20/10/2012

Les petites nordiques - Araignées

Bon, je sais qu'elles ne sont pas spécifiquement nordiques... quoique le Guide des araignées de France et d'Europe de Michael J. Roberts précise quand même que les Lepthyphantes minutus (par exemple) "... sont largement répandues dans le nord de l'Europe" !

Grande famille ces Linyphiidae, très répandues, dont les Lepthyphantes (mais plusieurs noms de genres ont été modifiés), les Xphantes (comme j'aime les appeler...), se taille la part du lion avec plus de cinquante espèces !

J'ai déjà traité le sujet précédemment (voir catégories) mais je reprends l'essentiel de la théorie ici pour les Lepthyphantes leprosus et minutus...

 

 

 

La théorie nous apprend que les seules Lepthyphantes ayant les pattes annelées sont minutus (fortement annelées) en forêt et leprosus dans et autour des maisons ...

 

La théorie nous dit aussi que si leur métatarse de la patte I a plus d'une épine elles font partie du groupe L. nebulosus - leprosus - minutus et alcatris !

 

Enfin, l'épine du patella (qui est un segment des pédipalpes) de L. minutus est dite "nettement plus épaisse que les épines des pattes" ! (Pfff va pas être facile à vérifier cela !)

 

Vous comprendrez qu'il n'est pas évident du tout de déterminer l'espèce de ces petites araignées dont le corps n'exède pas 4mm pour la plus grande (minutus)... Enfin pour celles et ceux qui veulent leur laisser la vie sauve en évitant de les passer sous une loupe binoculaire !

 

 

 

Ce sont deux mâles que j'ai trouvés récemment, un arpentant le mur arrière de ma maison, pattes non-annelées (?)...

 

 

 

 

 

17.10.2012Canon 004.JPG

 

 

 

 

et l'autre, le lendemain, un peu éclopé, avec les pattes annelées...

 

 

 

 

 

 

20.10.2012Canon 002.JPG

 

 

 

 

enfin, un troisième, qui gravitait presque sur la toile d'une Epeire, peut-être pour profiter d'une de ces nombreuses proies... (pattes non annelées )

 

 

20.10.2012Canon 016a.jpg

 

 

Bon, j'ai bien sûr vérifié (sur mes nombreuses photos car pas évident de bien focaliser sur ces parties de pattes minuscules) le nombre d'épines sur les métatarses des pattes I

 

Plus d'une épine pour mon éclopé...

 

 

20.10.2012Canon 005.JPG

 

Important aussi de toujours bien multiplier vos clichés car suivant l'angle, ce n'est pas toujour aisé de compter les épines !

 

 

20.10.2012Canon 007a.jpg

 

 

idem pour le deuxième...

 

 

17.10.2012Canon 002.JPG

 

 

 

Pour mon troisième mâle, celui trouvé près la toile d'Epeire, je n'ai pas pris assez de clichés... grrrrr... et je ne repère qu'une seule épine (?)... une autre espèce ? 

 

 

20.10.2012Canon 014a.jpg

 

 

Voici sa bouille...

 

 

20.10.2012Canon 016.JPG

 

 

20.10.2012Canon 016b.jpg

 

 

Faudra donc que j'y retourne ce soir (ce sont des araignées nocturnes...) !!

 

 

Quelques autres clichés du mâle éclopé... On remarque bien, sur la photo suivante, les deux épines épaisses des patella...

 

 

20.10.2012Canon 002a.jpg

 

 

20.10.2012Canon 007.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Bon soir Richard
Merci pour les renseignements. La dernière photo : c'était tout simplement pour arriver à voir la disposition des yeux, rien de plus. Petite et très agitée, je n'ai pas réussie à faire mieux. Pas facile tout ça !!!
Bonne soirée

Écrit par : Martine64 | 08/04/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.