22/12/2013

Légendes & araignées...

 
Capteur de rêves
 
 
 
 
capteur_reve
 
Légende lakota sioux


D'après la légende, un grand sorcier, par un soir de pleine lune, quitta son village pour se diriger vers le territoire des grands esprits. Il partit donc, d'abord en canot, remonta la rivière, puis à pied, remonta le ruisseau jusqu'à sa source. Près de la source se trouvait un grand arbre, un arbre beaucoup plus grand que tous les autres arbres de la forêt : c'était l'arbre aux souhaits.
Il entendit alors une voix qui l'appelait, venant du haut de l'arbre. Il grimpa aux branches jusqu'au faîte de l'arbre. Il y trouva une grande araignée installée dans les plus hautes branches de l'arbre. Elle lui demanda de prendre une des branches de l'arbre, d'en faire un cerceau et de l'attacher avec ses cheveux. L'araignée monta sur la branche en cerceau et commença à y tisser sa toile.
Le jour arrivait, elle ne prit aucune pause et continuait à tisser sa toile. Lorsque sa toile fut terminée, l'araignée dit au sorcier que sa vie n'était pas terminée, qu'il devait retourner à son village avec le premier capteur de rêve et qu'il servirait à protéger son village et son territoire. Elle lui dit aussi que les rêves et les songes sont des messages que nous envoient les esprits, bons et mauvais.
Pendant la nuit, les bons rêves passent jusqu'à nous en passant par le trou au centre de la toile afin d'influencer la vie du dormeur, lui apportant la chance, le bonheur et l'harmonie tout au long de sa vie. Les mauvais rêves, eux, sont retenus pendant toute la nuit dans la toile. Aux premières lueurs du jour, ils fondent comme neige au printemps, glissent le long des plumes et n'affectent pas notre vie*.
Autre version lakota:
Il y a de cela très longtemps, bien avant l'arrivée des hommes blancs, par une nuit sans lune, le vieux chef Lakota partit de son village pour se rendre sur la plus haute montagne du territoire de sa tribu. Arrivé au sommet, il installa son campement, fit un feu et se mit à chanter pour appeller ses ancêtres.
Il eut alors une vision, celle d'Iktomi, un de ses ancêtres, un grand sorcier. Iktomi commença alors à lui parler. Tout en parlant dans le langage sacré des anciens, Iktomi prit une longue branche très souple, lui donna la forme d'un cerceau et l'attacha avec du crin de cheval.
Iktomi commença alors à se transformer et prit la forme d'une araignée. Le vieux chef Lakota continuait à lui parler, et Iktomi continuait à répondre à ses questions. Le vieux chef regarda Iktomi et l'araignée commença à tisser sa toile. Iktomi expliqua que la toile représente tous les cycles de notre vie. Nous commençons notre vie enfant, expliqua-t-il, devenons adolescent, puis adulte pour devenir une personne âgée et prendre soin à notre tour de nos enfants afin de compléter le cycle.
Iktomi, tout en continuant à tisser sa toile, dit qu'à chaque seconde de notre vie, des forces, parfois bonnes, parfois mauvaises, nous attirent. Si tu écoutes les bonnes forces, dit-il, elles t'attireront dans la bonne direction, mais, si tu écoutes les mauvaises, elles t'attireront dans la mauvaise direction, pourront te faire du mal ou t'inciter à faire le mal. Donc, ces forces peuvent soit t'aider, soit te nuire dans ta recherche de l'harmonie avec la nature.
Lorsque Iktomi eut fini de parler, il reprit sa forme humaine et donna la toile à Lakota. Elle formait un cercle parfait avec un trou dans le centre. Il lui dit alors: "Utilise cette toile afin d'aider ton peuple à atteindre son but, à faire le bien, à avoir des idées et à aller au bout de leurs rêves et de leurs visions. Si tu crois au grand esprit, la toile va retenir tes bonnes idées et va laisser passer les mauvaises par le trou du centre"*.
À son retour, le vieux chef raconta sa vision à son peuple et depuis ce temps, la légende s'est répandue et on retrouve un capteur de rêve au-dessus du lit de nombreux amérindiens, retenant les bons songes et laissant passer les mauvais afin qu'ils ne fassent plus partie de leur vie. On dit même que cette légende vient de tellement loin qu'elle est présente aussi dans d'autres pays, adaptée sous d'autres formes, et qu'elle permettrait de faire la distinction entre le bien et le mal, comme un ange gardien qui nous protège.
 

