18/12/2016

Arachnide synanthrope... Opilion canestrinii

Volontiers synanthrope ((du grec ancien syn qui signifie « ensemble », « avec » et anthrôpos qui signifie « homme »)  j'ai trouvé cet Opilion canestrinii (arachnide sans venin) sur le mur de ma façade... Facile à photographier, il est resté à la même place pensant 24h... Plutôt commun... excellent "nettoyeur" de jardin !!

 

16.12.2016Lumix.jpg.jpg

 

16.12.2016Lumix.jpg_2.jpg

 

"de longues pattes, est de couleur claire et ressemble assez bien à Leiobunum mais l'ocularium est assez petit et plat et de couleur claire, entouré de quelques épines. Les traits blancs surlignés de noir de l'abdomen le rendent assez reconnaissable"

 

 

16.12.2016Lumix.jpg_4.jpg

 

16.12.2016Lumix.jpg_5.jpg

 

16.12.2016Lumix.jpg_8.jpg

 

Voilà pour ce mâle Opilio canestrinii... Bon vent à lui !!

 

16.12.2016Lumix.jpg_12.jpg

 

 

15:23 Écrit par Richardunord dans Opilion - Opilio canestrinii | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/11/2016

L'araignée goupillon ! Drapetisca socialis

 

 

Dans le forum http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,261416.0... 

il m'est fait remarquer, à juste titre, que les pédipalpes des Drapetisca socialis sont "couverts de crins en rince-bouteille"...

effectivement...

 

 

12.11.2016Lumix.jpg_106a.jpg

 

Elle va donc devenir, pour moi, l'araignée goupillon !! 

 

 

12.11.2016Lumix.jpg_106.jpg

 

 

"Même pas peur" semblons nous nous dire mutuellement... les crocs grands ouverts !!

 

 

12.11.2016Lumix.jpg_15.jpg

 

J'ai donc à nouveau arpenté la drève Hendrickx, dans la forêt de Soignes car il est prévu des travaux, le placement d'une conduite de gaz, rien que ça, ce qui les a obligé de protéger les arbres avec des planches de bois...

 

12.11.2016Lumix.jpg_31.jpg

 

Comme il avait gelé la nuit, j'étais curieux de voir si les araignées étaient toujours de sortie... Comme mon mentor me l'avait dit, "tant qu'il y a des proies elle seront de sortie !"

Effectivement, les proies sont encore là...

 

12.11.2016Lumix.jpg_26.jpg

 

12.11.2016Lumix.jpg_54.jpg

 

Un peu floue...

 

12.11.2016Lumix.jpg_83.jpg

 

Donc, hêtraie oblige, essentiellement des Drapetisca socialis, une araignée très élégante !!

Alors qu'il est très difficile de repérer ces araignées sur le tronc lisse des hêtres, sur chaque arbre recouvert de planches claires, deux ou trois individus sont à l'affût... ça laisse rêveur de penser qu'il en est de même sur tous les hêtres de cette immense forêt !

Celle femelle est en pleine prédation...

 

12.11.2016Lumix.jpg_58.jpg

 

Une autre femelle en fin de repas...

 

12.11.2016Lumix.jpg_18.jpg

 

 

 

Voici quelques mâles...

 

12.11.2016Lumix.jpg_42.jpg

 

12.11.2016Lumix.jpg_17.jpg

 

12.11.2016Lumix.jpg_32.jpg

 

12.11.2016Lumix.jpg_34.jpg

 

12.11.2016Lumix.jpg_121.jpg

 

Un insecte s'en approche dangereusement mais je n'ai pas suivi la scène !

 

12.11.2016Lumix.jpg_122.jpg

 

12.11.2016Lumix.jpg_97.jpg

Celui-ci se nettoie une patte...

 

12.11.2016Lumix.jpg_35.jpg

 

Quelques autres femelles...

 

 

 

 

12.11.2016Lumix.jpg_21.jpg

 

12.11.2016Lumix.jpg_19.jpg

 

Un peu plus rose...

 

12.11.2016Lumix.jpg_51.jpg

 

 

12.11.2016Lumix.jpg_106.jpg

 

12.11.2016Lumix.jpg_94.jpg

 

12.11.2016Lumix.jpg_7.jpg

 

 

 

12.11.2016Lumix.jpg_78.jpg

 

12.11.2016Lumix.jpg_61.jpg

 

 

12.11.2016Lumix.jpg_41.jpg

 

Voilà, vous n'avez plus d'excuse pour ne pas les reconnaître !!

"N'y avait-il vraiment rien d'autres sur ces planches" me demanderez vous ?

Je n'ai pas regardé toutes les planches mais deux Opilions se sont montrés !

Un Opilio canestrinii de belle taille, dont les traits blancs surlignés de noir de l'abdomen le rendent assez reconnaissable...

Complètement inoffensif, ils n'ont pas de venin !!

 

12.11.2016Lumix.jpg_73.jpg

 

12.11.2016Lumix.jpg_66.jpg

 

Ocularium assez petit, clair et entouré de quelques épines...

 

12.11.2016Lumix.jpg_70.jpg

 

12.11.2016Lumix.jpg_71.jpg

 

Pour d'autres vues et explication sur cet Opilion, voir http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2015/08/03/op...

 

L'Opilion suivant rencontré est très caractéristique... Dicranopalpus ramosus !

Emmanuel Delfosse est "ze" spécialiste des Opilions... Il "sévit" dans plusieurs forums et nous corrige à bon escent !!

 

"Il s'agit d'une espèce fortement anthropophile, pariéticole et opportuniste (peu de contraintes pour son bien être et avec un fort pourcentage d'adaptabilité). Elle est considérée comme envahissante en Europe (elle proviendrait d'Afrique du Nord) et gagnerait peu à peu du territoire. Je la trouve d'ailleurs plus courante qu'avant. Elle est présente presque toute l'année, même en hiver (quand il fait plus doux, vous pouvez parfois observer des individus). Vous la trouverez régulièrement sur les pierres, les murs en pleine ville. Elle est bien moins visible dans les autres lieux (un peu comme les autres opilions). Nous trouverons également cette espèce dans les buissons. Elle semble préférer les milieux ouverts. Personnellement, je n'en ai jamais observé dans les forêts (??). Ce n'est pas non plus une espèce d'altitude (elle évite les zones montagneuses). Elle semble s'adapter à divers types de biotope, qu'ils soient humides (pas trop) ou secs (pas trop non plus). Présente un peu partout en France, elle semble absente du Massif Central et du sud est de la France). Nous pouvons l'observer sur la bordure des Pyrénées où elle "côtoie" d'autres espèces comme D. pyrenaeus et D. caudatus.

Emmanuel"

Personnellement, et contrairement à lui, j'en découvre régulièrement en forêt !

 

12.11.2016Lumix.jpg_74.jpg

 

il lui manque une patte qui, contrairement aux araignées, ne repoussera pas aux prochaines mues !

 

12.11.2016Lumix.jpg_76.jpg

 

Pour connaître le sexe, faut se focaliser sur les pédipalpes...

Remarquez la finesse de ses pédipalpes, des apophyses des pédipalpes (petites pattes à l'avant)

 

12.11.2016Lumix.jpg_77.jpg

 

Pour la femelle, les apophyses des pédipalpes (petites pattes à l'avant) sont aussi grosses que les tibias de ces mêmes apophyses (voire même un peu plus).

 

 

13.11.2015LumixDicranopalpus.JPG

 

Voilà pour ma balade de ce 12 novembre !!

 

 

03/08/2015

Opilion canestrinii... Arachnides

Je me pique au jeu d'essayer de déterminer aussi les Opilions (arachnides sans venin) quand je les rencontre !

Comme on a un éminent spécialiste, Emmanuel Delfosse" qui sévit sur différents forums, je profite souvent de l'interroger et il me répond toujours avec célérité !

Merci à lui !!

L'opilion suivant, un Opilio canestrinii (confirmé par Emmanuel) se baladait hier soir sur un mur de ma maison !

 

 

03.08.2015Lumix 003.JPG

 

Bon, focalisons-nous sur les parties typiques pour une détermination...

La robe, ici un peu floue, mais on retrouve quand même les traits, les chevrons blancs surlignés de noir...

 

 

03.08.2015Lumix 004.JPG

 

 

Comme pour toute identification d'un Opilion, un gros-plan de l'ocularium est indipensable...

 

 

03.08.2015Lumix 012.JPG

 

Ocularium assez petit, clair et entouré de quelques épines...

 

03.08.2015Lumix 005.JPG

 

Voici encore quelques précision d'Emmanuel Delfosse, car je m'interrogeais sur cette bande claire sur l'abdomen :

 

"Cette espèce présente un fort polymorphisme (notamment au niveau de la robe) avec des teintes foncées, claires, souvent très colorées. Une bande dorsale aussi marquée , n'est pas forcément la plus fréquente, mais elle existe ben chez celle-ci et chez de nombreux individus (de fait plus discrète en bien des occasions).

En cas de doute chez les Opilio, il faut regarder sur le côté des hanches, s'il y a des taches (O.saxatilis, O. parietinus) ou pas (O. canestrinii)."

 

Question à Emmanuel : Pourquoi les pattes de O. canestrinii sont parfois noires et parfois plus claires ?

Réponse humoristique d'Emmanuel : "Sans doute pour embêter le taxinomiste !

Les pattes sont souvent foncées, mais il y a des cas où ce ne l'est pas. Nous l'observons aussi chez Leibunum sp.A. Cela fait partie de la variabilité des spécimens. Certains caractères ne sont pas fixes à 100%. Il est possible aussi, que l'âge soit responsable ou une mue récente. "

 

Voici pour illustrer... l'un avec des pattes claires et annelées...

 

 

05.08.2015LumixTervuren 003.JPG

 

 

et l'autre avec des cannes bien noires...

 

 

05.08.2015LumixTervuren 015.JPG

 

 

 

 

 

Pour plus de précisions sur les autres espèces, consultez http://richardunord6.skynetblogs.be/opilion-identification/

 

 

 

En voici un autre, qui se baladait dans un noisetier...

 

 

03.08.2015Lumix 076.JPG

 

03.08.2015Lumix 078.JPG

 

 

16/11/2014

Celles de mon jardin... Arachnides

Pour commencer une arachnide sans venin, bien précieuse au jardin... Un Opilion Opilio canestrinii...

 

 

12.11.2014Lumix 023.JPG

 

 

 

"

"Je confirme l'identité : Opilio canestrinii. Quelques caractéristiques : les chevrons de l'abdomen, les pattes noires, le petit ocularium avec quelques épines, la robe orangée... Emmanuel" 
 
 
... Merci à lui !

 

 

 

 

12.11.2014Lumix 021a.jpg

 

 

12.11.2014Lumix 021b.jpg

 

 Pour l'identification d'autres Opilions, voir ici : http://richardunord6.skynetblogs.be/opilion-paroligolophu...

 

Très présent aussi sur ma façade arrière, un mâle Amaurobius similis... qui était rentré dans ma cave !

 

 

 

12.11.2014Lumix 148.JPG

 

 

12.11.2014Lumix 148a.jpg

 

8/9mm de corps... un mâle adulte !

 

 

12.11.2014Lumix 156.JPG

 

 

 

14:58 Écrit par Richardunord dans Opilion - Opilio canestrinii | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/11/2014

Arachnides de novembre...

Voici quelques araignées croisées en forêt de Soignes...

 

Un minuscule, quelques millimètres, et bien typée !!

 

 

12.11.2014Lumix 063.JPG

 

Vraisemblablement une juvénile Araneus sturmi (anciennement Atea)

 

Quelques araignées-crabe, une petite Diaea dorsata...

 

 

12.11.2014Lumix 031.JPG

 

12.11.2014Lumix 033.JPG

 

12.11.2014Lumix 036.JPG

 

et une plus grande...

 

 

 

12.11.2014Lumix 070.JPG

 

12.11.2014Lumix 066.JPG

 

12.11.2014Lumix 067.JPG

 

 

 Une petite Neriene peltata, difficile à flasher...

 

 

12.11.2014Lumix 072.JPG

 

12.11.2014Lumix 077.JPG

 

 

Je fais dans les rikikis... encore une petite, une Nigma flavescens (3mm?) 

 

 

 

12.11.2014Lumix 110.JPG

 

 

en position de ballooning...

 

 

12.11.2014Lumix 106.JPG

 

 

12.11.2014Lumix 101.JPG

 

 

12.11.2014Lumix 107a.jpg

 

12.11.2014Lumix 099.JPG

 

12.11.2014Lumix 104.JPG

 

12.11.2014Lumix 109.JPG

 

 

Beau modèle aussi que je rencontre en forêt, un joli mâle Metellina sp. 

 

 

 

12.11.2014Lumix 116.JPG

 

 

12.11.2014Lumix 117.JPG

 

 

12.11.2014Lumix 120.JPG

 

et quelques femelles...

 

 

17.11.2014Lumix 004.JPG

 

 

17.11.2014Lumix 018.JPG

 

 

Et enfin, quelques Opilions... Je vous en ai déjà présentés avec explications... Ici : http://richardunord6.skynetblogs.be/opilion-paroligolophu...

 

 

Commençons par un Paraligolophus agrestis :

"Un Paroligolophus agrestis : il y a un trident avec surtout la grosse pointe centrale visible, sur la partie antérieure du céphalothorax (prosome) et un ocularium lisse.

Emmanuel"
 
 

17.11.2014Lumix 052.JPG

 

 

17.11.2014Lumix 052b.jpg

 

 

 

17.11.2014Lumix 057.JPG

 

 

17.11.2014Lumix 058.JPG

 

 

Ensuite, un Opilio canestrinii...

 

"Couleur orangé, chevrons sur le corps, pattes noires, ocularium clair avec quelques petits tubercules épineux : Opilio canestrinii. Ici c'est un mâle.

Emmanuel"
 
 
Des pattes immenses...

17.11.2014Lumix 005.JPG

 

17.11.2014Lumix 006.JPG

 

 

17.11.2014Lumix 006a.jpg

 

17.11.2014Lumix 012.JPG

 

 

 

23/10/2014

Arachnides du jardin - élagage...

il est temps d'élaguer mes noisetiers... C'est toujours l'occasion de rencontrer des araignées que je ne vois pratiquement jamais quand je scrute mes arbustes !!

Commençons par une arachnide, et non une araignée... Un Opilion, jolie petite bestiole, nettoyeuse du jardin...

 

17.10.2014Lumix 005.JPG

 

 

 

 

 

Le gros plan du bloc oculaire... Opilio canestrinii 

 

 

 

(En théorie...de longues pattes, est de couleur claire et ressemble assez bien à Leiobunum mais l'ocularium est assez petit, plat et de couleur claire. Les traits blancs surlignés de noir de l'abdomen le rendent assez reconnaissable)

 

 

 

 

 

 

17.10.2014Lumix 004.JPG

 

 

Passons aux quelques araignées rencontrées... Une Nigma walckenaeri (3,5-5mm)

 

 

17.10.2014Lumix 009.JPG

 

17.10.2014Lumix 009b.jpg

 

 

Pour suivre une Anelosimus vittatus (3-4mm)

 

 

 

17.10.2014Lumix 013.JPG

 

 

17.10.2014Lumix 013a.jpg

 

 

 

La dernière de cette journée d'élagage est une Tetragnatha... du groupe montana... (sans bande claire sur le sternum donc exit extensa & pinicola)

 

 

17.10.2014Lumix 028.JPG

 

 

17.10.2014Lumix 028a.jpg

 

 

 

 J'ai ensuite nettoyé quelques buches pour mon feu-ouvert... nettoyé car il s'y cache souvent pas mal d'araignées que j'aurais du scrupule à brûler !

 

Je trouve souvent des Steatoda... Ici une Steatoda bipunctata (4-7mm)

Typique... brun à noir avec des reflets huileux... essentiellement dans les bâtiments...

 

Le céphalo granuleux des Steatoda...

 

 

17.10.2014Lumix 044.JPG

 

 

 

 

17.10.2014Lumix 036.JPG

 

17.10.2014Lumix 038.JPG

 

 

17.10.2014Lumix 043a.jpg

 

 

 

Aussi beaucoup de petites Linyphiidae que j'aime appeler Xphantes, des Leptyphantes vraisemblablement minutus... (3-4mm)

 

 

17.10.2014Lumix 079.JPG

 

17.10.2014Lumix 085.JPG

 

 

Une femelle...

 

 

17.10.2014Lumix 090.JPG

 

mâle... remarquez les pattes du mâle... toujours plus longues que celles de la femelle !

 

 

17.10.2014Lumix 095.JPG

 

 

 

22/12/2013

Etangs de Groenendael... Araignées

Toujours assez doux... J'en profite pour flâner autour des étangs de Groenendael, un de mes terrains de "chasse" préférés...

Un Cormoran veille...

 

 

19.12.2013Canon 032a.jpg

 

 

 

Voici les "panneaux" ou "bornes" sur lesquels je trouve suffisamment de modèles...

 

 

 

19.12.2013Canon 028.JPG

 

 

Qui dit eau dit souvent Tétragnathes... Les espèces les plus communes se rencontrent généralement dans la végétations des berges ou en terrain marécageux (dixit le guide des araignées de M.J.Roberts)

Fallait avoir l'oeil pour la repérer... ultra aplatie, elle se confondait à merveille avec le fond... une Tetragnatha sp.

 

 

19.12.2013Canon 019a.jpg

19.12.2013Canon 026.JPG

19.12.2013Canon 024.JPG

19.12.2013Canon 027a.jpg

 

 

Toujours sous l'oeil perçant du Cormoran...

 

 

19.12.2013Canon 033a.jpg

 

Un peu plus loin, sur un autre panneau, une autre espèce de Tétragnathe,  peut-être Tetragnatha nigrita (?), malheureusement parasitée...

 

 

19.12.2013Canon 035.JPG

19.12.2013Canon 036.JPG

19.12.2013Canon 041.JPG

19.12.2013Canon 036a.jpg

19.12.2013Canon 043.JPG

19.12.2013Canon 041a.jpg

 

 

Et bien entendu toujours mes Drapetisca socialis, toujours aussi superbes... Ici dans une position inhabituelle...

 

 

19.12.2013Canon 009.JPG

 

 

19.12.2013Canon 008.JPG

 

 

19.12.2013Canon 004.JPG

 

 

19.12.2013Canon 006.JPG

 

 

19.12.2013Canon 002.JPG

 

 

et toujours sous le regard du Cormoran... :-))

 

 

19.12.2013Canon 034.JPG

 

 

 

Pas mal d'Opilions aussi... des Dicranopalpus et des Opilio canestrinii 

 

(En théorie...de longues pattes, est de couleur claire et ressemble assez bien à Leiobunum mais l'ocularium est assez petit, plat et de couleur claire. Les traits blancs surlignés de noir de l'abdomen le rendent assez reconnaissable)

 

 

 

 

 

 

19.12.2013Canon 014.JPG

 

19.12.2013Canon 017.JPG

 

19.12.2013Canon 013.JPG

 

 

 

 

 

24/10/2013

Les forestières... arachnides sans venin - Opilions

Petite balade en forêt... 150 photos mais beaucoup de déchets... une quarantaine de potables !!

 

L'ambiance...

 

22.10.2013Canon 152.JPG

"Tous les champignons sont comestibles, mais certains une seule fois seulement !"

(Coluche)

 

Voici donc quelques Opilions... bien déterminés par Emmanuel (Opiliones2000), un spécialiste, que je remercie !

Des arachnides, qui ne sont pas des araignées, et qui n'ont pas de venin !

 

"Leiobunum rotundum femelle. Corps assez gros, pattes très fines et sombres (noires), selle avec un dessin rectangulaire un peu en forme d'encre vers la zone postérieure de l'abdomen, ocularium sombre avec une partie claire en son centre, pédipalpes assez sombres, zone sombre juste devant l'ocularium, ocularium d'apparence lisse... Autant d'éléments révélateurs..."

 

 

 

22.10.2013Canon 058.JPG

 

 

22.10.2013Canon 054.JPG

 

 


 

Le deuxième...

 

"Un spécimen intéressant d'Oligolophus tridens. Le trident sur le bord du prosoma (épines plutôt vers le haut),les autres épines visibles sur le devant de l'ocularium, l'ocularium tuberculeux, la forme du corps un peu aplatie, la forme de la selle, la coloration générale, les tubercules sur les pédipalpes..."

 

 

22.10.2013Canon 179.JPG

 

 

22.10.2013Canon 180.JPG

 

 

22.10.2013Canon 184.JPG

 

 

22.10.2013Canon 187.JPG

 

 

22.10.2013Canon 187a.jpg

 

 

Voici un second exemplaire, toujours trouvé en forêt de Soignes et identifié par Emmanuel !

Dubitatif quand même à cause de son ocularium lisse, j'ai échangé avec Emmanuel ici http://insecterra.forumactif.com/t20692-et-un-opilion-un-...

et effectivement, celui ci-dessous serait plutôt un Paroligolophus agrestis !

 

 

27.10.2013Canon 001.JPG

 

 

27.10.2013Canon 002.JPG

 

 

 

Commentaire d'Emmanuel :

"Oui, le deuxième spécimen me paraît être de la même espèce que le précédent. La selle n'est pas toujours de forme parfaitement rectangulaire. Elle est plus ou moins marquée et parfois entourée de diverses macules qui peuvent la rendreplus ou moins discernable. La selle est aussi parfois peu ou pas du tout visible chez certaines espèces d'Opilions. Chez le deuxième spécimen, la selle est englobée dans des taches assez sombre et est peu visible, mais nous arrivons tout de même à la deviner grâce à des taches sombres qui en soulignent le bord."

 

Puisque je suis chez les Opilions, on ne m'en voudra pas d'ajouter celui-ci, trouvé sur ma façade arrière cette nuit... toujours déterminé par Emmanuel !!

 

 

"Je penche pour un Opilio canestrinii (chevrons sur l'abdomen, ocularium blanchâtre, ocularium avec des tubercules, longues pattes sombres et fines...). La coloration est particulièrement étrange, peut-être venait-il de réaliser une mue ?"

 

 

 

24.10.2013Canon 001.JPG

 

 

24.10.2013Canon 001a.jpg

 

 

24.10.2013Canon 006.JPG

 

 

24.10.2013Canon 010.JPG

 

 

Un autre Opilio canestrinii rencontré en forêt de Soigne ! 

Identifié comme tel par Emmanuel Delfosse (Opiliones2000) que je remercie !

 

 

26.10.2013Canon 001.JPG

 

 

 

26.10.2013Canon 003.JPG

 

 

26.10.2013Canon 004.JPG

 

 Encore une autre espèce Paroligolophus agrestis !

 

 

 

26.10.2013Canon 036.JPG

 

 

26.10.2013Canon 039.JPG

 

26.10.2013Canon 041.JPG

 

 

 

Commentaire d'Emmanuel :

 

Un Paroligolophus agrestis. Le trident est réduit, notamment au niveau des épines latérales, la centrale étant légèrement proéminente, l'ocularium est lisse et de presque blanchâtre, une ligne claire est bien distincte sur le dos...

29/08/2013

Les nécrophages... Opilions

Depuis quelques temps, mon intérêt pour eux s'aiguise à nouveau... Ils sont partout, sur mes murs de jardin, dans les plantes, sur les meubles de jardin...

J'ai eu l'occasion de vous les présenter récemment : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2013/07/24/ah...

Ce sont de bons "nettoyeurs" de jardin... rigoureusement inoffensifs car sans venin... faut juste éviter de les prendre par une patte, car il la "lachera" par autotomie !!

Contrairement aux araignées, qui ont toujours besoin de proies vivantes, ce sont aussi des nécrophages... Voici quelques exemples :

Ici un Opilio canestrinii a trouvé une fourmi volante !

 

 

29.08.2013Canon 007.JPG

 

 

29.08.2013Canon 004.JPG

 

 

29.08.2013Canon 004a.jpg

 

Pour l'insecte, la fourmi, ce serait une gyne Lasius sp. 

 

Un autre a trouvé une Punaise morte dans un transat...

 

 

22.08.2013Canon 062.JPG

 

mais il s'est contenté de lui bouffer les pattes !!

 

Le suivant est d'une autre espèce...

Leiobunum rotundum

 

26.08.2013Canon 029.JPG

 

26.08.2013Canon 030.JPG

 

 

La troisième espèce de mon jardin... L'Opilio saxatilis

 

 

22.08.2013Canon 069.JPG

 

 

22.08.2013Canon 071.JPG

 

 

22.08.2013Canon 070.JPG

 

 

 

 

24/07/2013

Ah ! Les Opilions... Opilio canestrinii et Leiobunum rotundum

Ben oui, j'en vois tout le temps... Au début (2006) de mon intérêt pour les arachnides, les Opilions, qui ne sont pas des araignées mais qui font quand même bien partie de la famille des Arachnides au même titre que les Acariens, Scorpions etc..., m'ont intéressés un peu (voir Opilions dans Catégories) mais à l'époque, le petit apn Nikon que j'utilisais ne me permettais pas d'avoir suffisamment de détails pour les déterminer...

Voici ce qu'il faut pour pouvoir les déterminer :

"il y a un certain nombre de caractères présents sur les yeux : yeux lisses, tuberculeux ou épineux, avec plus ou moins d'épines, plus ou moins grandes... Yeux petits (voire absents dans de rares cas) ou très gros... Chélicères avec des épines ou non, chélicères très longues... Pédipalpes avec des apophyses ou non, des épines ventrales très développées ou non... Selle (bande dorsale de l'abdomen) : présente ou non, linéaire, maculée, avec un bande dorsale ou non, etc. La robe générale peut aussi être importante mais certaines espèces présentent beaucoup de variabilité (y compris au niveau de la selle). Il convient donc d'être prudent. Le pénis est également déterminant pour des espèces difficile à déterminer jusqu'à l'espèce comme dans le genre Nelima."

Merci à Emmanuel (Opiliones2000)

 

 

26.07.2013Canon 009.JPG

 

Petit rappel... Les Opilions sont complètement inoffensif, ils n'ont pas de venin et sont très utiles comme "nettoyeurs" de jardin !!

J'avais quand même, à l'époque, demandé à un spécialiste belge, Luc Vanhercke, de m'aider pour cette photo-ci : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2006/11/20/ar...)

Dernièrement, Didier Petot (superbe site http://dipode-vie.net/Arachnides/Index.html et administrateur de la galerie de LDMI) m'a relancé pour un Opilions flashé en 2006, un Opilio canestrinii !

Bref, comme j'en ai encore deux sur un mur de mon jardin et que la théorie (grâce au site de Pierre http://arachno.piwigo.com/index?/category/766-opilio_canestrinii) est plus accessible, je me suis pris au jeu de les déterminer...

Vraisemblablement de la même espèce, Opilio canestrinii, voici ce que nous en dit la théorie (trouvé sur Internet http://www.gretia.org/dossiers_liens/nosact/inv_pdl/pdf/Fiches_taxons/Opilions.pdf) :

 

Eléments de biologie et d’écologie

 

Au même titre que les araignées, les scorpions ou les acariens, les opilions sont des arachnides. Ils se caractérisent ainsi entre autres par la présence de 4 paires de pattes, généralement très longues. Ils se différencient des araignées par leur abdomen (segmenté) soudé au céphalothorax, leur donnant ainsi un corps d’aspect trapu et ovoïde. Une seule paire d'yeux simples est disposée sur une protubérance dorsale appelée ocularium.

 

Ils sont davantage connus sous leur nom vernaculaire de « faucheurs » ou « faucheux » (Dans mes posts sur les Opilions - voir catégories -, j'explique l'origine de ce qualificatif http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2009/09/12/ar...).

Leur régime alimentaire ressemble à celui des araignées : ils sont carnivores. Les proies sont saisies par les pédipalpes, puis triturées par les chélicères pour être imprégnées de suc digestif. En revanche, contrairement aux araignées qui ne consomment que des proies, les opilions peuvent à l’occasion se nourrir de cadavres (régime détritivore ou nécrophage). Ils sont plutôt actifs la nuit.

 

La reproduction, au contraire des araignées, ne fait pas intervenir de parade nuptiale, et l’insémination est directe. La copulation ne dure que quelques minutes et peut se répéter plusieurs fois. Les femelles pondent les oeufs fécondés grâce à leur ovipositeur, et les abandonnent dans la nature.

 

Il existe onze familles d’opilions mais la plupart des espèces françaises sont des Phalangiidae. A ce jour, l’ordre des Opilions comporte plus de 5000 espèces décrites, dont 120 sont présentes en France

 

(Delfosse, 2004).

 

La théorie du site de Pierre pour l'Opilio canestrinii :

 

Habitus : A de longues pattes, est de couleur claire et ressemble assez bien à Leiobunum mais l'ocularium est assez petit et plat et de couleur claire. Les traits blancs surlignés de noir de l'abdomen le rendent assez reconnaissables.

 

Pour Emmanuel :

Opilio canestrinii. Quelques caractéristiques : les chevrons de l'abdomen, les pattes noires, le petit ocularium avec quelques épines, la robe orangée...(les yeux tendent à se rejoindre vers la partie supérieure) Emmanuel" 

Bon, ben fort de cela, voici ce que je pense être des Opilio canestrinii :

 

L'ocularium petit et plat, de couleur claire...

 

 

 

24.07.2013Canon 013b.jpg

 

 

 

24.07.2013Canon 013a.jpg

 

 

24.07.2013Canon 013.JPG

 

 

il est accompagné d'un autre...

 

 

24.07.2013Canon 034.JPG

 

La seconde partie de la théorie de Pierre :

"Les traits blancs surlignés de noir de l'abdomen le rendent assez reconnaissables."

me semble correspondre...

 

 

 

26.07.2013Canon 023.JPG

 

 

Chouette, "mon" spécialiste belge, Luc Vanhercke, me confirme :

"Identifiés correctement"

 

Merci à lui...

 

 

Alors le suivant est d'une autre espèce, aussi très présente dans mon jardin !

Identifié par Emmanuel (Opiliones2000) comme Leiobunum rotundum...

 

Pas cette photo-ci mais les suivantes !!

 

Voici ce qu'il faut photographier pour identifier un Opilion :

http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=83&t=90759

 

26.07.2013Canon 004.JPG

 

 

 Leiobunum rotundum

 

 

19.08.2013Canon 025.JPG

 

19.08.2013Canon 026.JPG

 

19.08.2013Canon 027.JPG

 

19.08.2013Canon 029.JPG

 

 

 Quelques infos supplémentaires pour la détermination :

 

 

Voilà d'autres précisions trouvées sur le net :

Leiobunum sp.

les Leiobunum n'ont pas ces épines sur la partie céphalique

Ocularium inerme

L. rotundum

coloration uniformément foncée de l'ocularium

"selle" (de femelle) etroit/droit, et forme du corps plus droit/longue



Leiobunum blackwalli

Ocularium blanc ou à tendance roussâtre, la selle triangulaire et l'aspect du corps de forme "poire" ...





Phalangium opilios sp.

pedipalpes très longues et fines

chélicères peu proéminents, petits

deux petits dents au dessus de les cheliceres typique de P.opilio

vérifier la présence (P. opilio) ou absence (M. morio) des 2 fameux tubercules.

épines sur ocularium

sur le bord antérieur du céphalo, on distingue deux épines tuberculeuses, épines qu'on ne trouve pas chez Leiobunum mais qui existe chez Opilio (mais on devrait cependant en apercevoir d'autres répartie sur la partie céphalique, les trochanters, etc...).

fémurs des pattes, pour mieux voir les armatures existant chez Opilio : rangées d'épines tuberculeuses sur l'ocularium d'Opilio tandis que celui de Leiobunum est inerme, et épines des pattes plus nombreuses et fortes chez Opilio

Encore un échange instructif (juillet 2015) avec Emmanuel ici :

http://www.forumbretagne-vivante.org/t13317-opilion

 

Phalangium opilio. Vous avez antérieurement les deux épines supra-chélicérales qui sont un indice précieux. L'ocularium est large et bien épineux, les pattes bien épineuses et la selle caractéristique (plus marquées au niveau des articulations abdominales que chez Mitopus morio).