17/08/2015

Les exotiques importées... Steatoda nobilis

Les Steatoda nobilis ne sont pas (encore) "naturellement" présentes en Belgique !

Ce n'est qu'en me promenant dans les jardineries que j'en trouve parfois, accompagnées d'autres araignées dites "exotiques" pour notre région...

Voir http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2013/09/11/le...

je viens de retourner dans cette jardinerie et une belle femelle Steatoda nobilis est toujours présente... de la taille d'une bonne grosse Epeire diadème soit bien 14mm de corps...

 

 

16.08.2015OhGreen 011.JPG

 

Superbe... (enfin, c'est selon, hein !!)

 

 

16.08.2015OhGreen 012.JPG

 

Voir aussi ce lien pour les Steatoda britanniques :

http://www.nhm.ac.uk/natureplus/community/identification/blog/2014/12/23/fact-sheet-false-widow-spiders--steatoda-spp?fromGateway=true

 

Je n'ai pas fouillé tous les endroits mais aussi beaucoup d'araignées sans venin, des Ulobres, ici Uloborus plumipes, très fréquentes dans les serres, jardinerie et magasin de fleurs...

 

 

16.08.2015OhGreen 002.JPG

 

16.08.2015OhGreen 004.JPG

 

Malgré qu'elles n'aient pas de venin, elles restent très efficaces quand même !

 

 

16.08.2015OhGreen 015.JPG

 

Le lien ci-dessus vous en montrera d'autres...

 

14:36 Écrit par Richard dans Steatoda nobilis, Uloborus | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/09/2013

Les "exotiques" des jardineries ... Araignées

 

 Pour les puristes, il est de notoriété publique que certaines araignées, telles les Uloboridae (araignées sans venin) et plus précisément les Uloborus plumipes, se retrouvent souvent chez les fleuristes et autres serres et jardineries...

Lire l'excellent article de Spidermanneke ici :

http://gtaraignees.wordpress.com/2013/02/26/araignee-du-m...

Dans mon blog, j'ai aussi quelques autres Uloborus :

http://gtaraignees.wordpress.com/2013/02/26/araignee-du-m...

Bref, j'ai donc visité une grande jardinerie près de Wavre, à Louvain-la-neuve, à savoir "Oh Green" (ex Goldies), pour essayer d'en repérer les arachnides dites "exotiques" car ne se retrouvant pas en milieu naturel chez nous !

Et j'ai été servi... Pour les Uloborus plumipes, pas de surprise, il y en avait des centaines, de toute taille... un peu partout, sur les vitres et sur les plantes ! Certaines étaient fort petites et nécessitaient un regard aiguisé !

Leur toile, dite cribellate, est assez caractéristique... un genre de toile cotonneuse qui fonctionne comme le velcro... très efficace... On remarque souvent un genre de "stabilimentum"... comme ici

 

"Uloborus walckenaerius et U. plumipes construisent une toile circulaire mais presque horizontale et entrecoupée parfois d’un stabilimentum…"

 

 

30.08.2013Canon 019.JPG

 

 

28.08.2013Canon 066.JPG

 

Leur cocon est aussi assez caractéristique...

 

 

 

30.08.2013Canon 022.JPG

 

 

 

 

 

 

30.08.2013Canon 050.JPG

 

 

30.08.2013Canon 134.JPG

 

 

Voici une vue ventrale d'U. plumipes... On remarque les petits plumeaux de poils (ici discrets) sur les pattes avants...

 

 

 

 

 

30.08.2013Canon 100.JPG

 

 

Sur celle ci-dessous, on remarque bien les deux bosses, les deux proéminences, en haut de l'abdomen...

 

 

30.08.2013Canon 127.JPG

 

 

28.08.2013Canon 015a.jpg

 

 

28.08.2013Canon 020.JPG

 

 

28.08.2013Canon 020a.jpg

 

 

Une vue ventrale où l'on voit bien les plumeaux, au bout des pattes...

 

 

28.08.2013Canon 042.JPG

 

 

28.08.2013Canon 042a.jpg

 

 

12.09.2013Canon 025.JPG

 

 

12.09.2013Canon 027.JPG

 

La série suivante nous montre un Uloborus en plein repas, ce qui ne l'empêche pas d'intercepter une mouche au passage !!

 

 

12.09.2013Canon 029.JPG

12.09.2013Canon 030.JPG

12.09.2013Canon 032.JPG

12.09.2013Canon 033.JPG

 

Un autre en plein repas !

 

12.09.2013Canon 034.JPG

 

Elles sont partout, minuscule... ici entre deux pots, juste au niveau du rebord...

 

12.09.2013Canon 039.JPG

 

Mais ce sont des bestioles sans danger puisque sans venin et bien utiles !!

 

12.09.2013Canon 040.JPG

 

En voici un dernier en train d'emballer une proie !!

 

 

12.09.2013Canon 052.JPG

 

 

 

 Voilà pour les Uloborus plumipes... !

 

Mais j'ai aussi eu la bonne surprise de trouver d'autres arachnides "exotiques"... A commencer par la cousine méridionale de notre très commun Pholque (Pholcus phalangioides), l'Holocnemus pluchei, l'araignée de Pluche, du nom de son découvreur, Noël-Antoine Pluche 1750 !

Le fascicule n° 55 de la Hulotte nous les présente bien en 41 pages, Pholcus et Holocnemus...

"Holocnemus est un mot latin qui veut dire : "tout en pattes", ce qui n'est pas mal vu car, aussi incroyable que cela puisse paraître, la bête en question possède des guibolles encore plus longues que celles de Pholcus" (La Hulotte)

Pour un oeil averti, Holocnemus est distinguable de Pholcus par sa robe, beaucoup plus dessinée...

 

 

 

12.09.2013Canon 098.JPG

 

 

 

28.08.2013Canon 059.JPG

 

 

30.08.2013Canon 030.JPG

 

 

La disposition oculaire des Pholcidae est aussi particulière, ici Holocnemus

 

 

30.08.2013Canon 034.JPG

 

 

Contrairement aux Pholcus, les Holocnemus n'ont pas peur de la lumière et construisent volontiers leur toile contre une fenêtre, comme ici, sur les vitre de cette serre !

 

 

30.08.2013Canon 042.JPG

 

 

30.08.2013Canon 110.JPG

 

30.08.2013Canon 039.JPG

 

 

30.08.2013Canon 156.JPG

 

 

Le fascicule 55 de la Hulotte nous avise 6 différences entre ces deux araignées...

 

1) Holocnemus a le dessous du ventre sombre, presque noir. Pholcus à le ventre clair...

Vue ventrale d'Holocnemus 

 

 

30.08.2013Canon 048.JPG

 

 

J'ai eu très difficile de retrouver des vues ventrales de Pholcus dans ma banque d'images... les voici enfin...

 

 

31-07-2008 020
 
 
Pholcus, à droite, en pleine prédation d'un Opilion ! Alors je vous dit pas... avec la longueur des pattes de ces deux bestioles, on pourrait presque tricoter !
 
 
22-12-2006 052

 

 

La suivante n'est pas non plus présente à l'état naturel chez nous, en Belgique... C'est donc bien une exotique pour nous. La Steatoda nobilis... dite aussi "Veuve noble" en language vernaculaire, populaire !

J'ai déjà trouvé cette araignée en France, à l'île de Ré (voir catégories). J'en ai pas trouvé beaucoup dans cette jardinerie, mais quelques couple quand même, ça suffit !

 

Femelle Steatoda nobilis

 

30.08.2013Canon 054.JPG

 

 

30.08.2013Canon 056.JPG

 

Le mâle... plus impressionnant !!

 

 

30.08.2013Canon 148.JPG

 

 

7mm de corps...

 

 

30.08.2013Canon 146.JPG

 

 

C'est une araignée que je manipulerais pas à main nue...

Voici une belle vulgarisation du Guide des Araignées de France et d'Europe de Michael J. Roberts (édition delachaux et niestlé) que je conseille à tout le monde :

 

 

12.09.2013Canon 002.JPG

 

Je viens de retourner dans cette jardinerie... plus de trace de ces Steatoda nolbilis... nettoyage ?

 

 

J'ai pu aussi admirer quelques Theridiidae avec leurs cocons et naissances... enfin, sortie de cocon... 

On n'est plus dans les araignées "exotiques" là, quoiqu'il faudrait les attraper et les passer sous une loupe binoculaire pour en avoir une certitude... mais c'est quelque chose que je ne fais pas...

J'avoue ne pas savoir très bien de quelle espèce il s'agit, j'attends que Koen Van Keer (ARABEL) me donne son avis !

 

 

"Bonjour Richard, je crois que les premières Theridiidae sont aussi des Achaearanea s.l. Une espèce qu'est souvent trouvé dans des serres, est Cryptachaea blattea (anciennement Achaearanea acoreensis), mais bon, sans étude des organes génitaux, on ne peut que deviner... Koen"

 

 

30.08.2013Canon 075.JPG

 

 

30.08.2013Canon 076.JPG

 

 

30.08.2013Canon 077.JPG

 

 

30.08.2013Canon 079.JPG

 

 

30.08.2013Canon 080.JPG

 

 

 

 

 

12.09.2013Canon 095.JPG

 

 

 

30.08.2013Canon 086.JPG

 

 

30.08.2013Canon 092a.jpg

 

 

30.08.2013Canon 093.JPG

 

 

Pour les suivantes, toujours chez Theridiidae, je crois reconnaître des Parasteatoda (anciennement Achaearanea), typique avec leur abdomen plud épais que long en vue latérale !

 

 

30.08.2013Canon 101.JPG

 

 

 

30.08.2013Canon 102.JPG

 

 

30.08.2013Canon 103.JPG

 

 

30.08.2013Canon 105.JPG

 

 

30.08.2013Canon 106.JPG

 

 

30.08.2013Canon 107.JPG

 

 

et à un autre endroit... un autre espèce ?

Peut-être aussi cette fameuse Cryptachaea blattea (anciennementAchaearanea acoreensis)

 dont nous parle Koen Van Keer

 

 

30.08.2013Canon 120.JPG

 

 

30.08.2013Canon 124.JPG

 

 

30.08.2013Canon 126.JPG

 

 

Je suis retourné cette semaine au même endroit...

 

12.09.2013Canon 061.JPG

 

 

Voilà pourquoi on les aime !!

 

12.09.2013Canon 059.JPG

 

12.09.2013Canon 083.JPG

 

12.09.2013Canon 085.JPG

12.09.2013Canon 087.JPG

12.09.2013Canon 089.JPG

12.09.2013Canon 092.JPG

 

12.09.2013Canon 095.JPG

 

 

12.09.2013Canon 101.JPG

 

12.09.2013Canon 105.JPG

 

 

Je continuerai plus tard avec des araignées plus courantes et un groupe d'Opilions, toujours dans cette jardinerie...

 

 

 

18/06/2013

De retour de Ré... Araignées

Nous voici de retour de l'île de Ré !

Je vais revisionner mes photos d'arachnides car certaines sont restées stockées !

Magnifique île de Ré... dont le nom remonterait aux Celtes et aurait pour signification l'île aux fougères... C'est vrai qu'il y en a partout !!

 

 

11.06.2013CanonRé 112.JPG

Remarquables aussi ces cactus (plutôt des Yucca... merci Sebulba) qui bordaient une rue de Rivedoux... Je n'avais pas à aller loin, juste devant le gîte que nous louions... un superbe avec une grande variété d'araignées !!

J'y ai trouvé beaucoup d'Uloborus walkenaerius, des araignées sans venin, oui, oui... et j'ai même assisté à un accouplement... toujours rare cela !

 

 

01.06.2013CanonRé 043.JPG

 

L'approche fut plutôt rapide et sans trop de tergiversations... l'étreinte ne dura qu'une minute... Pour les autres araignées à venin, le mâle offre parfois une proie à la femelle, pour que ses crochets, ses chélicères, soient "occupés"... la femelle, ici aussi, était en plein repas...

Surpris par la rapidité de l'accouplement, je n'ai eu que peu de temps pour peaufiner mes prises...

 

 

11.06.2013CanonRé 116.JPG

 

11.06.2013CanonRé 117.JPG

 

11.06.2013CanonRé 118.JPG

 

 

L'accouplement terminé, ils regagnèrent chacun leur place, le mâle à la périphérie de la toile et la femelle au milieu, toujours en train de siroter sa proie !!

 

 

11.06.2013CanonRé 122.JPG

 

 

Pour les puristes, j'attirerais leur attention sur la proéminence de l'épigyne de la femelle après l'accouplement... étonnant !!!

 

11.06.2013CanonRé 122a.jpg

 

Le mâle...

 

11.06.2013CanonRé 126.JPG

 

Content d'avoir été le témoin privilégié de ce bref moment !!

Voici un autre Uloborus dont on remarque bien le dessin de sa toile...

 

 

 

14.06.2013CanonRé 066.JPG

 

 

Outre ces nombreux Uloborus, une autre toile attira mon attention, une toile désordonnée, un embrouillamini de fils...

 

 

 

14.06.2013CanonRé 056.JPG

 

14.06.2013CanonRé 057.JPG

 

14.06.2013CanonRé 058.JPG

 

Invisible la journée, j'avais quand même ma petite idée sur la propiétaire... autour de la maison, j'avais repéré le même genre de toile où, la nuit tombée, des Steatoda nobilis venaient les occuper... Je n'ai pas eu l'occasion de photographier celle de ce yucca, mais ai eu le temps de l'apercevoir avant qu'elle se réfugie dans son abri... qu'à cela ne tienne, voici des photos d'autres (et j'en ai déjà déposées plus bas dans ce blog !)

 

Femelle de couleur traditionnelle...

 

14.06.2013CanonRé 006.JPG

 

 

et une autre plus mélanique...

 

 

14.06.2013CanonRé 002.JPG

 

 

et toujours cet embrouillamini de toile...

 

 

14.06.2013CanonRé 011.JPG

 

des  femelles de belles tailles, pouvant atteindre les 14mm de corps (sans le pattes) !

 

Je continuerai de vous présenter les autres araignées de ce yucca dans les prochains jours !!

 

 

03/06/2013

L'araignée sans venin... ! Uloborus walckenaerius

C'est effectivement la caractéristique de cette araignée... L'Uloborus (comme l'Hyptiotes de la même famille Uloboridae) n'a pas de venin mais elle confectionne une toile cribellée, c'est donc une araignée cribellate...

Statique et allongée au milieu de sa toile, on dirait un morceau de feuille morte dans une toile... surpenant !

Toujours sur l'île de Ré, dans le même cactus que les Cyclosa...

 

 

03.06.2013CanonRé 004.JPG

 

 

03.06.2013CanonRé 012.JPG

 

 

Pour voir l'endroit, faudra aller voir dans les "Catégories"...

 

 

01.06.2013CanonRé 002.JPG

 

 

Mais, d'ici la fin de mon séjour, j'espère bien la flasher à l'endroit !!

19:57 Écrit par Richard dans Uloborus | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/10/2010

Le Stabilimentum...

Dans mon post sur l'Uloborus : http://richardunord6.skynetblogs.be/uloborus/

je fais mention d'un stabilimentum que j'avais déjà rencontré chez les Argiopes...

Dans l'excellent site http://araignees.xooit.fr/t2402-Argiope.htm#p13065 on fait aussi mention de ce fameux stabilimentum...

Voici ce que j'ai trouvé sur le net :

 

 

 

"Ainsi, en étudiant les toiles orbiculaires contemporaines et leurs équivalents archaïques, on peut imaginer que les spires collantes sont devenues une invention additionnelle améliorée à partir de la structure  
originelle. Le piège primitif (= sorte d’appât visuel) est encore utilisé par certaines espèces
contemporaines qui maintiennent un filet rudimentaire entre leurs pattes antérieures pour  
seul outil de chasse et que d'autres auraient réintégré (c’est une théorie) dans la toile  
orbiculaire collante et que l’on désigne, à tord, de stabilimentum (*).  
 

 

(*) Note : Le stabilimentum, composé d’un zigzag important au centre de la toile circulaire, (qui a certainement peu, voir aucun effet
sur la stabilité mécanique de l’ouvrage de soie !) fonctionnerait, selon certains, comme un camouflage. Mais, à rebours, le dispositif pourrait
surtout agir comme un « tractus » sensoriel (ensemble de fibres ou d’organes qui se font suite) pour communiquersupport d’une communication olfactive et même musicale
! Les araignées enveloppent leurs soies de phéromones (odorantes), et, les
argiopes utilisent la vibration des fils de la toile orbiculaire comme les « cordes d’un instrument de musique ». Considérer le piège de soie  
comme un diffuseur d’odeurs grâce auquel on peut jouer une musique sans « fausses notes » (grâce au stabilimentum ?) est assez  
déconcertant...

  

 

  
  
 Voici "mon" Uloborus" et son stabilimentum...

 

  

IMG_6077.JPG


 

 

15:26 Écrit par Richard dans Uloborus | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/06/2010

Araignée sans venin... Oui, oui... Uloborus

C'est une première pour moi !! ... je la connaissais en théorie mais ne l'avais pas encore rencontrée !!

 

La seule (enfin, je crois...) araignée sans venin... Elle compte uniquement sur sa toile cribellate (genre velcro super "collant") pour attraper ses proies... On la distingue bien sur mes photos, la même soie cribellate que les Amaurobius par ex. (mais eux ont du venin en plus...)

 

La disposition des yeux est aussi particulère... de plus, le céphalo et l'abdomen (surtout l'abdomen sur mes photos...) sont recouverts de poils blancs (ce qui n'a pas facilité mes photos...) ceux de l'abdomen forment des alignements de touffes qui s'incurvent vers le haut et s'observent mieux de profil (dixit le "Roberts").

Elle tisse une toile orbiculaire horizontale (aussi visible sur mes clichés... ) sur les plantes basses (je l'ai trouvée dans un pin, en Touraine, près de Chinon... sluurp !!)

 

 

Voici l' Uloborus walkenaerius

 

 

IMG_6077

 

 

 

 

 

IMG_6104

 

 

 

 

 

IMG_6073

 

 

 

 

 

IMG_6115

 

 

 

 

IMG_6116

 

 

 

 

 

IMG_6123

 

 

 

 

 

IMG_6124

 

 

 

IMG_6156

 

 

 

 

IMG_6158
IMG_6159
IMG_6160

IMG_6161

IMG_6161-1

 

 

 

 

IMG_6129

 

 

 
IMG_6130

 

 

 

Autre particularité des araignée cribellates... pour confectionner cette toile "cotonneuse", ils doivent la "peigner"... vous savez, un peu comme quand les femmes se crêpaient les cheveux, pour se faire, les araignées cribellates utilisent aussi un "peigne" que je vous ai déjà présenté dans les photos d'Amaurobius (voir TAG).

J'ai donc réessayé, avec les moyens du bord (lentille Raynox) et toujours "à main levée" de fixer le peigne d'Uloborus...  

 

 

 

IMG_6174

 

 

IMG_6174-1

 

 

 

10-06-2010 005

 

22:21 Écrit par Richard dans Uloborus | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : uloborus |  Facebook |