là, je n'en sais pas plus !

Je ne peux que répéter que nous n'intéressons pas les araignées car elles ne se nourrissent pas de sang... qu'il n'y a rien de vraiment dangereux chez nous... qu'elles sont peureuses et bien utiles ! "Suffit" de les mettre gentiment dehors !

Je ne peux m'empêcher aussi de penser cette propriétaire d'une maison d'hôtes dans les plaines de l'Indre et Loire où l'on s'était arrêtés et qui utilisait une bombe insecticide pour tuer les araignées dans son jardin !! Je lui ai bien entendu expliqué l'utilité et l'inoffensivité de nos araignées puis ai bien rigolé, le lendemain, en partant... la pelouse autour de sa maison était plein de ce qu'on appelle familièrement les "fils de la vierge"... Ce sont les fils qu'utilisent les jeunes araignées pour voyager (ballooning) et qui tombent au sol lorsqu'elles les coupent pour "atterrir"... la pôvre !! J'avais même pris un photo !

 

 

 

 

2007-06-30_006_(fils_de_la_vierge).jpg

 

 

 

 

Voilà... suite au prochain numéro comme on dit ! :-)))

 

 Ben ça n'a pas traîné... un grand merci à l'aranéologue Christine Rollard qui vient juste de me répondre :

 

 

"Je n'ai pas vraiment l'habitude de répondre sur des sites...
Je le fais donc directement dans ce message.
 
De toute façon, l'affirmation sur le bois de chataîgnier n'émane pas de moi seule;
c'est un constat fait par les aranéologues depuis longtemps mais on ne connaît pas l'origine de cette idée fausse.
En effet les araignées peuvent très bien aller sur le chataîgnier sans problème (on en observe très bien dans la nature
même si effectivement elles ne sont peut-être pas en grand nombre) puisqu'elles ne sont pas vraiment spécifiques
en général d'une essence de plante ou d'arbre particulier mais plutôt d'un type de support.
Et j'ai d'ailleurs eu des échanges avec certains visiteurs de l'exposition qui avaient constaté par eux-mêmes
la présence de quelques araignées dans leur maison en bois de chataîgnier!
Par contre beaucoup d'insectes sont plus sensibles à l'espèce botanique et il est notable apparemment
qu'ils ne fréquentent que peu les chataîgniers.
Or si les proies ne sont pas présentes, les prédateurs que sont les araignées ne vont pas s'y installer ou chasser. Ce serait en vérité plutôt une conséquence du manque de proies potentielles qu'une aversion pour cet arbre chez les araignées.
(ndrl pile poil ce que j'ai écris plus haut !! :-))
 

 

Voilà ce que je peux en dire mais je n'ai pas plus approfondi le sujet. 

 

Bien cordialement. Christine"

 

 J'ai été repérer mes derniers châtaigniers de Waterloo et voici ce que j'ai trouvé sur le tronc... Beaucoup de petites toiles (mais pas moyen de voir l'arachnide) et quelques autres plus conséquentes...

 

 

06.07.2012Canon 001.JPG

 

 

 

06.07.2012Canon 002.JPG

 

 

 

Une petite mouche (tiens, tiens...) non loin d'une toile...

 

 

 

06.07.2012Canon 007.JPG

 

 

 

06.07.2012Canon 003.JPG

 

 

 

 

06.07.2012Canon 005.JPG

 

 

Plusieurs cloportes se baladaient aussi sur ce tronc...

 

 

 

06.07.2012Canon 008.JPG

 

 

 

Une autre mouche...

 

 

 

06.07.2012Canon 009.JPG

 

 

 

 

De juvéniles Araneus diadematus (Epeire diadème) étaient même sur toile entre les branches...

 

 

 

06.07.2012Canon 015.JPG

 

 

 

06.07.2012Canon 010.JPG

 

 

 

ainsi que plusieurs larves de coccinelles...

 

 

 

06.07.2012Canon 013.JPG

 

 

 

Voilà... je crois que j'ai fait le tour là... ne reste plus que les charpentes, juste pour le fun !!

 

A chaque fois que je rencontre un châtaignier (je les reconnais facilement maintenant :-))...) je jette un oeil...

Quelques toiles aussi pour celui-ci...

 

 

24.07.2012Canon 007.JPG

 

et les moustiques ne semblent pas repoussés...

 

 

 

24.07.2012Canon 006.JPG

 

 

 

24.07.2012Canon 004.JPG

 

 

14:05 Écrit par Richard dans Châtaignier | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir,
Très intéressants commentaires sur ces croyances difficiles à éradiquer.
Je suis originaire d'un petit village du Var où le châtaigner est Roi. Je n'ai jamais entendu parler de ce "pouvoir répulsif" à l'encontre des araignées. Quand j'étais enfant il y en avait un plus que centenaire avec un tronc immense et creux, on y entrait, on en sortait avec des lambeaux de toiles collés aux vêtements.
Dans les Alpes -Maritimes, à Isola, village réputé pour la qualité de ses marrons, des châtaigneraies ont été entièrement anéanties par des maladies ou des attaques de parasites (je ne sais plus exactement).

Écrit par : LONJON Jacques | 06/07/2012

Répondre à ce commentaire

Merci Jacques pour ta réaction et commentaire... un pierre de plus à l'édifice !! :-)))

Écrit par : richardunord | 06/07/2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Richard
Je ne connaissais pas du tout cette croyance, quand je vais rencontrer des châtaigniers , j'irai vérifier tout cela
merci pour tous ces renseignements
A +

Écrit par : Martine 64 | 07/07/2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir

oh les vieilles croyances ont la vie dure :o(((
ça me dépasse cette phobie

très très intéressant ton article sur le sujet

je te souhaite une bon week-end et bonne chasse aux araignées :o))

Écrit par : nays | 07/07/2012

Répondre à ce commentaire

Je trouve très intéressante cette mise au point ( d'autant que je la partage ;:)) ) Bon we, A-Marie

Écrit par : A-Marie | 07/07/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire