11/10/2015

il en faut pour tous les goûts !!

Merci Myriam...

 

13:08 Écrit par Richardunord | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

10/10/2015

Balade forestière...

Enfin, en lisière de forêt de Soignes...

Près de la chapelle Notre-Dame de bonne odeur, le long du ring, j'ai remarqué une toile en plein soleil, une toile caractéristique, devant un arbuste à baies rouges... de quoi aiguiser ma fibre artistique...

Ce qui ne gâche rien, une araignée y faisait le guet...

 

 

08.10.2015Lumix14.JPG

 

Alors une toile orbitèle avec  le moyeu, le centre est ouvert... donc une toile de Tetragnathidae !

 

Ce n'est qu'à la lecture des photos que, oh ! surprise, ce tableau était tout un thème... J'y remarque une femelle, un mâle et un funeste prétendant !

Je m'en veux un peu de ne pas l'avoir vu "en direct"... j'aurais pu me focaliser sur les "acteurs" !!

 

Voici la scène... une femelle blottie dans les fruits, un mâle conquérant la protégeant et vraisemblablement un prétendant "enrubanné" en guise de "cadeau" !

 

 

08.10.2015Lumix11.JPG

 

C'est le mâle conquérant qui "crevait" l'écran...

 

 

08.10.2015Lumix12.JPG

 

 

08.10.2015Lumix13.JPG

 

J'avoue avoir douté un peu pour son identité car la "décoration" du céphalo est un peu effacée et le folium (de l'abdomen) un peu inhabituel... mais comme je connais la famille grâce à la toile, j'ai jeté mon dévolu sur un mâle Metellina sp.

 

J'en ai profité ensuite, autour des étangs de Groenendael, pour flasher quelques femelles sur toile mais toujours une bouteille à encre pour différencier les Metellina mengei (plutôt printanières et estivales) des Metellina segmentata (estivales et automnales)

 

 

 

08.10.2015Lumix3.JPG

 

Comme elles chevauchent les saisons et dans le doute, on se contente d'un Metellina sp. (pour "species" qu'on utilise quand on ne connaît pas l'espèce !)

 

Ici encore on peut admirer le détail de la toile avec son "centre ouvert"

 

 

08.10.2015Lumix15.JPG

 

 

Une vue de l'épigyne pour les puristes !

 

 

08.10.2015Lumix17.JPG

 

Autour des étangs, quelques champignons m'ont fait un clin d'œil...

Une ombrelle...

 

08.10.2015Lumix4.JPG

 

Superbe de finesse diaphane...

 

 

08.10.2015Lumix4a.JPG

 

D'autres, minuscules, dans la mousse d'un piquet, n'avaient rien à lui envier...

 

 Identifié comme (Mycena pseudocorticola)

http://www.champis.net/forums/viewtopic.php?f=1&t=14301

 

 

 

 

 

 

 

 

08.10.2015.JPG

 

08.10.2015Lumix.JPG

 

08.10.2015Lumix1.JPG

 

 

 

C'était la journée du doute... En soulevant le couvercle d'une poubelle forestière, j'ai débusqué une araignée dont la proie dans la toile était conséquente... mais l'araignée, une Tégénaire, était bien petite par rapport à celles qu'on a l'habitude de voir chez soi !

 

 

08.10.2015Lumix6.JPG

 

 

Petite taille, six taches sombres autour du céphalothorax, pattes légèrement annelées... je me perds en conjectures !

 

08.10.20157.JPG

 

Bref, en relisant mes différents guides, Internet et en tenant compte du biotope (en attendant que Koen me le confirme), je jette mon dévolu sur une juvénile Tegenaria silvestris...

 

La fin de promenade m'a fait longer une structure en bois baignée de soleil et une minuscule rikiki araignée sauteuse (Salticidae) m'a fait signe...

 

 

08.10.2015Lumix8.JPG

 

 

08.10.2015Lumix10.JPG

 

de joli plumeaux...

 

 

08.10.2015Lumix9.JPG

 

Je l'identifierai plus tard... (tout ça pour dire que je doute aussi là !!)

08/10/2015

Zygiella... Oui mais laquelle ?

Grrrrrr... J'avais préparé tout un texte et photos mais cela n'a pas été enregistré !!

Je vais donc recommencer... 

 

 

Pas évident, non plus, de différencier les Zygiella !

 

Typiques de nos châssis, d'où son nom populaire, vernaculaire, de Zygielle-des-fenêtres (Zygiella x-notata) où elle construit une toile caractéristique avec un quartier (un camembert) en moins !

 

La plus fréquente est Zygiella x-notata (voir catégories) mais celle du jour est plus "orangée" d'où une suspicion de Zygiella atrica ! 

 

Voyons d'abord le masque quelles arborent sur l'abdomen... 

 

Zygiella x-notata 

 

 

 

02-01-2012 075.jpg

  

 

 

 

Alors, pour ma trouvaille du jour, la théorie nous dit : " la partie claire du folium est particulièrement argentée..." (Roberts)... Je vous laisse juger ! 

 

 

 

 

06.10.2015LumixZygiella 012a.JPG

 

 

 

 

Un autre guide, le "Hubert" précise : "...Le céphalothorax de Z. atrica n'est pas bordé par une ligne (noire) marginale..."

 

 

 

Effectivement...

 

 

 

 

07.10.2015Zygiella 005.JPG

 

 

 

 

Le problème, c'est le biotope, l'habitat... Si effectivement la Z. x-notata est presque toujours associée aux habitations, la Z. atrica, elle, se retrouve plutôt dans les buissons et autres plantes, fréquente les jardins mais souvent à l'écart des habitations... 

 

 

Hum, j'ai retrouvé la mienne dans une chambre... côté jardin quand même ! 

 

 

06.10.2015Lumix 004.JPG

 

06.10.2015LumixZygiella 010.JPG

 

06.10.2015LumixZygiella 012.JPG

 

06.10.2015LumixZygiella 020.JPG

 

 

 

07.10.2015Zygiella 006.JPG

 

 

07.10.2015Zygiella 008.JPG

 

 

Reste l'épigyne... mais faut être "routiné" pour différencier celle de x-notata de celle d'atrica !

 

 

 

Voici ce que j'ai pu en tirer sans trop l'embêter...

 

 

 

 

06.10.2015Lumix 027.JPG

 

 

 

06.10.2015Lumix 032.JPG

 

06.10.2015Lumix 035.JPG

 

 

 

Hum... pas sûr que ce soit suffisant... pas sûr non plus qu'elle soit adulte !

 

 

 

Attendons l'avis des "pros" !

 

Aie... mes doutes étaient justifiés (biotope...) mais j'espérais... whishfull thinking...

Voici la réponse de Koen :

 

 

"C’est vrai que l’habitus fait penser à Z. atrica, mais l’épigyne dit assez clairement Z. x-notata..."

 

 

Heureusement que je me suis appliqué pour l'épigyne...

Merci Koen !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22:23 Écrit par Richardunord dans Zygiella | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/10/2015

Les Amaurobius...

Voici un document didactique sur les Amaurobius mais j'ai peur que ce soit insuffisant pour les différencier...

 

 

 

http://ednieuw.home.xs4all.nl/Spiders/Amaurobiidae/Amauro...

 

Confrontons cela avec ma dernière trouvaille flashée dans un lot de bûches qu'on vient de me livrer mais dont je n'ai que ce cliché :

 

 

03.10.2015Bûches 015.JPG

 

Pattes annelées (fémurs, tibias, Méta & tarses... A. fenestralis (mais ?)

Voici une juvénile... folium avec point en haut et peut-être un anneau... je mise sur A. similis

 

 

18.09.2015Araignées bûches 090.JPG

 

Ci-dessous, ce que je pense être un Amaurobius ferox...

 

 

29.09.2015Bûches 017.JPG

 

Je suis plus dubitatif pour celle ci-dessous... C'est chez moi où c'est souvent des A. similis mais ces pattes annelées me font douter !! 

07.03.2015Lumix 070.JPG

 

Surtout que les similis de chez moi ont déjà fait l'objet de pas mal d'analyses... Voir http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2013/11/18/am...

 

Où le mâle ci-dessous est un A. similis mais présente quand même des pattes légèrement annelées...

 

18.11.2013canon 013a.jpg

 

Faudra que je demande l'avis de Koen !

Par contre, le dessin du folium de similis, avec des pointes vers le haut, semble bien correspondre...

 

 

04.11.2013Canon 021.JPG

 

Le biotope a aussi son importance :

 

Contrairement à son nom, fenestralis se trouve dans la nature, sur et sous les écorces d'arbres, branches à terre, pierres, litières, feuillages denses... tandis que similis est plus dans et près des habitations, anfractuosités des murs, palissades etc... mais peut également se trouver dans les mêmes habitats que fenestralis !

 

Faudra que je me trouve un folium (confirmé) de fenestralis pour comparer avec les dessins ci-dessus !! 

 

 

 

 

Beaux clichés de A. ferox ici :

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2013/05/28/me...

 

 Suite au prochain n°, comme on dit

 

15:31 Écrit par Richardunord dans Amaurobius sp. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |