17/09/2013

Rencontres du jour... Araignées

 

Je passe régulièrement par l'ex champs de course de Groenendael pour voir l'évolution des Araneus quadratus que j'avais trouvées en nombre l'année dernière sur une partie de ce champs de course... (voir catégories)

Malheureusement, cette partie à été défrichée...

 

 

15.09.2013Canon 002.JPG

15.09.2013Canon 003.JPG

 

Qu'à cela ne tienne, j'ai quand même trouvé quelque chose à me mettre sous l'objectif dans les rares plantes qui restaient...

Une petite Epeire des roseaux (Larinioides cornutus) m'a étonnée... elle confectionnait sa toile et son repaire, collé à celle d'une grosse Epeire carrée (Araneus quadratus)...

La voici au travail

 

15.09.2013Canon 004.JPG

 

Elle est là, près des tiges rouges... au dessus d'elle, la cachette d'une grosse Epeire carrée... Remarquez aussi la feuille enroulée, au-dessus, qui est le repaire de cette petite Larinioides...

 

15.09.2013Canon 006.JPG

 

La voici à l'intérieur car j'ai touché la toile par inadvertance...

 

15.09.2013Canon 012.JPG

Puis elle est revenue, comme si de rien n'était, au centre de sa toile...

 

 

15.09.2013Canon 016.JPG

 

L'Araneus quadratus était bien blottie dans sa cache...

 

 

15.09.2013Canon 008.JPG

 

15.09.2013Canon 009.JPG

 

En voici une autre, un peu plus loin...

 

 

15.09.2013Canon 018.JPG

 

Bref, mon tour fut vite fait...

J'ai ensuite ramassé deux araignées-loups qui couraient sur la partie défrichée...

 

"Peut-être des Pardosa palustis"... me souffle Koen...

 

 

15.09.2013Canon 029.JPG

 

15.09.2013Canon 032.JPG

 

15.09.2013Canon 034.JPG

 

15.09.2013Canon 042.JPG

 

 

15.09.2013Canon 038.JPG

 

 

Je m'étais assis sur un tronc d'arbre coupé pour pouvoir y déposer ma petite boite et prendre quelques clichés quand une autre araignée-loup, très curieuse, s'approcha de moi... a peine avais-je esquisé un geste pour la flasher qu'elle s'enfuya... pour revenir aussi vite... et ceci plusieurs fois de suite... je l'ai donc aussi immortalisée !!

C'est également une Pardosa mais plutôt amentata celle-ci...

 

Avec flash...

15.09.2013Canon 052.JPG

 

Sans...

 

 

15.09.2013Canon 057.JPG

 

Avec...

 

 

15.09.2013Canon 065.JPG

 

15.09.2013Canon 065a.jpg

 

Sans...

 

 

15.09.2013Canon 071.JPG

 

Enfin, sur un autre arbre coupé, cette énorme libellule, plus de 10cm estimés, est aussi restée stoïque pendant quelques clichés, pour mon plus grand plaisir...

Une Aeshna cyanea, Aeschne bleue, relativement répandue en région bruxelloise et en forêt de Soignes (Merci à René-Marie Lafontaire pour sa détermination)...

 

 

15.09.2013Canon 082.JPG

 

15.09.2013Canon 083.JPG

 

Remarquez la position de la tête sur la suivante par rapport à celle ci-dessus... elle me regarde m'avancer avant de s'envoler... Supeerbe !!

 

 

15.09.2013Canon 084.JPG

 

"En effet, c’est une aeschne, plus précisément la bleue, Aeshna cyanea. Le premier truc que je regarde : la taille des taches à l’avant du thorax : ici elles sont grosses, donc la bleue. Sinon elles auraient pu être plus petites et fines, et on aurait affaire à l’aeschne mixte A. mixta par exemple. C’est une espèce assez commune, de grande taille en effet. On la voit souvent chasser dans les chemins forestiers, dans des zones ombragées, à hauteur d’homme qu’elle n’a pas peur d’ailleurs d’effleurer dans ses rondes de chasse.

Belles images ! Elle est sur un tronc de hêtre à plat ? C’est étonnant, habituellement on les voit plutôt pendouiller aux branches quand elles se posent." (Vincent Gavériaux)

 

Merci Vincent pour ces explications !!

 

02/07/2013

Balade Natagora... Araignées & Cie

Lors d'une promenade dans la Campine Hennuyère, nous avons repérés des choses intéressantes...

Un Faucon hobereau qui faisait du rase-motte pour attraper des libellules, un peu lointain, certes, mais on a eu tout le temps de l'admirer...

Mon bridge Canon était un peu "court"...

 

30.06.2013CanonNatagora 102.JPG

 

Un Agrion...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 043.JPG

Une libellule... Libellule à 4 taches/Libellula quadrimaculata 

Superbe site de détermination

http://odonates22.chez-alice.fr/anisopteres/libellule_4ta...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 091.JPG

30.06.2013CanonNatagora 089a.jpg

 

Une grenouille verte...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 023a.jpg

 

 

30.06.2013CanonNatagora 023.JPG

 

et ensuite quelques Arachnides...

 

Une superbe araignée-crabe Misumena vatia (Thomisidae) dont le mimétisme laisse un peu à désirer... enfin, par rapport à notre vue car celle des insectes, c'est autre chose !

 

 

30.06.2013CanonNatagora 031.JPG

 

 

30.06.2013CanonNatagora 041.JPG

 

 

30.06.2013CanonNatagora 031a.jpg

 

Au même endroit, une jolie Epeire des roseaux, Larinioides cornutus... j'adore sa couleur !!

 

 

30.06.2013CanonNatagora 030.JPG

 

 

Un peu plus loin encore, une Epeire de velours, Agalenatea redii...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 034.JPG

 

 

30.06.2013CanonNatagora 038.JPG

 

Bien entendu, comme un peu partout, des dizaines d'Araignées-loup (Lycosidae) avec leur cocon, que j'ai laissés s'égailler sans trop les déranger...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 007.JPG

 

 

30.06.2013CanonNatagora 009.JPG

 

 

 

 

Les deux suivantes, différentes, ont attirés mon regard... toujours des Lycosidae mais du genre Pirata...

Une femelle (handicapée) Pirata piraticus, reconnaissable aux poils blancs qui entourent sa tache cardiaque...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 059.JPG

 

30.06.2013CanonNatagora 063.JPG

 

 

Ensuite, un mâle Pirata d'une autre espèce, Pirata latitans...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 077.JPG

 

30.06.2013CanonNatagora 070.JPG

 

 

Le voici relaché sur un tronc...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 081.JPG

 

 

Egalement quantité d'araignées plus courantes telles les Linyphia triangularis, sous leut oile, reconnaissables aux traits en forme de diapason de son céphalothorax...

 

30.06.2013CanonNatagora 013.JPG

 

30.06.2012Canon 013.JPG

 

 

Last but not least... toujours chez les arachnides... une tique mâle que j'ai trouvé détachée, juste au-dessous de mon genou... pourtant j'avais des bottines, chaussettes et pantalon long...

Je l'ai, bien sûr, fait identifier par un spécialiste belge et un français que je remercie pour leur célérité !

Voici leur commentaire :

 

 

"La tique ressemble fortement à Ixodes ricunus, la tique la plus commune en Belgique. Il s’agit d’un mâle... les mâles ne s’engorgent presque pas, la transmision des pathogènes est presque nulle. Maxime Madder"

 

 

"il s’agit d’un Ixodes ricinus mâle (adulte) qui est une espèces commune dans nos régions. jcg@maladies-a-tiques.com "

 

 

La bestiole...

 

 

30.06.2013CanonNatagora 113.JPG

 

 

30.06.2013CanonNatagora 115.JPG

 

 

Ixodes ricinus est une tique exophile aux habitats variés, qui recherche un hôte en se plaçant à l’affût sur les végétaux( photos). Son cycle évolutif est dit triphasique car il nécessite le passage sur trois hôtes successifs( voir schéma), avec un repas sanguin pour chaque stade de développement ( photo). Chez Ixodes ricinus le mâle ne se gorge pas.
L’homme , le chien , le chat sont des hôtes accidentels.
Les nymphes de tiques qui sont moins exigeantes dans le choix de leur hôte sont le principal vecteur de la maladie de lyme humaine.  

à lire

http://lymethique.free.fr/info_transmission.php

 

 

 

 Voici, pour comparer, une autre tique, rapportée par mon chat ce 9 janvier 2014 et qui se baladait sur mon divan... il s'agit de Ixodes hexagonus (L'écusson exagonal) identifié par le Dr Maxime Madder, spécialiste belge en tiques, de l'instituut voor Tropische Geneeskunde à Anvers ! Merci à lui !!

 

 

 

09.01.2014Canon 016.JPG

 

 Voici sa mandibule, le capitulum, typique des insectes suceurs de sang de la famile des Tiques... "La tique traverse plusieurs stades de développement, tous piqueurs. Si les jeunes larves ne restent que deux jours sur leur hôte, les femelles adultes restent 6 à 9 jours, multipliant ainsi leurs poids par 620. Elles se laissent tomber ensuite et effectuent leur ponte cachées dans la végétation" (dixit la revue Natagora n°58)

 

09.01.2014Canon 028.JPG