09/11/2015

Araignées de novembre...

 

 

 

Un méchant épanchement de synovie au genou m'a écarté du "terrain" pendant ces trois dernières semaines... Je me rééduque... laughing

Mon épouse a taillé les têtes d'hortensias fanées du jardin... toujours prétexte à de belles trouvailles à la sortie des sacs de jardinage car j'ai beau regarder, je ne les vois que rarement "en direct" !

Voici donc quelques clichés... beaucoup de très petites araignées... sur une centaine de photos, seulement un quart des clichés m'a satisfait !

Voici la pêche...

 

08.11.2015LumixJardin.JPG

 

La première trouvée, blottie dans le fond d'un petit seau, dans le jardin, une Tégénaire... Mon épouse qui, à force, s'habitue aux petites araignées et me les signale, a toujours du mal avec ces pôvres Tégénaires pourtant si cools mais bon, je la comprends... grandes pattes velues, sombre... !!

Pas bien grande, 10mm de corps, une jolie femelle Eratigena atrica (adulte 11-16mm) !

 

08.11.2015LumixJardin1.JPG

 

08.11.2015LumixJardin2.JPG

 

 

Un "joli" fasciés !!

 

08.11.2015LumixJardin3.JPG

 

La suivante, plus petite, une femelle typique Nerienne Montana avec ses pattes annelées...

 

 

08.11.2015LumixJardin4.JPG

 

 

 

 

08.11.2015LumixJardin5.JPG

 

Voici le mâle... (sous ma terrasse)

 

 

16.11.2015Lumix2.JPG

 

 

 

Je n'ai pratiquement pas vu de Pisaure admirable cette année dans mon jardin mais elles y sont bien présentes...

Pisaura mirabilis...

 

 

08.11.2015LumixJardin6.JPG

 

Toujours un fasciés sympa !!... Un mâle je crois !

 

 

08.11.2015LumixJardin7.JPG

 

On revient ensuite aux rikikis... vraiment toutes petites et juvéniles en plus...

C'est celles qu'on appelle "la petite bouteille"... La Mangore petite-bouteille, Mangora acalypha...

à cause du dessin qu'elle arbore sur l'abdomen et qui ressemble à un flacon !!

 

 

08.11.2015LumixJardin8.JPG

Le verso...

 

 

08.11.2015LumixJardin9.JPG

 

La "bouteille"...

 

 

08.11.2015LumixJardin10.JPG

 

08.11.2015LumixJardin14.JPG

 

 

Le mâle suivant est plus difficile à déterminer (3mm)...

 

 

08.11.2015LumixJardin26.JPG

 

Je pense qu'il s'agit d'un mâle Neriene peltata... je le reconnais à son céphalo "radié" !

 

 

08.11.2015LumixJardin24.JPG

 

Manifestement juvénile !

 

08.11.2015LumixJardin11.JPG

 

 

08.11.2015LumixJardin13.JPG

 

 

08.11.2015LumixJardin25.JPG

 

 

Pour terminer, encore un mâle... j'ai vu beaucoup de mâles ce 8 novembre... faut dire que ce temps super doux, même ici dans le ch'nord, leur permet encore de se nourrir d'insectes !!

Très présente dans mon jardin, une Metellina !!

Pas facile à déterminer jusqu'à l'espèce les Metellina...! je vous ai déjà présenté la théorie dans ce blog (voir catégories)...

Ici, c'est un mâle (gants de boxe)... ce qui facilitera la détermination enfin, théoriquement !

Les deux espèces, M. mengei et M. segementata, se rencontrent ensembles, tout au long de l'année !

 

Un jolie robe multicolore !

 

 

08.11.2015LumixJardin17.JPG

 

08.11.2015LumixJardin22.JPG

 

Alors... je pense qu'il s'agit d'un mâle (théoriquement printanier) Metellina mengei !!

La théorie...

 

 

Metellina mengei.JPG

 

Le tarse/métatarse de "mon" mâle...

 

 

08.11.2015LumixJardin27.JPG

Ce qui confirme bien que Metellina mengei chevauche allègrement les saisons...  

 

Voilà... quelques araignées de novembre !!

Commentaires

des araignées qui ne passeront pas à la broyeuse , tu me fais donc penser que je vais bien secouer mes fleurs d'hortensias avant de les mettre dans le sac pour la déchetterie verte ...
bonne soirée

Écrit par : framboise à Pornic | 09/11/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Tes trouvailles m'enchantent toujours ! Ce n'est pas de la pêche mais du châlutage ! lol
Remet-toi bien, je sais ce que c'est, moi j'ai une arthrite rhumatoïde qui m'éloigne des gambades dans la nature depuis quelques années, heureusement que j'ai un jardin.
Je tonds à la faucille donc pas de broyage (400 mètres carrés)...
Bonne journée
Bien cordialement
PJ

Écrit par : Bernard | 10/11/2015

Répondre à ce commentaire

Salut Richard, bon mardi. Ta pêche a été fructueuse et ça confirme bien que bon nombre d'araignée sont capables d'affronter toutes les saisons. Le mâle Neriene peltata est magnifiquement présenté avec ses pédipalpes en massues. De mon côté j'ai raté une petite araignée sur ses fils. J'ai bien eu les fils dans le soleil et c'est seulement avec l'ordi que j'ai découvert qu'il avait un spécimen dessus. Donc malheureusement pas net. Avec la fraicheur je ne pense pas qu'elles sont capables de s'adapter mais quelle erreur !

Écrit par : vadou | 10/11/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour, Richard,
J'étais venue revoir les détails de Dicranopalpus ramosus.
Il y en a du monde ici dans les hortensias ! je vais tâcher de trouver une Metellina pour regarder le dessous et les pattes de plus près.
Jolie aussi, la petite bouteille.
Bon dimanche.

Écrit par : Janine | 15/11/2015

Répondre à ce commentaire

J'ai passé un bon moment sur votre page, votre travail est admirable. Merci.

Écrit par : Pierre Turbang | 10/01/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour Richard,
Insectes ou arachnides c'est du pareil au même dans l'étude des petites bêtes.
Ton travail est fabuleux et je te dédie ce texte : (cordialement et bonne journée)

" De façon générale, les entomologistes amateurs des siècles passés, en se livrant à leur passe-temps, ont contribué à récolter, écrire, nommer et classer la multitude des insectes et autres arthropodes. Les entomologistes professionnels n'auraient pas pu entreprendre cet inventaire sans cette collaboration.
Aujourd'hui, le rôle des amateurs est loin d'être terminé. Un facteur de permanence est le terrain, où se retrouvent côte à côte amateurs passionnés et conjoints accompagnateurs, universitaires retraités et étudiants motivés.
Pour rendre compte de l'implication des amateurs, on a proposé l'expression de "science participative". C'est qu'atteste le succès de "l'observatoire des papillons du jardin" lancé par le Muséum d'Histoire Naturelle. Ce succès marque t'il l'amorce d'un changement dans la culture européenne à l'égard des insectes ? On pourrait y voir une prise au sérieux de l'entomologiste, où l'image folklorique du chasseur de papillons est remplacée par celle du chercheur mesurant les effets des activités humaines sur l'environnement au sein duquel les insectes jouent un rôle capital. Ce changement de regard sur l'entomologiste, dont le rôle d'expertise acquiert une dimension politique, avec l'aide continuée d'amateurs avertis et motivés, et aussi une prise de conscience de la nécessité de penser les relations complexes entre la science et la politique.Ces relations, qui maintenant se confrontent au jeu difficile des prises de décision, existent de longue date sous une forme plus métaphorique, mais où la décision politique de la science trouvait aussi des lieux d'inscription et de débats."

"Philosophie de l'insecte" de J-M. DROUIN - Seuil "science ouverte" 2014 - grand prix Moron de l'académie française.

Écrit par : Bernard | 10/01/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire