25/04/2016

Araignée du tunnel de la Laye (Hague - Cotentin - Normandie)

J'y retourne presque chaque année... et y retrouve toujours cette variante particulière (0,5% des cas) de Metellina merianae celata (Blackwall, 1841).

"Un des critères pour une variation (et non pour une sous-espèce) est naturellement si les deux formes éclosent du même cocon. " me dit mon mentor Koen Van Keer !

Effectivement, elles cohabitent sans problème !! Ci-dessous ce que je pense être une juvénile celata avec sa génitrice, qui elle n'est pas celata...

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_101a.jpg

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_102.jpg

 

Voici cette espèce dans toute sa splendeur...

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_97.jpg

 

Le folium (le dessin de l'abdomen) est variable pour la celata...

Les Metellina merianae se reconnaissent aussi au masque qu'elles arbore ntsur leur céphalothorax...

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_86a.jpg

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_106.jpg

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_110.jpg

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_39.jpg

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_24.jpg

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_13.jpg

 

il faisait caillant dans ce tunnel car il y a un fort courant d'air mais c'est ce qui amène aussi des proies...

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_48.jpg

 

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_57.jpg

 

Vos avis pour les identifier seront les bienvenus !

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_66.jpg

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_64.jpg

 

Un moustique près d'une exuvie, une mue !

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_122.jpg

 

 

 

 

Par comparaison, voici la traditionnelle Metellina merianae...

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_16.jpg

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_21.jpg

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_35.jpg

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_45.jpg

 

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_51.jpg

 

 

Leur "nurserie" se trouve au milieu du tunnel... plein de cocon regroupés !

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_115.jpg

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_116.jpg

 

Le mâle est reconnaissable aux paracymbium (structure du pédipalpe reliée au cymbium) 

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_86.jpg

 

 

Non loin de cette "nurserie", ceci explique peut-être cela, se trouvent quelques toiles avec des petites Tégénaires (de la taille des Metellina) que j'imagine être des Tegenaria domestica !

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_78.jpg

 

L'absence de points noirs autour du céphalo élimine, pour moi, d'autres Tegenaria & Malthonica...

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_74.jpg

 

A l'entrée du tunnel, une autre Tégénaire, au folium plus reconnaissable celle-là, une Eratigena atrica (ex Tegenaria atrica-seava-duellica)

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_135.jpg

 

 Enfin, à l'entrée aussi, des Archéognathe !

 

On pense que ces insectes primitifs auraient un ancêtre commun avec les crustacés... 

 

  

Les Archéognathes représentent un groupe d'insecte primitif. Ils ont des mandibules qu'on qualifie de monocondyliques, elles ne présentent qu'un seul condyle (point d'attache des mandibules à la capsule céphalique). Ces pièces buccales primitives donnent leurs noms aux Archéognathes, Archaeognatha vient du grec

 

 

 

ARCHEO-, signifiant ancien et GNATHA- signifiant mâchoire.

 

 

 

Les Archéognathes étaient autrefois classés comme un sous ordre des Thysanoures aux côtés des Zygentomes. Ils forment un ordre assez petit composé de 350 espèces connues.

 

Des fossiles montrent que ce groupe date du dévonien supérieur (-385 à -359 millions d'années)"

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_124.jpg

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_129.jpg

 

 

Voici l'entrée de ce fameux tunnel de la Laye...

 

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_137.jpg

 

Les commentaires sont fermés.