13/12/2016

Vingt fois sur le métier remettre l’ouvrage... Metellina mengei/segmentata

 Celle-ci m'a trouvé... et c'est le mot car elle me descendait dessus le long de son fil en ouvrant la porte du jardin... ce 27 novembre !

Malgré la saison pour cette espèce, j'en ferai bien une Metellina mengei tardive...

 

27.11.2016Lumix.jpg_4.jpg

 

 

"La bande médiane foncée du dessous de l'abdomen s'étend à l'avant de l'épigyne" (Guide des araignées de France et d'Europe M.J. Roberts)

 

 

 

27.11.2016Lumix.jpg_25.jpg

 

"La marque foncée saillant sous chaque spermatèque ne s'incurve pas pas pour rejoindre le pli épigastrique..." (idem)

 

27.11.2016Lumix.jpg_25b.jpg

 

Bon... Faudrait la passer sous une loupe binoculaire pour avoir une certitude me disent les arachnologues mais je reste sur mon choix !!

 

 

16/11/2015

De la difficulté à déterminer... Metellina...

 

Argh... Ces Metellina...

Au début de mon intérêt pour les araignées (en 2006), j'aimais bien cette "théorie" (en partie fausse) qui disait que les Metellina mengei étaient printanières tandis que les Metellina segmentata étaient automnales... Que nenni... elles chevauchent toutes deux les saisons !!

Je vous ai présenté ci-dessous, dans le post "Araignées de novembre", une caractéristique, non scientifique, pour essayer de déterminer ces Metellina mâles entre eux (essentiellement mengei de segmentata)... les poils ventraux des tarses et métatarses des pattes I des mâles... J'aurais peut-être dû ajouter des mâles adultes...?

Vous vous doutez donc que j'ai trouvé, hier, un mâle juvénile...

Pour rappel, voici le tarses métatarse de la patte I d'un mâle (adulte !)

 

08.11.2015LumixJardin27.JPG

 

Voici celui d'un jeune mâle immature... (immature car les bulbes des pédipalpes ne sont pas à maturité)

 

 

16.11.2015Lumix3.JPG

 

La théorie voudrait que comme les poils ventraux sont courts, ce serait un mâle Metellina segmentata mais est-ce aussi valable pour les juvéniles... ???

Bon, ben je resterai dans le doute alors !!

 

16.11.2015Lumix5.JPG

 

 

Et pendant ce temps là, les toiles des femelles Metellina sont encore et toujours efficaces ce 15 novembre... Celle-ci fait ses réserves pour les froids qui arrivent... remarquez le moustique prisonnier à l'arrière plan... c'est pour cela que je les aime !!

 

 

16.11.2015Lumix1.JPG

 

Allez, je la double !!!

 

16.11.2015Lumix.JPG

19/09/2012

Metellina mengei vs Metellina segmentata (Araignées)

Les mâles Metellina mengei auraient les soies sous le métatarse/tarse des pattes I plus long que Metellina segmentata... Voyons-ça !

 

Ce que je pense être Metellina mengei... (photo prise fin mars 2012) 

 

IMG_2843.JPG

 

 

 

Photo prise mis septembre 2012, segmentata ?

 

 

16.09.2012Canon 105a.jpg

 

Si j'ai l'occasion, je recommencerai...

 

Le forum http://araignees.xooit.fr/t5063-Individu-1.htm nous donne des échanges intéressants !

 

Voici un échange de courriel avec l'arachnologue Koen VanKeer :

 

 

Question du forum : " Quels seraient, d'après Koen, les bons critères de différenciation ? "

 


Ma réponse : Ben ça fait quelques années que je tourne autour...  pour éviter le "wishfull thinking" si cher à Koen !
Je vous reproduis ci-dessous l'échange que j'au eu avec Koen aujourd'hui :


A propos des deux premières photos de M&G et la prose qui suivait :

Koen : " Tout à fait d'accord avec toi Richard: la bande foncée médiane (interrompue ou pas) n'est pas du tout une caractéristique fiable pour distinguer ces deux espèces (eh oui, je conteste le Roberts Laughing . En plus, Roberts parle des femelles tandis qu'ici il s'agit d'un mâle juvénile... Laughing


Richard : Bien vu Koen, Laughing mais pour "mes" deux femelles, il n’y a pas d’autres critères qui pourraient m’aider à les déterminer ? (nombre d’aiguilles des pattes ?)


Koen : Pas vraiment. Sad







Richard : Tu ne contredis pas vraiment le Roberts car il ajoutela description de segmentata n'est pas absolument spécifique et peut aussi s'observer chez M. mengei"...


Koen : C'est vrai. Il n'est pas con, le Roberts Wink






Richard : Penses-tu qu’il soit quand même possible de les différencier sur photo...? et par les mâles ?


Koen : Il y a des exemplaires "à l'extrémité du spectrum habitus", qui sont plus ou moins différentiables sur photo, mais il s'agit donc de caractéristiques relatives (donc en comparaison avec l'autre espèce et difficilement utilisable quand on n'a qu'un exemplaire devant soi ou quand on ne connait pas à fond l'autre espèce). Les poils longs sur le tarsus et métatarsus I & II des mâles adultes de mengei semblent être fiables, mais bon, on peut donc aussi se tromper en déterminant ce que sont des poils 'longs' (il s'agit donc aussi d'un caractére relatif).
                                                      ++++++++++++++++++++++++++++        

Bref, on en revient donc au début de la discution... rien de vraiment fiable donc un cfr mengei/segmentata...
Ceci dit, continuons à flasher les métatarses/tarses des pattes I des mâles rencontrés (je sais, c'est pas facile...) pour pouvoir mettre deux photos l'une à côté de l'autre !!


Quelques clichés d'un couple (et un "cadeau" vu ce 18 septembre, sur ma terrasse !

 

 

 

 

18.09.2012Canon 020.JPG

 

 

Le mâle...

 

 

18.09.2012Canon 023.JPG

 

 

La femelle

 

 

18.09.2012Canon 024.JPG

 

 

Le mâle et ses gants de boxe...

 

 

18.09.2012Canon 027.JPG

18.09.2012Canon 027a.jpg

 

 

La femelle en gros-plan...

 

 

18.09.2012Canon 029.JPG

 

 

18.09.2012Canon 029a.jpg

 

 J'ai déjà longuement fait le tour de la question :

 

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2011/10/06/jo...

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2010/11/23/de...

 

06/10/2011

Jolie Metellina mengei/segmentata

Difficilement discernables sur photos (même s'il existe plusieurs théories) je préfère les grouper Metellina mengei/segmentata (Tetragnathidae)

 

 

05-10-2011 018.jpg

 

 

 

05-10-2011 022.jpg

 

 

 

05-10-2011 024.jpg

 

 

 

 Mais quelle variabilité dans les robes...

 

 

 

05-10-2011 045b.jpg

 

 

 

05-10-2011 011a.jpg

 

 

 

 

05-10-2011 011.jpg

23/11/2010

De la difficulté à déterminer...

Les premières arachnides que j'ai photographiées en 2006 dans mon jardin étaient des Metellina (anciennement Meta) soit mengei soit segmentata toujours bien présentes chaque année.

Lorsque j'ai voulu les déterminer jusqu'à l'espèce, mes livres (dont certains étaient malheureusement obsolètes) me proposaient une théorie bien pratique... du printemps au début d'été pour Metellina mengei et de la fin de l'été à la fin de l'autome pour Metellina segmentata.

Pratique certes mais qu'en était-il réellement des entre-saisons et des périodes qui se chevauchaient ?

Je me suis donc mis en quête d'informations plus précises et plus récentes via Internet, les forums et mon mentor en matière d'arachnologie, Koen Van Keer !

Le fruit de ces recherches ont déjà été éditées début 2010 dans ce blog :

http://richardunord6.skynetblogs.be/tag/metellina

Comme pour beaucoup d'araignées la famille et le genre peuvent se déterminer sur de bonnes photos, pour arriver à l'espèce c'est souvent une autre affaire...

Il faut entrer dans le détail... c'est à dire être capable de photographier en gros-plans les blocs oculaires, les soies et/ou épines des pattes soit les pédipalpes des mâles adultes, soit encore les épigynes des femelles adultes mais ces deux dernières possibilités sont généralement réservées aux professionnels qui auscultent ces bestioles sous une loupe binoculaire et qui ont des connaissances scientifiques...

Reste qu'avec du bon matériel et une patience d'ange, il est parfois aussi possible d'y parvenir avec une bonne macro et un bon livre (ou un bon site) de références...

Le "bon matériel" ne veut pas dire du matos de professionnel... Un bon bridge Canon PowerShot SX10IS (par ex : € 600) accompagné d'une lentille Raynox DRC-250 (€ 50,-) m'ont permit d'y arriver (à main levée...) !

Voici par exemple, l'épigyne d'une Metellina trouvée hier soir (23 novembre à 22h00)

 

 

22-11-2010.jpg

 

 

 

22-11-2010b.jpg

 

D'après les dessins du "Roberts" (Guide des araignées de France et d'Europe), de différents sites et de l'avis de Koen, nous sommes ici en présence d'une Metellina mengei... ça fait un peu désordre car on va à l'encontre de ma théorie des saisons ci-dessus !!

C'est vrai que le Roberts nous avise pour la mengei : " Plus commune du printemps au début de l'été, mais peut se rencontrer toute l'année"

 L'argument qui prime est celui-ci : "...la bande médiane foncée du dessous de l'abdomen s'étend à l'avant de l'épigyne" et c'est bien le cas ici !

Chez segmentata, " la bande médiane foncée ne dépasse pas l'épigyne"

 

Me reste plus qu'a trouver une M. segmentata (adulte) qui acceptera de se laisser flasher dans la même position !!

 

 Voici une autre photo de cette M. mengei

 

 

 

22-11-2010 002.jpg

 

Pour celles et ceux dont la langue de shakespeare n'a pas de secret !!

 

Spiders of Britain1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Metellina Spiders of Britain.JPG

 

 

 

Désolé pour ce dernier scan un peu petit !

Sur l'excellent forum http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,260376.0...

il est à nouveau question de cette Metellina mengei et Marray confirme que le théorie de cette bande foncée qui dépasse l'épigyne pour M. mengei est fiable... qui plus est en octobre !!