28/08/2014

15 bonnes choses à dire sur les araignées !

"Il existe plus de 40.000 espèces d’araignées connues dans le monde, et nous en croisons presque tous les jours dans nos maisons ou dans la nature. Mais connaissez-vous vraiment ces animaux ? Bien qu’elles aient tendance à nous terrifier en raison de leur apparence peu attirante, la plupart des araignées ne méritent pas d’être craintes. Au contraire, ce sont même des animaux tout à fait fascinants qui méritent qu'on s'y attarde. Voici 15 caractéristiques méconnues de ces arachnides qui vous permettront de mieux les connaître.
1. Une araignée tue 2.000 insectes par an. Sans les araignées, nous serions envahis par les insectes, et notamment les moustiques porteurs de maladies mortelles. En France, chaque année, les araignées consomment 400 millions d’insectes par hectare. Elles ont ainsi un rôle écologique capital car elles préservent les cultures agricoles de nombreux insectes ravageurs.
2. La tarentule n’est pas une mygale. Attention, faux-ami ! La tarentule et la ‘tarantula’ des anglo-saxons ne sont pas le même animal. Le terme anglais ‘tarentula’ doit se traduire en français par ‘mygale’. La tarentule en revanche, est une araignée mythique de la région de Tarente, en Italie. Entre les XVème et XVIIème siècle, on pensait que le tarentisme, ou tarentulisme, une maladie qui sévissait dans cette province, était dû à une araignée. Selon la croyance populaire, les personnes mordues par cette araignée étaient victimes de crises de démence. Les scientifiques qui ont étudié la faune de la région pensent que c’est en fait une araignée inoffensive qui serait à l’origine de cette légende : la Lycose de Tarente (Lycosa terantula), qui appartient à la famille des araignées-loup. En réalité, son venin n’est pas dangereux pour l’homme.
3. La plus grosse araignée connue au monde. La plus grosse araignée au monde est une mygale dont le nom vernaculaire est inspiré d’un géant mythique : l’Araignée Goliath (Theraphosa blondi). Elle peut mesurer jusqu’à 30cm d’envergure. En anglais, elle porte le nom de mangeuse d’oiseaux. Mais en réalité, elle préfère se nourrir d’insectes, rongeurs, amphibiens et même serpents. Ses poils urticants peuvent être dangereux pour l’homme, mais son venin n’est pas mortel.
4. Il existe une seule espèce d’araignée végétarienne connue et elle porte le nom d’un célèbre carnivore : la Bagheera kiplingi tire son nom du Livre de la jungle et de la panthère noire Bagheera, imaginée par Rudyard Kipling. Pourtant, c’est la seule araignée qui ne se nourrit pas uniquement de chair. Cette araignée sauteuse se nourrit principalement des boursouflures riches en protéines et graisses qui se forment à la pointe des feuilles d’acacia. Elle peut aussi se nourrir de nectar, et très occasionnellement, de larves de fourmis.
5. Les araignées sont partout (ou presque)Les araignées ont colonisé le monde entier… sauf l’Antarctique. C’est le seul continent où les araignées ne peuvent pas survivre. On n’y trouvera donc que des araignées de mer, qui ne font en aucun cas partie de la classe des arachnides. En revanche, en Arctique, les scientifiques ont recensé environ 1.000 espèces d’araignées.
6. Une toile ultra-résistante. Toutes les araignées ne produisent pas le même type de soie. La plus résistante connue à ce jour est celle de l’araignée Darwin (Caerostris darwini). C’est en fait le matériau biologique le plus solide jamais étudié : il est plus de 10 fois supérieur au Kevlar.
7. L’araignée banane, la plus venimeuse au monde. A ce jour, l’araignée banane (Phoneutria nigriventer) est considérée comme la plus venimeuse et agressive au monde. Elle fait partie des rares araignées pouvant représenter un danger pour les humains, aux côtés des araignées à toiles tunnels (espèces Athrax et Hadronyche), des veuves noires (Latrodectus) et des espèces de Loxoscles. Le venin de l’araignée banane contient une neurotoxine, le PhTx3, qui à haute dose, peut entraîner une perte de contrôle musculaire, des problèmes respiratoires et une éventuelle asphyxie. Mais toutes les morsures de cette araignée ne sont pas forcément accompagnées d’une injection de venin.
8. Plusieurs milliers d’œufs en une ponte. Certaines espèces d’araignées peuvent pondre jusqu’à 3.000 œufs en une seule ponte. Mais en moyenne, sur 100 petits, seuls un ou deux atteindront l’âge adulte. Les œufs sont emballés dans un cocon que certaines espèces vont transporter au niveau de leurs filières, qui servent à fabriquer la soie, ou au niveau de leurs chélicères. D'autres espèces en revanche abandonnent les cocons derrière elles.
9. Le faucheux n’est pas une araignée ! Il ne faut pas confondre les faucheux et les pholques. Les faucheux (Opiliones) sont bien des arachnides, mais ne font pas partie de l’ordre des araignées (Araneae), car leur abdomen et leur céphalothorax sont segmentés. Les pholques, de la famille de Pholcidae, sont les araignées que l’on rencontre souvent dans les caves et les coins des pièces. Lorsqu’elles sont dérangées, les pholques ont l’habitude de faire vibrer leur toile irrégulière et de trembler au point de ne plus être visibles.
10. Certaines araignées peuvent faire des bonds impressionnants. Les araignées sauteuses (famille des Salticidae) sont généralement de petite taille, mais capables d’effectuer des bonds impressionnants : certaines peuvent sauter sur des distances 50 fois supérieures à leur taille, tout en déployant un fil de soie qui leur permet de stabiliser leur vol et de s’assurer un atterrissage précis et sans encombre. Les araignées sauteuses ont également pour particularité de ne pas tisser de toiles, et d’avoir une excellente vue, contrairement à la plupart des araignées.
11. Une araignée aquatique. Il existe une espèce d’araignée capable de vivre sous l’eau : l’Argyronète (Argyroneta aquatica). Elle vit dans les plans d’eau calme et claire de la zone paléarctique. Pour survivre sous l’eau, elle tisse une toile liée à des plantes aquatiques, dans laquelle elle amène de l’air récupéré à la surface grâce aux poils de son abdomen. Elle se fabrique ainsi une véritable bulle d’air, dans laquelle elle peut respirer sans encombres. Si son venin est très dangereux, il est rare qu’elle rencontre des humains et représente un danger pour eux.
12. Le sang des araignées devient bleu à l’air libre Le sang des araignées n’a pas grand chose à voir avec le nôtre. Ce n’est d’ailleurs pas du sang : on parle d’hémolymphe, un liquide circulatoire caractéristique des arthropodes. Les araignées ne possèdent pas de vaisseaux et d’artères. L’hémolymphe assure la communication entre les organes de l’animal et emplit donc tout leur organisme. Alors que le sang humain est basé sur la molécule d’hémoglobine, qui contient du fer, l’hémolymphe est basé sur l’hémocyanine, qui contient du cuivre. Le ‘sang’ des araignées est transparent, mais exposé à l’air libre, il prend une couleur bleue.
13. Les araignées sont comestibles. Dans certains pays d’Asie du Sud-Est, on peut trouver sur les étals des marchés des mygales grillées. Au Cambodge, l’araignée frite est une friandise typique de la région de Skuon. Les mygales, de la taille d’une main, sont capturées dans leurs terriers et cuites dans l’huile, et sont mangées dans leur intégralité. Les pattes ne contiennent pas beaucoup de chair, mais la tête et l’abdomen sont réputés pour leur croustillant, et renferment une chair tendre.
14. Les grosses araignées de maison sont des championnes de vitesse. La tégénaire géante (Tegenaria parietina), c’est cette grosse araignée que l’on retrouve parfois dans sa baignoire ou dans une toile en forme de tunnel. Malgré sa taille parfois impressionnante, ce n’est pas une mygale et elle est tout à fait inoffensive pour l’homme : elle ne mordra que si elle est provoquée et se sent en danger. Elle est réputée pour son impressionnante vitesse de déplacement. Elle peut ainsi parcourir 0,53 mètre par seconde !
15. La vraie arachnophobie ne touche pas autant de monde qu’on le croit. Si les araignées vous font peur ou vous répugnent, vous n’êtes pas forcément arachnophobe. En réalité, 3,5 à 6,1% de la population mondiale est arachnophobe. Cela signifie que ces personnes ont une peur panique des araignées : elles peuvent crier, pleurer, connaître des difficultés respiratoires, suer et parfois avoir des problèmes cardiaques en présence d’une araignée ou même d’une toile. [b]Chez certaines personnes, le simple fait de penser à une araignée ou d’en voir une photo peut déclencher la peur[/b], même si ces animaux sont dans la majorité des cas inoffensifs, et ont bien plus de raisons d’avoir peur de nous que nous n’en avons de les craindre.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/araign%E9e/araignees-15-choses-que-vous-ignoriez-au-sujet-de-ces-animaux-fascinants_art32984.html
Copyright © Gentside Découverte"

J'ai mis en caractère gras car j'ai vécu cela... Chez une bouquiniste, j'ai un jour demandé si elle avait des livres sur les araignées... le simple fait d'avoir prononcé ce mot l'a rendu hors d'elle... j'ai dû sortir du magasin... oui ! oui !... la pôvre !!

 

 

08:51 Écrit par Richardunord dans Vulgarisation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/08/2014

Les louves de la Hague...

Toujours à la Hague, à La Roche/Goury, les premières araignées rencontrées sont des Lycosidae, des araignées-loup !

Les voici donc en gros-plans...

 

 

Le gros du paquet, ce sont des Pardosa sp., difficilement déterminables sans analyse des génitalia, que je ne fais pas, mais les photos valent le coup !

 

 

24.08.2014Lumix 038.JPG

 

24.08.2014Lumix 038a.jpg

 

 

24.08.2014Lumix 042.JPG

 

24.08.2014Lumix 042a.jpg

 

24.08.2014Lumix 046.JPG

 

24.08.2014Lumix 048.JPG

 

24.08.2014Lumix 051.JPG

 

24.08.2014Lumix 053.JPG

 

 

24.08.2014Lumix 054.JPG

 

24.08.2014Lumix 056.JPG

 

 

24.08.2014Lumix 070.JPG

 

24.08.2014Lumix 071.JPG

 

24.08.2014Lumix 074.JPG

 

 

24.08.2014Lumix 075.JPG

 

24.08.2014Lumix 075a.jpg

 

26.08.2014Lumix 013a.jpg

 

26.08.2014Lumix 052.JPG

 

 

Les suivantes, je les ai trouvées sur la plage de galets, près des berges

Le biotope...

 

 

27.08.2014Lumix 048.JPG

 

27.08.2014Lumix 049.JPG

 

Frimousse de louve...

 

 

27.08.2014Lumix 018.JPG

 

27.08.2014Lumix 018a.jpg

 

 

27.08.2014Lumix 050.JPG

 

27.08.2014Lumix 053.JPG

 

 

27.08.2014Lumix 055.JPG

 

27.08.2014Lumix 057.JPG

 

27.08.2014Lumix 063.JPG

 

 

La voici libérée après sa séance photo... mais fallait faire vite !!

 

 

27.08.2014Lumix 065.JPG

 

et enfin, une plus petite, moins "agitée" que j'espère identifier !!

 

 

27.08.2014Lumix 032.JPG

 

27.08.2014Lumix 036.JPG

 

27.08.2014Lumix 040.JPG

 

 

17:54 Écrit par Richardunord dans Lycosidae, Pardosa | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

25/08/2014

Tunnel de la Laye - Saint Germain en Laye

 

Le tunnel de Laye près d'Auderville (Hague - Cotentin - Normandie - France)

 

 Photo de l'entrée... (Second entrance sur le plan)

 

 

28.08.2014Lumix 143.JPG

 

 

 

Photo de la sortie (Cliff Face sur le plan) :

 

28.08.2014Lumix 089.JPG

 

 

 

 

 

Photos du coin : http://richardunord5.skynetblogs.be/

 

 

Je profite d'un jour de pluie pour revisiter ce fameux tunnel...

Les araignées se cantonnent surtout dans la première partie du tunnel où on vent fort souffle... ce qui leur ramène sans doute des proies !

Beaucoup d'humidité aussi et cela m'a handicapé... fallait nettoyer souvent les objectifs embués !

Comme la dernière fois (voir Catégories) beaucoup de Metellina avec des habitus très variables... essentiellement des Metellina merianae et quelques Metellina merianae celata !!

 

Voici mes clichés... j'ai commencé par la fin du tunnel, près des escaliers repris sur le plan ci-dessus...

 

Une belle Tégénaire, une Eratigena atrica

 

 

25.08.2014Lumix 002.JPG

 

J'ai aussi trouvé d'autres Tégénaires, plutôt des Tegenaria ferruginea, je crois, difficilement accessibles derrière leur toile !!

 

 

25.08.2014Lumix 080.JPG

 

25.08.2014Lumix 081.JPG

 

25.08.2014Lumix 085.JPG

 

 

 

La suivante est une Metellina merianae celata, typique avec sa bande claire !

 

 

25.08.2014Lumix 006.JPG

 

Pour les suivantes, Metellina certes, je présume merianae aussi mais à confirmer !

 

 

25.08.2014Lumix 009.JPG

 

25.08.2014Lumix 015.JPG

 

La buée m'a joué des tours... qui plus est, je suis à main levée, dans le noir, pour tous ces clichés !

 

25.08.2014Lumix 018.JPG

 

25.08.2014Lumix 026.JPG

 

25.08.2014Lumix 032.JPG

 

25.08.2014Lumix 038.JPG

 

25.08.2014Lumix 037.JPG

 

 

A certains endroits, regroupés, quelques cocons...

 

 

25.08.2014Lumix 053.JPG

 

 

 

25.08.2014Lumix 076.JPG

 

 

Plusieurs araignées montent la garde !!

 

25.08.2014Lumix 078.JPG

 

25.08.2014Lumix 079.JPG

 

25.08.2014Lumix 056.JPG

 

25.08.2014Lumix 059.JPG

 

25.08.2014Lumix 060.JPG

 

25.08.2014Lumix 062.JPG

 

et une Metellina merianae celata...

 

 

25.08.2014Lumix 066.JPG

 

25.08.2014Lumix 067.JPG

 

 

et puis les autres...

 

 

25.08.2014Lumix 068.JPG

 

25.08.2014Lumix 074.JPG

 

25.08.2014Lumix 075.JPG

 

 

25.08.2014Lumix 089.JPG

 

 

Qui dit tunnel humide dit aussi Nesticus cellulanus !! 

Cette petite Theridiidae est déjà bien présente dans ce blog, j'ai des individuels, un accouplement... me manquait plus que le cocon !!

 

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2014/01/06/ar...

 

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2013/07/05/ac...

 

Dans le noir, un peu embué et dans la mauvais angle, je ne l'ai pas tout de suite reconnue à l'œil... je n'avais pas imaginé une araignée avec un cocon... je pensais que le cocon faisait partie de l'abdomen... faut dire qu'elle ne fait que quelques mm (3,5-6mm)

 

 

25.08.2014Lumix 042.JPG

 

Heureusement j'ai dupliqué mes vues... On la reconnait bien ici... avec son genre de triangle/sablier sur le céphalo... le cocon accroché à ses filières !

 

 

25.08.2014Lumix 050.JPG

 

 

 

 

Enfin, pour changer un peu, un insecte à déterminer...

 

 

 

Merci Florian... C'est un Archéognathe...

 

http://aramel.free.fr/INSECTES6bis.shtml

 

 

25.08.2014Lumix 096.JPG

 

 

 

 

On pense que ces insectes primitifs auraient un ancêtre commun avec les crustacés... 

 

  

Les Archéognathes représentent un groupe d'insecte primitif. Ils ont des mandibules qu'on qualifie de monocondyliques, elles ne présentent qu'un seul condyle (point d'attache des mandibules à la capsule céphalique). Ces pièces buccales primitives donnent leurs noms aux Archéognathes, Archaeognatha vient du grec

 

 

 

ARCHEO-, signifiant ancien et GNATHA- signifiant mâchoire.

 

 

 

Les Archéognathes étaient autrefois classés comme un sous ordre des Thysanoures aux côtés des Zygentomes. Ils forment un ordre assez petit composé de 350 espèces connues.

 

Des fossiles montrent que ce groupe date du dévonien supérieur (-385 à -359 millions d'années)"

 

 

25.08.2014Lumix 096a.jpg

 

 

En regardant mes photos floues, je remarque qu'à l'avant, c'est vraisemblablement un bébé (ou une proie)... Comme quoi, bien regarder ses photos avant de les jeter !!

 

 

25.08.2014Lumix 100.JPG

 

 

Pour le gente et l'espèce... bonne chance !

http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=59&t=46501

21/08/2014

Pholcus... De solides prédatrices !

Les barrages de fils des Pholcus sont redoutables et comme ces araignées ne se cache pas pour dévorer (mais je devrais plutôt dire sucer leur proie dont leurs enzymes ont liquéfié tout l'intérieur en laissant intacte la "coquille" extérieure) j'ai tout le loisir de les photographier... ici dans ma cave !

Le Pholque n'a pas peur de s'attaquer à plus "gros" comme ici où il a attrapé une Tégénaire (Eratigena atrica)... un cas fréquent chez moi !!

 

 

21.08.2014Lumix 003.JPG

 

21.08.2014Lumix 009.JPG

 

 

Un autre Pholcus a attrapé une Steatoda (je crois !)

 

 

21.08.2014Lumix 019.JPG

 

 

Etonnantes réjections...

 

 

21.08.2014Lumix 016a.jpg

 

 

 

21.08.2014Lumix 048a.jpg

 

21.08.2014Lumix 061.JPG

 

 

 

21.08.2014Lumix 048.JPG

 

21.08.2014Lumix 053.JPG

 

21.08.2014Lumix 033.JPG

 

 

Sur le haut de la fenêtre, un autre Pholcus monte la garde près d'un nid/cocon de Tégénaire...

 

 

21.08.2014Lumix 063.JPG

 

 

On remarque quelques exuvies (mues) de petites Tégénaires...

 

 

21.08.2014Lumix 062.JPG

Ponte de Psilochorus simoni

Dans ma cave, près d'une fenêtre, j'ai le loisir de surveiller une femelle Psilochorus simoni !

C'est une toute petite araignée (2 à 2,5mm de corps) de la famille des Pholcidae !

J'ai pas facile à la flasher car elle se réfugie prestement derrière a toile enchevêtrée de débris...

 

La voici avec une récente ponte qu'elle porte, comme les Pholcus, accroché à ses chélicères... pas évident de "traverser" le barrage de sa toile & débris !

 

 

21.08.2014Lumix 041.JPG

 

21.08.2014Lumix 043.JPG

 

Le lendemain, la position est meilleure...

 

23.08.2014Laroche 015.JPG

 

J'aime bien ces clichés !

 

 

23.08.2014Laroche 015a.jpg

 

La voici cinq jours plus tôt...

 

 

15.08.2014Lumix 023.JPG

 

15.08.2014Lumix 028.JPG

 

 

09.08.2014Lumix 042.JPG

22:48 Écrit par Richardunord dans Psilochorus simoni | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/08/2014

Mineuse du marronnier : la solution !

Oui, je sais, c'est de la provocation... car l'invasion de cette Mineuse du marronnier gagne du terrain !

Ca ne tue pas l'arbre mais ça l'affaiblit et le rend moins beau !

 

De puis quelques mois, je passe, à l'occasion, par la magnifique avenue de Tervuren à Tervuren, où des centaines de jeunes marronniers ont été replantés et affublés d'une bande collante jaune au phéromones ((ainsi que d'autres pièges suspendus !) censés attirer et éliminer ces fameux papillons

 

Au début, j'ai donné un coup de gueule car les dégâts collatéraux aux autres insectes et arachnides (Opilions) étaient énormes ! Petit à petit, je me suis rendu à l'évidence que ces pièges étaient quand même efficaces !

 

J'ai commencé au mois de mai 2014 : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2014/05/01/la... et ai rédigé plusieurs post sur ce sujet tout au long de l'été (voir les catégories pour l'ensemble)...

Ce 19 août 2014, je suis repassé par là... tout ce travail pour rien, tous les jeunes (et vieux) marronniers sont atteints... quelle désolation... et les petites papillons virevoltent encore, se fichant pas mal de ces centaines de pièges !!

 

19.08.2014Lumix 001.JPG

 

 

La responsable...

 

 

 

19.08.2014Lumix 032.JPG

 

il y a beaucoup d'autres clichés de ce papillon dans mes autres post !!

Je profite de cette barrière collante autour de chaque arbre pour repérer les arachnides (et parfois d'autres insectes) pour qui c'est un obstacle infranchissable !

 

Mais, me suis dit aujourd'hui, je ne vois jamais de prédation de cette Mineuse par une araignée... dommage !

 

Comme si elles m'avaient entendu, je suis tombé sur ceci...

 

 

19.08.2014Lumix 065.JPG

 

Une araignée sauteuse (Salticidae) en train de dévorer une Mineuse du marronnier... oui, oui !!

Appelée araignée-arlequin ou araignée-zèbre en language vernaculaire (populaire), cette Salticus scenicus à répondu à mon questionnement !

J'ai un doute, ce serait peut-être une Salticus zebraneus... quoique !!

 

 

19.08.2014Lumix 056.JPG

 

19.08.2014Lumix 059.JPG

 

Encore une preuve de l'utilité des araignées !!!

 

Lors de cette petite balade, j'ai contrôlé une cinquantaine de troncs... voici quelques bestioles rencontrées...

Une Drapestica socialis... que je n'avais pas encore vue à cet endroit mais c'est la saison qui veut ça !

 

 

19.08.2014Lumix 019.JPG

19.08.2014Lumix 024.JPG

 

 

Bien sûr quelques Philodromus sp. à la robe variable !

 

 

19.08.2014Lumix 007.JPG

 

19.08.2014Lumix 028.JPG

 

19.08.2014Lumix 035a.jpg

 

19.08.2014Lumix 038.JPG

 

 

Je n'ai pas trop insisté car j'en ai déjà beaucoup dans mes autres articles !

 

Voilà quelques commentaires supplémentaires...

 

 

 

 

 

 

 

17/08/2014

Toute en jambes... Eratigena atrica

Juste pour vous faire partager cette rencontre... un mâle Tégénaire, Eratigena atrica, trouvé dans un pot de fleur retourné !

Remarquez ses pattes immenses pour un si petit corps... ce sont surtout elles qui impressionnent tant de gens !

 

 

15.08.2014Lumix 053.JPG

 

15.08.2014Lumix 050.JPG

 

15.08.2014Lumix 044.JPG

 

Voici son exuvie, sa mue, qui traînait un peu plus loin !

 

 

15.08.2014Lumix 048.JPG

10/08/2014

Charançon vs Amaurobius...

il me semblait déjà avoir vu ce genre de combat... Combat où l'Amaurobius tenait par une de ses antennes, un charançon...

J'ai retrouvé le post, en 2007, mais les photos, sans doute hébergées sur Imageshack à l'époque, avaient disparues ! Après de longues recherches sur un disque dur externe, je suis parvenu à les retrouver et les replacer dans ce post d'août 2007... (à lire avant la suite...)

 

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2007/08/05/il...

 

 

 

C'est à croire que ces charançons son bien protégés et/ou ont la carapace dure car l'araignée n'a qu'une emprise sur ses antennes... 2007/2014 même combat !!

Alors, ça se passe la nuit, il y a beaucoup de photos mais la scène à duré longtemps, plusieurs dizaines de minutes, je laissais le temps s'écouler puis revenais sur le champs de bataille, mais les protagonistes restaient sensiblement sur leurs positions... en faisant défiler les photos, on peut apercevoir quelques mouvements...

Comme les photos sont bonnes (ben oui, on que le bien qu'on se fait hein !) j'en ai profité... à vous maintenant ! Voici le charançon 2014 agrippé par un jeune mâle Amaurobius...

 

Pour le Charançon, j'y verrais bien l'Otiorhynque (Otiorhynchus sulcatus) mais comme je n'y connais rien, j'attendrai une confirmation !

http://www.jardiner-autrement.fr/fiches-techniques/bioagr...

 

 

 

 

09.08.2014Lumix 048.JPG

09.08.2014Lumix 049.JPG

09.08.2014Lumix 050.JPG

09.08.2014Lumix 051.JPG

 

millimètre par millimètre, l'araignée tire l'insecte vers son repaire...

 

 

09.08.2014Lumix 052.JPG

 

L'Amaurobius sort ses pattes pour l'agripper, mais rien n'y fait...

 

09.08.2014Lumix 055.JPG

09.08.2014Lumix 056.JPG

09.08.2014Lumix 057.JPG

09.08.2014Lumix 059.JPG

09.08.2014Lumix 060.JPG

09.08.2014Lumix 062.JPG

09.08.2014Lumix 063.JPG

09.08.2014Lumix 064.JPG

09.08.2014Lumix 066.JPG

09.08.2014Lumix 074.JPG

09.08.2014Lumix 076.JPG

09.08.2014Lumix 077.JPG

 

 

"L'affaire" semblant entendue, j'ai vaqué à d'autres occupations puis suis revenu voir... L'insecte était ressorti du repaire de l'araignée et le petit jeu recommençait...

10.08.2014Lumix 002.JPG

10.08.2014Lumix 003.JPG

10.08.2014Lumix 010.JPG

10.08.2014Lumix 015.JPG

10.08.2014Lumix 015a.jpg

10.08.2014Lumix 016.JPG

10.08.2014Lumix 017.JPG

10.08.2014Lumix 021.JPG

10.08.2014Lumix 030.JPG

10.08.2014Lumix 031.JPG

10.08.2014Lumix 033.JPG

10.08.2014Lumix 035.JPG

 

 

10.08.2014Lumix 047.JPG

10.08.2014Lumix 054.JPG

 

 

Ben vla que le charançon ressort à nouveau...

 

10.08.2014Lumix 056.JPG

 

 

Vers une heure du mat, j'ai abandonné l'affaire mais ça ne m'étonnerait pas que le charançon soit parvenu à se libérer... 

J'ai été jeter un œil le lendemain soir, car la journée rien n'apparaissait... mais malheureusement le perdant est...

 

 

11.08.2014Lumix 002.JPG

 

Je dit malheureusement mais quand je lis la fiche technique du charançon, c'est plutôt un nuisible du jardin !

 

http://www.jardiner-autrement.fr/fiches-techniques/bioagr...

 

14:03 Écrit par Richardunord dans Amaurobius sp., Charançons, Prédations | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |