10/05/2017

Rencontres forestières...

 

En forêt de Soignes... J'ai surtout croisé des Opilions... Mais d'abord les araignées !

Voici un petit mâle Ballus chalybeius, le même que dans mon jardin !!

 

07.05.2017Lumix.jpg_98.jpg

Bien qu'en Belgique nous n'ayons que l'espèce Ballus chalybeius, il existe aussi, ailleurs, la Ballus rufipes...

Pour les distinguer, ça se joue au niveau des pattes arrières (IV).

challybeius n'a que des anneaux noirs !

rufipes : ces pattes sont parcourues par un long fil noir (Simon)

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_94.jpg

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_96.jpg

J'adore cette bouille !

 

11.05.2017Lumix.jpg_32.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_34.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_33.jpg

 

Alors je l'ai vu "rebobiner" du fil mais je ne sais pas si cette pelote lui appartient !

 

 

11.05.2017Lumix.jpg_40.jpg

 

Quelle bestiole fascinante qui vous suit du regard...

mâle Ballus chalybeius

 

11.05.2017Lumix.jpg_41.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_42.jpg

 

On a souvent le nez en l'air en forêt pour admirer ces hêtres magnifiques...

Plus rarement je regarde au sol et la chance m'a permit de croiser cette superbe araignée-loup, une Pardosa sp.

 

11.05.2017Lumix.jpg_45.jpg

 

Un fasciés typique !

 

11.05.2017Lumix.jpg_46.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_47.jpg

 

Des racines superbes...

 

11.05.2017Lumix.jpg_26.jpg

 

L'araignée suivante est un mâle Metellina... qui, si on suit la théorie du guide des araignées de France et d'Europe de M.J.Robert, est un mâle Metellina mengei printanier au vue des longues soies ventrales des métatarses I et II...

 

11.05.2017Lumix.jpg_51.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_55.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_55a.jpg

 

Sur les arbres tronçonnés, la vie continue !!

 

 

11.05.2017Lumix.jpg_64.jpg

 

Rncontre furtive aussi avec celle qu'on appelle araignée-citroën, à cause des chevons de son abdomen... Anyphaena accentuata !  

 

Ici un mâle...

 

11.05.2017Lumix.jpg_70.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_72.jpg

 

 

 

 

 

Pou suivre une araignée courge ou Epeire concombre, une Araniella sp.

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_21.jpg

 

 

Toute petite aussi un mâle Nigma flavescens sous sa toile refuge...

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_27.jpg

 

et une Achaearanea lunata, devenue Parasteatoda (P. magnifique en langage vernaculaire), en plein repas... 2,5 à 3mm !

 

11.05.2017Lumix.jpg_91.jpg

 

et ce ne sont pas les proies qui manquent !

 

 

11.05.2017Lumix.jpg_93.jpg

 

 

 

Pour suivre les Opilions... une arachnide sans venin !!

Essentiellement des Rilaena triangularis...

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_52.jpgµ

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_33.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_34.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_35.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_36.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_37.jpg

 

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_38.jpg

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_52.jpg

 

La photo suivante est particulière... regardez à gauche... il est tenu par une patte !!

 

07.05.2017Lumix.jpg_57.jpg

 

Effectivement, un autre Opilion le tient... étonnant, non ?

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_57a.jpg

 

Un possessif ?

 

07.05.2017Lumix.jpg_58.jpg

 

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_61.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_60.jpg 

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_63.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_66.jpg

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_65.jpg

 

L'autotomie... "Une faculté, pour se libérer, de se séparer d'une patte... Cette rupture ne se produit pas au hasard mais soit à l'articulation hanche-trochanter, doit (pour les araignées) à l'articulation patella-tibia. Dans les deux cas, la perte d'hémolymphe est insignifiante et l'hémostase est rapide alors qu'une blessure en un autre endroit cause une hémorragie souvent mortelle. Un membre perdu peut se régénérer tant que l'araignée n'a pas effectué sa dernière mue... mais malheureusement pas chez les Opilions ! (Les Araignées - Michel Hubert)"

 

07.05.2017Lumix.jpg_71.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_72.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_78.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_80.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_83.jpg

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_84a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

18/10/2016

Arachnides trouvées en forêt... (1) Opilion Oligolophus tridens et...

 

On me demande souvent : " Mais où trouvez-vous vos arachnides en forêt ?"

Essentiellement sur ce genre de bornes que l'on retrouve à la croisée de tous les chemins en forêt de Soignes...

 

 

 

10.03.2016LumixForêt_35.jpg

 

Une fois n'est pas coutume, commençons par les Opilions... qui ne sont pas des araignées mais font bien partie des Arachnides !

Sans venin, bien utiles, ces arachnides sont complètement inoffensives !

Grâce aux forums et à certains spécialistes (dont Emmanuel Delfosse pour la France, Luc Vanhercke pour la Belgique et bien d'autres, que je remercie) j'ai relevé quelques caractéristiques pour reconnaître certains Opilions !

 

Oligolophus tridens : (3,4 à 5,2mm)

- Ocularium tuberculeux (avec des dents)

- Trident au bord du prosoma

- Pattes courtes

- forme du corps un peu aplatie...

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_94.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_95.jpg

 

 

Un autre Opilion... Leiobunum rotundum, mâle, je crois !

 

- pas d'épine sur la partie céphalique
- Ocularium inerme et uniformément foncé

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_120.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_122.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_122a.jpg

 

 

 

J'ouvre d'autres post pour les araignées !

 

11/10/2016

Opilion du jour - Leiobunum rotundum

Comme je sais qu'Emmanuel, un spécialiste es Opilions) aime la précision : Bois des Bruyères - Waterloo - Brabant wallon - Belgique.
Emmanuel m'ayant déjà aidé précédemment, j'ai pris bonne note de ses conseils...
Je répercute ci-dessous la théorie trouvée à gauche et à droite...

Je me lance donc... Un hôtel à insecte a été installé près d'un plan d'eau

Juste sous la toiture, à gauche, quatre ou cinq Opilions squattent une vieille toile d'araignée !

 

11.10.2016Lumix.jpg_19.jpg

"Leiobunum rotundum femelle. Corps assez gros, pattes très fines et sombres (noires), selle avec un dessin rectangulaire un peu en forme d'encre vers la zone postérieure de l'abdomen, ocularium sombre avec une partie claire en son centre, pédipalpes assez sombres, zone sombre juste devant l'ocularium, ocularium d'apparence lisse, inerme... "


les Leiobunum n'ont pas ces épines sur la partie céphalique
Coloration uniformément foncée de l'ocularium, yeux cerclés de noir
"selle" (de femelle) étroit/droit, et forme du corps plus droit/longue

Passons aux photos...

 

 

11.10.2016Lumix.jpg_7.jpg

 

11.10.2016Lumix.jpg_7a.jpg

 

selle avec un dessin rectangulaire un peu en forme d'encre vers la zone postérieure de l'abdomen, [b]ocularium sombre avec une partie claire en son centre[/b], pédipalpes assez sombres, [b]zone sombre juste devant l'ocularium[/b], [b]ocularium d'apparence lisse, inerme[/b]... "

 

11.10.2016Lumix.jpg_9.jpg

 

11.10.2016Lumix.jpg_12.jpg

 

11.10.2016Lumix.jpg_18.jpg

 

Bon, les Opilions ne sont pas ma spécialité... je me plante peut-être !

Je vais attendre la confirmation du spécialiste !!

 

Chouette, confirmé !

 

Bravo, je confirme.  Sourire
Pour compléter : la selle de la femelle est également en "forme d'encre" sur la partie postérieure.
Les photographies sont réellement magnifiques.
Pour le mâle, l'ocularium n'est pas séparé en son centre par une ligne claire (cela arrive : l'exception qui confirme la règle).
Emmanuel

 

 

http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,260563.0...

21:27 Écrit par Richardunord dans Opilion - Leiobunum rotundum | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/08/2016

Araignées du jour...

 

Ma petite fille m'accompagne...

"Papylou, une araignée...!!"

" Aucun danger Chiara... ce sont des Opilions... ils n'ont pas de venin et sont bien utiles !!"

Je lui expliquerai plus tard que l'Opilion n'est pas une araignée mais fait bien partie de la grande famille des Arachnides au même titre que les Acariens, les Pseudo-S(corpions etc... Bestiole fascinante aussi !!

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_19a.jpg

 

Les voici... Ce que je pense être des Leiobunum rotundum - coloration uniformément foncée de l'ocularium (tubercule où se trouve les deux yeux)...

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_30.jpg

 

29.08.2016Lumix.jpg_34.jpg

 

 

Pour les araignées rencontrées ce jour... Deux Neriene montana (Linyphiidae)

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_11.jpg

 

29.08.2016Lumix.jpg_35.jpg

et une flopée de Linyphia...

 

Je m'extasie toujours sur l'ingéniosité des ces bestioles...

 

 

28.08.2016Lumix.jpg_12.jpg

 

 

Sur un abri de bois, quantité de petites Tégénaires...

Remarquez les six taches sombres autour du céphalothorax...

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_19.jpg

 

Vraisemblablement des Tegenaria ferruginea (ex Malthonica) quoique les Tegenaria parietina sont aussi de bonnes clientes (mais généralement plus grandes !)

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_26.jpg

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_27.jpg

 

 

et une belle sauterelle à identifier...

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_42.jpg

 

 

De retour dans mon jardin, une jolie araignée crabe...

 

 

28.08.2016Lumix.jpg_24.jpg

 

Misumena vatia

 

 

Une belle Epeire diadème en plein repas... On remarque bien, sur son ventre, l'épigyne de cette femelle, caractéristique des Araneus diadematus

 

 

28.08.2016Lumix.jpg_18.jpg

 

J'ai cru voir une autre araignée sur sa toile...

 

 

28.08.2016Lumix.jpg_17.jpg

 

mais ce n'était que sa mue... son exuvie !

 

 

28.08.2016Lumix.jpg_14.jpg

19/06/2015

L'Opilion de la Vierge... Penmarch'h

Je vous présente, dans un autre blog http://richardunord2.skynetblogs.be/ , quelques trouvailles dans le Pays Bigouden où je réside pour un quinzaine...

J'ai, entres-autres, été contempler le menhir de la Vierge... un mastodonte de 6m... Je l'ai scruté pour y repérer des araignées mais seul, une arachnide, un Opilion est venu me faire un clin d'œil...

C'est donc l'Opilion de la Vierge !!

 

 

17.06.2015LumixPenmarc'h 054.JPG

 

17.06.2015LumixPenmarc'h 057.JPG

 

 

Identifié comme étant un Leiobunum rotundum juvénile par Emmanuel Delfosse que je remercie !

Toujours utile de rappeler que les Opilions n'ont pas de venin !!

Sur le même menhir, un coléoptère, le crache-sang commun Timarcha tenebricosa

 

 

 

17.06.2015LumixPenmarc'h 044.JPG

 

 

 Voici un vitrail de la chapelle La (Marie-) Madeleine... s'il vous parle, je vous en présente d'autres via le lien ci-dessus !

 

17.06.2015LumixPenmarc'h 008.JPG

 

 

 

 

 

19:44 Écrit par Richardunord dans Opilion, Opilion - Leiobunum rotundum | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

24/10/2013

Les forestières... arachnides sans venin - Opilions

Petite balade en forêt... 150 photos mais beaucoup de déchets... une quarantaine de potables !!

 

L'ambiance...

 

22.10.2013Canon 152.JPG

"Tous les champignons sont comestibles, mais certains une seule fois seulement !"

(Coluche)

 

Voici donc quelques Opilions... bien déterminés par Emmanuel (Opiliones2000), un spécialiste, que je remercie !

Des arachnides, qui ne sont pas des araignées, et qui n'ont pas de venin !

 

"Leiobunum rotundum femelle. Corps assez gros, pattes très fines et sombres (noires), selle avec un dessin rectangulaire un peu en forme d'encre vers la zone postérieure de l'abdomen, ocularium sombre avec une partie claire en son centre, pédipalpes assez sombres, zone sombre juste devant l'ocularium, ocularium d'apparence lisse... Autant d'éléments révélateurs..."

 

 

 

22.10.2013Canon 058.JPG

 

 

22.10.2013Canon 054.JPG

 

 


 

Le deuxième...

 

"Un spécimen intéressant d'Oligolophus tridens. Le trident sur le bord du prosoma (épines plutôt vers le haut),les autres épines visibles sur le devant de l'ocularium, l'ocularium tuberculeux, la forme du corps un peu aplatie, la forme de la selle, la coloration générale, les tubercules sur les pédipalpes..."

 

 

22.10.2013Canon 179.JPG

 

 

22.10.2013Canon 180.JPG

 

 

22.10.2013Canon 184.JPG

 

 

22.10.2013Canon 187.JPG

 

 

22.10.2013Canon 187a.jpg

 

 

Voici un second exemplaire, toujours trouvé en forêt de Soignes et identifié par Emmanuel !

Dubitatif quand même à cause de son ocularium lisse, j'ai échangé avec Emmanuel ici http://insecterra.forumactif.com/t20692-et-un-opilion-un-...

et effectivement, celui ci-dessous serait plutôt un Paroligolophus agrestis !

 

 

27.10.2013Canon 001.JPG

 

 

27.10.2013Canon 002.JPG

 

 

 

Commentaire d'Emmanuel :

"Oui, le deuxième spécimen me paraît être de la même espèce que le précédent. La selle n'est pas toujours de forme parfaitement rectangulaire. Elle est plus ou moins marquée et parfois entourée de diverses macules qui peuvent la rendreplus ou moins discernable. La selle est aussi parfois peu ou pas du tout visible chez certaines espèces d'Opilions. Chez le deuxième spécimen, la selle est englobée dans des taches assez sombre et est peu visible, mais nous arrivons tout de même à la deviner grâce à des taches sombres qui en soulignent le bord."

 

Puisque je suis chez les Opilions, on ne m'en voudra pas d'ajouter celui-ci, trouvé sur ma façade arrière cette nuit... toujours déterminé par Emmanuel !!

 

 

"Je penche pour un Opilio canestrinii (chevrons sur l'abdomen, ocularium blanchâtre, ocularium avec des tubercules, longues pattes sombres et fines...). La coloration est particulièrement étrange, peut-être venait-il de réaliser une mue ?"

 

 

 

24.10.2013Canon 001.JPG

 

 

24.10.2013Canon 001a.jpg

 

 

24.10.2013Canon 006.JPG

 

 

24.10.2013Canon 010.JPG

 

 

Un autre Opilio canestrinii rencontré en forêt de Soigne ! 

Identifié comme tel par Emmanuel Delfosse (Opiliones2000) que je remercie !

 

 

26.10.2013Canon 001.JPG

 

 

 

26.10.2013Canon 003.JPG

 

 

26.10.2013Canon 004.JPG

 

 Encore une autre espèce Paroligolophus agrestis !

 

 

 

26.10.2013Canon 036.JPG

 

 

26.10.2013Canon 039.JPG

 

26.10.2013Canon 041.JPG

 

 

 

Commentaire d'Emmanuel :

 

Un Paroligolophus agrestis. Le trident est réduit, notamment au niveau des épines latérales, la centrale étant légèrement proéminente, l'ocularium est lisse et de presque blanchâtre, une ligne claire est bien distincte sur le dos...

29/08/2013

Les nécrophages... Opilions

Depuis quelques temps, mon intérêt pour eux s'aiguise à nouveau... Ils sont partout, sur mes murs de jardin, dans les plantes, sur les meubles de jardin...

J'ai eu l'occasion de vous les présenter récemment : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2013/07/24/ah...

Ce sont de bons "nettoyeurs" de jardin... rigoureusement inoffensifs car sans venin... faut juste éviter de les prendre par une patte, car il la "lachera" par autotomie !!

Contrairement aux araignées, qui ont toujours besoin de proies vivantes, ce sont aussi des nécrophages... Voici quelques exemples :

Ici un Opilio canestrinii a trouvé une fourmi volante !

 

 

29.08.2013Canon 007.JPG

 

 

29.08.2013Canon 004.JPG

 

 

29.08.2013Canon 004a.jpg

 

Pour l'insecte, la fourmi, ce serait une gyne Lasius sp. 

 

Un autre a trouvé une Punaise morte dans un transat...

 

 

22.08.2013Canon 062.JPG

 

mais il s'est contenté de lui bouffer les pattes !!

 

Le suivant est d'une autre espèce...

Leiobunum rotundum

 

26.08.2013Canon 029.JPG

 

26.08.2013Canon 030.JPG

 

 

La troisième espèce de mon jardin... L'Opilio saxatilis

 

 

22.08.2013Canon 069.JPG

 

 

22.08.2013Canon 071.JPG

 

 

22.08.2013Canon 070.JPG

 

 

 

 

24/07/2013

Ah ! Les Opilions... Opilio canestrinii et Leiobunum rotundum

Ben oui, j'en vois tout le temps... Au début (2006) de mon intérêt pour les arachnides, les Opilions, qui ne sont pas des araignées mais qui font quand même bien partie de la famille des Arachnides au même titre que les Acariens, Scorpions etc..., m'ont intéressés un peu (voir Opilions dans Catégories) mais à l'époque, le petit apn Nikon que j'utilisais ne me permettais pas d'avoir suffisamment de détails pour les déterminer...

Voici ce qu'il faut pour pouvoir les déterminer :

"il y a un certain nombre de caractères présents sur les yeux : yeux lisses, tuberculeux ou épineux, avec plus ou moins d'épines, plus ou moins grandes... Yeux petits (voire absents dans de rares cas) ou très gros... Chélicères avec des épines ou non, chélicères très longues... Pédipalpes avec des apophyses ou non, des épines ventrales très développées ou non... Selle (bande dorsale de l'abdomen) : présente ou non, linéaire, maculée, avec un bande dorsale ou non, etc. La robe générale peut aussi être importante mais certaines espèces présentent beaucoup de variabilité (y compris au niveau de la selle). Il convient donc d'être prudent. Le pénis est également déterminant pour des espèces difficile à déterminer jusqu'à l'espèce comme dans le genre Nelima."

Merci à Emmanuel (Opiliones2000)

 

 

26.07.2013Canon 009.JPG

 

Petit rappel... Les Opilions sont complètement inoffensif, ils n'ont pas de venin et sont très utiles comme "nettoyeurs" de jardin !!

J'avais quand même, à l'époque, demandé à un spécialiste belge, Luc Vanhercke, de m'aider pour cette photo-ci : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2006/11/20/ar...)

Dernièrement, Didier Petot (superbe site http://dipode-vie.net/Arachnides/Index.html et administrateur de la galerie de LDMI) m'a relancé pour un Opilions flashé en 2006, un Opilio canestrinii !

Bref, comme j'en ai encore deux sur un mur de mon jardin et que la théorie (grâce au site de Pierre http://arachno.piwigo.com/index?/category/766-opilio_canestrinii) est plus accessible, je me suis pris au jeu de les déterminer...

Vraisemblablement de la même espèce, Opilio canestrinii, voici ce que nous en dit la théorie (trouvé sur Internet http://www.gretia.org/dossiers_liens/nosact/inv_pdl/pdf/Fiches_taxons/Opilions.pdf) :

 

Eléments de biologie et d’écologie

 

Au même titre que les araignées, les scorpions ou les acariens, les opilions sont des arachnides. Ils se caractérisent ainsi entre autres par la présence de 4 paires de pattes, généralement très longues. Ils se différencient des araignées par leur abdomen (segmenté) soudé au céphalothorax, leur donnant ainsi un corps d’aspect trapu et ovoïde. Une seule paire d'yeux simples est disposée sur une protubérance dorsale appelée ocularium.

 

Ils sont davantage connus sous leur nom vernaculaire de « faucheurs » ou « faucheux » (Dans mes posts sur les Opilions - voir catégories -, j'explique l'origine de ce qualificatif http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2009/09/12/ar...).

Leur régime alimentaire ressemble à celui des araignées : ils sont carnivores. Les proies sont saisies par les pédipalpes, puis triturées par les chélicères pour être imprégnées de suc digestif. En revanche, contrairement aux araignées qui ne consomment que des proies, les opilions peuvent à l’occasion se nourrir de cadavres (régime détritivore ou nécrophage). Ils sont plutôt actifs la nuit.

 

La reproduction, au contraire des araignées, ne fait pas intervenir de parade nuptiale, et l’insémination est directe. La copulation ne dure que quelques minutes et peut se répéter plusieurs fois. Les femelles pondent les oeufs fécondés grâce à leur ovipositeur, et les abandonnent dans la nature.

 

Il existe onze familles d’opilions mais la plupart des espèces françaises sont des Phalangiidae. A ce jour, l’ordre des Opilions comporte plus de 5000 espèces décrites, dont 120 sont présentes en France

 

(Delfosse, 2004).

 

La théorie du site de Pierre pour l'Opilio canestrinii :

 

Habitus : A de longues pattes, est de couleur claire et ressemble assez bien à Leiobunum mais l'ocularium est assez petit et plat et de couleur claire. Les traits blancs surlignés de noir de l'abdomen le rendent assez reconnaissables.

 

Pour Emmanuel :

Opilio canestrinii. Quelques caractéristiques : les chevrons de l'abdomen, les pattes noires, le petit ocularium avec quelques épines, la robe orangée...(les yeux tendent à se rejoindre vers la partie supérieure) Emmanuel" 

Bon, ben fort de cela, voici ce que je pense être des Opilio canestrinii :

 

L'ocularium petit et plat, de couleur claire...

 

 

 

24.07.2013Canon 013b.jpg

 

 

 

24.07.2013Canon 013a.jpg

 

 

24.07.2013Canon 013.JPG

 

 

il est accompagné d'un autre...

 

 

24.07.2013Canon 034.JPG

 

La seconde partie de la théorie de Pierre :

"Les traits blancs surlignés de noir de l'abdomen le rendent assez reconnaissables."

me semble correspondre...

 

 

 

26.07.2013Canon 023.JPG

 

 

Chouette, "mon" spécialiste belge, Luc Vanhercke, me confirme :

"Identifiés correctement"

 

Merci à lui...

 

 

Alors le suivant est d'une autre espèce, aussi très présente dans mon jardin !

Identifié par Emmanuel (Opiliones2000) comme Leiobunum rotundum...

 

Pas cette photo-ci mais les suivantes !!

 

Voici ce qu'il faut photographier pour identifier un Opilion :

http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=83&t=90759

 

26.07.2013Canon 004.JPG

 

 

 Leiobunum rotundum

 

 

19.08.2013Canon 025.JPG

 

19.08.2013Canon 026.JPG

 

19.08.2013Canon 027.JPG

 

19.08.2013Canon 029.JPG

 

 

 Quelques infos supplémentaires pour la détermination :

 

 

Voilà d'autres précisions trouvées sur le net :

Leiobunum sp.

les Leiobunum n'ont pas ces épines sur la partie céphalique

Ocularium inerme

L. rotundum

coloration uniformément foncée de l'ocularium

"selle" (de femelle) etroit/droit, et forme du corps plus droit/longue



Leiobunum blackwalli

Ocularium blanc ou à tendance roussâtre, la selle triangulaire et l'aspect du corps de forme "poire" ...





Phalangium opilios sp.

pedipalpes très longues et fines

chélicères peu proéminents, petits

deux petits dents au dessus de les cheliceres typique de P.opilio

vérifier la présence (P. opilio) ou absence (M. morio) des 2 fameux tubercules.

épines sur ocularium

sur le bord antérieur du céphalo, on distingue deux épines tuberculeuses, épines qu'on ne trouve pas chez Leiobunum mais qui existe chez Opilio (mais on devrait cependant en apercevoir d'autres répartie sur la partie céphalique, les trochanters, etc...).

fémurs des pattes, pour mieux voir les armatures existant chez Opilio : rangées d'épines tuberculeuses sur l'ocularium d'Opilio tandis que celui de Leiobunum est inerme, et épines des pattes plus nombreuses et fortes chez Opilio

Encore un échange instructif (juillet 2015) avec Emmanuel ici :

http://www.forumbretagne-vivante.org/t13317-opilion

 

Phalangium opilio. Vous avez antérieurement les deux épines supra-chélicérales qui sont un indice précieux. L'ocularium est large et bien épineux, les pattes bien épineuses et la selle caractéristique (plus marquées au niveau des articulations abdominales que chez Mitopus morio).

 

26/10/2008

Forêt de Soignes - Arachnides

J'aime aller me balader un peu en forêt après une journée harassante de travail... une petite demi-heure suffit... comme mon apn ne me quitte pas, j'en profite pour inspecter quelques bornes où gravitent habituellement quelques arachnides...

  

  

La toujours très élégante Drapetisca socialis... fidèle au rendez-vous celle-là !!

  

  

  

23-10-2008 035

 

 

 

 

 

Une petite Araniella, couleurs d'automne...

 

 

23-10-2008 005

 

 

Ensuite, quelques Opilions... ce ne sont pas des araignées mais font bien partie des arachnides... ils ne font pas de soie et n'ont pas de venin...

 

Ici un Dicranopalpus ramosus (que j'aime comparer à une boite de dérivation de cables éléctiques...)... très cools, il se laisse flasher à 1cm sans broncher !!

 

 

20-10-2008 054

 

 

20-10-2008 019

 

 

 

 

Une femelle...

 

 

 

 

23-10-2008 012

 

 

23-10-2008 032

 

 

 

 

Un mâle...

 

 

 

23-10-2008 024

 

 

 

Alors pour reconnaître le sexe des Dicranopalpus, je vous conseille ce forum où j'ai déposé une analyse didactique...

 

http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=42&t=273...

 

 

 

L'Opilion suivant est un Leiobunum rotundum...

 

Remarques en-dessous de sa patte, une autre arachnide juvénile, une Drapetisca socialis...

 

 

 

   

23-10-2008 017

 

 

23-10-2008 017a

 

 

Un autre, un peu plus loin...

 

 

23-10-2008 031

 

 

 

Un peu plus loin, j'ai croisé une Neriene peltata... Non, non me dit Koen Van Keer (et il a bien raison...) c'est une Linyphia triangularis... Bien exact... On remarque sur son céphalo le diapason caractéristique de cette espèce... comme quoi, nobody is perfect hein !! Merci Koen !

 

 

 

20-10-2008 030