21/11/2006

Araignée - Mâle indésirable... Amaurobius

Un mâle un peu "direct" a fait sortir une femelle précipitament de sa cache (remarquez la belle toile cribellée... toile spéciale fabriquée par les araignées dites cribellates)... ni une ni deux, il a vite compris... demi-tour...

 
 
 
 

 

18-11-2006 006a

 

 

 

 

 

Non, non... tu ne me rattraperas pas...

 

 

 

18-11-2006 007

 

 

 

 

 

Pfffff !... malgré mes gants de boxe je les avais à zéro !!!

 

 

 

18-11-2006 012

 

 

 

 

 

"La prochaine fois, appliques-toi... Non, mais !!" marmonne la femelle en rentrant chez elle !

 

 

 

18-11-2006 001

 

 

 

15/11/2006

araignée - Tjrs ma femelle Amaurobius...

Elle se fait prier pour sortir de son antre... (une grosse fissure dans le mur)... je n'ai plus vu le mâle handicapé (dont question dans un post un peu plus bas...) qui lui avait rendu visite... à mon avis, il s'est fait croquer... !

 

Voici donc cette fameuse femelle... (remarquez les toiles cribellées un peu partout... typique de ce type d'araignées dites cribellates... voir les photos qui suivent...)

 

 

 

 

 

15-11-2006 014

 

 

Pas fort contente de ma présence, elle est retournée, "relaaaxe", dans sa fissure...

 

 

 

 

 

15-11-2006 018

 

 

 

 

Voici la toile cribellée... tjrs d'Amaurobius similis !

 

 

 

 

 

15-11-2006 023

 

 

 

à droite... les restes d'un festin... (un mâle ???)

 

 

 

 

 

15-11-2006 024

 

 

Tiré de :

http://www.insecte.org/forum/3-vt11891.html?start=20

 

 

 

brève explication sur la soie calamistrée

Elle est émise par des filières spéciales nommées cribellum, qui ont la particularité d'être composée de centaines de fusules séricigènes au lieu des quelques dizaines habituelles, ce qui émet une soie plus dense et solide que celle habituellement émise par les écribellates (celles qui n'ont pas de cribellum ni de calamistrum) ; l'araignée se sert du calamistrum des pattes. IV pour arranger cette soie et lui donner cette structure cotonneuse citée plus haut. Pour se faire, elle agite très rapidement dans une courte amplitude les pattes. IV (et donc le calamistrum) contre la soie lors de son émission dès la base des filières (observé chez Eresus cinnaberinus que j'avais élevé). Le résultat est... la soie calamistrée.

Dans le piège, la soie calamistrée est un peu l'équivalent des fils adhésifs de la toile orbiculaire des Araneidae, par le fait que c'est eux qui vont retenir les proies s'y frottant (mais la soie des cribellates n'est pas enduite de substance collante ; les insectes s'y empêtrent à cause de la manière qu'a l'araignée d'arranger sa texture).