23/03/2018

Continuons avec les araignées "d'intérieur" !

Comme pour les autres, celle-ci, celui-ci devrais-je dire, n'est une araignée d'intérieur que par accident !

En ouvrant la porte de ma buanderie, dont une porte donne sur le jardin, une "Avni", araignée volante (enfin accrochée à son fil) non identifiée se balada devant mes yeux... (heureusement que ce n'était pas mon épouse !!)

Je l'ai d'abord pris pour un Pholque qui est l'araignée typique des caves chez moi !

Il a donc eu droit à sa séance photo et là, le masque caractéristique des Metelina m'est apparu !

 

16.03.2018Lumix.jpg._7.jpg

 

Me restait plus qu'a différencier l'espèce... Metelina mengei ou segmentata... et là, pour les mâles, tout se joue sur la longueur des soies ventrales des métatarses I et II !

Ventrales veut donc dire qu'il s'agit des soies en-dessous de la patte !!

Pourquoi c'est important... Parce que les deux espèces, Metelina mengei et segmentata peuvent chevaucher les saisons ce qui va à l'encontre d'une théorie simpliste qui veut qu'on parle de M. mengei au printemps et M. segmentata en automne... faut donc être prudent !

Simpliste peut-être mais qui se révèle correcte pour "mon" mâle !

 

Le guide de araignées de France et d'Europe de Michael J. Roberts nous dit que mengei a de longues soies ventrales, au contraire de segmentata où elles sont absentes (ou plus courtes) !

C'est là qu'une bonne macro, prise sous le bon angle, a toute son importance (faut bien que je m'envoie des fleurs de temps à autre hein !)

 

Metelina mengei...

16.03.2018Lumix.jpg._2.jpg

 

Le voici relâché pour le plaisir de tout le monde !!

 

 

16.03.2018Lumix.jpg._12.jpg

20:41 Écrit par Richardunord dans Metellina | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire