14/05/2015

Ozyptila/Xysticus - Comment les reconnaître ?...

Pas facile de reconnaitre, au premier coup d'œil, ces deux araignées crabes que sont Ozyptila et Xysticus !

Adultes, la taille prime... 3/4mm de corps pour Ozyptila, 6/8mm pour Xysticus !

Le biotope a sont importance, s'ils peuvent tous les deux se retrouver au sol, Xysticus se balade habituellement sur les plantes basses et fleurs... Ozyptila se cantonne au sol, sous les pierres ou enfouis à la base des plantes !

Viennent ensuite deux caractéristiques auxquelles on se réfère souvent...

Les épines sous le tibia I, habituellement très visibles...

Ozyptila possède deux (rangées) épines ventrale sous le tibia I

Xysticus en possède 4 ou 5...

 

J'illustrerai tout ceci un peu plus bas !!

 

Vient ensuite le bloc oculaire...

 

La Théorie :

Ozyptila : "Le quadrilatère oculaire est plus long que large..."

 

Xysticus :

"Le quadrilatère oculaire médian est soit carré soit plus large que long"

 

 

 

Ozyptila_versus_Xysticus

 

 

 

 

 

 

Gueule d'Ozyptila

 

 

 

25-03-2010 073

 

 

 

et de Xysticus...

 

 

 

 

 

25-03-2010 097

 

 

 

Pour les puristes, Didier (http://www.dipode-vie.net/Arachnides/Thomisidae/Ozyptila/...) nous précise aussi :

 

 

"Ozyptila praticola et Ozyptila brevipes se présentent avec la moitié inférieure des fémurs sombre. Si on repère des différences entre ces deux espèces (teinte de l'abdomen, anneau du tibia I), celles-ci sont suffisamment vagues pour que l'on entreprenne pas de les distinguer et qu'on les rassemble dans un seul groupe..."

 

J'ajoute à cela qu'il y a une quinzaine d'espèces européennes d'Ozyptila (10 en Belgique) et tout autant, si pas plus, de Xysticus... (17 en Belgique) donc toujours très difficile, si pas impossible sur photo, d'arriver à l'espèce ! Seuls certains "expérimentés" peuvent reconnaître quelques espèces sur le terrain !

 

Voyons tout cela de plus près...

Dans le fond de mon jardin, j'ai trouvé, au sol, ce joli petit mâle...

 

 

 

12.05.2015Lumix 031.JPG

 

 Alors... Voyons ces fameuses deux rangées d'épines ventrales du tibia I

 

 

12.05.2015Lumix 037.JPG

 

Comme quoi, avec un peu de patience, un simple bridge et une lentille Raynox on arrive à ses fins...

Les voici sous un autre angle...

 

12.05.2015Lumix 047a.jpg

12.05.2015Lumix 027b.jpg

 

Le fameux bloc oculaire...

 

 

12.05.2015Lumix 033.JPG

 

12.05.2015Lumix 026.JPG

 

 

Reste l'espèce... disons que les plus courantes sont Ozyptila praticola/brevipes...

 

Je lis dans le Guide des araignées de France et d'Europe (Roberts) que pour O. praticola : "... une des apophyses tibiales montre un apex spiralé "

Ce que je crois voir ci-dessous !

 

 

 

12.05.2015Lumix 047.JPG

 

12.05.2015Lumix 044.JPG

 

Voilà, en gros, ce que j'ai trouvé... 

16:52 Écrit par Richardunord dans Ozyptila | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

C'est amusant de suivre pas à pas ton enquête ...
Et bravo pour les photos , notamment l'accent porté sur les yeux .je n'avais jamais vu cela aussi bien !
Bonne soirée !

Écrit par : pulsatilla | 14/05/2015

Répondre à ce commentaire

C'est fantastique ce que tu arrives à faire avec un bridge et une bonnette. Je ne te dis pas le jour où tu auras un canon et son MP-E65...
Passe un bon week-end.
Michel

Écrit par : micromick | 14/05/2015

Répondre à ce commentaire

Merci Sophie !
Merci Michel mais hum... pas convaincu que je ferais mieux avec un reflex, beaucoup plus lourd... J'ai un Nikon D5000 affublé d'un 60mm Nikkor mais je ne parviens pas à faire mieux et c'est beaucoup plus lourd... les bokeh sont mieux mais ce n'est pas ce qui m'intéresse !!

Écrit par : richardunord | 14/05/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour Richard, que tes photos sont belles, magnifiques!!! Bise et bonne journée toute douce!

Écrit par : Maria-Lina | 15/05/2015

Répondre à ce commentaire

A chacun sa technique et la tienne est convaincante. Tes explications et les images se complètent parfaitement. Je découvre cette espèce d'araignée et en effet sans ma visite j'aurai sans doute opté pour xysticus. Ce monde des petits est complexe mais tellement intéressant.

Écrit par : vadou | 15/05/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire