16/09/2015

Les Tégénaires sont de sortie !!

 

 

Ben oui, c'est la saison qui veut ça !

Comme elles sont nocturnes, faut se balader (en cave & dehors) après minuit !!

Deux espèces chez moi, à l'intérieur comme à l'extérieur... Tegenaria parietina (Tégénaires des murs) et Eratigena atrica (Tégénaire noire) !

Voici le premier mâle rencontré en cave... sur un beau mur blanc, il se détache !!

Eratigena atrica (anciennement Tegenaria du groupe atrica)

 

15.09.2015LumixLumix 002.JPG

 

15.09.2015LumixLumix 005.JPG

 

15.09.2015LumixLumix 008.JPG

 

Ses pédipalpes...

 

 

15.09.2015LumixLumix 011.JPG

 

Voici un autre abdomen d'Eratigena atrica, juste pour comparer avec celui de son cousin...

 

 

20.03.2014Canon 125.JPG

 

Dessin plus sombre... abdomen gris noirâtre orné d'accents plus clairs...

 

Un autre encore, de la même espèce, de 2014...

16.09.2014Lumix 022.JPG

 

 

et voici celui de Tegenaria parietina...

 

 

 15.09.2015LumixLumix 031.JPG

 

La bande médiane de l'abdomen est plus large, roussâtre, bordée d'une ligne de points clairs !

Quand on a les deux, il est facile de les différencier mais tout cela est aussi sujet à variabilité, comme pour toutes les araignées !

"Ma" théorie pour les T. parietina, c'est de repérer aussi les six taches noires qui entourent le céphalothorax (absentes chez Eratigena)... Détail pas très prisé par les spécialistes, mais qui reste pour moi un bon repère (commun aussi aux Tegenaria ferruginea)

 

 

15.09.2015LumixLumix 018.JPG

 

Discrètes, mais elles restent visibles ! 

 

 

15.09.2015LumixLumix 016.JPG

 

 

J'avoue par contre que parfois elles ne sont pas ou très peu distinguables... comme sur ce beau mâle :

 

15.09.2015LumixLumix 027.JPG

 

 

15.09.2015LumixLumix 033.JPG

 

 

15.09.2015LumixLumix 029.JPG

 

 

Ses pédipalpes...

 

 

 

15.09.2015LumixLumix 020.JPG

 

Ces T. parietina sont ces fameuses Tégénaires que les Américains nous envient... car espèces absentes chez eux, ce qui leur pose problème car cette T. parietina est prédatrice de la  "Hobo spider", la Tégénaire champêtre (Tegenaria agrestis) qui, chez eux, squattent les maisons et cette dernière est peut-être moins cools que les nôtres !!

Chez nous, ces T. parietina sont un peu nos cerbères !! 

 

15.09.2015LumixLumix 022.JPG

 

 

La suivante a une petite histoire... Mon épouse m'appelle en catastrophe ce matin, dans la salle de bain... sur son essuie de bain, accroché à un séchoir mural, une belle femelle Tégénaire (eh oui, les femelles aussi se baladent) !!

Elle a l'habitude de bien regarder ses essuies car un jour, en vacances, une guêpe y était accroché et l'avait piqué !!

Sur celle-ci aussi, les points sombres ne sont pas visibles et l'abdomen est plutôt terne...

 

 

16.09.2015Lumix 004.JPG

 

16.09.2015Lumix 005.JPG

 

16.09.2015Lumix 007.JPG

 

Voilà... allez, tout l'monde dehors !!

 

12/09/2015

Mes dernières de la côte d'Opale...

Toute bonne chose ayant une fin... Voici mes dernières photos d'Ambleteuse, dans le Boulonnais (Pas de Calais) !

Commençons par les araignées... Pas grand chose, j'ai eu beau me balader le long de la Slack, un petit fleuve côtier qui se jette dans la mer, juste à côté du fort Vauban !

 

 

10.09.2015Ambleteuse 061.JPG

 

Ici aussi, comme dans le fort, pas assez humide... Je n'y ai trouvé que des Pholques et des Tégénaires...

 

Plus petites que mes habituelles Tégénaires, ce sont donc aussi des Eratigena atrica...

 

 

10.09.2015Ambleteuse 043.JPG

 

10.09.2015Ambleteuse 046.JPG

 

Pas facile la pdf (profondeur de champs)...

 

 

10.09.2015Ambleteuse 048.JPG

 

Une autre, encore plus petite... de face !

 

 

10.09.2015Ambleteuse 060.JPG

 

10.09.2015Ambleteuse 060a.JPG

 

 

Et voilà... séjour terminé... en beauté !!

 

 

10.09.2015Ambleteuse 069.JPG

 

10.09.2015Ambleteuse 074.JPG

 

10.09.2015Ambleteuse 076.JPG

 

10.09.2015Ambleteuse 077.JPG

 

 

 

08/09/2015

Araignées du fort Vauban (ou Mahon, c'est selon...)

 

 

Ma curiosité m'a, bien entendu, poussé vers le fort d'Ambleteuse (Fort Vauban ou Mahon, c'est selon !), visitable le w-e, afin d'y repérer d'éventuelles arachnides...

Bien "entretenu", j'y ai pas trouvé grand chose, pas assez humide !!

Beaucoup de Pholques (Pholcus phalangioides) qui sont aussi présents dans les caves des maisons...

Toujours de jolis modèles... araignées qui se s'auto-régulent et qui sont de redoutables prédateurs d'autres araignées... dont les Tégénaires... oui, oui !

En voici une avec une belle proie !

 

06.09.2015Ambleteuse 067.JPG

 

06.09.2015Ambleteuse 065.JPG

 

06.09.2015Ambleteuse 068a.JPG

 

06.09.2015Ambleteuse 068.JPG

 

 

C'est ensuite une commune Zygielle-des-fenêtres "enfarinée" (Zygiella x-notata) qui m'a montré le bout de ses chélicères...

 

 

06.09.2015Ambleteuse 084.JPG

 

06.09.2015Ambleteuse 084a.JPG

 

06.09.2015Ambleteuse 086.JPG

 

Elles sont partout ces Zygielles-des-fenêtres... leurs toiles sont d'excellents moustiquaires !!

Voici une vue plus traditionnelle de celles qui squattent les fenêtres de notre location saisonnière... 

Un mâle... que l'on voit plus rarement !!

 

 

08.09.2015Ambleteuse 012.JPG

 

La femelle...

 

 

08.09.2015Ambleteuse 014.JPG

 

Quelques Tégénaires aussi... Eratigena atrica, mais limitées à un seul endroit du fort, tout en haut !

Des jeunes et un adulte...

 

06.09.2015Ambleteuse 113.JPG

 

 

06.09.2015Ambleteuse 120.JPG

 

L'adulte...

 

 

06.09.2015Ambleteuse 126.JPG

 

06.09.2015Ambleteuse 127.JPG

 

 

La bestiole suivante, bien présente aussi dans le fort, fait partie des insectes, je crois, un lointain ancêtre des crustacés...

Des Microcoryphia (= Archaeognatha)... vraisemblablement de la famille des Machilidae et peut-être des Petrobius...

 

 

06.09.2015Ambleteuse 091.JPG

06.09.2015Ambleteuse 091a.JPG

06.09.2015Ambleteuse 093.JPG

06.09.2015Ambleteuse 094.JPG

06.09.2015Ambleteuse 094b.JPG

06.09.2015Ambleteuse 095.JPG

 

 

19:22 Écrit par Richard dans Pholcus, Zygiella | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Terre en vue... ! Côte d'Opale - Cap gris nez

Comme expliqué dans la note suivante, je passe quelques jours à Ambleteuse, dans le boulonnais !

Petit passage (obligé) au Cap gris nez... où, par temps clair, les falaises anglaises sont visibles à l'œil nu... ben oui, elle ne sont qu'à trente bornes !!

 

Le Cap blanc nez (Vu de gris nez)

 

06.09.2015Ambleteuse 063.JPG

 

 

Les falaises anglaises...

 

06.09.2015Ambleteuse 037a.JPG

 

 

06.09.2015Ambleteuse 046.JPG

 

06.09.2015Ambleteuse 036.JPG

 

Un flobart "amélioré" et Albion en toile de fond...

 

 

06.09.2015Ambleteuse 012.JPG

 

06.09.2015Ambleteuse 015.JPG

 

06.09.2015Ambleteuse 018.JPG

 

 

 

 

19:02 Écrit par Richard | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/09/2015

La Côte d'Opale - Pas-de-Calais

Me voici pour une semaine à Ambleteuse... ça commence bien !!

 

 

06.09.2015Ambleteuse 152a.JPG

 

 

06.09.2015Ambleteuse 151.JPG

 

06.09.2015Ambleteuse 169.JPG

 

 

06.09.2015Ambleteuse 170.JPG

 

 

06.09.2015Ambleteuse 184.JPG

 

 

06.09.2015Ambleteuse 175.JPG

 

Bateau typique de la côte d'Opale...

 

 

 

 

Le flobart (parfois écrit « flobard ») est un bateau d'échouage capable de flotter dans moins de trente centimètres d'eau et utilisé pour la pêche sur la Côte d'Opale de Berck à Calais jusqu'à la fin du XXe siècle, et notamment à Audresselles et à Wissant. (et donc aussi à Ambleteuse... où il y a un va et vient devant le Fort Vauban pour les mises et sorties de l'eau !)

Avec une proue très large, il peut supporter le choc des déferlantes au moment de son déséchouage. La poupe plate permet à deux hommes de le pousser avec le dos en s'arc-boutant pour le faire glisser sur des rondins posés sur la plage.

(Vous remarquerez que les tracteurs ont remplacés avantageusement les rondins !!)

 

 

 A Ambleteuse, c'est un va et vient régulier pour la mise à l'eau des flobarts, juste devant le fort Vauban !

 

 

07.09.2015Ambleteuse 022.JPG

 

 

La technique de mise à l'eau...

 

 

07.09.2015Ambleteuse 014.JPG

07.09.2015Ambleteuse 015.JPG

07.09.2015Ambleteuse 016.JPG

07.09.2015Ambleteuse 017.JPG

07.09.2015Ambleteuse 018.JPG

 

 

 et vogue le flobart... il va relever ses paniers à homards...

 

Le retour...

 

 

07.09.2015Ambleteuse 020.JPG

07.09.2015Ambleteuse 021.JPG

 

 

 

Les couchers se suivent mais ne se ressemblent pas !!

 

 

07.09.2015Slack 038.JPG

 

 

07.09.2015Slack 005.JPG

 

 

Les Cormorans se sèchent les ailes... Un !

 

 

07.09.2015Ambleteuse 006a.JPG

 

Trois...

 

 

07.09.2015Ambleteuse 008.JPG

 

Une escadrille...

 

 

07.09.2015Ambleteuse 010.JPG

 

 

07.09.2015Ambleteuse 053.JPG

 

 

Deux belles mouettes rieuses...

 

 

 

07.09.2015Ambleteuse 054.JPG

 

07.09.2015Ambleteuse 055.JPG

 

 

 

Le ciel se plombe...

 

 

07.09.2015Ambleteuse 043a.JPG

 

 

 

 

10:22 Écrit par Richard | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/09/2015

Les petites de mon jardin (suite)

Pour peu qu'on prenne le temps de bien scruter la végétation, les araignées sont partout ! Voici quelques Linyphia triangularis...

 

 

01.09.2015LumixJardin 008.JPG

 

01.09.2015LumixJardin 009.JPG

 

01.09.2015LumixJardin 025.JPG

 

01.09.2015LumixJardin 025a.JPG

 

01.09.2015LumixJardin 026a.JPG

 

 

01.09.2015LumixJardin 032.JPG

 

01.09.2015LumixJardin 035.JPG

 

01.09.2015LumixJardin 063.JPG

 

 

La suivante était plus petite...

 

 

01.09.2015LumixJardin 071.JPG

 

01.09.2015LumixJardin 074.JPG

 

Il y a d'autres araignées qui se tiennent à l'envers, sous toile à cette époque et ce n'est pas toujours aisé de les différencier "à l'œil"... Nerienne Montana !

Les pattes fortement annelées peuvent être un repère !

 

 

01.09.2015LumixJardin 060.JPG

 

 

01.09.2015LumixJardin 066.JPG

 

D'autres encore, actuellement fort petites mais reconnaissables à leurs longues pattes et leur abdomen allongé, aussi à l'envers sous leur toile oblique, toile aussi caractéristique où le centre, le "moyeu" est largement ouvert... Les Tetragnatha !

Vraisemblablement aussi des Tetragnatha montana (comme la Neriene ci-dessus), ces montana sont plus petites que la T. extensa et son sternum est uniformément sombre (celui d'extensa étant traversé par une bande claire)...

Pas de rivière aux alentours de mon jardin, ce qui plaide aussi pour T. Montana... mais suffisamment humide pour qu'elles s'y plaisent !

 

 

01.09.2015LumixJardin 018.JPG

 

01.09.2015LumixJardin 018a.JPG

 

01.09.2015LumixJardin 024.JPG

 

01.09.2015LumixJardin 042.JPG

 

Sternum uniformément sombre...

 

01.09.2015LumixJardin 042a.JPG

 

Si vous êtes intéressés(ées) par les toiles des Tétragnathes, on peut en voir dans ce post : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2007/08/22/te... 

 

Et bien, entendu, les traditionnelles Epeires...

Les anémones du japon ont l'air de leur plaire aussi...

Une belle femelle Araneus diadematus

 

 

03.09.2015LumixJardin 004.JPG

 

03.09.2015LumixJardin 005.JPG

 

Un mâle attend, non loin de là...

 

 

03.09.2015LumixJardin 009.JPG

30/08/2015

Les petites de mon jardin...

Faut aller bien loin pour trouver du "grain à moudre"...

Malgré la cinquantaine d'anémones du japon, j'en trouve très peu d'araignées ou elles se dissimulent bien... Misumena vatia - Thomisidae

 

 

28.08.2015LumixTervuren 001.JPG

 

 

28.08.2015LumixTervuren 002.JPG

 

 

28.08.2015LumixTervuren 006.JPG

 

A la tombée de la nuit, j'ai trouvé aussi un mâle juvénile, minuscule... pas facile dans le noir, armé d'une lampe de poche...

 

 

30.08.2015Lumix 033.JPG

Couleurs typiques d'un mâle Misumena vatia... et en cas de doute, ce gros-plan des "gants de boxe" confirme...

 

30.08.2015Lumix 034.JPG

 

 

01.09.2015LumixJardin 086.JPG

 

 

Beaucoup d'Epeire diadème, bien sûr, de toute taille... Celle-ci a décidé de reposer dans un pétale d'anémone...

 

 

28.08.2015LumixTervuren 013.JPG

 

28.08.2015LumixTervuren 018.JPG

 

Pas mal de Metellina sp. aussi...

 

 

28.08.2015LumixTervuren 023.JPG

28.08.2015LumixTervuren 024.JPG

28.08.2015LumixTervuren 028.JPG

 

 

Les Mineuses de Tervuren...

Ces Mineuses du marronnier m'ont déjà fait marcher cette année... Cameraria ohridella

 

Ce 28 août, c'est encore une dizaine de papillons qui s'envolent à l'approche des tronc... contre plusieurs dizaines le mois passé !

 

 

28.08.2015LumixTervuren 055.JPG

 

Elles vous sautent volontiers dessus...

 

28.08.2015LumixTervuren 058.JPG

 

Les pièges de glu ne fonctionnent plus pour ces papillons... par contre, d'autres se laissent encore piéger...

Ce jeune Philodromus du groupe aureolus a  eu de la chance, il a profité de mon passage... je lui ai rendu la liberté !

 

 

28.08.2015LumixTervuren 057.JPG

 

Toujours les nids de Parasteatoda et leur marmaille...

Mise au point délicate avec tous ces fils de soie...

 

 

28.08.2015LumixTervuren 034.JPG

 

28.08.2015LumixTervuren 036.JPG

 

28.08.2015LumixTervuren 061.JPG

 

 

Une autre arachnide indéterminée... (Zygiella ?)

 

 

28.08.2015LumixTervuren 052.JPG

 

et une jolie chenille...

 

 

28.08.2015LumixTervuren 031.JPG

 

C'est vrai que ça manque un peu de variété mais bon, c'est mon plaisir de les flasher... et comme je vais souvent aux mêmes endroits !

 

 

 

 

27/08/2015

Lépidoptère - Lymantriides - Calliteara pudibunda

Bref, une chenille... pour changer un peu ! Il y en avait pas mal sur les troncs de marronniers... bloquées par les bandes collantes...

 

Il s'agit donc de l' Orgyie pudibonde - Calliteara pudibunda

En voici une qui fait demi-tour devant le piège...

 

 

25.08.2015LumixTervuren 134.JPG

 

25.08.2015LumixTervuren 135.JPG

 

25.08.2015LumixTervuren 137.JPG

 

25.08.2015LumixTervuren 138.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20:31 Écrit par Richard dans Chenilles | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Les Psoques...

En scrutant les troncs de marronniers, mon regard est souvent attiré par des mouvements vifs d'insectes minuscules, très difficiles à repérer lorsqu'ils sont statiques... Les Psoques !

J'en ai déjà rencontrés précédemment :

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2012/07/23/in...

 

Il s'agissait d'un "Psoque" Ordre des Psocoptères et famille des: Mesopsocidae.
Un Mesopsocus sp.                 ( Mesopsocus cf. fuscifrons/immunis)

 

En voici un autre... peut-être Mesopsocus unipunctatus, mais à confirmer...

 

 

09.05.2014Canon 010a.jpg

 

09.05.2014Canon 010.JPG

 

 

Et voici le dernier rencontré, il y a quelques jours...

 

 

25.08.2015LumixTervuren 122a.JPG

 

 

L'époque des naissances... Parasteatoda

Les œufs éclosent à gauche et à droite... hier c'était les araignées sauteuses, aujourd'hui, ce sont des Theridiidae, des Parasteatoda (ex Achaeranea) très nombreuses sur les marronniers de l'avenue de Tervuren...

Mon coin préféré... où je suis sûr de trouver de quoi flasher !!

 

 

25.08.2015LumixTervuren 116.JPG

 

 

Soyez indulgents pour la netteté des clichés, beaucoup de photos mais très peu de réussite... Je ferai mieux la prochaine fois !

 

 

En voici une avec ses jeunes en-dessous...

 

 

25.08.2015LumixTervuren 073.JPG

 

 

Une autre... Parasteatoda lunata...

 

 

 

25.08.2015LumixTervuren 081.JPG

 

25.08.2015LumixTervuren 084.JPG

 

 

25.08.2015LumixTervuren 090.JPG

 

Les d'jeunes...

 

25.08.2015LumixTervuren 090a.JPG

 

25.08.2015LumixTervuren 090b.JPG

 

 

Toujours aussi beaucoup de variabilité chromosomiques...

 

 

25.08.2015LumixTervuren 109.JPG

 

25.08.2015LumixTervuren 113.JPG

 

 

Une dernière...

 

 

25.08.2015LumixTervuren 132.JPG

26/08/2015

Arachnides sans venin... Opilion Dicranopalpus ramosus

Je les croise souvent et leur ai déjà consacré quelques articles...

Les Opilions font partie des arachnides mais ne sont pas des araignées !! (comme les scorpions, les acariens...)

Celui-ci, un Dicranopalpus ramosus (seule espèce du genre en Belgique) a une couleur singulière... faut dire qu'il possède une grande variabilité chromatique !

Il a eu beaucoup de chance que je passais par là car il était légèrement englué sur une bande de glu destinée aux papillon "Mineuse du marronnier" !

 

25.08.2015LumixTervuren 042.JPG

 

 

Ses chélicères, ci-dessous, ne lui servent qu'à capturer, tuer mécaniquement (car sans venin) les proies et à apporter la nourriture à la bouche !

 

 

25.08.2015LumixTervuren 043.JPG

 

Mes photos manquent malheureusement de netteté... J'ai dû modifier un réglage sans m'en apercevoir... c'est comme ça sur le terrain...!!

 

 

25.08.2015LumixTervuren 047.JPG

 

On remarque sur la suivante ses "pinces"...

 

25.08.2015LumixTervuren 055.JPG

 

Ses yeux sont sur un tubercule qu'on appelle ocularium...

 

 

25.08.2015LumixTervuren 060.JPG

 

Le voici libéré...

 

 

25.08.2015LumixTervuren 062.JPG

 

 

Reparti pour de nouvelles aventures...

 

 

25.08.2015LumixTervuren 067.JPG

 

25.08.2015LumixTervuren 067a.JPG

 

En voici deux autres pour montrer la variabilité chromosomique de l'habitus !

J'ai interrogé "le" spécialiste Opilion :

 

" C'est curieusement plus particulièrement dans le nord et encore davantage dans le nord-est que cette robe semble la plus courante.

Emmanuel Delfosse - MNHN"

 

J'en avais déjà rencontré un similaire en 2012 :

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2012/11/05/di...

 

 

Voici d'autres habitus ! 

 

25.08.2015LumixTervuren 071.JPG

 

 

Quel mimétisme !!

 

 

25.08.2015LumixTervuren 072.JPG

 

Le même

 

 

25.08.2015LumixTervuren 072a.JPG

 

Un autre...

 

 

25.08.2015LumixTervuren 181.JPG

 

19:49 Écrit par Richard dans Dicranopalpus | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

23/08/2015

"à malin, malin et demi !"

A ce petit jeu, les arachnides sont redoutables !!

Cette araignée-crabe (Misumena vatia) m'a donné du fil à retordre pour la photographier... malgré mon monopod, mon écran orientable et la soi-disante réputation de mauvaise vue des araignées, à chaque fois que je l'avais dans le viseur, elle avait un malin plaisir à tourner autour de la tige !!

Caramba... encore raté !!

 

 

23.08.2015Lumix 003.JPG

 

23.08.2015Lumix 005.JPG

 

23.08.2015Lumix 010.JPG

 

Je lui ai, bien entendu, foutu la paix !!

Je reviendrai "à pas de sioux" !!

 

Un autre "jeu" qui fonctionne bien pour le moment, c'est l'approche amoureuse des couples d'Epeires diadème...

Ca peut durer longtemps et c'est aussi à malin, malin et demi !!

Le mâle, lorsqu'il devient adulte, quitte sa toile et ne se nourrit plus... son seul désir, c'est de trouver l'âme sœur... (faut garder un peu de poésie, hein !)... jusqu'à ce que mort s'ensuive... soit en passant "à la casserole", soit d'épuisement !

C'est toute une tactique là aussi... à plusieurs inconnues !

Faut d'abord faire fuir les prétendants éventuels, espérer que la femelle n'a pas trop faim et avoir beaucoup de dextérité pour éviter les assauts de la belle !

Faut savoir aussi que les femelles ont une spermatèque... ce qui veut dire qu'elles peuvent continuer à s'accoupler, croquer l'un ou l'autre à l'occasion puis choisir le moment de la ponte... rien ne presse !

Disons, pour redorer le blason des mâles, qu'ils se donnent "corps et âmes" pour leur futures progéniture !

Je me rappelle être déjà resté plusieurs dizaines de minutes à suivre les tentatives d'un mâle qui risquait de passer à la casserole... Ici, je me suis contenté d'un cliché... commençait à pleuvoir !! (le mâle est à gauche)

 

 

23.08.2015Lumix 013.JPG

 

D'autres espèces (familles & genres) ont des stratégies différentes pour réussir un accouplement "sécurisé" qui vont du "cadeau" pour que la femelle ait les chélicères (crochets) occupés (Tetragnathidae - Linyphiidae...) au ficelage (léger) des pattes de la femelle (Thomisidae...) !

Fascinantes ces bestioles !!

Faudra attendre la prochaine éclaircie pour "vérifier" !!

 

 

23.08.2015Lumix 014.JPG

 

 

 

23.08.2015Lumix 017.JPG

22/08/2015

Elles sont nées... Marpissa muscosa

Un petit rappel... Je m'interrogeais sur le genre des noms d'araignée... Voici une réponse :

"Mais, d'une manière générale,c'est la dénomination binomiale qui doit guider : en latin, sauf exception, le nom singulier finissant par us est masculin; celui finissant par a est féminin. Très bon ex. ici : Marpissa muscosa ne peut pas prêter à confusion.

Par analogie, les noms (de famille) se terminant en ae, comme c'est la règle pour toutes les familles, sont au féminin pluriel."

J'avais déjà précédement essayé avec une fabrication maison mais à part quelques visites, rien de probant :

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2007/12/02/ni...

 

L'année dernière, j'ai essayé autre chose, plus efficace...

 

21.11.2014Lumix 014.JPG

 

22.07.2015Lumix 001.JPG

 

 

Plusieurs quatters se sont déjà présentés... Des Agelena et Marpissa muscosa :

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2014/07/13/le...

 

Des naissances d'Agelena en novembre :

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2014/11/19/le...

 

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2015/02/28/un...

 

Pour le moment, ce sont les Marpissa muscosa qui sont les plus présentes...

 

 

22.07.2015Lumix 001.JPG

 

22.07.2015Lumix 002.JPG

 

22.07.2015Lumix 005.JPG

 

 

Elle viennent de naître...

 

18.08.2015Lumix 026.JPG

 

Une juvénile avec son exuvie (sa mue) à côté !

 

18.08.2015Lumix 023.JPG

 

 

D'autres sont encore au nid...

 

 

18.08.2015Lumix 024.JPG

 

Mais toutes ces araignées-sauteuses sont très discrètes... je n'en ai pas beaucoup vu chasser, cette année !

 

Sous un autre pot de fleur, retourné au sol, une autre habitante  avec son cocon :

ça manque de netteté... pas facile ! Femelle Eratigena atrica

 

 

 

30.07.2015Lumix 026.JPG

 

30.07.2015Lumix 027.JPG

 

30.07.2015Lumix 029.JPG

 

 

 

 

 

18/08/2015

Dans mon jardin 2...

Les Anémones du Japon attirent toujours les araignées crabe... pour mon plus grand plaisir !

 

30.07.2015Hydrangea anomala Petiolaris 001.JPG

 

Dès que vous repérez un insecte en position bizarre... il y a anguille sous roche !!

 

Un Syrphe...

 

 

18.08.2015Lumix 014.JPG

 

 

Une femelle Misumena vatia...

 

 

18.08.2015Lumix 016.JPG

 

Remarquable modèle

 

 

18.08.2015Lumix 016a.JPG

 

Sur une autre fleur, une Misumena vatia plus juvénile, mais faut une approche de sioux car elles ont une vue suffisante pour vous repérer... elle se précipite ensuite derrière les pétales ! Viiiite...

 

 

18.08.2015Lumix 004.JPG

 

18.08.2015Lumix 005.JPG

 

18.08.2015Lumix 006.JPG

 

 

Une autre rencontrée début août...

 

 

02.08.2015Lumix 026.JPG

 

02.08.2015Lumix 027.JPG

 

02.08.2015Lumix 030.JPG

 

02.08.2015Lumix 037.JPG

 

 

 

Dans un hortensia, une vue typique d'une Linyphia triangularis sous sa toile en nappe...

 

 

 

18.08.2015Lumix 018.JPG

 

Dans mon jardin...

Brrrr 14° ce matin... ciel nuageux et pluie fine !

Mais entre deux pluies, petit passage dans mon jardin...

 

Araneus diadematus juvénile

 

18.08.2015Lumix 035B.JPG

 

Bon, je sais qu'elle n'est pas dans le bon sens, faudrait un demi-tour à gauche, mais je la préfère comme cela, elle est plus "lisible" !

Comme ceci...

 

 

18.08.2015Lumix 035.JPG

 

Une autre devant une fleur d'hortensia...

 

 

18.08.2015Lumix 031.JPG

 

 

Prochaine note, ce sera mes araignées-crabes et sauteuses...

17:39 Écrit par Richard dans Araneus diadematus | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/08/2015

Les exotiques importées... Steatoda nobilis

Les Steatoda nobilis ne sont pas (encore) "naturellement" présentes en Belgique !

Ce n'est qu'en me promenant dans les jardineries que j'en trouve parfois, accompagnées d'autres araignées dites "exotiques" pour notre région...

Voir http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2013/09/11/le...

je viens de retourner dans cette jardinerie et une belle femelle Steatoda nobilis est toujours présente... de la taille d'une bonne grosse Epeire diadème soit bien 14mm de corps...

 

 

16.08.2015OhGreen 011.JPG

 

Superbe... (enfin, c'est selon, hein !!)

 

 

16.08.2015OhGreen 012.JPG

 

Voir aussi ce lien pour les Steatoda britanniques :

http://www.nhm.ac.uk/natureplus/community/identification/blog/2014/12/23/fact-sheet-false-widow-spiders--steatoda-spp?fromGateway=true

 

Je n'ai pas fouillé tous les endroits mais aussi beaucoup d'araignées sans venin, des Ulobres, ici Uloborus plumipes, très fréquentes dans les serres, jardinerie et magasin de fleurs...

 

 

16.08.2015OhGreen 002.JPG

 

16.08.2015OhGreen 004.JPG

 

Malgré qu'elles n'aient pas de venin, elles restent très efficaces quand même !

 

 

16.08.2015OhGreen 015.JPG

 

Le lien ci-dessus vous en montrera d'autres...

 

14:36 Écrit par Richard dans Steatoda nobilis, Uloborus | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Theridion varians...

Toujours sur les marronniers... de beaux Theridion varians surveillant leur cocons.

Juste en-dessous de la feuille, à gauche...

 

 

14.08.2015LumixTervuren 104.JPG

 

 

14.08.2015LumixTervuren 100.JPG

 

 

14.08.2015LumixTervuren 101.JPG

 

 

 

14.08.2015LumixTervuren 102.JPG

 

 

 

A un autre endroit...

On remarque bien, par transparence, les œufs prêt à éclore...

 

14.08.2015LumixTervuren 097.JPG

 

 

 

 

 

14:14 Écrit par Richard dans Cocons, Theridion varians | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/08/2015

Entre deux orages... Tervuren Parasteatoda

Un arc-en-ciel discret m'a accueilli ...

 

 

14.08.2015LumixTervuren 018.JPG

 

14.08.2015LumixTervuren 017.JPG

 

 

Je vous ai déjà présenté les Parasteatoda (ex Achaeranea) des marronniers de cette avenue de Tervuren... (voir Catégories)

En voici d'autres (peut-être les mêmes d'ailleurs) avec leur cocons, leurs "bébés" et en prédation (de la même espèce ??) !

 

14.08.2015LumixTervuren 115.JPG

 

 

Les petits viennent d'éclore...

 

 

14.08.2015LumixTervuren 020.JPG

 

14.08.2015LumixTervuren 026.JPG

 

14.08.2015LumixTervuren 029.JPG

 

14.08.2015LumixTervuren 030.JPG

 

14.08.2015LumixTervuren 032.JPG

 

 

Sur un autre arbre, une prédation... la victime est une Parasteatoda lunata et il me semble que l'agresseur est aussi de cette espèce mais ??

 

 

14.08.2015LumixTervuren 058.JPG

 

14.08.2015LumixTervuren 061.JPG

 

En arrière-plan ses cocons...

 

 

14.08.2015LumixTervuren 063.JPG

 

14.08.2015LumixTervuren 065.JPG

 

14.08.2015LumixTervuren 080.JPG

 

J'ai, bien entendu, interrogé Koen Van Keer à ce sujet...

"L'agresseur est peut-être Parasteatoda simulans !"

En effectuant quelques recherches, je suis tombé sur un commentaire de Koen sur LMDI :

Donc il est impossible, à vue, de distinguer A

T. lunata et T. simulans ?"

Je ne dis pas que c'est impossible, mais il faut, à mon avis, des "cas clairs".

J'ai personnellement rencontré plusieurs A. simulans qui vivaient dans exactement le même habitat (même trouvés à quelques mètres de T. lunata), qui avaient la même taille et qui ressemblaient beaucoup des T. lunata (formes brunes), donc il faut au moins rester prudent. A ma connaissance, il n'y a pas de formes noires ou très foncées chez T. simulans, donc normalement celles-là ne posent pas de problème." (Koen Van Keer)

 

Et qu'en est-il des papillons Mineuses du marronnier dont je suis l'évolution depuis des mois...

Beaucoup moins présents... Ce n'est plus une nuée qui s'envole quand on s'approche des arbres mais quelques individus, parfois une dizaine !

 

Rares sont ceux prisonniers des quelques toiles d'araignées...

 

 

14.08.2015LumixTervuren 112.JPG

 

14.08.2015LumixTervuren 055.JPG

 

Quelques Philodromus aussi, bien sûr... cette femelle-ci, me voyant approcher levait les pattes pour me dire : "Pas plus près, reste où tu es...!!"

 

 

14.08.2015LumixTervuren 048.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13/08/2015

Après l'orage... Pholcus vs ??

Après un solide orage, sous ma terrasse, ce mâle Pholcus a dû profiter d'une fuite pour attraper dans ses rets une belle proie (soit Amaurobius, soit Eratigena...)

 

 

13.08.2015Lumix 008.JPG

 

 

13.08.2015Lumix 006.JPG

 

13.08.2015Lumix 001.JPG

 

 

 

23:33 Écrit par Richard dans Pholcus, Prédations | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/08/2015

Mineuse du marronnier... Ralala !!

Si vous êtes habitués à ce blog, vous savez que je suis l'évolution de la lutte de la Mineuse du marronnier (Cameraria ohridella) de l'avenue de Tervuren où des centaines de Marronniers (pour ne pas dire plus !) sont attaqués depuis des années !

Eh ! Ben... ça ne s'arrange pas ! Malgré la présence, sur chaque arbre, d'une bande collante aux phéromones, bandes qui en ce début du mois d'août ne collent plus, c'est une véritable nuée de papillons qui s'envolent lorsqu'on approche le tronc de chaque arbre... On en a partout, dans les lunettes, les oreilles, sur le T-shirt... j'en ai même compté une dizaine sur mon appareil photo après une approche... c'est incroyable, décevant et inquiétant pour la suite !

Maintenant, je ne sais pas si ces papillons vont encore pondre durant le mois d'août ou si ce n'est que le résultat de l'éclosion des pontes précédentes ??

Je l'ai fait remarquer aux autorités, la région flamande, mais sans réaction à ce jour !

 

 

05.08.2015LumixTervuren 012.JPG

 

05.08.2015LumixTervuren 078.JPG

 

Les bandes ont été efficaces un certains temps... mais elles ne collent plus !

 

 

05.08.2015LumixTervuren 099.JPG

 

 

Ce jeune marronnier est atteint !

 

 

05.08.2015LumixTervuren 100.JPG

 

 

Ce papillon se fiche complètement des pièges... se pose et s'envole !

 

 

05.08.2015LumixTervuren 083.JPG

 

 

05.08.2015LumixTervuren 057.JPG

 

Rares sont celles emprisonnées dans les quelques toiles d'araignées présentes... Ici, dans une toile de Parasteatoda (ex Achaearanea) !

 

 

05.08.2015LumixTervuren 054.JPG

 

mais l'araignée a déjà emprisonné une proie plus conséquente...

 

 

05.08.2015LumixTervuren 051.JPG

 

Parasteatoda lunata...

 

 

05.08.2015LumixTervuren 050.JPG

 

 

 

Sur un autre arbre, une autre Parasteatoda, vraisemblablement lunata aussi, surveille ses cocons !

 

 

05.08.2015LumixTervuren 028.JPG

 

05.08.2015LumixTervuren 031.JPG

 

05.08.2015LumixTervuren 034.JPG

 

05.08.2015LumixTervuren 036.JPG

 

05.08.2015LumixTervuren 038.JPG

 

05.08.2015LumixTervuren 039.JPG

 

 

Il n'y a vraiment pas beaucoup de prédateurs pour ces papillons, j'ai remarqué quelques autres araignées...

Beaucoup moins présents que les mois passés, quelques Philodromus du groupe aureolus/cespitum...

 

 

 

05.08.2015LumixTervuren 042.JPG

 

05.08.2015LumixTervuren 042a.JPG

 

Mais si, en plus, ils se mangent entre eux... c'est à désespérer...

 

 

 

05.08.2015LumixTervuren 089.JPG

 

05.08.2015LumixTervuren 091.JPG

 

J'ai croisé aussi une Saltique arlequin (Salticus scenicus)

 

 

05.08.2015LumixTervuren 070.JPG

 

Sans proie...

et une Marpissa muscosa (idem...)

 

 

05.08.2015LumixTervuren 104.JPG

 

 

d'autres insectes aussi, bien sûr !!

 

 

 

 

 

05.08.2015LumixTervuren 073.JPG

 

 

05.08.2015LumixTervuren 064.JPG

 

05.08.2015LumixTervuren 064a.JPG

 

 

 

 

 

03/08/2015

Araignées de mon jardin...

Faut souvent ne pas aller loin pour trouver ses sujets !!

La sortie des sacs de jardinage de mon épouse m'offre souvent de beaux spécimens... que je dépose délicatement sur des supports plus glamours !!

Ici une Enoplognata sp.

 

 

02.08.2015Lumix 023.JPG

 

 

Une autre...

 

03.08.2015Lumix 046.JPG

 

03.08.2015Lumix 049.JPG

 

03.08.2015Lumix 051.JPG

 

03.08.2015Lumix 051a.JPG

 

Plus difficile à "contenir" dans une boite, un mâle Philodromus juvénile... dispar, je crois !

 

 

02.08.2015Lumix 041.JPG

 

 

02.08.2015Lumix 041a.JPG

 

02.08.2015Lumix 043.JPG

 

02.08.2015Lumix 047.JPG

 

02.08.2015Lumix 049.JPG

 

02.08.2015Lumix 053.JPG

 

02.08.2015Lumix 058.JPG

 

Il y a aussi toutes celles "à l'envers" et il faut un œil aguerri pour les différencier !

 

 

Une Metellina, dont la bande foncée médiane est bordée de bandes claires...

 

 

03.08.2015Lumix 054.JPG

 

Une Linyphia dont la bande foncée n'est pas bordée de bandes claires

 

 

03.08.2015Lumix 061.JPG

 

il y a, bien sûr, d'autres critères mais ils sont moins "visibles" !

Viennent aussi, très nombreuses pour le moment et de toute taille, les Araneus diadematus, les Epeires diadème !

 

Ici un mâle encore sur toile !

 

 

03.08.2015Lumix 059.JPG

 

Idem...

 

 

03.08.2015Lumix 066.JPG

 

Une femelle, déjà d'un solide gabarit !

 

 

03.08.2015Lumix 064.JPG

 

Une autre femelle, rikiki celle là...

 

 

03.08.2015Lumix 068.JPG

 

03.08.2015Lumix 071.JPG

 

 

 

Opilion canestrinii... Arachnides

Je me pique au jeu d'essayer de déterminer aussi les Opilions (arachnides sans venin) quand je les rencontre !

Comme on a un éminent spécialiste, Emmanuel Delfosse" qui sévit sur différents forums, je profite souvent de l'interroger et il me répond toujours avec célérité !

Merci à lui !!

L'opilion suivant, un Opilio canestrinii (confirmé par Emmanuel) se baladait hier soir sur un mur de ma maison !

 

 

03.08.2015Lumix 003.JPG

 

Bon, focalisons-nous sur les parties typiques pour une détermination...

La robe, ici un peu floue, mais on retrouve quand même les traits, les chevrons blancs surlignés de noir...

 

 

03.08.2015Lumix 004.JPG

 

 

Comme pour toute identification d'un Opilion, un gros-plan de l'ocularium est indipensable...

 

 

03.08.2015Lumix 012.JPG

 

Ocularium assez petit, clair et entouré de quelques épines...

 

03.08.2015Lumix 005.JPG

 

Voici encore quelques précision d'Emmanuel Delfosse, car je m'interrogeais sur cette bande claire sur l'abdomen :

 

"Cette espèce présente un fort polymorphisme (notamment au niveau de la robe) avec des teintes foncées, claires, souvent très colorées. Une bande dorsale aussi marquée , n'est pas forcément la plus fréquente, mais elle existe ben chez celle-ci et chez de nombreux individus (de fait plus discrète en bien des occasions).

En cas de doute chez les Opilio, il faut regarder sur le côté des hanches, s'il y a des taches (O.saxatilis, O. parietinus) ou pas (O. canestrinii)."

 

Question à Emmanuel : Pourquoi les pattes de O. canestrinii sont parfois noires et parfois plus claires ?

Réponse humoristique d'Emmanuel : "Sans doute pour embêter le taxinomiste !

Les pattes sont souvent foncées, mais il y a des cas où ce ne l'est pas. Nous l'observons aussi chez Leibunum sp.A. Cela fait partie de la variabilité des spécimens. Certains caractères ne sont pas fixes à 100%. Il est possible aussi, que l'âge soit responsable ou une mue récente. "

 

Voici pour illustrer... l'un avec des pattes claires et annelées...

 

 

05.08.2015LumixTervuren 003.JPG

 

 

et l'autre avec des cannes bien noires...

 

 

05.08.2015LumixTervuren 015.JPG

 

 

 

 

 

Pour plus de précisions sur les autres espèces, consultez http://richardunord6.skynetblogs.be/opilion-identification/

 

 

 

En voici un autre, qui se baladait dans un noisetier...

 

 

03.08.2015Lumix 076.JPG

 

03.08.2015Lumix 078.JPG

 

 

01/08/2015

Insectes et araignées...

Petite promenade en forêt de Soignes... mon petit vélo électrique, l'appareil en bandouillère et me voilà parti contrôler les panneaux de bois aux intersections des chemins...

Pas grand chose au début... j'en ai profité pour flasher quelques insectes, toujours surprenants aussi...

Une larve de Chrisopidae ( Chrysotropia ciliata ) que je rencontre souvent...

 

 

 

31.07.2015LumixSoignes 013.JPG

 

Rikiki... pas plus de 2mm là !!

 

31.07.2015LumixSoignes 013a.JPG

 

 

 

31.07.2015LumixSoignes 014.JPG

 

La scène suivante est singulière aussi...

Une nymphe de punaise en pleine prédation d'une chenille... Les nymphes n'ont pas d'ailes pour se déplacer rapidement ni de pattes prédatrices facilitant la chasse... Elles doivent donc choisir des proies à leur portée !!

 

 

31.07.2015LumixSoignes 056.JPG

 

 

31.07.2015LumixSoignes 056a.JPG

 

 

 

 

La fin de ma promenade m'a quand même apporté quelques arachnides...

Mes habituelles Drapetisca socialis, particulièrement présentes dans les hêtraies !

 

 

31.07.2015LumixSoignes 002.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 006.JPG

 

 

Une petite "money spider", en pleine gymnastique, déroulant du fil pour se faire emporter en "ballooning"...

 

 

31.07.2015LumixSoignes 068.JPG

 

 

En position typique de "ballooning"...

 

 

31.07.2015LumixSoignes 072.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 073.JPG

 

 

Sur ce mauvais cliché, on voit bien le fil qu'elle déroule !

 

 

 

31.07.2015LumixSoignes 074.JPG

Mais pas assez de vent... le fil retombe !!

 

31.07.2015LumixSoignes 075.JPG

 

Ella va réessayer plus loin...

 

 

31.07.2015LumixSoignes 077.JPG

 

 

31.07.2015LumixSoignes 079.JPG

 

 

Je continuerai plus tard avec un Xysticus et une Parastearoda singulière !

Chose promise chose due... Voici d'autres arachnides !

 

Une femelle Xysticus sp. de belle taille !

 

 

31.07.2015LumixSoignes 109.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 100.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 112.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 120.JPG

 

Avec les pattes avants levées en guise de défense !!

 

 

31.07.2015LumixSoignes 122.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 129.JPG

 

Malgré ses couleurs chatoyantes, la détermination de l'espèce est trop aléatoire... J'en resterai donc à Xysticus sp.

 

31.07.2015LumixSoignes 130.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 138.JPG

 

La suivante est encore plus compliquée... Je reconnais bien la famille Theridiidae, et le genre typique des Parasteaoda (ex Achaeranea) mais son manque de caractéristique m'a mis dans le doute !

 

 

31.07.2015LumixSoignes 147.JPG

 

Ses cocons et son "nid" participent à la détermination...

 

 

31.07.2015LumixSoignes 150.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 168.JPG

 

 

 

31.07.2015LumixSoignes 152.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 158.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 159.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 162.JPG

 

 

 

 

31.07.2015LumixSoignes 169.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 174.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 178.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 179.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 181.JPG

 

31.07.2015LumixSoignes 182.JPG

 

 

Beaucoup de photos me direz-vous, mais malgré cela l'identification reste malaisée... J'ai mis Koen Van Keer (ARABEL) sur le coup :

 

 

 

 

"Une bonne candidate pour Parasteatoda simulans, mais pas certain..."

 

 

 

 

 

Pour comparer avec la Parasteatoda lunata (ex Achaeranea) plus courante, voici une dernière photo, pas la meilleure, d'un sujet parasité...

 

 

 

 

 

 

31.07.2015LumixSoignes 192.JPG

 

 

Balade terminée... près de 200 photos dont 83 "acceptées"...

 

 

 

 

31/07/2015

Loxosceles rufescens... Mise au point

Voici une nouvelle "mise au point" de Chrisitine Rollard :

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1396023-deux-fem...

 

 

Voici un cliché de la bestiole... prise par René, un internaute du forum

http://papillonsetjardin.org/viewtopic.php?f=48&t=210...

 

Grand merci à René !


Image

 

 


Image

Image

Image

 

 

"Deux femmes victimes de la recluse brune ont dû subir une intervention de chirurgie plastique", c'est ainsi que la presse titrait sur le fait divers le plus angoissant de l'année pour tous les arachnophobes français. Faut-il craindre une invasion d'araignées venues d'Amérique du Nord ? Non, rassure l'aranéologue Christine Rollard. Une tribune qui pourrait bien vous réconcilier avec nos amis les arachnides. 

 

"Une araignée appelée la recluse brune aurait mordu deux femmes en France, les obligeant à avoir recours à une opération chirurgicale pour soigner leur peau infectée par la morsure. Cette information effrayante relayée par les médias français depuis le jeudi 9 juillet, jour de l’opération de la victime, est partiellement fausse. 

 

Erreur d'identification de l'araignée par les médias

 

 

D’abord, il ne s’agit certainement pas de la recluse brune (Loxosceles reclusa), en effet originaire d’Amérique du Nord, mais d'une autre espèce, Loxosceles rufescens, cosmopolite et qui vit en Europe et notamment en France depuis que l’on a recensé son existence en 1820. Si elles sont toutes deux de la même famille (Sicariidae) et du même genre, Loxosceles, ce ne sont pas les mêmes araignées pour autant.

 

En d’autres termes : rassurez-vous, aucune espèce d’araignée venue d’Amérique du Nord n’est en train d’envahir dans la France !

 

Cette erreur d’identification prouve que l’animal tenu responsable pour la dernière morsure en date n’a sûrement pas été étudiée ou a été mal déterminée. Il est donc hâtif et, selon moi, totalement faux de citer cette espèce.

 

J’ai d'ailleurs eu l’occasion d’identifier l’araignée responsable de la première morsure, dont a été victime une Montpelliéraine de 38 ans, et il s’agissait bien de l’araignée "rufescens"et non de la recluse brune. Si cette distinction peut sembler anodine, cela prouve au moins que les informations ont été délivrées à la va-vite, sans preuve scientifique réelle. 

 

L'intervention chirurgicale peut-être évitée

 

Les deux femmes victimes de ces morsures disent avoir eu recours à une intervention chirurgicale. C’est peut-être le cas, mais cette étape est rarement nécessaire. Un traitement local, à base d’antibiotiques et d'anti-inflammatoires, suffit normalement à résorber la nécrose en quelques jours.

 

La presse fait également état d’un venin qui serait dangereux pour l’homme. Ce qui est, là encore, largement exagéré.

 

Lorsque l’araignée mord la peau en réaction de défense, elle peut relâcher un peu de venin mais cela reste rare et jamais directement mortel pour l’homme. Ce qui peut en revanche provoquer des sensations inconfortables ou des démangeaisons en particulier dans le cas des loxosceles, c’est la réaction de la peau à la morsure avec les tissus qui se nécrosent sous l'action du venin.

 

Et encore, ces réactions ne sont pas toujours aussi marquées. La morsure se résume le plus souvent à une simple inflammation locale, bénigne. Les lésions cutanées plus importantes ne surviennent que dans 10% des cas environ. 

 

L'araignée n'attaque pas l'humain 

 

Les deux araignées qui auraient mordu les victimes se seraient retrouvées dans leurs jeans avant de réagir par une morsure. 

Tout d’abord, une araignée n’attaque pas, elle ne fait que se défendre face à une agression. Ensuite, ces espèces ne cherchent pas à s’infiltrer dans vos vêtements; elles sont sédentaires, lucifuges, tissant des toiles lâches et irrégulières sous des supports dans la nature. Quand elles sont domestiques, elles se dissimulent plutôt derrière des objets, toujours à l'obscurité. 

 

Les araignées qui errent sont généralement des mâles en quête de femelles pour se reproduire. C’était d’ailleurs le cas de la première araignée qui m’a été envoyée. 

Il ne faut donc pas prêter aux araignées des intentions qu’elles n’ont pas. Cependant, ce ne serait pas la première fois qu’une araignée servirait de bouc-émissaire sans preuve tangible. 

 

 

 

4 idées reçues sur les araignées  

 

 

 

Un Français qui se retrouve avec une petite irritation sur le bras, différente de celle qu'il peut avoir habituellement après piqûre de moustique, aura tendance à blâmer une araignée qu’il n’a même pas vu passer. La peur maladive des araignées est culturelle. En effet, en Occident contrairement à d'autres régions du globe, les légendes urbaines autour des araignées vont bon train.  

 

Pour tenter de vous réconcilier avec ce petit animal, voici une liste non-exhaustive de quelques idées fausses sur les araignées : 

 

 

 

1. Les araignées sont mortelles pour l’homme 

 

Oui et non. Il est en effet possible de mourir après avoir été mordu par une araignée, mais seulement dans des cas très rares de traitements tardifs d'une surinfection à l'endroit de la morsure ou de mauvaise santé de la personne. 

 

En termes de morts, les araignées n’ont pas de bons chiffres. Elles tuent à peine une dizaine de personnes dans le monde chaque année. Comparé aux maladies transmises par les moustiques comme le paludisme, elles pourraient véritablement être considérées comme pratiquement inoffensives. 

 

Les aranéismes (morsures d’araignées) nécrosants dus principalement aux araignées du genre Loxosceles sont majoritairement bénins. Il m’est arrivé de me faire mordre par une grosse araignée tropicale en pleine explication scientifique face caméra. Je m’en suis alors rendu compte tout de suite, mais ça ne m’a pas empêché de finir tranquillement mon explication. A la fin de l’émission, je me suis tout simplement désinfectée, comme si je m’étais coupée avec un couteau sale ou égratignée avec une épine. Un non-évènement en somme.

 

Il n’y a que dans les films et dans l’imaginaire de certains arachnophobes que les mygales se transforment en "bêtes géantes dévoreuses d’humains". 

 

2. Une morsure d’araignée fait mal

 

 

 

Plus les deux crochets qu’une araignée pourrait utiliser dans le cas d'une réaction de défense vis à vis de l'homme, sont gros (plutôt chez les espèces d'une taille déjà assez grande) plus la douleur générée au moment de la morsure pourrait être perceptible voire douloureuse. Sur une araignée de la taille de celle incriminée par les deux femmes, soit environ 1centimètre de corps, les crochets sont extrêmements petits. Il est donc quasiment impossible qu’elles aient senti quoique ce soit si elles ont été mordues. 

 

 

 

3. Les araignées pondent des oeufs sous la peau des humains 

 

Cette légende urbaine semble avoir encore de beaux jours devant elle. Or les araignées ne disposent pas d'organe de perforation leur permettant de pénétrer la peau d'un humain pour y déposer des œufs ou même ne les laissent jamais dans une plaie. Au moment de la ponte, les femelles entourent leurs œufs de couches de soie plus ou moins épaisses pour former un cocon protecteur, certaines restant même à leur côté pour les surveiller.  

Un monde doux et soyeux !

 

 

 

4. Une araignée peut faire office d’animal domestique

 

 

Non ! Les araignées sont des animaux sauvages non-domesticable. Il est impossible de créer une relation homme-animal avec une araignée comme cela est possible avec un chien ou un chat. 

L’araignée ne s’apprivoise pas et ne se dresse pas. Pas la peine donc de jouer les gros bras et de faire courir une mygale sur votre bras pour impressionner la galerie. S’adonner à ce genre de choses avec des animaux sauvages dont les réactions sont imprévisibles est totalement stupide. Le risque étant de provoquer une morsure pouvant être douloureuse si les crochets sont  de grande taille et d'avoir éventuellement une réaction locale. Donc ce n'est pas forcément agréable !

 

Finalement, il faudrait laisser les araignées tranquilles, sans les craindre ni vouloir les posséder.

 

Surtout que leur rôle dans l’écosystème est fondamental. En effet en absorbant chaque jour près de 10% de leur poids en proies (essentiellement des insectes), elles sont un incroyable insecticide naturel qui nous débarrasse de beaucoup de petites bêtes parfois nocives pour les cultures ou encore notre santé.

 

 

 

Les araignées nous protègent des insectes   

 

Finalement, il faudrait laisser les araignées tranquilles, sans les craindre ni vouloir les posséder.


Surtout que leur rôle dans l’écosystème est fondamental. En effet en absorbant chaque jour près de 10% de leur poids en proies (essentiellement des insectes), elles sont un incroyable insecticide naturel qui nous débarrasse de beaucoup de petites bêtes parfois nocives pour les cultures ou encore notre santé.

 

 

 

Ne nous formalisons donc pas si, au passage, lorsqu’elles se sentent menacées, elles mordent légèrement l’un de nous. 

 

 

 

Propos recueillis par Barbara Krief. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

30/07/2015

Alopecosa de ma cuisne...

 

Habitué de rencontrer des araignées-loup dans mon jardin, des petites Pardosa sp., souvent P. amentata, je n'ai, bien sûr, pas reconnu directement cette petite araignée venue nous rendre visite dans notre cuisine (au premier, près d'une terrasse...).

Une Alopecosa sp., qui est aussi une araignée-loup (Lycosidae)... nette bande médiane claire sur le céphalothorax, d'assez robustes pattes, une tache cardiaque marquée...

Quelques photos vite fait... pas facile la profondeur de champs avec cette lentille Raynox !

Inoffensive... bien sûr !!

 

 

30.07.2015Lumix 012.JPG

 

30.07.2015Lumix 009.JPG

 

30.07.2015Lumix 008a.JPG

15:44 Écrit par Richard dans Alopecosa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/07/2015

Philodromus du jour...

Petit passage en fin de journée sur les marronniers de Tervuren... Toujours énormément de petits papillons Mineuse du marronnier, malgré la lutte !!

Deux "belles" rencontres... Une femelle Philodromus albidus/rufus

 

 

28.07.2015LumixTervuren 023c.JPG

 

28.07.2015LumixTervuren 023.JPG

 

28.07.2015LumixTervuren 023a.JPG

 

Une autre espèce de Philodromus (groupe aureolus)

 

 

28.07.2015LumixTervuren 025.JPG

 

28.07.2015LumixTervuren 037.JPG

 

 

28.07.2015LumixTervuren 037a.JPG

 

 

Accessoirement un insecte, avec un mimétisme parfait, de la famille des punaises, je crois... si vous la reconnaissez, n'hésitez pas à me le dire !

 

 

28.07.2015LumixTervuren 011.JPG

 

28.07.2015LumixTervuren 009.JPG

 

27/07/2015

Une des araignées les plus répandues... Enoplognatha sp.

Communes dans nos jardins, les Enoplognatha ovata et latimana ne sont pas distinguables sur photos, seule l'analyse des genitalia peut les différencier !

Les couleurs de l'abdomen (la robe) sont très variables aussi... blanchâtre à jaune citron, souvent avec deux lignes de points noirs, certaines (30%) arborent aussi deux bandes longitudinales rouge cerise voire encore une bande unie rouge...

Celles à bandes rouges (unique ou pas) doivent vraisemblablement être la variante dite redimita, présente dans 30% des cas !

 "Les araignées Enoplognatha ovata S. S. et E. latimana sont espèces jumelles qui partagent un certain nombre de polymorphismes génétiques visibles..."

Pour en savoir un peu plus, en anglais, voir :

http://www.bu.univ-rennes2.fr/istex/results?lookfor=%22G....

 

Voici celle que j'ai trouvé hier, une femelle pleine (6mm), dans un hortensia du jardin...

 

 

26.07.2015Lumix 108.JPG

 

26.07.2015Lumix 095.JPG

 

26.07.2015Lumix 053.JPG

 

26.07.2015Lumix 047.JPG

 

26.07.2015Lumix 054a.JPG

 

26.07.2015Lumix 063.JPG

 

26.07.2015Lumix 039.JPG

 

En voici une autre, avec un dessin différent... flashée ce 03 août 2015

 

 

03.08.2015Lumix 036.JPG

 

 

 

Voici les variantes...

 

Blanchâtres à jaunes citron

 

IMG_6067

 

 

01.07.2012Canon 037.JPG

 

 

18.07.2012Canon 028.JPG

 

 

Les lignes de points noirs peuvent être plus ou moins marquées...

 

14.08.2012Canon 077.JPG

 

 

 

04-06-2007 050

 

 

Celles à deux bandes rouges cerise...

 

15-08-2010 052.jpg

 

 

28-08-2011 001.jpg
 
 
28.07.2013Canon 010.JPG
 
 

Celles à une bande unie rouge...

 

 

 

14-10-2008 009

 

 

27-07-2008 054

 

06-09-2011 003.jpg

 

 

ou rose... (mâle juvénile)

 

 

 

02-06-2008 043

 

  Joli mâle juvénile

 

 
04-06-2008 084

 

Un autre plus adulte, remarquez les chélicères divergentes, un peu comme les Tétragnathes...

 

04-07-2009 095

 

Le verso caractéristique...

 

04-06-2008 095
 
 
 
 et enfin les bébés-araignées ou juvéniles dont les robes sont déjà caractéristiques mais parfois changeantes...
 
 
 
 

 

16-05-2009 027

 

19-09-2011 029.jpg

 

24-10-2011 072.jpg

 

 

09.09.2014Lumix 007.JPG

 

 

17.02.2014Canon 009.JPG

 

17.02.2014Canon 010.JPG

 

 

 

17.09.2014Lumix 004.JPG

 

 

 

 

13-08-2010 030a.jpg

  

 

Pour terminer, une forestière, un peu délavée...

 

 

23.08.2012Canon 018.JPG

 

11:16 Écrit par Richard dans Enoplognatha | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

26/07/2015

Photos du jour...

Juste avant la pluie, un peu de jardinage et à la sortie des sacs...

Jolie couleur d'une araignée-citroën (Anyphaena accentuata)

 

 

26.07.2015Lumix 002.JPG

 

26.07.2015Lumix 007.JPG

 

Jolies épines...

 

 

26.07.2015Lumix 009.JPG

 

 

26.07.2015Lumix 011.JPG

 

 

On ne voit pas souvent la suivante "à l'endroit" !

Toujours tête en bas sous sa toile en nappe !

La jolie Linyphia triangularis

 

 

26.07.2015Lumix 014.JPG

 

 

26.07.2015Lumix 018a.JPG

 

 

26.07.2015Lumix 018.JPG

 

Voilà... il "drache" comme on dit chez nous... il tombe des hallebardes !!

14/07/2015

Araignée sauteuse des maisons - Pseudeuophrys lanigera

Je m'étais mis dans l'idée d'aller faire quelques photos d'arachnides à une 15zaine de km de chez moi... mais le ciel étant menaçant, je me suis résolu de reporter cette sortie !

Bien m'en prit car sur ma porte d'entrée, une minuscule Saltique de 4mm m'attendait... Comme quoi !!

Complètement inoffensive, la Pseudeuophrys lanigera est un hôte typique de nos maisons... Durant la belle saison, on la retrouve sur les murs ensoleillés !

Les yeux centraux sont cerclés de roux !

 

Brut de fonderie... au moment ou j'écris ces lignes, cette femelle se balade encore sur ma façade !

 

 

14.07.2015Lumix 012a.JPG

 

 

14.07.2015Lumix 019.JPG

 

14.07.2015Lumix 016.JPG

 

 

19:52 Écrit par Richard dans Pseudeuophrys lanigera | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |