05/11/2017

Opilions Nemastoma...

Lors de mes balades forestières, je ne peux m'empêcher de retourner certains morceaux de bois et ou écorces, tombés au sol, pour y admirer la vie cachée des bestioles des litières...

C'est toujours un plaisir d'arriver à voir les tout petits Opilions, tout noirs (sur fond noir) avec deux minuscules taches blanc-crème, que sont les Nemastoma !

Je vous ai déjà présenté, dans ce blog, le N. lugubre... Superbement décrit sur le site de Pierre http://arachno.piwigo.com/index?/category/698-nemastomati...

Longueur : de 1.5 à 2.4mm.

Habitus : Petits, noirs et pattes courtes. Présence de deux taches blanches pleines, arrondies, voire 'carrées'. Côtés de l'abdomen assez granuleux.

Habitat : Dans les litières, principalement dans les milieux à haute humidité. Peut être trouvé dans d'autres endroits pour autant qu'ils soient humides.

Phénologie : Adultes toute l'année

 

Nemastoma lugubre et ses taches blanches "carrées"... euh ! rectangulaires, merci Liliane !

12.10.2017Lumix.jpg._116.jpg

Aujourd'hui, c'est un autre que j'ai rencontré, légèrement plus grand...

Le Nemastoma bimaculatum

 

Longueur : de 2.0 à 2.6mm. 

Habitus : Petit, noir et pattes courtes. Possède deux taches blanches à l'avant de l'abdomen et ces 2 taches sont assez incisées au contraire de N. lugubre. Et le corps est aussi plus aplati que chez N. lugubre. Les côtés de l'abdomen sont finement granuleux. 

Habitat : dans la litière. Une relative haute humidité lui est aussi nécessaire. N'est pas trouvé en habitat ouvert. 

Phénologie : Adultes toute l'année.

Effectivement, les taches claires sont plutôt de couleur crème par rapport au blanc de N. lugubre et les taches claires sont échancrées sur leur bord extérieur !

 

04.11.2017Lumix.jpg._16.jpg

 

04.11.2017Lumix.jpg._14.jpg

 

Ce sont ces deux espèces qui sont les plus fréquentes en forêt de Soignes !

 

Il me reste à trouver le "graal" des Nemastoma... beaucoup plus rare et encore plus petit... le Nemastoma dentigereum...

 

Voici ce que m'en disait le spécialiste belge Luc Vanhercke :

Nemastoma lugubre est une des espèces qui sont les plus répandues (6ième) et nombreuses (4ième) en Belqique. Ne vit pas dans la végétation, mais sur le sol. Souvent trouvée en compagnie de N. bimaculatum qui est un peu plus grand et d'un aspect un peu plus brillant et avec la tache argentée échancrée.

Attention avec des individus entièrement noirs: les mettre en collection (ndlr Bof ! C'est pas le genre de la maison ça !) parce que dans ce cas il y a une petite chance qu'il s'agit de Nemastoma triste ou Nemastoma dentigerum !

 

Nemastoma dentigereum 

Longueur : de 1.4 à 2.0mm.

Habitus : Très petit, entièrement noir et pattes courtes. Côtés de l'abdomen finement granuleux. Possède une excroissance cônique sur le premier membre de la mâchoire et une épine sur le fémur palpal.

Habitat : Dans la litière. A une préférence pour les milieux ouverts. Sur sol argileux humide, sous le bois, les pierres et le foin en décomposition. Le long des berges, des rivières et dans la litière de haies.

Phénologie : Adultes toute l'année.

 

 

Commentaires

Magnifiques araignées Richard. Tu sais ou les trouver, et sous les feuilles, tu vois des Collemboles?

Bises et bon dimanche.

Écrit par : H.N. | 05/11/2017

Répondre à ce commentaire

Magnifiques araignées Richard. Tu sais ou les trouver, et sous les feuilles, tu vois des Collemboles?

Bises et bon dimanche.

Écrit par : H.N. | 05/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire