10/05/2017

Rencontres forestières...

 

En forêt de Soignes... J'ai surtout croisé des Opilions... Mais d'abord les araignées !

Voici un petit mâle Ballus chalybeius, le même que dans mon jardin !!

 

07.05.2017Lumix.jpg_98.jpg

Bien qu'en Belgique nous n'ayons que l'espèce Ballus chalybeius, il existe aussi, ailleurs, la Ballus rufipes...

Pour les distinguer, ça se joue au niveau des pattes arrières (IV).

challybeius n'a que des anneaux noirs !

rufipes : ces pattes sont parcourues par un long fil noir (Simon)

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_94.jpg

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_96.jpg

J'adore cette bouille !

 

11.05.2017Lumix.jpg_32.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_34.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_33.jpg

 

Alors je l'ai vu "rebobiner" du fil mais je ne sais pas si cette pelote lui appartient !

 

 

11.05.2017Lumix.jpg_40.jpg

 

Quelle bestiole fascinante qui vous suit du regard...

mâle Ballus chalybeius

 

11.05.2017Lumix.jpg_41.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_42.jpg

 

On a souvent le nez en l'air en forêt pour admirer ces hêtres magnifiques...

Plus rarement je regarde au sol et la chance m'a permit de croiser cette superbe araignée-loup, une Pardosa sp.

 

11.05.2017Lumix.jpg_45.jpg

 

Un fasciés typique !

 

11.05.2017Lumix.jpg_46.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_47.jpg

 

Des racines superbes...

 

11.05.2017Lumix.jpg_26.jpg

 

L'araignée suivante est un mâle Metellina... qui, si on suit la théorie du guide des araignées de France et d'Europe de M.J.Robert, est un mâle Metellina mengei printanier au vue des longues soies ventrales des métatarses I et II...

 

11.05.2017Lumix.jpg_51.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_55.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_55a.jpg

 

Sur les arbres tronçonnés, la vie continue !!

 

 

11.05.2017Lumix.jpg_64.jpg

 

Rncontre furtive aussi avec celle qu'on appelle araignée-citroën, à cause des chevons de son abdomen... Anyphaena accentuata !  

 

Ici un mâle...

 

11.05.2017Lumix.jpg_70.jpg

 

11.05.2017Lumix.jpg_72.jpg

 

 

 

 

 

Pou suivre une araignée courge ou Epeire concombre, une Araniella sp.

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_21.jpg

 

 

Toute petite aussi un mâle Nigma flavescens sous sa toile refuge...

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_27.jpg

 

et une Achaearanea lunata, devenue Parasteatoda (P. magnifique en langage vernaculaire), en plein repas... 2,5 à 3mm !

 

11.05.2017Lumix.jpg_91.jpg

 

et ce ne sont pas les proies qui manquent !

 

 

11.05.2017Lumix.jpg_93.jpg

 

 

 

Pour suivre les Opilions... une arachnide sans venin !!

Essentiellement des Rilaena triangularis...

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_52.jpgµ

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_33.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_34.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_35.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_36.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_37.jpg

 

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_38.jpg

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_52.jpg

 

La photo suivante est particulière... regardez à gauche... il est tenu par une patte !!

 

07.05.2017Lumix.jpg_57.jpg

 

Effectivement, un autre Opilion le tient... étonnant, non ?

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_57a.jpg

 

Un possessif ?

 

07.05.2017Lumix.jpg_58.jpg

 

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_61.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_60.jpg 

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_63.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_66.jpg

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_65.jpg

 

L'autotomie... "Une faculté, pour se libérer, de se séparer d'une patte... Cette rupture ne se produit pas au hasard mais soit à l'articulation hanche-trochanter, doit (pour les araignées) à l'articulation patella-tibia. Dans les deux cas, la perte d'hémolymphe est insignifiante et l'hémostase est rapide alors qu'une blessure en un autre endroit cause une hémorragie souvent mortelle. Un membre perdu peut se régénérer tant que l'araignée n'a pas effectué sa dernière mue... mais malheureusement pas chez les Opilions ! (Les Araignées - Michel Hubert)"

 

07.05.2017Lumix.jpg_71.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_72.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_78.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_80.jpg

 

07.05.2017Lumix.jpg_83.jpg

 

 

07.05.2017Lumix.jpg_84a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

31/05/2015

Opilions... sans venin !

Dans mes balades, je rencontre souvent des Opilions qui, bien qu'ils soient des arachnides, ne sont pas des araignées !

On les appelle, en language vernaculaire (populaire), des "faucheurs" ou "faucheux" et je vous ai déjà expliqué pourquoi dans ce blog (autotomie).

Les Opilions n'ont pas de venin, ce qui les rend encore plus sympathiques !

J'avoue ne pas essayer de les déterminer, les araignées me suffisent !      Quand c'est nécessaire, je m'adresse à un spécialiste es-Opilions, Emmanuel Delfosse, que je remercie chaudement !

Les Opilions sont carnivores mais contrairement aux araignées, qui ne consomment que des proies, ils peuvent, à l'occasion, se nourrir de cadavres (régime détritivore ou nécrophage)...

Pour celui ci-dessous, je ne sais pas si la proie était vivante... comme c'est juste en-dessous des bandes collantes des marronniers, il se pourrait qu'il l'ai récupérée... je ne sais pas !

Le plus de cette photo, c'est une vue des chélicères, des pinces, qui lui servent à triturer et malaxer les proies pour les enduire de sucs digestifs !

 

 

30.05.2015LumixTervuren 051.JPG

 

 

Identifié par Emmanuel comme Rilaena triangularis

 

 

30.05.2015LumixTervuren 051a.JPG

 

30.05.2015LumixTervuren 057.JPG

 

30.05.2015LumixTervuren 065.JPG

 

30.05.2015LumixTervuren 066.JPG

 

 

 

Sur un autre marronniers, un Platybunus pinetorum (merci Emmanuel)... souvent confondu avec Rilaena triangularis (anciennement Platybunus triangularis)

 

 

 

30.05.2015LumixTervuren 075.JPG

 

 

 

 

 

30.05.2015LumixTervuren 072.JPG

 

Bon, il est temps que je retourne à mes araignées... J'en ai quelques-unes à vous présenter, fruit de mes deux dernières balades autour des marronniers !

 

 

 

05/06/2006

une nouvelle arachnide... Opilion... Rilaena triangularis

 

 

 

 

Merci à Marina , s_ cingulata & BobGaia sur :

http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?p=71044#71044

 

 

 

15:10 Écrit par Richardunord dans Opilion - Rilaena triangularis, Rilaena | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : opilion |  Facebook |