 

 capteur_de_reve_6 2053z3b  capteur

 

CPTEUR

 
 
 
 
Capteur de rêves

Le Capteur de rêves (Dreams catcher)

Objet sacré fabriqué par plusieurs tribus d'Amérique du Nord

« Un jour, alors qu'une vieille grand-mére nettoyait son tipi, de longs sanglots se firent entendre. “ Qui pleure et pourquoi pleure tu?” demanda la grand-mére. Une petite voix lui répondit: “ C'est moi grand-mére..” A ces mots, la vieille femme leva les yeux et aperçut une araignée. “ Je pleure, parce que tout le monde me chasse de son tipi. ” ajouta t'elle. Peinée d'entendre cela, elle l'accueillit chez elle et lui permit de s'y installer. Quelques jours plus tard, l'araignée tissa une toile, pour la remercier, tout en haut du tipi, une toile qui capta dorénavant les bons rêves de la grand-mére."
 

23:52 Écrit par Richard dans Citations, Légendes | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/10/2013

Voilà pourquoi on les apprécie !!

Un Pholque mâle en pleine prédation...

 

 

09.10.2013Canon 010a.jpg

 

 

09.10.2013Canon 010.JPG

 

et un petite citation :

 

“Le plus sophistiqué des ordinateurs n’arrive pas à égaler la capacité de calcul d’une araignée, au cerveau minuscule, pour élaborer le trajet le plus court. (Jean-Marie Delwart)

 

 

 

16:07 Écrit par Richard dans Citations, Pholcus | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/07/2010

"Milles Certitudes ne valent pas Un Doute"

"Milles Certitudes ne valent pas Un Doute" 
Albert Einstein


  

 

J'adoooore...

 

et du même Einstein :

 

Quiconque prétend s'ériger en juge de la vérité et du savoir s'expose à périr sous les éclats de rire des dieux puisque nous ignorons comment sont réellement les choses et que nous n'en connaissons que la représentation que nous en faisons.

 

Dans le même ordre d'idée :

 

Qui ne doute pas, acquiert peu.

Leonardo da Vinci

 

 

Jung à dit :

"je préfère le don du doute qui laisse intacte les choses qui nous dépassent"

 

 

L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.

Bertrand Russel

 

 

L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.
Aristote

00:20 Écrit par Richard dans Citations | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

21/11/2006

Incroyable...

Me rappelle plus si je l'ai déjà mis sur ce blog... ??

 

Voici :

 

On a calculé que toute la soie filée par les araignées en une journée (dans le monde) suffirait à ceinturer la Terre...   ...et la quantité filée en neuf jours (9j) pourrait relier la Terre à la Lune...

       (livre de A.Mason - Univers des Araignées)

 

Autre chose tirée du même book :

 

 

Les araignées peuvent pondre au printemps ET en automne SANS s'accoupler entre les deux... Elles possèdent un réservoir spécial où elle garde la semence des mâles... une banque du sperme en quelque sorte...)

 

 

 

Enfin plus poétique & pathétique :

 

 

 

Les araignées crabes étreignent leur cocon jusqu'à ce qu'elles meurent d'épuisement...

 

C'est celle-ci (ici une Misumena vatia)...

 

 

 

 

09 sept 001c

 

 

 

13:30 Écrit par Richard dans Citations, Misumena, spermatèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |