04/09/2012

David contre Goliath... Araignées

Petite balade autour des étangs d'Ixelles, à Bruxelles...

Une haie de lierre d'une cinquantaine de mètres, dont les feuilles conviennent souvent à merveille aux petites araignées Nigma, de la famille des Dictynidae, attire mon regard.

Bien m'en prit car sur ces 50m, j'ai trouvé des prédations & accouplement !

Ce sont de petites araignées (4-5mm de corps) dont la couleur verte les confond à merveille avec le feuillage. C'est une araignée cribéllate, ce qui veut dire qu'elle confectionne des toiles cribélées... elle "peigne" la soie avec ses pattes arrières grâce au cribellum (un genre de peigne). C'est une soie cotonneuse qui "fonctionne" comme du velcro... très efficace !

Je vous ai déjà présenté la description de cette toile et des Nigma ici http://richardunord6.skynetblogs.be/cribellates/

ainsi que les articles suivants :

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2010/11/05/eb...

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2007/10/30/ar...

(il y en a encore d'autres via les TAG, à gauche du blog).

 

Bref, voici mes rencontres...

Nous sommes donc en présence d'une toute petite araignée de théoriquement 4 ou 5mm de corps qui a terrassé une mastodonte, une Epeire diadème (Araneus diadematus) de 18mm de corps...(Tjrs théoriquement).

David contre Goliath donc !

 

 

 

03.09.2012Canon 009.JPG

 

 

 

Impressionnant, non ?

Mais j'ai ma petite explication... (et c'est une réflexion "après coup" car je n'avait rien repéré sur le moment même !)

En réalité, sur mes autres photos, d'ou l'utilité de toujours bien multiplier les prises de vue sous tous les angles, j'ai remarqué un genre de "clapet" qui se détache de l'abdomen de l'Epeire diadème...

C'est une étape caractéristique de la mue d'une araignée...

 

 

 

03.09.2012Canon 014.JPG

 

 

 

03.09.2012Canon 013.JPG

 

 

 

03.09.2012Canon 013a.jpg

 

 

 

03.09.2012Canon 017.JPG

 

 

 

Alors, au même titre que certains mâles attendent patiemment qu'une femelle fasse sa dernière mue pour pouvoir s'accoupler directement sans danger, car, après une mue, le corps est trop mou pour réagir et éventuellement dévorer l'intrus... cette Epeire diadème, en pleine mue, n'a pas pu se défendre contre l'attaque de la petite Nigma !

 

 

Il n'empêche que d'autres petites araignées parviennent parfois à terrasser des mastodontes...

Comme ici une Steatoda triangulosa (Theridiidae) avec une Tégénaire...

 

 

 

 

 

 

 

 

Grand merci à Blackpint pour ses photos !

http://araignees.xooit.fr/t4990-Qui-veut-bien-m-aider.htm... 

10:29 Écrit par Richardunord dans Araneus diadematus, Nigma, Prédations | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Salut
Bien vu, la nature nous réserve bien des surprises
Superbes clichés, tu étais là au bon moment
Bonne journée
A+

Écrit par : Martine 64 | 05/09/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire