14/09/2014

Talus calcaire de Falnuée - Araignées

 

J'ai été récemment contacté par Jérémie Guyon qui s'occupe de la restauration d'un talus calcaire à Mazy sur la commune de Gembloux (au sein du golf de Falnuée) à propos d'un éventuel inventaire des invertébrés et plus particulièrement des arachnides.

 

 

golfhotelpelouse.png

 

Un talus orienté plein sud avec une pente proche des 45° et un sous sol calcaire, telle est la pelouse calcaire de Falnuée...

 

(http://www.golf-hotel-falnuee.be/pages/nature-1/un-site-e...)

Localisation : http://www.gembloux.be/vie-locale/environnement/prive/don...

 

Superbe endroit... mais 45° dur, dur... :-)))

 

Pas fana des inventaires, je n'ai aucune formation scientifique pour cela, j'ai quand même accepté de me balader avec Jérémie sur ce fameux talus afin de voir ce qu'il y avait en ce début septembre... Malheureusement, plus beaucoup de fleurs, ce qui limitait nos chances de trouver les araignées d'affût (araignée crabe Thomisidae, Philodromidae...) !

Présentes en quantité, les toiles en nappe de Linyphiidae et plus particulièrement de Linyphia triangularis...

Bon, certaines photos ne sont pas extra, mais la pente de 45°, orties et chardons nous ont compliqué la tâche... ouille, ouille !!

 

Voici donc une femelle Linyphia triangularis, à l'envers sous sa toile, avec le typique diapason dessiné sur son céphalothorax !

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 001.JPG

 

Un peu les mêmes mœurs que la Linyphia, à l'envers sous sa toile en nappe, une autre Linyphiidae, une Neriene montana 

Seule Neriene avec les pattes annelées...

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 119.JPG

 

Pour suivre, les très nombreuses et intéressantes Epeires des roseaux, Lariniodes cornutus, (voir la Hulotte n°74) 

Présentes, comme leur nom vernaculaire l'indique, dans un biotope humide mais aussi dans les pâturages et fossés... On verra plus bas que ce talus calcaire, bien sec, attire aussi d'autres arachnides théoriquement référencées aux milieux humides... pourquoi faire simple hein !!

 

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 004.JPG

 

13.09.2014LumixFalnuée 096.JPG

 

Beaucoup d'araignées loups (Lycosidae), des petites Pardosa sp. qui s'enfuient tous azimut à chaque pas... Pas de photo car trop difficile à déterminer !

Par contre, on a prélevé une autre araignée-loup, une femelle Alopecosa sp., dont personnellement je privilégie l'espèce cuneata mais même si la tache cardiaque est distinctement soulignée, la prudence (et mon mentor) me conseille d'en rester à un Alopecosa sp.

C'eut été plus facile avec un mâle car ils ont les tibias renflés !

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 009.JPG

 

Son biotope : essentiellement dans les prairies calcaires... (et les dunes) 

 

 

Une petite araignée orbitelle, l'Epeire de velours, unique espèce européenne, Agalenatea redii (Araneidae)

 

 

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 013.JPG

 

 

Dans la même famille (Araneidae) une autre orbitèle minuscule (3,5-4mm) très présente, l'araignée dite "petite bouteille" (à cause du flacon stylisé dessiné sur son abdomen) Mangora acalypha

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 061.JPG

 

et encore une autre, rikiki (3mm), un mâle Araneus sturmi ou triguttatus (ex Atea)

 

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 100.JPG

 

 

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 113.JPG

 

 

 

 

 

Je ne m'attendais pas trouver d'araignée sauteuse (Salticidae) et ce mâle adulte Evarcha arcuata se baladait sur une plante basse... magnifique !!

Pourtant inféodé, théoriquement, aux milieux humides, prés humides, marais etc... on les trouve aussi, paradoxalement, en milieu sec !

On compare souvent ces petites Saltiques aux grands singes, aux gorilles... leur regard a quelque chose "d'humain" !

Complètement inoffensive pour nous, cette petite araignée sauteuse est vraiment sympathique... elle accepte de se balader sur votre main, suit vos mouvements de ses grands yeux, passe d'un doigt à l'autre sans peur...

Avouez qu'avec une frimousse pareille, on ne peut que l'aimer...

 

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 025.JPG

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 017.JPG

 

Le mâle fait 5 ou 6mm de corps (sans patte)

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 030.JPG

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 027.JPG

A noter qu'il a souvent les tarses plus clairs et quelques poils blancs sur la face interne des tibias, comme ci-dessous...

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 038a.jpg

 

 

 

 

 

 

J'adore cette bouille !!

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 025a.jpg

 

 

 

Pour la famille Tetragnathidae, beaucoup de Metellina mengei/segmentata sur toile... avec pas mal de variations chromosomiques...

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 079.JPG

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 067.JPG

 

et une Tetragnatha sp.

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 087.JPG

 

 

Malgré le peu de fleurs, nous avons quand même trouvé une araignée crabe, un Xysticus sp. (Thomisidae)... difficilement déterminable jusqu'à l'espèce ! 

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 050.JPG

 

13.09.2014LumixFalnuée 053.JPG

 

13.09.2014LumixFalnuée 055.JPG

 

13.09.2014LumixFalnuée 058.JPG

 

 

Enfin, la dernière trouvée, encore une autre famille, Clubionidae, une Clubiona sp. 

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 049.JPG

 

Pas facile à photographier sur ce terrain...

 

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 047.JPG

 

On a trouvé aussi, sans photo, pas mal de Pisaure admirable (Pisaura mirabilis - Pisauridae)) une grande araignée, commune, qui chasse à vue...

 

Voilà pour le talus... On a aussi jeté un œil sur les balustrades d'un petit pont en contrebas...

On y a trouvé une Epeire des fissures, Nuctena umbratica...(Araneidae)

 

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 122.JPG

 

 

et une autre très petite araignée de la famille Theridiidae, un Theridion pictum (merci Koen pour l'identification)

 

 

 

 

13.09.2014LumixFalnuée 136.JPG

 

13.09.2014LumixFalnuée 135.JPG

 

13.09.2014LumixFalnuée 138.JPG

 

13.09.2014LumixFalnuée 129.JPG

 

 

Voilà pour notre (première) sortie sur ce talus calcaire de Falnuée...

 

17/09/2013

Rencontres du jour... Araignées

 

Je passe régulièrement par l'ex champs de course de Groenendael pour voir l'évolution des Araneus quadratus que j'avais trouvées en nombre l'année dernière sur une partie de ce champs de course... (voir catégories)

Malheureusement, cette partie à été défrichée...

 

 

15.09.2013Canon 002.JPG

15.09.2013Canon 003.JPG

 

Qu'à cela ne tienne, j'ai quand même trouvé quelque chose à me mettre sous l'objectif dans les rares plantes qui restaient...

Une petite Epeire des roseaux (Larinioides cornutus) m'a étonnée... elle confectionnait sa toile et son repaire, collé à celle d'une grosse Epeire carrée (Araneus quadratus)...

La voici au travail

 

15.09.2013Canon 004.JPG

 

Elle est là, près des tiges rouges... au dessus d'elle, la cachette d'une grosse Epeire carrée... Remarquez aussi la feuille enroulée, au-dessus, qui est le repaire de cette petite Larinioides...

 

15.09.2013Canon 006.JPG

 

La voici à l'intérieur car j'ai touché la toile par inadvertance...

 

15.09.2013Canon 012.JPG

Puis elle est revenue, comme si de rien n'était, au centre de sa toile...

 

 

15.09.2013Canon 016.JPG

 

L'Araneus quadratus était bien blottie dans sa cache...

 

 

15.09.2013Canon 008.JPG

 

15.09.2013Canon 009.JPG

 

En voici une autre, un peu plus loin...

 

 

15.09.2013Canon 018.JPG

 

Bref, mon tour fut vite fait...

J'ai ensuite ramassé deux araignées-loups qui couraient sur la partie défrichée...

 

"Peut-être des Pardosa palustis"... me souffle Koen...

 

 

15.09.2013Canon 029.JPG

 

15.09.2013Canon 032.JPG

 

15.09.2013Canon 034.JPG

 

15.09.2013Canon 042.JPG

 

 

15.09.2013Canon 038.JPG

 

 

Je m'étais assis sur un tronc d'arbre coupé pour pouvoir y déposer ma petite boite et prendre quelques clichés quand une autre araignée-loup, très curieuse, s'approcha de moi... a peine avais-je esquisé un geste pour la flasher qu'elle s'enfuya... pour revenir aussi vite... et ceci plusieurs fois de suite... je l'ai donc aussi immortalisée !!

C'est également une Pardosa mais plutôt amentata celle-ci...

 

Avec flash...

15.09.2013Canon 052.JPG

 

Sans...

 

 

15.09.2013Canon 057.JPG

 

Avec...

 

 

15.09.2013Canon 065.JPG

 

15.09.2013Canon 065a.jpg

 

Sans...

 

 

15.09.2013Canon 071.JPG

 

Enfin, sur un autre arbre coupé, cette énorme libellule, plus de 10cm estimés, est aussi restée stoïque pendant quelques clichés, pour mon plus grand plaisir...

Une Aeshna cyanea, Aeschne bleue, relativement répandue en région bruxelloise et en forêt de Soignes (Merci à René-Marie Lafontaire pour sa détermination)...

 

 

15.09.2013Canon 082.JPG

 

15.09.2013Canon 083.JPG

 

Remarquez la position de la tête sur la suivante par rapport à celle ci-dessus... elle me regarde m'avancer avant de s'envoler... Supeerbe !!

 

 

15.09.2013Canon 084.JPG

 

"En effet, c’est une aeschne, plus précisément la bleue, Aeshna cyanea. Le premier truc que je regarde : la taille des taches à l’avant du thorax : ici elles sont grosses, donc la bleue. Sinon elles auraient pu être plus petites et fines, et on aurait affaire à l’aeschne mixte A. mixta par exemple. C’est une espèce assez commune, de grande taille en effet. On la voit souvent chasser dans les chemins forestiers, dans des zones ombragées, à hauteur d’homme qu’elle n’a pas peur d’ailleurs d’effleurer dans ses rondes de chasse.

Belles images ! Elle est sur un tronc de hêtre à plat ? C’est étonnant, habituellement on les voit plutôt pendouiller aux branches quand elles se posent." (Vincent Gavériaux)

 

Merci Vincent pour ces explications !!

 

08/07/2013

Etangs de Groenendael... Araignées

Qui dit étang dit roseaux et qui dit roseaux dit (parfois) Epeires des roseaux (Larinioides cornutus).

 

 

07.07.2013Canon 097.JPG

 

Alors que les autres Epeires (chez moi...) sont encore toutes petites, cette Epeire des roseaux avait un beau gabarit, presque 10mm de corps ! C'était en fin de journée et elle commençait à construire sa toile... toujours fascinant cela !

 

07.07.2013Canon 084.JPG

 

07.07.2013Canon 089.JPG

 

07.07.2013Canon 090.JPG

 

07.07.2013Canon 091.JPG

 

07.07.2013Canon 092.JPG

 

 

07.07.2013Canon 093.JPG

 

 

 

Une autre araignée, plus petite (5mm de corps), au bord de l'eau, sous une toile qu'elle avait confectionnée près du sol ! Une Linyphia hortensis...

 

 

07.07.2013Canon 075.JPG

 

 

07.07.2013Canon 082.JPG

 

 

 

Toujours dans le même coin, quelques jolies Parasteatoda lunata (ex. Achaeranea dite encore en language vernaculaire Theridiidae magnifique) et leur typique cocon !

 

Ici en pleine prédation... (Son cocon est juste au-dessus !)

La proie est peut-être Polydrusus prasinus ?? 

 

 

07.07.2013Canon 050.JPG

 

 

07.07.2013Canon 055.JPG

Quelques explications ici : 

http://www.natagora.be/fileadmin/Regionales/Entre-Sambre-... 

 

 

07.07.2013Canon 065.JPG

 

 

Souvent associée aussi à l'eau, cette magnifique Tétragnathe, trouvée dans un jardin, loin de l'eau... n'a pas daigné me monter le recto... Qu'à cela ne tienne, en partie l'identification passe aussi par le verso... Le sternum unicolor élimine une partie des Tetragnatha :

Ce n'est donc pas Tetragnatha extensa ou pinicola qui ont une bande médiane claire qui partage le sternum en deux ! (absente ici !)

 

 

04.07.2013Canon 073.JPG

02/07/2013

Balade Natagora... Araignées & Cie

Lors d'une promenade dans la Campine Hennuyère, nous avons repérés des choses intéressantes...

Un Faucon hobereau qui faisait du rase-motte pour attraper des libellules, un peu lointain, certes, mais on a eu tout le temps de l'admirer...

Mon bridge Canon était un peu "court"...

 

30.06.2013CanonNatagora 102.JPG

 

Un Agrion...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 043.JPG

Une libellule... Libellule à 4 taches/Libellula quadrimaculata 

Superbe site de détermination

http://odonates22.chez-alice.fr/anisopteres/libellule_4ta...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 091.JPG

30.06.2013CanonNatagora 089a.jpg

 

Une grenouille verte...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 023a.jpg

 

 

30.06.2013CanonNatagora 023.JPG

 

et ensuite quelques Arachnides...

 

Une superbe araignée-crabe Misumena vatia (Thomisidae) dont le mimétisme laisse un peu à désirer... enfin, par rapport à notre vue car celle des insectes, c'est autre chose !

 

 

30.06.2013CanonNatagora 031.JPG

 

 

30.06.2013CanonNatagora 041.JPG

 

 

30.06.2013CanonNatagora 031a.jpg

 

Au même endroit, une jolie Epeire des roseaux, Larinioides cornutus... j'adore sa couleur !!

 

 

30.06.2013CanonNatagora 030.JPG

 

 

Un peu plus loin encore, une Epeire de velours, Agalenatea redii...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 034.JPG

 

 

30.06.2013CanonNatagora 038.JPG

 

Bien entendu, comme un peu partout, des dizaines d'Araignées-loup (Lycosidae) avec leur cocon, que j'ai laissés s'égailler sans trop les déranger...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 007.JPG

 

 

30.06.2013CanonNatagora 009.JPG

 

 

 

 

Les deux suivantes, différentes, ont attirés mon regard... toujours des Lycosidae mais du genre Pirata...

Une femelle (handicapée) Pirata piraticus, reconnaissable aux poils blancs qui entourent sa tache cardiaque...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 059.JPG

 

30.06.2013CanonNatagora 063.JPG

 

 

Ensuite, un mâle Pirata d'une autre espèce, Pirata latitans...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 077.JPG

 

30.06.2013CanonNatagora 070.JPG

 

 

Le voici relaché sur un tronc...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 081.JPG

 

 

Egalement quantité d'araignées plus courantes telles les Linyphia triangularis, sous leut oile, reconnaissables aux traits en forme de diapason de son céphalothorax...

 

30.06.2013CanonNatagora 013.JPG

 

30.06.2012Canon 013.JPG

 

 

Last but not least... toujours chez les arachnides... une tique mâle que j'ai trouvé détachée, juste au-dessous de mon genou... pourtant j'avais des bottines, chaussettes et pantalon long...

Je l'ai, bien sûr, fait identifier par un spécialiste belge et un français que je remercie pour leur célérité !

Voici leur commentaire :

 

 

"La tique ressemble fortement à Ixodes ricunus, la tique la plus commune en Belgique. Il s’agit d’un mâle... les mâles ne s’engorgent presque pas, la transmision des pathogènes est presque nulle. Maxime Madder"

 

 

"il s’agit d’un Ixodes ricinus mâle (adulte) qui est une espèces commune dans nos régions. jcg@maladies-a-tiques.com "

 

 

La bestiole...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 113.JPG

 

 

30.06.2013CanonNatagora 115.JPG

 

 

Ixodes ricinus est une tique exophile aux habitats variés, qui recherche un hôte en se plaçant à l’affût sur les végétaux( photos). Son cycle évolutif est dit triphasique car il nécessite le passage sur trois hôtes successifs( voir schéma), avec un repas sanguin pour chaque stade de développement ( photo). Chez Ixodes ricinus le mâle ne se gorge pas.
L’homme , le chien , le chat sont des hôtes accidentels.
Les nymphes de tiques qui sont moins exigeantes dans le choix de leur hôte sont le principal vecteur de la maladie de lyme humaine.  

à lire

http://lymethique.free.fr/info_transmission.php

 

 

 

 Voici, pour comparer, une autre tique, rapportée par mon chat ce 9 janvier 2014 et qui se baladait sur mon divan... il s'agit de Ixodes hexagonus (L'écusson exagonal) identifié par le Dr Maxime Madder, spécialiste belge en tiques, de l'instituut voor Tropische Geneeskunde à Anvers ! Merci à lui !!

 

 

 

09.01.2014Canon 016.JPG

 

 Voici sa mandibule, le capitulum, typique des insectes suceurs de sang de la famile des Tiques... "La tique traverse plusieurs stades de développement, tous piqueurs. Si les jeunes larves ne restent que deux jours sur leur hôte, les femelles adultes restent 6 à 9 jours, multipliant ainsi leurs poids par 620. Elles se laissent tomber ensuite et effectuent leur ponte cachées dans la végétation" (dixit la revue Natagora n°58)

 

09.01.2014Canon 028.JPG

 

 

 

 

 

28/05/2013

Arachnides de Groenendael !

J'ai déjà eu l'occasion de déposer dans ce blog quelques arachnides de l'ancien champs de course de Groenendael :

 http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2012/09/05/ep...

Voir aussi Araneus quadratus dans les "Catégories"... il y en a beaucoup, cannibalisme etc...

Les Araneus quadratus ne sont pas encore là, mais il y a d'autres Epeires présentent... Epeire de Velours (Agalenatea redii), et quelques Epeires des roseaux (Larinioides cornutus)...

Toutes sont, pour le moment, perchées sur des ombilifères sèchées...

 

 

27.05.2013Canon 030a.jpg

 

27.05.2013Canon 033.JPG

 

27.05.2013Canon 034.JPG

 

 

 

27.05.2013Canon 035.JPG

 

27.05.2013Canon 042.JPG

 

 En scrutant l'ombrelle, j'ai remarqué une petite araignée lovée sous le nid de la Larinioides... ??

 

 

27.05.2013Canon 044.JPG

 

 

Je l'ai prélevée pour pouvoir la déterminer... Je l'ai, bien sûr, redéposée sur une ombilifère après !!

 

 

27.05.2013Canon 049.JPG

 

 

27.05.2013Canon 062.JPG

 

27.05.2013Canon 070.JPG

 

27.05.2013Canon 076.JPG

 

 

Je la déterminerai plus tard (avec l'aide de Koen) !

Koen me propose :

"Il s'agit de Phylloneta impressa ou P. sisyphia." (anciennement Theridion...) Merci Koen !

09/05/2013

Balade forestière... Araignées

Quelques araignées rencontrées en forêt de Soignes...

Pour commencer une money-spider, une minuscule Linyphiidae...

il existe environ trois cents espèces de ce groupe... utopique de vouloir les déterminer sur photo... Les mâles de quelques espèces ont la région céphalique modifiée en deux lobes, tourelles ou autres projections... comme ici...

Koen me propose Dismodicus bifrons ... Chouette, une espèce de plus !!

 

09.05.2013Canon 035.JPG

 

 

La suivante est trop mignone... Une minuscule araignée-sauteuse Ballus chalybeius (entre 3 et 5mm) trouvée sur un tas de bûches au soleil !

 

 

09.05.2013Canon 110.JPG

 

 

La suivante, trouvée au sol, est une araignée-loup, une Lycosidae, vraisemblablement une Pardosa sp.

 

 

09.05.2013Canon 117.JPG

 

09.05.2013Canon 132.JPG

 

09.05.2013Canon 137.JPG

 

La suivante est une araignée-citroën, une Anyphaena accentuata...

 

 

09.05.2013Canon 141.JPG

 

 

Très typique avec sa toile chargée de débris... Une Cyclosa conica...

 

 

09.05.2013Canon 152.JPG

 

 

09.05.2013Canon 155.JPG

 

 

09.05.2013Canon 156.JPG

 

 

09.05.2013Canon 167.JPG

 

Au même endroit, quelques Larinioides cornutus étaient bien au chaud dans leur refuge... (Merci Koen pour la confirmation !)

 

09.05.2013Canon 143.JPG

 

09.05.2013Canon 145.JPG

 

Beaucoup de Metellina sp. (Tetragnathidae)... mâles et femelles !

Femelle en plein repas...

 

 

09.05.2013Canon 180.JPG

 

 

Des mâles...

 

 

09.05.2013Canon 182.JPG

 

 

09.05.2013Canon 172.JPG

 

09.05.2013Canon 174.JPG

 

 

09.05.2013Canon 175.JPG

 

 

Et parfois une surprise "d'après coup"... en visionnant mes photos, j'ai eu la surprise de voir, juste en dessous d'un mâle Metellina que j'essayais de photographier mais que j'avais raté, une minuscule Parasteatoda (anciennement Achaearanea) lunata... encore appelée en language vernaculaire Théridiidé magnifique...

 

 

09.05.2013Canon 173.JPG

 

 

 

Le suivant, c'est un mâle, ne tient habituellement pas en place, son nom grec signifie d'ailleurs "qui aime courir"... J'ai donc eu la chance de le voir statique, sur une borne...

Le nom de cette espèce (dixit le guide des Araignées de France et d'Europe de Roberts) a été choisi en raison de son dimorphisme sexuel.

 

Un Philodromus dispar (4mm)!

 

 

09.05.2013Canon 185.JPG

 

 

09.05.2013Canon 189.JPG

 

 

09.05.2013Canon 186.JPG

 

 

J'ai rencontré aussi de minuscules araignées-crabes, Thomisidae... Vraisemblablement des Ozyptila sp. mais c'est toujours difficile de les discerner d' Xysticus juvéniles

 

 

09.05.2013Canon 030.JPG

 

 

09.05.2013Canon 100.JPG

 

 

09.05.2013Canon 104.JPG

 

 

Pour la suivante, je m'en veux un peu... j'avais tout le temps de la prendre en photo mais j'en ai réussi très peu... et je ne sais pas pourquoi (grrrr...) !

Je pense à une Nigma puella mais je vais demander confirmation à Koen...ces pattes vertes m'intriguent... Elle a essayé plusieurs fois de partir en ballooning... voici la position typique (que j'ai ratée... mais bon...)

Ici, par contre, Koen me corrige en Nigma flavescens... (bedank !)

 

 

09.05.2013Canon 072.JPG

 

Comme ça ratait souvent (?), elle "rebobinait" son fil... comique !!

 

 

09.05.2013Canon 077.JPG

 

 

09.05.2013Canon 078.JPG

 

 

Puis elle a enfin réussi... je l'ai suivie des yeux... toujours impressionnant ça... quel mode de transport !!

 

 

 

09/10/2012

Epeire des roseaux - Larinioides cornutus

Toujours au même endroit ! Larinioides cornutus

 

 

07.10.2012Canon 033.JPG

 

 

 

07.10.2012Canon 060.JPG

 

 

07.10.2012Canon 120.JPG

 

 

19:23 Écrit par Richard dans Larinioides | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/10/2012

Ancien champ de course de Groenendael, suite... Araignées

Beaucoup d'autres arachnides gravitaient dans ce "champs" autour de cette concentration d'Epeires carrées... Quelques Larinioides cornutus (merci Koen pour l'identification).

 

 

30.09.2012Canon 063.JPG

 

 

 

 

30.09.2012Canon 064.JPG

 

 

Hum... j'hésite sur la suivante...

 

 

30.09.2012Canon 042.JPG

 

 

 

et encore de bien jolies Epeires de velours (Agalenatea redii)

 

 

30.09.2012Canon 149.JPG

 

30.09.2012Canon 147.JPG

 

 

30.09.2012Canon 153.JPG

 

 

Beaucoup de Metellina sp. dont j'essaye toujours de flasher le ventre pour appliquer la fameuse théorie de la bande sombre qui dépasse ou pas l'épigyne afin de départager la mengei dite printanière de l'automnale segmentata... pas simple !!

 

 

30.09.2012Canon 118.JPG

 

 

30.09.2012Canon 116.JPG

 

 

30.09.2012Canon 114a.jpg

 

 

30.09.2012Canon 114.JPG

 

 

En fin de promenade, je n'ai pas pu m'empêcher de soulever quelques souches en lisière de forêt... Une jolie Coelotes juvénile que j'ai eu difficile à reconnaître (Merci Koen !)

 

 

 

30.09.2012Canon 181.JPG

 

 

30.09.2012Canon 190.JPG

 

 

30.09.2012Canon 195.JPG

00:17 Écrit par Richard dans Coelotes, Larinioides, Metellina | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/09/2012

Araignées de Groenendael... Larinioides

 

J'ai continué ma visite de l'ancien champs de course de Groenendael... les Araneus quadratus ne se retrouvent qu'à un endroit (jusqu'à présent...).

Outre les Araneus diadematus, les Linyphia et les Metellina, qui pullulent, j'ai également trouvé une autre espèce...

Une jolie araignée, de la même famille que l'Epeire diadème et l'Epeire carrée (Araneidae), c'est l'Epeire des roseaux (Larinioides cornutus).

On la trouve habituellement près de l'eau, rivières & étangs mais aussi dans les pâturages et fossés (dixit la Hulotte n° 74). Bon, les étangs de Groenendaels ne sont pas très loin...

Le premier cliché, en contre-jour, nous montre bien la pilosité de son céphalothorax, "le fait d'avoir l'arrière de la zone oculaire glabre, apparaissant donc rouge, penche pour L. cornutus" mentionnait quelqu'un sur LMDI pour un autre sujet.

 

 

07.09.2012Canon 006.JPG

 

 

 

07.09.2012Canon 012.JPG

 

 

 

Autre critère pour la différencier de Larinioides sclopetaruis (Epeire des ponts), c'est le folium, la robe...

"La bordure large et blanche du dessin qui ne donne pas l'impression de relief"

http://dipode-vie.net/Arachnides/Index.html

"Un trait transversal blanc présent au milieu de l'abdomen"

 

 

 

07.09.2012Canon 045.JPG

 

 

Comme je multiplie toujours mes prisent, j'en profite !! :-))

 

 

 

07.09.2012Canon 042.JPG

 

 

Reste enfin un dernier critère pour les différencier, c'est le nombre d'anneaux sur le métatarse des pattes IV

Pour rappel voici la morphologie d'une patte :

Hanche - fémur - patella - tibia - métatarse et pour finir le tarse.

 

"Un seul anneaux distal = L. cornutus"

"Deux anneaux = L. sclopetariius" (LMDI)

 

 

 

07.09.2012Canon 014a.jpg

 

 

"Chaque patte est composée de 7 articles: de la base vers l'apex, on peut observer une hanche ou coxa, un court trochanter, un long fémur, une plus courte patelle, un long tibia, un métatarse et un tarse terminé par 2 ou 3 griffes qui interviennent dans la manipulation de la soie et dans le déplacement sur les réseaux de fils de la toile. Les pattes portent diverses structures étroitement liées au mode de vie particulier de chaque araignée : des organes sensoriels (épines, crins, poils), des structures de stridulation (sons souvent inaudibles pour l'oreille humaine), des peignes pour "carder" la soie, ..." http://www.afblum.be/bioafb/araignee/araignee.htm

 

 

 

07.09.2012Canon 008.JPG

 

 

 

07.09.2012Canon 045a.jpg

 

 

 

Voilà pour Larinioides cornutus...

 

Je ne résiste pas à vous montrer, quelques autres arachnides rencontrées lors de cette balade...

Une jolie Metellina sp.

 

 

 

07.09.2012Canon 001.JPG

 

 

 

07.09.2012Canon 003.JPG

 

 

 Une non moins jolie Linyphia hortensis malheureusement "parsitée"...

 

 

 

07.09.2012Canon 054a.jpg

 

 

 

07.09.2012Canon 052.JPG

 

 

 

Un accouplement, mais je suis arrivé un peu tard, d'Opilions...

 

 

 

07.09.2012Canon 056.JPG

 

 

 

une Metelina sp. aux couleurs automnales...

 

 

 

07.09.2012Canon 058.JPG

 

 

 

Un Philodromus sp. (toujours très difficile à déterminer)

 

 

 

07.09.2012Canon 078.JPG

 

 

 

07.09.2012Canon 078a.jpg

 

 

 

07.09.2012Canon 083.JPG

 

 

 

et enfin, ce qui devrait plaire au garde-forestier (Eric Bartholomees) qui m'avait interpellé pour une liste d'arachnides, la plus représentatives, pour moi, des araignées de la forêt de Soignes, l'élégante Drapetisca socialis... (très présente dans ce blog... voir TAG)

 

 

 

07.09.2012Canon 066.JPG

 

 

 

 

07.09.2012Canon 067.JPG

 

 

 

07.09.2012Canon 070.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

20/06/2012

Les dernières de la Hague... Araignées et autres faune & flore

 

 

14.06.2012Canon 006.JPG

 

 

 

Au même endroit que la Textrix dont question plus bas... Une Larinioides sp. en pleine prédation...

 

 

 

16.06.2012Canon 012.JPG

 

 

 

16.06.2012Canon 008.JPG

 

 

Au-dessus, une mouche semble

intéressée...

 

 

16.06.2012Canon 009.JPG

 

 

 

16.06.2012Canon 012a.jpg

 

 

N'est-il pas beau...?

 

 

12.06.2012Canon 011.JPG

 

 

12.06.2012Canon 014.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 085.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 015.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 016.JPG

 

 

 

Pas beaucoup d'araignées orbitelles (Epeires & cie)... un peu tôt dans la saison ! Par contre, j'ai trouvé un Philodromus sp. qui se dorait au soleil sur une digitale... pas vraiment du mimétisme ça !!

 

 

 

12.06.2012Canon 056.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 057.JPG

 

 

 

et toujours les fougères...

 

 

 

12.06.2012Canon 071.JPG

 

 

 

 

12.06.2012Canon 071a.jpg

 

Une jolie araignée-sauteuse (Salticidae) Heliophanus

 

12.06.2012Canon 072.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 079.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 072a.jpg

 

 

Un coléoptère Timarcha tenebricosa - Famille Chrysomelidae

 

 

 

 

12.06.2012Canon 086.JPG

 

 

 

 

 

 

 

14.06.2012Canon 012.JPG

 

 

 

 

 

 

 

12.06.2012Canon 089.JPG

 

 

 

 

 

 

 

12.06.2012Canon 091.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14.06.2012Canon 008.JPG

 

 

 

14.06.2012Canon 011.JPG

 

 

 

14.06.2012Canon 012.JPG

 

 

 

Ah ! C'était plus facile que les toutes petites araignées-sauteuses qui n'arrêtent pas de bouger... Heliophanus sp.

 

 

 

14.06.2012Canon 036.JPG

 

 

 

14.06.2012Canon 040.JPG

 

 

 

 

23/05/2011

ça pique & ça mord... :-))

 Jolie Pisaure admirable (Pisaura mirabilis) sur une ortie !

 

07.10.2012Canon 161a.jpg

 

 

idem pour une Larinioides  sp.

 

 

29.07.2012Canon 095.JPG

 

 

 

 

 

J'aime l'araignée et j'aime l'ortie,
Parce qu'on les hait ;
Et que rien n'exauce et que tout châtie
Leur morne souhait ;

Parce qu'elles sont maudites, chétives,
Noirs êtres rampants ;
Parce qu'elles sont les tristes captives
De leur guet-apens ;

Parce qu'elles sont prises dans leur oeuvre ;
Ô sort ! fatals noeuds !
Parce que l'ortie est une couleuvre,
L'araignée un gueux;

Parce qu'elles ont l'ombre des abîmes,
Parce qu'on les fuit,
Parce qu'elles sont toutes deux victimes
De la sombre nuit...

Passants, faites grâce à la plante obscure,
Au pauvre animal.
Plaignez la laideur, plaignez la piqûre,
Oh ! plaignez le mal !

Il n'est rien qui n'ait sa mélancolie ;
Tout veut un baiser.
Dans leur fauve horreur, pour peu qu'on oublie
De les écraser,

Pour peu qu'on leur jette un oeil moins superbe,
Tout bas, loin du jour,
La vilaine bête et la mauvaise herbe
Murmurent : Amour !



Victor HUGO

 

 

 

 

(et merci au blog http://bonheurdelire.over-blog.com/ de me l'avoir fait connaître...)

 

Autre aspect :

 

Louis Berland - sous-Directeur du Laboratoire d'Entomologie au Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris (ndlr : en 1932 certes mais cela n'a certainement pas changé depuis lors... au contraire !) écrivait, dans son Encyclopédie Entomologique sur les araignées, en parlant des manoeuvres pré-nuptiales des araignées : 
 

 

Citation :

...Pour extrêmement curieux que soit le remplissage des bulbes, il n'est pas le seul acte digne d'intérêt de l'union des sexes chez les Araignées. Tandis que chez la plupart des animaux, et pas seulement les inférieurs, la possession est brutale et ne s'accompagne d'aucun accessoire, ici y préludent toute une série de manoeuvres remarquables, [b]et qui placent les Araignées à un haut degré dans l'échelle psychique des êtres...

 

 FEMMES ARAIGNEES

Araignée du matin, câlin.
Une fille éparpillée là
dans la soie des charmes
déchire sa toile
et fait à la fleur de l’étoile
qui a pris son rêve
sentir sa chair parfumée.

Araignée du midi, désir.
Belle mygale égarée
dans la forêt du jour.
Malédiction des signes
qui plongent dans l’air
un réseau débridé de lignes
dessinant un arc-en-ciel.

Araignée de quatre heures, pleurs
entre les platanes verts.
Taches de thé blanches.
La femme répudiée
porte au creux du ventre
la croix blême irradiée
de l’Epeire diadème.

Araignée du soir, ombrage.
Volets fermés pâles.
Rideaux ouverts noirs
sur le désert de l’amour.
La tégénaire sort pour voir
où va l’eau des songes
avec la veuve Noire.

La femme à ma porte
n’a rien d’autre sur elle
qu’une tarentule
comme un caresse mortelle.
La vie est mal araignée
avec ses filles distendues
aux quatre coins de la Terre.

Tiré de http://www.critiqueslibres.com/i.php/forum/sujet/3860?don...

 

Celles et ceux qu en veulent encore : http://calberte.pagesperso-orange.fr/PCAraignade.htm




Voici pour l'illustrer...

 

 Ci-dessus, une jeune Epeire diadème sur une ortie !!

 

Ci-dessous, j'aurais aussi pu l'appeler "araignée aux orties" car j'ai trouvé ce beau mâle typé sur une feuille d'ortie, dans le bois des bruyères à Waterloo et je ne l'ai pas encore déterminé !

De petite taille, 4/5mm...

Koen Van Keer, que j'ai appelé à la rescourse me précise :

" il s'agit probablement de Theridion pictum mais pas sûr à 100%"

Merci Koen !

 

 

 

23-05-2011 020.jpg

 

 

23-05-2011 028.jpg

 

 

 

23-05-2011 034.jpg

 

 

 

23-05-2011 037.jpg

 

 

23-05-2011 040.jpg

 

 

 

23-05-2011 049.jpg

 

 

 

23-05-2011 057.jpg

 

 

23-05-2011 059.jpg

 

23-05-2011 066.jpg

 

 

 

entrer des mots clefs

 

 

entrer des mots clefs

 

 

entrer des mots clefs

 

 

Grosse araignée noire, tarentule ou petite chance,
Il existe tellement de races donc nous n’avons pas connaissance,
Mais vous avez toutes un point en commun,
Vous faites peur à plus d’un…

Vos pattes formant une symétrie, vos yeux noirs luisants au soleil, vos mandibules menaçantes,
Vous attendez patiemment qu’une proie vienne se faire piéger dans votre prison si collante !!
Seigneur, que cela est effrayant…
Pourtant, c’est ainsi que vous vivez, vos créations volant au gré du vent…

Nul ne peut douter de la beauté de vos toiles… Quel travail !!
Le matin, j’aime voir ces merveilles décorée de rosée sur mon portail…
Malgré tout, votre apparence dérange, effraie, mais est-ce une raison pour vous tuer ?!
Les humains disent que vous êtes utiles mais ils vous assassinent, vous, petites araignées…

Avez-vous choisis d’avoir huit pattes qui entourent vos petits corps ??
Qui sont-ils pour avoir, sur vous, le droit de vie ou de mort ??
Après tout, vous avez autant le droit de vivre que nous alors petites Arachnés,
MOI, j’apprends à vous aimer… 

Tiré de : http://www.jepoeme.com/forum/ode/Ode_a_l_araignee/357795/...
 

 

10/05/2011

Voici comment elles voyagent... Araignées

Voici comment elles voyagent... Enfin, celles-ci... !!

Imaginez..., je fais faire des travaux chez moi et on vient de me déposer un container... Qui d'autre qu'un curieux de tout et d'arachnides aurait eu l'idée d'inspecter ce container... et bien m'en prit !

Une araignée jamais vue dans mon coin... et elles risquent d'adopter mon petit jardinet, car elles sont deux !

 

Une Epeire des ponts... Larinioides sclopetarius !

 

 

10-05-2011 024.jpg

 

 

Désolé pour la couleur du fond mais j'ai pas choisi le container...

 

 

10-05-2011 025.jpg

 

 

 

10-05-2011 023.jpg

 

 

10-05-2011 027.jpg

 

 

Autre "transfuge", agrippé à ce même container... Une Epeire des fissures, Nuctenea umbratica...

 

 

 

10-05-2011 034.jpg

 

Bienvenue à vous !!

23:47 Écrit par Richard dans Larinioides, Nuctenea | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

02/07/2009

Araignées de Roscoff - Bretagne

J'ai visité le parc exotique de Roscoff (Bretagne) et y ai vu ces quelques arachnides...

 

Une jolie Larinioides cornutus... entre 5 et 8mm pour les mâles... souvent près de l'eau (y compris la mer)

 

 

17-06-2009 062

 

 

17-06-2009 069

 

 

 

 

 

17-06-2009 071

 

 

 

 

 

Entre deux trouvailles, de splendides fleurs exotiques s'offrent à nous... (le nom et un papillon en prime... )

 

 

 

17-06-2009 023

 

 

 

Une petite araniella sp. se balade...

 

 

17-06-2009 046

 

 

 

 

Un peu floue...

 

 

17-06-2009 047

 

 

Ouvert...

 

 

17-06-2009 049

 

 

 

Fermé...

 

 

17-06-2009 050

 

 

 

Son nom & origine...

 

 

17-06-2009 051

 

 

 

 

Un petite Saltique me fait un clin d'oeil...

 

"Heliophanus sp." me souffle Koen Van Keer...

 

 

17-06-2009 044

 

 

 

 

17-06-2009 043

 

 

 

 

17-06-2009 042

 

 

 

 

Les Agapanthes bleues ne sont pas en reste...

 

 

17-06-2009 059

 

 

 

 

17-06-2009 061

 

 

 

 

Une non moins belle Linyphiidae, que je pense être un Neriene... peut-être clathrata (les femelles font entre 3,7 et 5mm)

 

Koen Van Keer me confirme Neriene clathrata... Merci Koen !

 

 

 

17-06-2009 035

 

 

 

 

17-06-2009 033

 

 

 

17-06-2009 029

 

 

 

 

17-06-2009 028

 

 

 

 

17-06-2009 021

 

 

 

 

Tant qu'on y est... un joli papillon... (?)... j'ai demandé son identification sur le site du Naturaliste...

 

http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=134&am...

 

C'est donc : 

 

"Abraxas grossulariata, appelée Zérène du Groseillier ou la Phalène mouchetée est une espèce de lépidoptère de la famille des Geometridae. C'est une espèce paléarctique, largement répandue en Europe, relativement commune en France dans de nombreux habitats, se rencontre dans les jardins, les allées forestières, active pendant la journée, au crépuscule et en fin de nuit, univoltine. Cette Phalène pond sur Ribes (groseillier), Prunus, Crataegus (aubépine), Euonymus (fusain) ... et hiverne au stade de jeune chenille. C'est un papillon que l'on voit en mai."

Tiré de Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Abraxas_grossulariata

 

 

 

 

17-06-2009 076

 

 

 

 

et encore des plantes singulières...

 

 

17-06-2009 080

 

 

 

Jugez plutôt...

 

 

17-06-2009 081

 

 

 

17-06-2009 079

 

 

 

 

17-06-2009 077

 

 

 

 

Qui s'y frotte s'y pique...

 

 

 

17-06-2009 083

 

 

 

 

Pour le nom... je vous laisse deviner...

 

 

 

17-06-2009 085

 

 

 

 

Si quelqu'un connait son nom en "clair"... je l'ajouterai volontiers !

 

 

Un peu de couleurs...

 

 

 

17-06-2009 086

 

 

 

 

L'araignée suivante, je ne sais pas... une Linyphiidae ??

 

Koen me confirme Neriene clathrata... donc le mâle de celle ci-dessus !!  Merci Koen !

 

 

 

17-06-2009 089

 

 

 

 

17-06-2009 090

 

 

 

 

Voilà... ici s'arrête mes araignées bretonnes...

27/09/2008

Epeire des roseaux - Larinioide cornutus - Araignée

Interessante bestiole que celle-là... Larinioide cornutus dite Epeire des roseaux !!

Je viens de lire son portrait dans un fascicule (n°74) de la Hulotte (que je recommande...).

  

La femelle ne mange jamais le mâle, ni avant ni après l'accouplement... ce qui, chez les Epeires est pourtant fréquent !! ... et les deux cohabitent même un certains temps...

  

Elles sont aussi très résistantes au froid... une sorte "d'antigel" coule "dans leur veines"... Elles résistent à des températures de -7 à -25° ... réfugiées dans des tiges creuses, et au printemps, alors que la plupart des autres araignées adultes sont mortes, elles peuvent profiter les premières des insectes du début de saison...

 

Le mâle ci-dessous fut récolté par hasard en même temps que des graines de roses trémières dans un jardin bordant la Meuse à Anseremme/Dinant (elles sont donc toujours présentes au bord des fleuves, rivières & étangs...)

 

6mm et inoffensif...

 

 

27-09-2008 058

 

27-09-2008 056
 

 

 

27-09-2008 046

 

 

 

 

 

 

 

27-09-2008 045

 

 

 

27-09-2008 052

 

 

Après l'avoir nourrie, pour la remercier de cette scéance photos , elle m'a boulotté un beau moustique..., le l'ai relachée dans son élément... puisqu'Epeire des roseaux, des carex le long d'un étang feront bien l'affaire...

 

 

04-10-2008 029

 

 

Pour différencier Larinioides cornutus de sclopetarius... cornutus a moins de poils, semble plus lisse (surtout le céphalo... poils blancs).

Les dessins (folium) de slopetarius sont "soulignés" d'un trait blanc et possède trois anneaux bruns sur métatarse et tarse... (lu ici http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=42&t=86292) mais faudrait les mettre en parallèle...

21:58 Écrit par Richard dans Larinioides | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : larinioide |  Facebook |

21/09/2007

Belles femelles - Araignées

Une belle Epeire diadème pour commencer...

 

 

 

 

21-09--2007 095

 

 

 

 

21-09--2007 101

 

 

 

 

Femelle Linyphia triangularis...

 

 

 

21-09--2007 126

 

Femelle Metellina...

 

21-09--2007 088

 

 

 

21-09--2007 093

 

 

 

 

Ne soyons pas sectaire et terminons pas des mâles

 

 

 

Tegenaire parietina...

 

 

 

21-09--2007 008

 

 

 

 

21-09--2007 010

 

 

 

 

"jolie" envergure...

 

 

 

 

21-09--2007 013

 

 

 

 

et huit yeux...

 

 

 

21-09--2007 021

 

 

 

 

Enfin un mâle que je dois encore identifier...

(2011 - je mise sur Lariniodes sp.)

 

 

 

21-09--2007 114

 

26/11/2006

Araignée - Epeire des ponts - Larinioides sclopetarius

De passage à Anhée, dans la province de Namur, j'ai trouvé des dizaines de petites araignées, sur des toiles fixées sur le bastingage d'un barrage, sur la Meuse...

 

A première vue, elles ressemblaient aux Epeires de nos jardins, mais en moins coloré et d'un gris un peu tristounet...

 

Une petite revue, la Hulotte, que je conseille à tous les débutant(e)s (dont je suis... ), m'a apporté la détermination précise...

 

L'Epeire des ponts (bien sûr...) pour les puristes Larinioides sclopetarius... Ouf ! c'est dit !!!  

 

"que l'on trouve uniquement près des rivières, canaux, fleuves ou étangs et uniquement sur des objets fabriqués par l'Homme (ponts etc...) "

(La Hulotte)

 

Pourquoi ?... Comme dit dans la Hulotte : 

 

"Mystère...les savants s'arrachent leurs derniers cheveux à essayer de comprendre sa logique"

 

 

 

Voir la réaction d'un "savant" après les photos...

 

 

 

Alors voici la star du jour (un mâle) Epeire des ponts...

 

 

 

27-11-2006 029

 

 

 

 

et une autre... (juste pour le plaisir... )

 

 

 

27-11-2006 048

 

 

 

 

"Piqué au vif" par la remarque de la Hulotte à propos du mutisme des "savants", l'arachnologue qui m'aide beaucoup à identifier mes trouvailles sort un peu de sa réserve...  :

 

 

"Ce n'est pas tout à fait vrai de dire que l'on ne trouve cette espèce qu'uniquement sur des objets fabriqués par l'Homme... Quand elles sont très abondantes, on les trouvent parfois aussi sur les plantes (mais attention!!!!... Elles sont très facilement confondues avec Larinioides cornutus (Epeire des roseaux) qui vit aussi aux environs de l'eau et presque toujours sur des plantes).

Ceci dit, l'explication pour leur préférence pour des ponts etc., est probablement dû au fait que leur habitation naturelle sont des roches. Ceci est souvent le cas chez des araignées qui vivent contre les batiments. Ces araignées se sont adaptées aux batiments et autres constructions (qui "ressemblent" plus ou moins à des roches) et sont devenues souvent très communes parce que ces contructions le sont aussi ( beaucoup de habitation adaptées...)"

 

Merci Koen, pour ces précisions...