08/06/2017

Et si je changeais de peau... Steatoda nobilis

D'après le livre de Michel Hubert "Les Araignées" : "le nombre de mues qu'effectue une Araignée est très variable : de 5 à 13, selon les espèces considérées. La mue ne répond pas seulement à une accroissement de la taille. A chaque mue, on constate, en plus des modifications de la morphologie tant interne qu'externe, des modifications de l'instinct et du comportement..."

 

"Comme tous les arthropodes, les araignées ont une cuticule* qui recouvre leur corps ; cependant la rigidité de cette cuticule pose un problème lors de la croissance de l'animal. Pour grandir celle-ci est obligée de "changer de peau"... On appelle ceci la mue. 

L'épiderme sécrète une nouvelle cuticule sous l'ancienne qui se décolle après avoir été en grande partie dissoute par. Puis l'ancienne cuticule se fend et l'animal en sort laissant derrière lui ce qu'on appelle une exuvie* et que l'on peut facilement observer accrochée au bas des toiles chez certaines espèces. Une fois sorti de son ancienne cuticule, l'animal doit attendre que la nouvelle sèche et se durcisse au contact de l'air. La mue est une phase très critique de la vie de l'araignée pendant laquelle l'animal est très vulnérable. C'est pourquoi les araignées se retranchent dans un endroit calme pour muer."

http://www.lyceepontusdetyard.fr/svt/araignee/araignee_sc...

 

"L'araignée comme tous les autres êtres de cette planète, voit sa taille augmenter avec le temps, même les plus gros spécimens avaient à leur naissance une taille minuscule.

Cependant chez les arthropodes comme le squelette est constitué par une enveloppe externe qui elle ne grossit pas contrairement à ce qu'il renferme, cette carapace devient très vite un vêtement trop étroit pour l'araignée. C'est à ce moment qu'elle doit muer.

Le nombre de mue dans la vie de l'araignée varie selon les espèces, la longévité et le sexe qui lui est étroitement lié, les mâles vivant en général moins longtemps que les femelles. Cependant toutes les araignées doivent exécuter cette tâche de nombreuses fois dans leurs vies et ce, dès leurs premiers jours.

L'araignée sous son embarrassant corset va se fabriquer une peau souple recouvrant la totalité de son corps comme une combinaison que l'on appelle une cuticule.

Quand elle est prête elle fait alors sauter le dessus de son céphalothorax et commence à s'extirper lentement de sa carapace en dégageant ses pattes de concert. Après ce périlleux exercice délaissant sa vieille armure vide (exuvie), l'araignée se repose dans son pyjama très souple, ses chairs n'étant plus soumises à la compression exercée par son squelette externe, l'araignée voit sa taille sensiblement augmenter. Puis très vite l'air durci le souple habit le transformant en une nouvelle carapace."

"la mue des araignées n'a été ainsi observée dans toute sa durée que grâce à des spécimens en captivité." (je suis donc plutôt fier de cette "capture" en direct...ndlr en 2006... et à fortiori en 2017...)

 

tiré du site : http://www.chez.com/tegenarius/mue.htm

 

Pour celles et ceux qui s'intéressent au sujet, 'ai déjà assisté à la mue de plusieurs araignées :

http://richardunord6.skynetblogs.be/mues/

 

Je me plaignais un peu de ne pas retrouver autour du gîte que je loue à l'île de Ré, les Steatoda nobilis des autres années !

Le fait de scruter à gauche et à droite, m'a fait découvrir, sur la porte d'entrée du parking que l'on manipule souvent, une scène que je pensais être une prédation... mais j'ai très vite compris ce qu'il se passait ! Le coup de bol quoi !!

"Et si je changeais de peau"... Steatoda nobilis !

 

 

07.06.2017Lumix.jpg_26.jpg

 

07.06.2017Lumix.jpg_3.jpg

 

 

07.06.2017Lumix.jpg_14.jpg

 

 

07.06.2017Lumix.jpg_9.jpg

 

 

07.06.2017Lumix.jpg_24.jpg

 

 

07.06.2017Lumix.jpg_28.jpg

 

07.06.2017Lumix.jpg_29.jpg

 

07.06.2017Lumix.jpg_30.jpg

 

07.06.2017Lumix.jpg_32.jpg

 

Et voilà... C'est fait !!

 

07.06.2017Lumix.jpg_43.jpg

 

07.06.2017Lumix.jpg_45.jpg

 

07.06.2017Lumix.jpg_48.jpg

 

Le lendemain...

 

08.06.2017Lumix.jpg_14.jpg

 

 Le surlendemain... (10 juin)... Déjà efficace... ça creuse de muer !!

 

10.06.2017Lumix.jpg_32.jpg

 

12:36 Écrit par Richardunord dans Exuvie, Mues, Steatoda nobilis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/08/2016

Araignées du jour...

 

Ma petite fille m'accompagne...

"Papylou, une araignée...!!"

" Aucun danger Chiara... ce sont des Opilions... ils n'ont pas de venin et sont bien utiles !!"

Je lui expliquerai plus tard que l'Opilion n'est pas une araignée mais fait bien partie de la grande famille des Arachnides au même titre que les Acariens, les Pseudo-S(corpions etc... Bestiole fascinante aussi !!

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_19a.jpg

 

Les voici... Ce que je pense être des Leiobunum rotundum - coloration uniformément foncée de l'ocularium (tubercule où se trouve les deux yeux)...

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_30.jpg

 

29.08.2016Lumix.jpg_34.jpg

 

 

Pour les araignées rencontrées ce jour... Deux Neriene montana (Linyphiidae)

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_11.jpg

 

29.08.2016Lumix.jpg_35.jpg

et une flopée de Linyphia...

 

Je m'extasie toujours sur l'ingéniosité des ces bestioles...

 

 

28.08.2016Lumix.jpg_12.jpg

 

 

Sur un abri de bois, quantité de petites Tégénaires...

Remarquez les six taches sombres autour du céphalothorax...

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_19.jpg

 

Vraisemblablement des Tegenaria ferruginea (ex Malthonica) quoique les Tegenaria parietina sont aussi de bonnes clientes (mais généralement plus grandes !)

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_26.jpg

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_27.jpg

 

 

et une belle sauterelle à identifier...

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_42.jpg

 

 

De retour dans mon jardin, une jolie araignée crabe...

 

 

28.08.2016Lumix.jpg_24.jpg

 

Misumena vatia

 

 

Une belle Epeire diadème en plein repas... On remarque bien, sur son ventre, l'épigyne de cette femelle, caractéristique des Araneus diadematus

 

 

28.08.2016Lumix.jpg_18.jpg

 

J'ai cru voir une autre araignée sur sa toile...

 

 

28.08.2016Lumix.jpg_17.jpg

 

mais ce n'était que sa mue... son exuvie !

 

 

28.08.2016Lumix.jpg_14.jpg

01/04/2014

Mes Neriene ont mué !

Je vous les ai déjà présentées ici : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2014/03/11/ho...

Je continue, bien entendu, à les surveiller régulièrement... et viens de remarquer qu'elles ont mué récemment...

D'après le livre de Michel Hubert "Les Araignées" : "le nombre de mues qu'effectue une Araignée est très variable : de 5 à 13, selon les espèces considérées. La mue ne répond pas seulement à une accroissement de la taille. A chaque mue, on constate, en plus des modifications de la morphologie tant interne qu'externe, des modifications de l'instinct et du comportement..."

Sur mon premier hôtel à insectes, ce sont toujours les mêmes trois femelles Nerienne montana qui le squattent...

Voici leurs exuvies (leur mue)...

 

 

 

31.03.2014Canon 015.JPG

 

 

L'araignée est juste derrière, près des bambous qui lui servent de refuge !

 

 

 

31.03.2014Canon 016.JPG

 

 

Les exuvies de ses "copines"...

 

 

 

31.03.2014Canon 018.JPG

 

 

31.03.2014Canon 019.JPG

 

Sur un deuxième "nichoir", une autre Neriene montana, aussi près de sa mue !

 

 

31.03.2014Canon 020.JPG

 

 

31.03.2014Canon 022.JPG

 

Plusieurs abeilles solitaires squattent le même "hôtel" et cela n'a pas l'air de les embêter plus que ça... aucune abeille n'a été retrouvée dans la toile (légère) de l'araignée !!

 

31.03.2014Canon 023.JPG

18/10/2009

Paradis de Tégénaires...

Je vous ai déjà présenté cet endroit... avec quelques bons gros-plans de Tegenaria d'ailleurs...

 

Un garage isolé, dans un jardin, où plus personne ne rentre depuis dix mois... Que demandez de plus quand on est arachnide hein !!

 

il faut qu'il y ai un fou comme moi... ... pour vouloir faire un safari-photos dans cet antre...  !

 

La dernière fois, j'en avais "délogés" quelques-une pour mieux leur prendre le portrait... Koen Van Keer m'ayant demandé des photos de Tégénaires sur toile, je m'y suis plié... sauf une ou deux inaccessibles que j'ai dû "appeler"

 

Contrairement à mes caves, où les Pholques règnent en maître, ce n'est pas le cas ici... je n'en n'ai pas (encore) vu ?... Plusieurs espèces de Tegenaria cohabitent... de mon bref passage, j'y ai flashé aussi un mâle Amaurobius ferox (ça pourrait faire de belles bagarres ça !! ) et une femelle Steatoda bipunctata bien pleine... (je posterai ces photos plus tard).

 

Voici "mes" femelles Tegenaria... (ma photo préférée en fin... )

 

un petit modèle sur un panier... pattes non-annelées ?... car je pense qu'il s'agit d'une Tegenaria partietina qui, vous les verrez sur d'autres photos ci-dessous, les ont pourtant bien annelées...?? (Koen me confirmera... )

 

 

 

 

18-10-2009 050

 

 

 

 

 

18-10-2009 045

 

 

 

 

 

18-10-2009 046

 

 

 

 

 

Ensuite, une jolie Tegenaria atrica...

 

 

 

 

 

18-10-2009 037

 

 

 

 

 

18-10-2009 039a

 

 

 

 

 

 

 

18-10-2009 035

 

 

 

 

Alors... celles sur toile... Quelle domaine...

 

 

 

18-10-2009 034

 

 

 

 

Toujours T. atrica je pense...

 

 

 

18-10-2009 030

 

 

 

 

 

 

 

18-10-2009 028

 

 

 

 

 

 

 

 

18-10-2009 029

 

 

 

 

Pas mal celle-là, hein !! ...

 

 

 

Une autre espèce, aux pattes bien annelées... Tegenaria parietina...

 

 

 

18-10-2009 027

 

 

 

 

 

 

 

18-10-2009 024a

 

 

 

 

Avec une exuvie (une mue) juste en-dessous d'elle... pas sûr que ce soit la sienne !!

 

 

 

 

18-10-2009 024

 

 

 

 

 

Remarquez les trois taches noires de part en d'autres du céphalo...

 

 

 

 

18-10-2009 011

 

 

 

 

 

 

 

18-10-2009 010

 

 

 

 

 

Quelques "belles" encore sur leur nébuleuse de toile...

 

 

 

 

 

18-10-2009 012

 

 

 

 

 

 

 

18-10-2009 014

 

 

 

 

 

 

 

18-10-2009 015

 

 

 

 

 

Ah ! On arrive enfin à mes clichés préférés...

Comme je la titillais un peu pour qu'elle bouge, elle s'est mise sur la pointe des pattes... magnifique, non ?

 

 

 

 

 

18-10-2009 017

 

 

 

 

 

 

 

18-10-2009 018

 

 

 

 

 

 

 

J'y retrouve un peu la magnifique araignée métallique de Louise Bourgeois... intitulée "Maman"...

 

 

 

 

 

 

maman bilbao

 

 

 

 

 

Un peu de symbolisme pour clotûrer...

"L'araignée (ou sa toile) est présente dans certains décors, et dans certains mythes fondateurs en tant que démiurge, créatrice cosmique..."

 

"En Inde, les Upanishad voient un symbole de liberté dans l'araignée qui peut descendre, mais surtout s'éléver le long du fil qu'elle crée selon ses besoins..."

 

"Tout le symbole de l'araignée est donc contenu dans un fond culturel indo européen, sujet à maintes interprétations que l'on retrouve disséminées, isolées, séparées, dans une infinie d'aires culturelles... Ainsi, elle peut aisément faire figure de créatrice cosmique, de divinité supérieure, de démiurge. Enfin l'araignée devient parfois un symbole de l'âme, ou un animal psychopompe...

 

Toutes ces qualités : démiurgisme, mantique, conduite des âmes, et donc intercession entre les deux mondes de l'humain et de la divine réalité, font que l'araignée symbolise aussi un degré supérieur d'initiation...

 

Le fil de l'araignée est le moyen, le support de la réalisation spirituelle..."

 

Voilà... c'était leurs lettres de noblesse...