05/04/2015

Île de Ré - Ars-en-Ré

Me voici sur l'île de Ré, à Ars-en-Ré...

 

 

04.04.2015LumixRé 009.JPG

 

 

04.04.2015LumixRé 002.JPG

 

 

Les heurtoirs...

 

 

04.04.2015LumixRé 004.JPG

04.04.2015LumixRé 005.JPG

04.04.2015LumixRé 007.JPG

04.04.2015LumixRé 006.JPG

04.04.2015LumixRé 003.JPG

04.04.2015LumixRé 013.JPG

04.04.2015LumixRé 008.JPG

04.04.2015LumixRé 016.JPG

 

05.04.2015LumixRé 002.JPG

05.04.2015LumixRé 003.JPG

05.04.2015LumixRé 005.JPG

 

J'attends les araignées... :-))

Pour ne pas trop "polluer" mes arachnides, je continuerai de déposer mes photos du coin dans un autre blog "Escapades" :

http://richardunord2.skynetblogs.be/archive/2015/04/05/il...

00:34 Écrit par Richardunord dans Île de Ré - Ars-en-Ré | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Richard, que tout est beau, ces heurtoirs sont magnifiques! Du plaisir et des surprises pour égayer cette magnifique journée! Joyeuses Pâques, gros bisous!

Écrit par : Maria-Lina | 05/04/2015

Répondre à ce commentaire

Les heurtoirs ont disparus avec l'avènement des sonnettes électriques! C'est dommage... Il y en a de très jolis finement ouvragés!
Je suis allé quelquefois à l'Ile de Ré et c'est vrai qu'il ne passe pas inaperçu ce clocher.

Merci pour la détermination de l'araignée. C'est vrai que ça n'est pas très facile parfois.
Passe un bon dimanche de Pâques.
Amitiés, Michel

Écrit par : micromick | 05/04/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
J'aime beaucoup cette série et sa note délicieusement provinciale .C'est curieux , les heurtoirs portent tous une chevalière et la partie visible des manches est ouvragée :l'artisan qui les a conçues devait être le même , avoir du succès et déployer de l'imagination pour se renouveler !
Des araignées , il doit y en avoir derrière ce volet qui attend meilleure fortune !
Amicalement !

Écrit par : pulsatilla | 05/04/2015

Répondre à ce commentaire

coicée entre deux araignées, une île que j'aime.

Écrit par : joellethiery | 29/09/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire